Fréquence cardiaque fœtale par semaine: le cas échéant, normes, déviations possibles

Vous apprendrez de cet article: à quel moment le fœtus commence à avoir un battement de coeur, quel devrait être le taux de fréquence cardiaque (HR) à différentes périodes du développement intra-utérin et si le sexe de l’enfant l’affecte. Déviations possibles de la norme et de leur signification.

Le cœur est l’un des premiers organes non seulement posés, mais aussi pleinement fonctionnel dès les premières semaines du développement intra-utérin. Par conséquent, l'enregistrement des battements de coeur est utilisé comme critère fiable pour évaluer l'état du fœtus:

  • si le coeur rétrécit, cela signifie que le fœtus est vivant;
  • la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) correspond-elle aux paramètres normaux pour différentes périodes de grossesse?
  • déterminer la pathologie intra-utérine en fonction de la nature des écarts par rapport au rythme cardiaque normal et prendre des mesures pour préserver la vie de l'enfant.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La fréquence cardiaque fœtale est l’un des indicateurs les plus importants de sa santé et de son développement, de la gestation à l’âge de 5 à 6 semaines, jusqu’à l’accouchement. L'avantage le plus important de ce paramètre est qu'il peut être évalué non seulement par un spécialiste, en utilisant des méthodes spéciales (auscultation, échographie, cardiotocographie). Même une future mère ou toute autre personne peut écouter le rythme cardiaque d'un enfant en attachant une oreille, un stéthoscope ou un capteur portable connecté à un smartphone ou à un autre gadget aux points de l'abdomen droit. Mais il vaut mieux ne confier l'évaluation finale de ce paramètre qu'à un spécialiste - obstétricien-gynécologue.

Lorsque vous entendez le premier battement de coeur et à quel point c'est important

Le moment du début de la formation du cœur et l'apparition de ses contractions diffèrent. La première correspond à 2–3, la seconde à 4–5 semaines de développement intra-utérin, quel que soit le sexe de l'enfant. Toutefois, pour résoudre le problème des pulsations cardiaques (HR) et, plus encore, pour prendre en compte le cœur, il vous faut un appareil à ultrasons spécial de haute précision. Par conséquent, jusqu'à 5–6 semaines de grossesse, la fréquence cardiaque fœtale n'est pas un paramètre approprié pour évaluer son développement.

Si la grossesse se déroule normalement, il suffit de procéder à une échographie standard à travers la paroi abdominale après 5 à 6 semaines pour voir où se situe l'embryon (dans l'utérus ou à l'extérieur de sa cavité) et s'assurer de sa viabilité en présence de battements cardiaques. Il n’est pas nécessaire de les compter, car cette information à ce stade précoce de développement n’a aucune valeur. Cela devient pertinent à partir de 10 semaines jusqu'à la fin de la grossesse et de l'accouchement.

Si la grossesse se déroule avec des anomalies ou s’il est nécessaire d’évaluer le rythme cardiaque au plus tôt, vous pouvez le faire en 4 semaines à l’aide de la méthode transvaginale (échographie vaginale). Mais une méthode plus appropriée dans une telle situation est considérée comme un test sanguin ou urinaire pour le niveau d'une hormone de grossesse spéciale - la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Si un fœtus de n'importe quel sexe se développe normalement, sa concentration doublera deux fois tous les 2-3 jours à 10 semaines (la norme dans les 5 à 6 semaines est de 1 000 à 3 000 mUI / ml).

Fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque d'un fœtus en bonne santé, quel que soit son sexe, peut être caractérisé par les signes suivants:

Caractéristiques du rythme cardiaque fœtal

Pour chaque mère, les premiers battements de cœur du bébé sont un événement réel.

N'oubliez pas que ce n'est pas seulement de la joie, mais aussi une énorme responsabilité qui exige de l'attention à son travail et à sa condition.

De nombreux facteurs affectent le rythme cardiaque du fœtus.

Développement du coeur fœtal

La formation du coeur fœtal commence environ 2 ou 3 semaines après la fécondation. En règle générale, à l'heure actuelle, une femme ne sait même pas qu'elle va bientôt devenir mère. Aux premiers stades du développement, le cœur de l’embryon a l’apparence d’un tube creux légèrement coudé.

Déjà à la semaine 4, un septum inter-auriculaire commence à se former, divisant le cœur en 3 sections. C'est à ce moment que vous pouvez écouter la première contraction du cœur.

La fréquence des battements cardiaques à 6 semaines atteint 60 battements sur 1 minute. En outre, il se compose déjà de 4 chambres distinctes, chacune ayant une entrée et une sortie nécessaires pour assurer le processus de circulation sanguine.

Au bout de 6 à 7 semaines, le rythme cardiaque fœtal augmente à 150 battements par minute. Malgré le fait qu'il soit 2 fois supérieur au rythme cardiaque d'une femme enceinte, il est considéré comme la norme du rythme cardiaque du fœtus.

Après 2-3 semaines supplémentaires, le cœur du bébé bat encore plus vite: 170-180 fois par minute. À ce stade, une femme enceinte n’entend toujours pas le cœur de son bébé battre.

Déterminer la fréquence de contraction du cœur n’est possible que par ultrasons. La moelle osseuse commence à se développer chez le fœtus à partir de la 12e semaine de grossesse. CM est responsable de la fabrication des cellules sanguines. Au début du deuxième trