Algorithme d'urgence pour crise hypertensive, prévision

Vous apprendrez de cet article: quelle devrait être l'aide urgente en cas de crise hypertensive, comment la fournir correctement.

La crise hypertensive est une augmentation brutale et brutale de la pression artérielle, accompagnée d’un certain ensemble de symptômes et de plaintes du patient. Lorsqu'une crise est difficile, il est difficile de déterminer les valeurs spécifiques du problème de la pression artérielle, car il est nécessaire de s'appuyer sur la pression de travail d'un patient particulier. Pour une personne qui a une pression normale ou même légèrement réduite à un rythme de vie normal, un marqueur de tension artérielle supérieur à 130/90 mmHg peut devenir une crise hypertensive. st. Pour hypertendu "expérimenté" avec une pression de travail de 150/100 mm Hg. st. La pression d’environ 200/120 mm Hg sera critique. st. et au dessus. Une crise hypertensive peut survenir dans le contexte d'une hypertension existante de longue date et dépasser pour la première fois une personne en parfaite santé.

C'est pourquoi, si vous soupçonnez une crise hypertensive, il est important de vous fier non pas aux indicateurs spécifiques du tonomètre, mais aux plaintes du patient:

  • rougeur du visage, transpiration, sensation de chaleur;
  • maux de tête, vertiges;
  • nausées et vomissements sans soulagement;
  • clignotement de la ligne de mire, assombrissement des yeux et autres déficiences visuelles;
  • manque d'air, essoufflement;
  • douleur de la nature constrictive dans le coeur, derrière le sternum;
  • tachycardie - palpitations cardiaques supérieures à 90–100 battements par minute;
  • confusion, perte d'orientation dans l'espace, troubles de la parole;
  • excitation, panique, peur de la mort.

Premiers secours en cas de crise hypertensive est un aspect extrêmement important pour préserver la vie et la santé du patient. Il est très important que chaque personne connaisse les principes de secourisme pour les patients en crise d'hypertension, car même les gestes les plus simples permettent de gagner de précieuses minutes avant l'arrivée des médecins.

En règle générale, les premiers secours médicaux dans cet état sont fournis par des médecins et des assistants médicaux de la brigade des ambulances de campagne, ainsi que par des médecins généralistes des cliniques de consultations externes et externes. Ensuite, le patient est hospitalisé dans des services spécialisés de thérapeutique ou de cardiologie, où il sera assisté par des spécialistes étroits - des cardiologues.

Le principe le plus important des premiers secours en cas de crise hypertensive: "Ne pas nuire!". Il vaut mieux effectuer un minimum d’actions que de faire trop avec «aide». Ci-dessous, nous analyserons les erreurs typiques des premiers secours.

Il est important de comprendre que ce n’est pas la crise hypertensive en elle-même qui est dangereuse, mais les complications les plus difficiles qu’elle peut causer: infarctus du myocarde, fibrillation auriculaire, œdème pulmonaire, convulsions et autres pathologies.

Les premiers secours et les traitements spécialisés ultérieurs de cette affection grave doivent viser spécifiquement à prévenir de telles complications.

Que faire si vous soupçonnez une crise hypertensive

Dans une crise d’urgence hypertensive, l’algorithme se présente comme suit:

  1. Tout d'abord, il est nécessaire d'appeler une ambulance ou de commencer le transport du patient vers le centre médical le plus proche.
  2. Essayez de trouver un tensiomètre, mesurez votre tension artérielle et comptez le pouls de la victime.
  3. Il est très important de calmer le patient, de lui créer une atmosphère calme et sereine et de lui inculquer la foi en une issue heureuse.
  4. Il est nécessaire de demander au patient s'il souffre d'hypertension, quels médicaments il prend, s'il l'a pris aujourd'hui ou s'il a oublié de boire de l'alcool. Toutes ces informations doivent ensuite être communiquées en détail aux médecins.
  5. Le patient doit être transféré dans une position semi-assise avec les jambes baissées - cela réduit le retour du sang veineux des vaisseaux des membres inférieurs, ce qui réduit considérablement la charge sur le cœur. Dans la même position, vous devez transporter le patient dans un centre médical.
  6. Si possible, amenez la victime à l'air frais, ouvrez les portes et les fenêtres, dégagez le collier pour donner de l'air frais et faciliter la respiration.
  7. Avec des battements cardiaques rapides - tachycardie, lorsque le pouls est supérieur à 90 battements par minute et que le patient se plaint que «le cœur bondit hors de la poitrine» - une technique telle que le massage des sinus carotides est efficace. Pour ce faire, il convient de frotter ou de masser les surfaces latérales du cou dans la région de la pulsation de l'artère carotide des deux côtés. La durée du massage est de 10-15 minutes.
  8. Si la victime a son médicament antihypertenseur, vous devez lui donner une dose supplémentaire du médicament. L'effet sera plus efficace et rapide lors de l'absorption d'un comprimé ou de son placement sous la langue.
  9. Le deuxième médicament nécessaire sera tout médicament sédatif - la valériane, l’agripaume, les sédatifs combinés, le Corvalol, etc.
  10. Le troisième et dernier médicament approuvé pour admission sans médecin est la nitroglycérine. Ce médicament est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé, ou OMS, comme le meilleur moyen de prévenir l’infarctus du myocarde et de fournir les premiers secours au stade préhospitalier en cas de crise d’hypertension artérielle, d’angine de poitrine ou de douleur dans la région du cœur. Ce médicament devrait être présent dans toutes les trousses de premiers soins pour automobiles, ainsi que dans les trousses de premiers soins des institutions publiques: stations-service, centres commerciaux, magasins, etc. La nitroglycérine se présente sous forme de comprimés, de gélules et de sprays. La dose unique standard de nitroglycérine est de 0,5 mg. Qu'il faut prendre sous la langue ou la joue. Il est également nécessaire de mémoriser l'heure de la prise de nitroglycérine et d'informer son personnel médical à l'arrivée.

Les médecins qui arrivent vont évaluer la situation, mesurer la pression et le pouls, retirer le cardiogramme et commencer l'administration intraveineuse de médicaments réduisant la pression. Ensuite, la victime sera livrée à l'unité de cardiologie ou de soins intensifs la plus proche, où elle recevra une assistance spécialisée, ainsi qu'un diagnostic détaillé des complications possibles d'une crise hypertensive.

Erreurs courantes dans les soins préhospitaliers

Examinons les erreurs les plus courantes et les plus grossières des premiers secours en situation de crise hypertensive:

  • Refus d'effectuer des activités urgentes du patient ou d'autres personnes. La première aide nécessaire en cas de crise hypertensive est assez simple et ne nécessite pas de connaissances ni de compétences particulières.
  • La panique autour. L'excitation, les tracasseries inutiles et la nervosité des autres peuvent considérablement augmenter l'anxiété du patient et aggraver le cours de la crise.
  • Recevoir des médicaments "étrangers" blessés pour l'hypertension. Il est absolument inacceptable de proposer au patient un médicament contre l'hypertension prescrit à un autre patient. Cela peut avoir des conséquences très graves. Par exemple, la prise de certains groupes de médicaments présentant des anomalies des artères rénales peut entraîner une insuffisance rénale sévère et exacerber la crise hypertensive.
  • Réception d'alcool dans le but "d'agrandir les vaisseaux". Cet effet de l'alcool est de très courte durée et l'effet de l'alcool éthylique sur le travail du cœur ne fera qu'aggraver le tableau de la crise. De plus, l’alcool associé à la nitroglycérine et à des médicaments anti-pression peut donner des résultats imprévisibles. L'intoxication alcoolique efface considérablement le tableau clinique de la crise d'hypertension et interfère avec le diagnostic.
  • Prendre des doses doubles ou triples de médicaments "pour la fiabilité". Il est totalement inacceptable augmentation non autorisée de doses de médicaments. Si vous envisagez de donner à la victime son médicament standard contre la pression, celle-ci devrait être une dose standard. La dose de nitroglycérine ne doit pas dépasser 1 mg!
  • Chute de pression trop rapide. Toutes les recommandations mondiales des cardiologues indiquent que le niveau de réduction de la pression artérielle dans le traitement des crises hypertensives ne devrait pas dépasser 20 à 25% de la pression initiale pendant deux à trois heures.
  • Dissimulation par le personnel médical des causes de la crise - par exemple, la consommation d'alcool ou de certaines drogues. Ce sera également une grave erreur de ne pas informer les médecins de la prise de médicaments sous pression et de nitroglycérine.

Le pronostic pour la crise hypertensive

Le pronostic de la maladie dépend de:

  1. L'âge du patient. Plus le patient est jeune et en bonne santé, plus il sera facile de supporter cette maladie grave.
  2. Type de crise et de lésions aux organes cibles. Une crise compliquée avec des dommages au cerveau, aux reins ou à un infarctus du myocarde est une condition absolument défavorable, entraînant une invalidité grave et même la mort.
  3. Adéquation du rendu en cas de crise hypertensive de premiers secours et de traitement ultérieur. Plus le traitement et la prophylaxie des complications sont mis en route tôt, plus les chances du patient d’être satisfaites sont grandes.
  4. Conditions qui aggravent le pronostic et augmentent la mortalité: obésité, diabète sucré, tendance à la thrombose, maladies cardiaques et rénales chroniques, alcoolisme, tabagisme.

Environ 60% des cas de crises hypertensives sont la conséquence d’une évolution longue et incontrôlée de l’hypertension artérielle; un traitement efficace et systématique de l’hypertension est donc important. Les médicaments pour l'hypertension doivent être sélectionnés très soigneusement et pris quotidiennement.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive

Crise hypertensive - une complication dangereuse de l'hypertension, nécessitant des soins d'urgence. Toute personne souffrant d’hypertension doit se rappeler que cette crise hypertensive peut survenir à tout moment et que le stade III de la patiente n’importe pas les stades I ou III. Par conséquent, pour savoir comment fournir les premiers soins en cas de forte augmentation de la pression artérielle, vous devez connaître non seulement tous les patients hypertendus, mais également leurs proches.

Les raisons du développement de la crise hypertensive sont nombreuses. Le plus souvent, cette condition se produit pour les raisons suivantes:

  • auto-annulation des médicaments antihypertenseurs ou leur utilisation irrégulière;
  • stress émotionnel;
  • un changement de temps, en particulier des changements de pression atmosphérique;
  • surmenage;
  • abus d'alcool;
  • trop manger, repas copieux;
  • exercice excessif;
  • irrégularités dans le centre de régulation de la pression artérielle dans le cerveau, causées par diverses raisons.

Certains patients croient à tort qu'une diminution rapide de la pression artérielle par rapport aux chiffres habituels aidera à se débarrasser rapidement des symptômes accompagnant une crise d'hypertension. En aucun cas, la pression ne peut être réduite de manière drastique, ce qui peut entraîner l’apparition d’un effondrement accompagnant une perte de conscience. Dans les cas graves, cela peut conduire à l'apparition de changements ischémiques dans le cerveau et d'autres organes à la suite d'une insuffisance de la circulation sanguine.

On pense que la pression artérielle devrait être réduite progressivement, pas plus de 20-30 mm. Hg st. à une heure Si les symptômes d’une crise hypertensive se manifestent chez un patient pour la première fois, vous devez immédiatement consulter un médecin ou appeler une brigade d’ambulances.

Premiers secours en cas de crise hypertensive

Le cardiologue traitant enseigne à ses patients hypertendus les effets d’une crise hypertensive. Beaucoup de patients sont capables de faire face à cette maladie eux-mêmes et ne demandent pas d'aide médicale. Mais parfois, une crise hypertensive peut être la première manifestation de l'hypertension, dont une personne n'aurait peut-être jamais entendu parler.

Que faire pour les soins d'urgence en cas de crise hypertensive:

  1. Tout d'abord, il est nécessaire de calmer le patient. La panique est un mauvais allié dans toutes les situations d'urgence et, dans cette situation, l'anxiété augmentera encore la pression. Vous pouvez prendre Corvalol, la teinture de valériane ou Motherwort.
  2. Il est nécessaire de rétablir la respiration. Pour cela, vous devez prendre quelques respirations profondes. Vous devez également vous assurer que l'air frais circule dans la pièce où se trouve le patient en ouvrant une fenêtre ou une fenêtre.
  3. Il est souhaitable que le patient soit couché en position assise à demi assise à l'aide d'oreillers, pour se réchauffer et se reposer.
  4. Vous devriez mettre un sac de glace ou une compresse froide sur la tête et des pansements à la moutarde sur les mollets ou à l'arrière de la tête, ou un échauffement chaud aux pieds et aux tibias (pendant 15 à 20 minutes).
  5. Vous devez prendre une dose extraordinaire de médicament pour la pression prescrite par votre médecin. Si vous ressentez une douleur derrière le sternum et un essoufflement, prenez 1 comprimé de nitroglycérine et appelez l’équipe de l’ambulance. En attendant l'arrivée du médecin, prenez si nécessaire 2 comprimés supplémentaires, à un intervalle de temps de 5 minutes. Plus de 3 comprimés de nitroglycérine ne peuvent être pris.
  6. Les médecins recommandent aux personnes souffrant d'hypertension de toujours garder sous la main des antihypertenseurs tels que le captopril (capoten) ou (nifédipine corinfar, cordaflex). Il est préférable de discuter de la prise de ces médicaments en cas de crise hypertensive avec votre médecin à la dose prévue. Si des signes de crise hypertensive apparaissent, vous pouvez prendre ½ comprimé de captopril (soit 25 mg) ou 10 mg de nifédipine par voie sublinguale (sous la langue). Si l'effet attendu après la prise de ces médicaments à la posologie spécifiée n'est pas venu dans une demi-heure, vous pouvez en prendre une autre de la même dose, mais pas plus! S'il n'y a pas d'effet après 30 minutes, vous devez appeler le médecin.
  7. La tension artérielle doit être mesurée au moins une fois toutes les 20 minutes. Si la pression artérielle ne diminue pas pendant les événements, si l'état du patient s'aggrave, si une douleur à la poitrine ou d'autres signes avant-coureurs apparaissent, il est urgent d'appeler l'équipe d'ambulance. Dans certains cas, une crise hypertensive est arrêtée par l'administration de médicaments par voie intraveineuse ou intramusculaire. En cas de crise hypertensive compliquée, ainsi que lors de la première apparition de cette affection, une hospitalisation d'urgence dans un hôpital est nécessaire et ne doit pas être abandonnée.

Pour éviter les complications dangereuses d'une maladie hypertensive, le patient doit constamment surveiller sa tension artérielle, enregistrer ses performances dans un journal spécial et ne pas manquer l'utilisation des antihypertenseurs prescrits par un médecin. Après tout, un seul médicament peut faire sauter la pression artérielle.

Quel médecin contacter

Habituellement, une équipe d’ambulances linéaires intervient à la demande de pression élevée. après avoir assisté le patient, si nécessaire, livré à un hôpital cardiologique. En outre, un neurologue examine le patient pour exclure un accident vasculaire cérébral et un ophtalmologiste pour exclure les lésions rétiniennes. Un ECG est effectué.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive: un algorithme

L'hypertension artérielle, même maintenant, lorsque les dernières technologies ont été introduites dans la médecine moderne, est l'une des plus courantes. Selon les statistiques, un tiers de la population adulte totale souffre de cette maladie. Cette maladie nécessite un traitement spécial et une surveillance constante. Sinon, il existe un risque de complications, dont l'une est une crise hypertensive (CG).

Pourquoi avez-vous besoin d'aide médicale?

Les soins d’urgence en cas de crise hypertensive doivent être fournis dès que possible, car les risques de complications graves, telles que l'infarctus du myocarde ou les accidents vasculaires cérébraux et autres lésions des organes internes, sont élevés. Les patients eux-mêmes ou leurs proches peuvent fournir les premiers soins dans de telles situations. Les patients hypertendus doivent être informés de leur maladie autant que possible. Pour commencer, le patient et ses proches doivent comprendre quels symptômes sont caractéristiques de la GK.

Crise hypertensive. Premiers secours Les symptômes Traitement

Crise hypertensive - une forte augmentation de la pression artérielle. Il peut atteindre des valeurs très élevées, par exemple jusqu'à 240/120 mm Hg. st. et même plus haut. Dans ce cas, le patient connaît une détérioration soudaine de sa santé. Apparaît:

  • Mal de tête
  • Acouphènes.
  • Nausées et vomissements.
  • Hyperémie (rougeur) du visage.
  • Tremblement des membres.
  • Bouche sèche.
  • Palpitations cardiaques (tachycardie).
  • Troubles visuels (mouches ou voile devant les yeux).

Si vous ressentez ces symptômes, des soins d'urgence sont nécessaires en cas de crise hypertensive.

Raisons

Souvent, une crise hypertensive se développe chez des patients souffrant de maladies accompagnées d’hypertension. Mais ils peuvent survenir sans augmentation persistante préalable.

Les maladies ou affections suivantes peuvent contribuer au développement de GK:

  • l'hypertension;
  • ménopause chez les femmes;
  • athérosclérose aortique;
  • maladie rénale (pyélonéphrite, glomérulonéphrite, néphroptose);
  • les maladies systémiques, telles que le lupus érythémateux et autres;
  • néphropathie pendant la grossesse;
  • phéochromocytome;
  • Maladie d'Itsenko-Cushing.

Dans de tels états, toute émotion ou expérience forte, tout effort physique ou météorologique, toute consommation excessive d'alcool ou toute consommation excessive d'aliments salés peuvent provoquer une crise.

Malgré une telle variété de raisons, il est courant dans cette situation d'avoir un tonus vasculaire dérégulé et une hypertension artérielle.

Crise hypertensive. Clinique Premiers secours

Le tableau clinique en cas de crise hypertensive peut différer légèrement en fonction de sa forme. Il existe trois formes principales:

  1. Neurovégétatif.
  2. Sel d'eau ou œdémateux.
  3. Convulsif.

Aide d’urgence en cas de crise hypertensive, l’un de ces formulaires devrait être fourni de toute urgence.

Forme neurovégétative

Cette forme de GC est le plus souvent provoquée par une surexcitation émotionnelle soudaine provoquant une forte libération d'adrénaline. Les patients ont bien exprimé leur anxiété. Il existe une hyperémie (rougeur) du visage et du cou, des tremblements des mains, une bouche sèche. Des symptômes cérébraux, tels que maux de tête graves, acouphènes, vertiges, sont associés. Il peut y avoir une vision floue et la vue devant les yeux ou un voile. Révélé une tachycardie forte. Après le retrait de l'attaque, le patient a une miction accrue avec la séparation d'un grand nombre d'urines claires et claires. La durée de cette forme d'HA peut aller d'une heure à cinq. En règle générale, cette forme d'AH ne présente aucun danger pour la vie.

Forme de sel d'eau

Cette forme d'HA est plus courante chez les femmes en surpoids. La cause du développement d'une attaque est une violation du système rénine-angiotensine-aldostérone, responsable du flux sanguin rénal, du volume de sang circulé et de l'équilibre eau-sel. Les patients présentant une forme oedémateuse de HA sont apathiques, inhibés, mal orientés dans le temps et l'espace, la peau est pâle, le visage et les doigts gonflés. Avant le début d'une attaque, il peut y avoir des interruptions du rythme cardiaque, une faiblesse des muscles et une diminution de la diurèse. Une crise hypertensive de cette forme peut durer de plusieurs heures à plusieurs jours. Si les soins d'urgence sont prodigués à temps pour une crise hypertensive, ils ont une évolution favorable.

Forme convulsive

C'est la forme la plus dangereuse d'HA, on l'appelle aussi encéphalopathie artérielle aiguë. Il est dangereux pour ses complications: gonflement du cerveau, développement d'hémorragies intracérébrales ou sous-arachnoïdiennes, parésie. Ces patients ont des convulsions toniques ou cloniques, suivies d'une perte de conscience. Cette condition peut durer jusqu'à trois jours. Si les soins d'urgence ne sont pas fournis à temps pour une crise hypertensive de cette forme, le patient peut mourir. Après le retrait de l'attaque chez les patients atteints d'amnésie est souvent observé.

Premiers secours Algorithme d'action

Nous avons donc découvert qu’une crise hypertensive était une complication grave de l’hypertension artérielle et d’autres conditions pathologiques. L’aide d’urgence - une série d’actions à exécuter clairement - doit être rapidement fournie. Tout d'abord, les proches ou les amis doivent faire appel aux soins d'urgence. La séquence des autres actions est la suivante:

  • Si possible, vous devez calmer la personne, surtout si elle est très excitée. Le stress émotionnel ne contribue qu'à une augmentation de la pression artérielle.
  • Suggérez au patient de se coucher. Position du corps - demi-assis.
  • Ouvre la fenêtre. Un air frais adéquat doit être fourni. Défaire le col des vêtements. La respiration du patient devrait être régulière. Il est nécessaire de lui rappeler de respirer profondément et uniformément.
  • Donner des antihypertenseurs, qu'il prend constamment.
  • Sous la langue du patient, placez l'un des secours d'urgence pour réduire la pression artérielle: "Copoten", "Captopril", "Corinfar", "Nifédipine", "Kordaflex". Si l'équipe médicale n'est pas arrivée dans une demi-heure et que le patient ne s'est pas amélioré, vous pouvez répéter le traitement. Au total, ces moyens de réduction d'urgence de la pression artérielle ne peuvent être administrés plus de deux fois.
  • Vous pouvez offrir au patient une teinture de valériane, d’agripaume ou de "Corvalol".
  • S'il s'inquiète de la douleur derrière le sternum, donnez la pilule de nitroglycérine sous la langue.
  • Si une personne a un frisson, couvrez-la de bouteilles d'eau tiède ou de bouteilles d'eau tiède en plastique et couvrez le tapis.

Suivant agira médecins. Parfois, lors du diagnostic d’une crise hypertensive, les soins d’urgence - un algorithme de mesures prises par les membres de la famille et le personnel médical venus à l’appel - suffisent et l’hospitalisation n’est pas nécessaire.

Malade à la maison. Que faire

Si le patient est seul à la maison, il doit d'abord prendre l'agent hypotenseur, puis ouvrir la porte. Ceci est fait pour que l'équipe qui est arrivée à l'appel puisse entrer dans la maison si le patient s'aggrave, et seulement alors l'aider. Une fois le verrou de la porte avant ouvert, le patient doit composer le numéro "03" et appeler le médecin.

Assistance médicale

En cas de crise hypertensive chez un patient, l’aide d’urgence de l’infirmière consiste en une administration par voie intraveineuse de Dibazol et de médicaments diurétiques. Avec GK simple, cela est parfois suffisant.

Dans le cas de la tachycardie, les bêta-bloquants donnent une dynamique positive: Obzidan, Inderal, Rausaledil. Ces médicaments peuvent être administrés par voie intraveineuse et intramusculaire.

En outre, le patient doit mettre le médicament hypotenseur Corinfar ou Nifédipine sous la langue.

Si la crise hypertensive est compliquée, les soins d'urgence sont fournis par les médecins de l'unité de soins intensifs. Parfois, les signes d'insuffisance ventriculaire gauche aiguë compliquent la GK. Gangliobloktorov en association avec des diurétiques ont un effet positif.

Avec le développement de l'insuffisance coronaire aiguë, le patient est également placé dans l'unité de soins intensifs et Sustac, Nitrosorbit, Nitrong et des analgésiques sont injectés. Si la douleur n'est pas soulagée, des médicaments peuvent être prescrits.

Les complications les plus terribles de l'AH sont le développement d'un infarctus du myocarde, d'une angine de poitrine et d'un accident vasculaire cérébral. Dans ces cas, le patient est traité dans une unité de soins intensifs et une unité de soins intensifs.

Drogues pour HA

Dans le diagnostic de crise hypertensive, les soins d’urgence (standard), en règle générale, s’avèrent avec l’aide de certains groupes de médicaments. L'objectif du traitement est de réduire la pression artérielle aux valeurs habituelles pour le patient. Il convient de garder à l’esprit que cette diminution devrait être lente, car avec sa chute rapide, le patient peut provoquer un effondrement.

  • Les bêta-bloquants dilatent la lumière artérielle et soulagent la tachycardie. Préparations: "Anaprilin", "Inderal", "Métoprolol", "Obzidan", "Labétolol", "Aténolol".
  • Les inhibiteurs de l'ECA ont un effet sur le système rénine-angiotensine-aldostérone (utilisé pour réduire la pression). Préparations: "Enam", "Enap".
  • Le médicament "Clofelin" est utilisé avec prudence. Avec son admission peut avoir une forte baisse de la pression artérielle.
  • Les relaxants musculaires - détendent les parois des artères, en raison de cette pression artérielle réduite. Préparations: Dibazol et autres.
  • Les bloqueurs des canaux calciques sont prescrits pour les arythmies. Préparations: Cordipin, Normodipin.
  • Les diurétiques éliminent l'excès de liquide. Préparations: "Furosémide", "Lasix".
  • Les nitrates dilatent la lumière artérielle. Préparations: "Nitroprussiate" et autres.

Avec des soins médicaux fournis en temps opportun, le pronostic de l'AH est favorable. Les cas mortels surviennent généralement avec des complications graves telles que œdème pulmonaire, accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde.

Pour prévenir les GC, vous devez surveiller régulièrement votre tension artérielle, prendre systématiquement les médicaments antihypertenseurs prescrits et suivre les recommandations du cardiologue, et ne pas vous surcharger d’efforts physiques, excluez si possible le tabagisme et l’alcool, et limitez votre consommation de sel.

Premiers soins et soins d'urgence en cas de crise hypertensive

Crise hypertensive - une situation dangereuse qui se manifeste par une augmentation forte et rapide de la pression. Si la maladie s'est produite dans le contexte de la présence de maladies secondaires chez une personne (crise cardiaque, tachycardie, encéphalopathie cérébrale), un processus compliqué de la maladie se forme. Une tactique différente pour le traitement de la pathologie dans le développement simple de la maladie.

Crise hypertensive avec tachycardie: soins d'urgence

Le traitement de la crise hypertensive avec tachycardie (augmentation du rythme cardiaque) nécessite la nomination des médicaments suivants:

  1. Bêta-bloquants non sélectifs - propranolol à une dose de 20 à 40 mg. Après la prise du médicament, l'effet thérapeutique se produit après 30 minutes. Durée d'action - 6 heures. Il faut garder à l'esprit que les bêta-bloquants non sélectifs ont un effet secondaire sous la forme d'un rétrécissement des bronches. Les contre-indications à l'utilisation de médicaments sont le blocage et la faiblesse du nœud sinusal. Le médicament doit être utilisé avec précaution dans les maladies pulmonaires chroniques et allergiques, l’insuffisance hépatique, les maladies vasculaires;
  2. L'agent de l'action hypotensive centrale - la clonidine en cas de crise est pris par voie orale à une dose allant jusqu'à 150 mg. Durée d'action - jusqu'à 12 heures et les premiers effets sont obtenus en une demi-heure. L'utilisation de clonidine provoque des effets secondaires: somnolence, bouche sèche, vertiges, bradycardie, diminution de la sécrétion gastrique. Les contre-indications à l'utilisation de la clonidine sont différents types de bloc cardiaque et d'athérosclérose.

En cas d'hypertonie, le traitement ne doit pas être commencé avant que la fréquence cardiaque ne change.

Soins d'urgence pour type hypertenseur sans tachycardie

Les médicaments prescrits pour le traitement de la crise hypertensive sans tachycardie:

  • Antagoniste à courte durée d'action (nifédipine) - pris sous la langue à raison de 10 mg. Après le début du traitement, le premier effet hypotenseur peut être retrouvé après 10-15 minutes et la durée de l'action - jusqu'à 6 heures. L'effet secondaire du médicament se manifeste par des nausées, une faiblesse, une diminution de la fréquence des contractions du myocarde. Vous ne pouvez pas utiliser la nifédipine pour une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque, une sténose mitrale;
  • Avant d'utiliser le captopril (sous la langue à une dose de 25 mg), les premiers effets sont observés en 20 à 40 minutes. La durée de la drogue - jusqu'à un jour. Après la prise d'une dose du médicament chez l'homme, des effets secondaires peuvent apparaître: rétrécissement des artères rénales, diarrhée, éruption cutanée, toux, présence de protéines dans l'urine. Le contre-indications du captopril est la grossesse, une sensibilité élevée aux inhibiteurs de l'ECA, des maladies auto-immunes, une insuffisance rénale chronique, une faiblesse de la suppression de la moelle osseuse. Le médicament n'est pas recommandé pour les patients de moins de 18 ans, ainsi que pour les personnes atteintes de diabète et de cardiosclérose.

Tactiques de traitement de crise hypertonique de type non compliqué

Le traitement du type non compliqué est réalisé en prenant les médicaments par voie orale ou par injection intramusculaire. Pour réduire l'hypertension artérielle en cas de crise, prenez de la nifédipine, de la clonidine et du captopril.

Si la réduction de pression est réalisée à la maison, vous devez vous rappeler que le traitement optimal nécessite une diminution en douceur du tonus vasculaire. Il suffira de "faire tomber" le niveau de 10 mmHg par heure.

Dans l'hypertension sans complications avec une pression systolique supérieure à 220 mm. Hg Art et diastolique de plus de 120 mm. Hg st. Les médecins s'attendent à réduire le niveau de 15% dans les 12 à 20 heures. L'efficacité du médicament doit être observée dans 15-30 minutes. Si cela ne se produit pas, vous devez ajouter un autre agent antihypertenseur.

Une crise d'hypertension non compliquée devrait commencer à être traitée avec un seul médicament. Au cours du premier jour, l'efficacité du traitement est évaluée. S'il était possible d'atteindre les valeurs cibles de l'hypertension (160 x 110 mmHg) au cours de la journée, le médicament pourrait être considéré comme efficace pour prévenir une crise chez une personne donnée.

Traitement de l'infarctus du myocarde

La crise hypertensive dans l'infarctus du myocarde est dangereuse par le développement rapide du syndrome coronarien. L'assistance d'urgence pour cette pathologie devrait être fournie à une personne dans les 20 premières minutes. Dans le cours aigu de la maladie, une ischémie myocardique se forme.

De toute évidence, une augmentation marquée et croissante des maladies cardiaques sans aide adéquate sera fatale. Par conséquent, avec l'apparition de l'hypertension, les médecins non seulement déterminent la fréquence cardiaque, mais prescrivent également un électrocardiogramme permettant de détecter l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde.

Crise hypertensive dans l'infarctus du myocarde: traitement par des pilules

Le traitement de l'infarctus du myocarde est effectué avec les pilules suivantes:

  1. Nitroglycérine sublinguale (sous la langue) à une dose de 0,5 mg;
  2. Propranolol - par voie intraveineuse dans 1 ml de solution à 1%;
  3. Énalaprinate - 1 250 mg par voie intraveineuse;
  4. Morphine - 1 ml de solution à 1% dans une solution de chlorure de sodium à 0,9%;
  5. Acide ascorbique 250 mg.

Traitement hypertensif de premiers soins

Les premiers secours pour 3 types de crise hypertensive sont différents, le traitement doit donc être choisi correctement.

Dans le premier type de crise, les symptômes de la maladie se développent rapidement en 3-4 heures, accompagnés de transpiration excessive, de tachycardie, de douleurs à l'arrière de la tête, de mouches clignotantes, de rougissement de la peau, de sensations douloureuses aux tempes.

Le deuxième type de crise se forme lentement. Il est typique pour les patients hypertendus expérimentés.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive à domicile:

  • Prendre une position horizontale;
  • Paix physique et émotionnelle;
  • Froid à la tête sous la forme d'une compresse;
  • Placez des pansements à la moutarde sur le mollet et dans le bas du dos.
  • Prenez le médicament immédiatement.

Pas besoin de prendre des drogues "improvisées". Lorsque l’ambulance arrive, le médecin ou l’assistant médical injectera un antihypertenseur, mais on ne sait pas combien de temps il faudra pour qu'une équipe qualifiée se rende chez le patient.

Les soins d'urgence en cas de crise grave exigent également l'élimination des symptômes dangereux des maladies associées:

  1. AVC
  2. Crise cardiaque;
  3. Insuffisance rénale;
  4. Insuffisance ventriculaire gauche;
  5. Œdème pulmonaire.

En règle générale, les personnes gravement malades ont dans leur arsenal une liste de pilules pour un traitement efficace de la maladie. Si vous donnez les premiers soins à une personne ayant une crise hypertensive compliquée, jetez un coup d'œil à sa trousse de premiers soins. Vous y trouverez non seulement des médicaments appropriés, mais, selon leur liste, vous pourrez deviner le type de maladies qu'une personne a.

Procédures médicamenteuses en cas de crise hypertensive compliquée

En cas de crise hypertensive compliquée, nous recommandons les procédures suivantes:

  • Dégagement des voies respiratoires;
  • Fourniture d'oxygène (ventilation artificielle);
  • Élimination des caillots sanguins veineux;
  • Traitement des complications;
  • Traitement antihypertenseur.

Les comprimés suivants sont utilisés pour réduire la pression dans une crise hypertensive compliquée:

  • Nifédipine - sous la langue (avec insuffisance cardiaque et œdème pulmonaire);
  • Clonidine - par voie intraveineuse ou orale;
  • Nitroprussiate de sodium - goutte à goutte;
  • Captopril - sous la langue (pour insuffisance rénale);
  • Phentolamine - par voie intraveineuse (avec phéochromocytome);
  • Enalapril - par voie intraveineuse (pour insuffisance cardiaque chronique et encéphalopathie).

Les mesures thérapeutiques sont effectuées sous la surveillance d'un médecin lorsque le patient est au repos au lit.

Soins d'urgence dans une crise compliquée

Les soins d'urgence peuvent commencer par la prise de nifédipine à une dose de 15 à 20 mg sous la langue. Le choix de ce médicament par des spécialistes est dû au fait que ses effets thérapeutiques sont assez prévisibles. Après 5 à 30 minutes de réception des fonds, une diminution progressive de la pression est observée. L'effet maximum apparaît après 4-6 heures. Si, dans les 30 minutes, l’hypertension ne diminue pas de 15%, vous devez douter de l’efficacité de ce médicament. Dans une telle situation, l'ajout d'un autre médicament peut être recommandé, mais le choix de la posologie doit être effectué par un médecin en tenant compte du traitement antérieur.

Il existe également l'opinion contraire des médecins à faible efficacité de la nifédipine dans le contexte de la première dose. Vous devez répéter la pilule après 30 minutes. Cette approche est rationnelle à des pressions supérieures à 180 mmHg. Des études menées par des pharmacologues ont montré que l’utilisation du médicament était plus rationnelle lorsque la pression était élevée.

Contre-indications à la nifédipine:

  • Maux de tête;
  • Somnolence;
  • Tachycardie ou bradycardie;
  • Hypersensibilité au médicament.

Kapoten à une dose de 25 à 50 mg aide également à se débarrasser de la crise d'hypertension. Sa moindre popularité est due à la moindre prévisibilité des effets secondaires de l'agent. Si vous prenez du captopril sous la langue, l'effet antihypertensif est observé après 10 minutes. Sa durée est d'environ une heure. Si l'effet n'est pas visible pendant toute cette période, vous pouvez prendre un autre comprimé. Cela augmente considérablement la probabilité d'effets secondaires:

  1. Toux sèche;
  2. Augmentation de l'urée;
  3. Bronchospasme;
  4. Maux de tête;
  5. Évanouissement;
  6. Protéine dans l'urine;
  7. Insuffisance rénale.

Attention! Les inhibiteurs de l'ECA sont contre-indiqués pendant la grossesse. Ils provoquent une toxicose.

La crise hyperkinétique est traitée avec de la clonidine par voie orale sous la langue à une dose de 0,075 mg. L'effet hypotenseur peut être retrouvé après 20-30 minutes, mais il peut apparaître plus tôt.

Effets secondaires de la clonidine (clonidine):

  • Somnolence;
  • Bouche sèche;
  • Difficultés d'activité musculaire.

N'utilisez pas de clonidine dans les conditions suivantes:

  • Bloc cardiaque;
  • Syndrome des sinus malades;
  • Infarctus du myocarde;
  • Encéphalopathie;
  • Oblitérants vasculaires;
  • La dépression

Si une forte augmentation de la pression est associée à une augmentation de la fréquence cardiaque, le médicament doit être pris par voie sublinguale à une dose de 20 à 40 mg.

S'il existe des contre-indications à la prise de bêta-bloquants, vous pouvez utiliser du sulfate de magnésium à une dose de 1 500 à 2 500 mg (administration par voie intraveineuse). Le médicament a les mécanismes d'action suivants:

  • Vasodilatateur;
  • Anticonvulsivant;
  • Apaisante.

L'utilisation de sulfate de magnésium est indiquée en cas de crise hypertensive de syndrome convulsif.

Les effets secondaires de prendre le remède:

  1. La bradycardie;
  2. Bloc auriculo-ventriculaire.

Contre-indications à l'utilisation de magnésium:

  • Insuffisance rénale;
  • La bradycardie;
  • Bloc auriculo-ventriculaire;
  • La myasthénie grave;
  • La bradycardie;
  • Blocus 2 degrés.

Crise hypertensive: premiers secours à domicile

L'algorithme de réponse d'urgence en cas d'urgence à domicile comprend les points suivants:

  • Appeler une ambulance;
  • Avant l’arrivée de la brigade, prenez position couchée et calmez-vous;
  • Toutes les 15 minutes, mesurez votre tension artérielle.
  • Prenez un antihypertenseur. Il est préférable d'utiliser les pilules standard qu'une personne a prises pour traiter l'hypertension.
  • Lorsque les douleurs thoraciques doivent être placées sous la langue, un comprimé de nitroglycérine;
  • Prenez Corvalol et Valériane;
  • Demandez à un être cher d'aérer la pièce;
  • Créer le silence;
  • Réduisez la luminosité de la pièce.

Les relations attentives exigent des personnes plus âgées. Ils ont des maladies secondaires, alors quand ils utilisent des médicaments antihypertenseurs, une pathologie secondaire peut s'aggraver.

Toutes les mesures thérapeutiques avant l'arrivée d'une ambulance sont souhaitables pour coordonner avec votre médecin. Avant cela, mesurez le niveau de pression artérielle et signalez toutes les complications afin de sélectionner de manière optimale un antihypertenseur.

Ne vous attendez pas à ce que les soins d'urgence soient fournis par une équipe médicale. Dans le contexte de la crise, il existe un risque de rupture des vaisseaux cérébraux (accident vasculaire cérébral), qui peut se former en quelques minutes.

Quelle est la crise hypertensive - symptômes et complications de premiers secours

Qu'est-ce qu'une crise hypertensive, le code de la CIM10 et en quoi est-il dangereux?

Ceci est principalement une conséquence de l'hypertension avancée (prévalant dans le monde atteignant jusqu'à 30% de la population totale), caractérisée par une augmentation significative de la pression artérielle, pouvant même aller jusqu'à 240 mm. Hg

Souvent, cette situation se présente le matin et nécessite une ambulance d'urgence. Un niveau de pression élevé peut se développer lentement ou à la vitesse de l'éclair et peut durer de quelques heures à 2-3 jours.

Après le soulagement d’une crise aiguë simple, la récupération du corps dure au moins 5 jours.

Un seul développement d'une crise de crise hypertensive est la cause de la récurrence de la maladie.

Le code d'état ICD 10 est plus souvent appelé I10, avec des variantes, le code I11-I15 est possible.

Qu'est-ce qu'une crise hypertensive dangereuse? Avec les premiers soins médicaux inopportuns et les traitements rationnels ultérieurs, il peut y avoir beaucoup de complications catastrophiques, voire la mort.

Causes de crise hypertensive et de facteurs prédisposants

  1. Augmentation de la quantité de sel, consommée sous n'importe quelle forme. Cela entraîne une augmentation du flux sanguin total et du flux sanguin du cœur, ce qui augmente par conséquent la pression;
  2. Spasme des vaisseaux sanguins. Les hormones adrénaline, noradrénaline sont produites par les glandes surrénales. Lorsque ces hormones entrent dans la circulation sanguine, le tonus vasculaire augmente et entraîne une contraction accélérée du cœur. En raison de la vasoconstriction, de nombreux organes restent sans apport de sang. Cela peut entraîner des complications graves.
  3. Pathologie telle que l'hypertension;
  4. Maladies endocriniennes (hyperthyroïdie et diabète sucré);
  5. Pathologie des reins (présence de calculs, altération de la fonctionnalité des reins, pyélonéphrite et glomérulonéphrite constamment manifestées, néoplasmes);
  6. Changements athérosclérotiques dans les vaisseaux sanguins;
  7. Diverses maladies cardiaques (maladie coronarienne, infarctus du myocarde);
  8. Les perturbations dans le système hormonal. Au fond, cette pathologie se manifeste chez la femme;
  9. Lésion cérébrale traumatique;
  10. Le fait de ne pas suivre le régime prescrit provoque des attaques répétées;
  11. Surcharge psycho-émotionnelle régulière, situations stressantes;
  12. Surpoids;
  13. Mauvaises habitudes (alcool, cigarettes);
  14. Surtension physique;
  15. Les changements météorologiques brusques au cours de la dépendance météorologique;
  16. Utilisation irrégulière de médicaments prescrits par le médecin, normalisant la pression artérielle ou dénommé "syndrome de sevrage" (lorsque le patient annule brutalement les pilules reçues de manière indépendante).

Symptômes de crise hypertensive - les premiers signes

  • Lors de la mesure de la pression artérielle, il y a une augmentation significative;
  • le visage devient rouge;
  • l'apparition de brillance malsaine dans les yeux;
  • palpitations cardiaques dépassant 90-100 battements par minute;
  • lourdeur dans le coeur;
  • essoufflement;
  • tremblements musculaires, frissons;
  • des vertiges;
  • des nausées et des vomissements;
  • douleur au cœur, éliminée par l'utilisation de sédatifs;
  • une sonnerie inexistante est entendue;
  • palpitant dans les temples;
  • libération de sueurs froides et collantes;
  • mal de tête grave dans le cou et la calotte, généralement de nature croissante;
  • ondulations devant les yeux et autres déficiences visuelles (vue de face, voile, maille);
  • parfois des convulsions, de l'agitation, un sentiment de peur;
  • perte de conscience possible.

Types de crises hypertensives - classification

Les crises chez les patients hypertendus sont généralement divisées:

1. En guise de développement.

Hyperkinétique Elle se caractérise par une augmentation de la pression supérieure uniquement (c'est-à-dire systolique) en raison de la pénétration de l'hormone adrénaline dans le sang. Habituellement observé chez les patients hypertendus aux stades initiaux et se traduit par une forte augmentation de la pression et une faiblesse générale. L'attaque dure plusieurs heures et n'est pas sujette au développement de complications.

Hypokinétique. Cette augmentation n'augmente que la pression diastolique (baisse) en raison de la libération de noradrénaline. Il se développe lentement, mais dure quelques jours. Il est diagnostiqué à 2,3 étapes de l'hypertension et contribue à des conséquences graves.

Type Aukinetic. Formé en augmentant les deux valeurs de pression dans la même mesure. Le développement d'une telle crise ne prend pas beaucoup de temps, mais est toléré assez facilement.

2. Par la présence de complications.

Type simple. Ne provoque pas de conséquences. L'attaque est facilement arrêtée par la drogue. La durée est courte.

Type compliqué. Il se manifeste chez les personnes souffrant d'hypertension pendant une longue période (2,3 degrés). Cela commence lentement mais nécessite l'intervention immédiate des médecins. Les drogues ne font pas toujours face à l'attaque dès la première fois. Ce type de pathologie contribue au développement de maladies graves. Et avec l'aide tardive fournie, cela peut entraîner la mort du patient.

Complications de crise hypertensive

Généralement, une crise grave liée à une crise hypertensive affecte le système nerveux, perturbe les reins et le cœur et peut entraîner la formation de caillots sanguins dans les gros vaisseaux sanguins.

  1. Encéphalopathie hypertensive aiguë;
  2. infarctus du myocarde;
  3. accident vasculaire cérébral;
  4. insuffisance cardiaque et rénale;
  5. œdème pulmonaire et cérébral;
  6. thromboembolie;
  7. stratification ou rupture d'un anévrisme aortique;
  8. maladie coronarienne, angine de poitrine;
  9. développement de paralysie / parésie.

Crise hypertensive - premiers secours, que faire, comment supprimer

La première aide d’urgence dans une crise d’hypertension chez soi joue souvent un rôle décisif, et la vie d’une personne ou le nombre de personnes développées en raison de ses conséquences irréversibles peuvent dépendre de la rapidité avec laquelle elle est livrée.

  1. Tout d’abord, la personne blessée doit être assise dans une position inclinée et permettre l’air frais, ce qui la libère des vêtements qui pincent la poitrine.
  2. Appelez la brigade d'ambulances.
  3. La tête de la victime doit être légèrement tournée vers le haut pour éviter un afflux excessif de sang dans le cerveau.
  4. Il est recommandé d'appliquer un rhume sur la région occipitale.
  5. Boire est strictement contre-indiqué pour réduire le risque d’irritation du réflexe nauséeux.
  6. Si un type de pathologie est diagnostiqué comme étant non compliqué, les médicaments suivants peuvent être utilisés pour soulager une crise hypertensive: 1 comprimés de Captopril ou de Capoten (soulagent le tonus vasculaire, améliorent le débit sanguin rénal et le muscle cardiaque, ont un effet diurétique) ou 1 comprimé de Nifédipine ou de Corinfar (le médicament bloque le calcium) composés, favorise l’expansion des vaisseaux sanguins et soutient le travail du myocarde). Les comprimés pour crise hypertensive doivent être pris sous la langue. Une demi-heure après la prise du médicament, il est nécessaire de mesurer la pression artérielle. En l'absence d'effet, vous devez prendre une autre dose du médicament.
  7. Pour soulager les douleurs cardiaques, la nitroglycérine est utilisée sous la langue 1 comprimé. Il soulage les spasmes des vaisseaux sanguins et lutte activement contre l'angine de poitrine.
  8. Avec des palpitations cardiaques, 1 comprimé de métoprolol est pris. Il a un effet sur le débit sanguin périphérique, réduit la pression, prévient les attaques d'ischémie et normalise le rythme de l'activité cardiaque.
  9. Pour l'effet sédatif du système nerveux, vous pouvez prendre des sédatifs tels que:

Motherwort a un effet positif sur le système nerveux, la fonction cardiaque et normalise la pression artérielle. Contient des tanins et des vitamines E, A, B, C. Il a également un effet bénéfique sur le sommeil, élimine le sentiment d'anxiété et de peur et soutient l'immunité.

La valériane contient une quantité suffisante d'huiles essentielles, de tanins, d'alcaloïdes, de sucres et autres. L'effet de la plante médicinale est un effet analgésique et sédatif. En outre, il soulage parfaitement le vasospasme et réduit le flux sanguin vers le cerveau.

Le validol est un mélange de menthol et de substances extraites de la racine de valériane. La prise du médicament a un effet sur les terminaisons nerveuses, d'où découle l'expansion de la lumière dans les vaisseaux, l'élimination des sensations douloureuses, la réduction de la tension nerveuse. Le médicament est assez commun et facile à utiliser. Pour éviter les cas de surdosage, la dose quotidienne ne doit pas dépasser 5-6 comprimés.

La réduction de la pression artérielle n’est autorisée que par 25 à 30% des données initiales. Le lendemain de l'attaque, vous devez consulter votre médecin pour procéder à des études de diagnostic ou ajuster le traitement prescrit.

Crise hypertensive - diagnostic

Le diagnostic de GK est basé sur:

  • mesure de la pression artérielle;
  • test sanguin biochimique;
  • analyse d'urine;
  • électrocardiogramme;
  • échographie des reins;
  • échocardiographie;
  • Examen radiographique du thorax;
  • ophtalmoscopie;
  • recommandations d'un cardiologue, ophtalmologiste, neuropathologiste et thérapeute.

Traitement, médicaments pour l'hypertension

  1. Les bloqueurs adrénergiques réduisent la formation d'hormones surrénaliennes. Anaprilin, Carvedilol.
  2. Les inhibiteurs de l'ECA normalisent le flux sanguin rénal. Enalapril, Captopril.
  3. Les bloqueurs des canaux calciques réduisent la contractilité vasculaire en empêchant l'apport en calcium. Amlodipine.
  4. Les diurétiques, c'est-à-dire les médicaments diurétiques. Hypothiazide.
  5. Les préparations d'action centrale sont rarement utilisées et agissent au centre du cerveau. Moxonidine.

Le traitement de la crise d'hypertension artérielle en hospitalisation est prescrit en fonction de la gravité de la maladie et des indicateurs individuels.

Une hospitalisation urgente est obligatoire en raison de l'inefficacité des médicaments réduisant la pression, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les œdèmes pulmonaires ou les surpressions systématiques sur de courtes périodes. La durée du séjour à l'hôpital peut être de 30 à 35 jours.

Prévention de la crise hypertensive

Il est très important de suivre le régime pour l'hypertension et prévenir les crises d'hypertension à l'avenir.

  • Éliminez les situations stressantes et les mauvaises habitudes.
  • Utilisez régulièrement les médicaments prescrits, faites des exercices thérapeutiques et effectuez une mesure indépendante de la pression en enregistrant les données dans un cahier spécial.
  • Le régime alimentaire fait référence au rejet des aliments frits, épicés et salés. L'exclusion de boissons telles que l'alcool, le thé fort ou le café, le volume de liquide par jour ne doit pas dépasser un litre. Il est strictement interdit de manger des bonbons et du pain frais.

Crise hypertensive - premiers secours

Comment bien fournir à vous-même et aux autres la première aide d'urgence en cas de crise hypertensive. De la conversation avec le candidat ma chérie. Z.G. Guseinova (HLS Bulletin de 2008, n ° 12, p. 12-13)

La crise hypertensive est une augmentation soudaine et soudaine de la pression artérielle, qui s'accompagne d'un spasme des vaisseaux sanguins ou d'une augmentation du sang circulant dans le sang.

A quels indicateurs du tonomètre peut-on parler de crise hypertensive? Différentes personnes ont différents indicateurs. Si une personne a une pression de vie de 90/60, une crise peut survenir à 120/90, et chez un patient souffrant d'hypertension de grade 3, la crise peut commencer à 250/180. C'est pourquoi un taux élevé n'est pas encore le symptôme d'une crise hypertensive. Il est toujours nécessaire de prendre en compte la pression "de travail" et son augmentation de plus de 30 ml de mercure est considérée comme l’un des symptômes d’une crise hypertensive.

Causes de crise hypertensive

1. Cardiopathie hypertensive
2. Lésion cérébrale traumatique
3. Pathologie des reins
4. Maladies endocriniennes et autres

Les symptômes

1. Une forte augmentation de la pression artérielle de 20 à 50 unités
2. Céphalée sévère
3. faiblesse
4. Vertige
5. Nausée, vomissements
6. Envelopper les yeux ou le vacillement des mouches.
7. Transpiration
8. Douleurs constrictives au coeur
9. Panique, peur de la mort
Certains des symptômes ci-dessus d'une crise hypertensive peuvent ne pas être présents.

Crise hypertensive - premiers secours

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive

Une crise peut durer 2-3 heures, parfois plus longtemps. Plus les conséquences sont longues, plus les vaisseaux sont dans un état de spasme, la nutrition des tissus du cerveau, du cœur, des yeux et des reins est perturbée. Par conséquent, il est nécessaire de fournir des soins d’urgence au patient.

Que faire si vous ou un être cher avez une crise d'hypertension - les premiers soins.
1. Restez calme, ne vous agitez pas.
2. Le patient doit prendre une position allongée, en soulevant la tête de lit - cela créera un écoulement de sang de la tête. Une position couchée n'est pas souhaitable.
3. Retirez les vêtements étroits.
4. Bain de pieds chaud s'il n'y a pas de varices.
5. Froid au coude à coude.
6. Éliminer toutes les sources de bruit, éteignez le téléviseur
7. Vous ne pouvez pas boire d'eau - cela peut provoquer des vomissements et le réflexe nauséeux augmente la pression.
8. Prenez un médicament hypotenseur - corinfar, capoten, captopril. Fortement la pression ne peut pas être réduite. Le processus devrait être étiré pendant 3-4 heures. Une forte diminution de la pression peut provoquer un spasme des vaisseaux sanguins, des perturbations des processus métaboliques dans le cerveau.
Avec une pression artérielle inférieure à 180, prenez d’abord 1/4 comprimé, puis mesurez la pression au bout de 30 à 40 minutes. En cas de diminution, prenez un autre quart de comprimé. Et ainsi de suite.
9. Que faire en cas de crise hypertensive, s’il n’ya pas de médicament pour réduire la pression. Vous pouvez boire 2 comprimés noshpy et quelque chose de sédatif - valériane, Corvalol, valokardin.
10. Prenez des sédatifs, car une crise hypertensive est une poussée d'adrénaline, qui s'accompagne de la peur de la mort, une personne est affolée, de sorte que la pression continue de monter et que les pilules peuvent ne pas fonctionner.
11. Que faire si un saignement nasal s’est ouvert lors d’une crise hypertensive? Il n’est pas nécessaire d’être effrayé, c’est au contraire bon: lorsque le sang coule, la pression intracrânienne diminue, sinon les vaisseaux cérébraux risquent d’éclater. Il est impossible d’incliner la tête vers l’arrière, sinon il y aura une fuite de sang, mais il est également impossible de la baisser au plus bas, à froid, sur le pont du nez. Humidifiez les bandages avec du peroxyde d'hydrogène et du nez zapomponirovat. Il n’est pas nécessaire de plaindre un pansement, il entre parfois dans le nez jusqu’à 2 mètres de pansement. Après 10-15 minutes, les saignements de nez passent généralement.

Quels médicaments prendre en cas de crise hypertensive?

Il arrive qu'une personne prenne un médicament, mais cela ne l'aide pas. Que faire Puis-je prendre un autre médicament ou ne pas en prendre deux en même temps? Il n’ya rien de mal à prendre deux médicaments, mais vous devez savoir lequel d’entre eux est le plus puissant. Corinfar agit rapidement - après 15 minutes, la pression diminue. Kapaten commence à travailler plus tard, mais la pression diminue plus lentement, ce qui est nécessaire en période de crise. Par conséquent, boire après Corinfar Kapaten n’a aucun sens.
En outre, nous devons nous rappeler que les mêmes médicaments sont libérés avec une action courte ou prolongée, par exemple, il existe le médicament Corinfar Retard, qui commence à agir uniquement après 4-5 heures. Pour les soins d'urgence en cas de crise hypertensive, ce médicament ne convient certainement pas

Que faire après une crise hypertensive?

Dès que la tension artérielle est revenue à la normale, vous devez boire 20-30 g de teinture mère d’aubépine, d’aubépine ou de pivoine, ou un mélange de celles-ci. 3-4 jours après une crise hypertensive, prenez ces teintures 3 fois par jour. La nuit, vous pouvez prendre 1/4 comprimé de somnifère léger (mezépam, phenazépam)
Si le patient prend quelques pilules contre une maladie chronique. 1-2 jours après une crise hypertensive, il est préférable de les abandonner pendant 1-2 jours. Ceci ne s'applique pas aux antibiotiques et à l'utilisation d'hypertenseurs pour les médicaments antihypertenseurs.
Bruit dans la tête, vertiges, vision trouble après une crise d'hypertension à conserver quelques jours de plus. De nos jours, il est nécessaire de se reposer et de ne pas permettre la surcharge physique et émotionnelle, de ne pas être au soleil, de ne pas se pencher, de ne pas travailler sur un ordinateur et de ne pas lire les petits caractères.

Nutrition après une crise hypertensive: limiter la consommation de sel, de cornichons et de cornichons, d'assaisonnements épicés. Parlez à votre médecin - il peut être nécessaire de remplacer le sel de table ordinaire par du sel à faible teneur en sodium. Il est bon d’inclure dans l’alimentation le miel, les noix, les légumes, les fruits, le jus de canneberge, le viorne noire, l’aigrette noire, la décoction de dogrose.

Plusieurs recettes populaires pour normaliser la pression

1. Décoction d'églantier: une demi-tasse d'églantier séchée pour 1 litre d'eau bouillante - maintenez 15 minutes dans le bain de vapeur. Ou brasser rose musquée dans un thermos. Buvez au lieu de thé.
2. Jus: mélanger 1 verre de jus de betterave, de carottes, de raifort, de miel et de jus d'un citron. Prendre 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour avant les repas pendant 1 heure.
3. Infusion de graines d'aneth: 1 c. les graines versent 0,5 verre d'eau chaude. Infuser 30 minutes, boire avant les repas 3 fois par jour. Les graines d'aneth peuvent être remplacées par des fleurs de trèfle.

À quelle fréquence une crise hypertensive peut-elle être répétée chez un patient?

Cela dépend des raisons qui l'ont causé. Si la raison en est lourde travail inhabituel, le stress, l'abus d'alcool, alors ce sont des crises ponctuelles. Mais ici nous devons être sérieusement examinés. Faites un ECG, une échographie du coeur - il est important d'éliminer l'hypertension. Souvent, les personnes ne ressentent pas d'hypertension et ne savent pas qu'elles souffrent d'hypertension et ne suivent donc pas de traitement. Les complications de l'hypertension se développent progressivement jusqu'à ce qu'elles soient dépassées par un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.
Si la crise est à l'origine de la crise et que les crises se reproduisent au bout de 2 à 3 jours, l'hypertension s'accentue et un traitement sérieux est nécessaire, ou plutôt une correction du traitement par un thérapeute, un neurologue ou un ophtalmologiste.

Comment faire face à une crise d'hypertension - quand appeler une ambulance À partir d'une conversation avec une candidate, chérie. Sciences Poskrebyshevoy A.S. (Bulletin de modes de vie sains 2013, №5, p. 16-17)

Si vous mesurez la pression et constatez qu'elle diffère nettement des indicateurs ordinaires, vous devez vous calmer et mesurer à nouveau une ou deux fois. Si les résultats des mesures sont décevants, il est nécessaire d'évaluer la situation - que vous puissiez faire face à la crise de votre propre chef ou que vous ayez besoin d'appeler une ambulance.

Si l'augmentation de pression dure plus d'une heure et ne diminue pas, elle s'effondre soudainement, vous ressentez un engourdissement des bras ou des jambes, une douleur, une asphyxie. Il peut s'agir d'une condition préalable à l'AVC. Une hospitalisation immédiate est donc nécessaire. S'il n'y a pas de tels signes, vous pouvez alors essayer de vous aider vous-même en cas de crise hypertensive.

Il est nécessaire de bien comprendre la règle - la pression ne peut pas être réduite fortement, sinon un accident vasculaire cérébral peut se développer. Afin de réduire la pression au cours d'une crise hypertensive, vous aurez besoin de médicaments complètement différents de ceux que la personne hypertensive utilise quotidiennement. À savoir, la pilule n'est pas prolangirovannogo, et à action brève, qui peut être absorbée sous la langue. Avec cette résorption, le médicament entre immédiatement dans le sang, c’est-à-dire qu’il agit comme une injection. Les plus sûrs à ces fins sont le kapoten et la prazosine. Toutes les personnes hypertendues devraient les avoir dans une trousse de premiers soins en cas de crise. Les ambulanciers utilisent souvent des injections de dibazol, la magnésie n’est qu’une perte de temps, leur effet est beaucoup plus faible que celui des médicaments susmentionnés.

Ainsi, le patient prend une pilule sous la langue. Après 30 minutes, mesure la pression. Si elle diminue, il n'y a rien d'autre à faire, il suffit de mesurer la pression et de suivre la tendance. Le critère principal - pendant 3-4 heures, il devrait être réduit de 25% par rapport à l'original. Si, après 4 heures, cette diminution ne s'est pas produite, dissolvez une autre pilule.

Vous pouvez utiliser un remède traditionnel - trempez une serviette dans du vinaigre de pomme et fixez-la à la plante des pieds. pendant 10 minutes.

Après une crise hypertensive, une dose quotidienne de médicament est généralement augmentée, de préférence en consultant votre médecin. Et vous pouvez ajouter aux médecines traditionnelles la médecine traditionnelle: une infusion d'herbes qui réduisent la pression, un mélange de jus de betteraves, de carottes et de citron, de jus d'ail avec du miel.

Pinterest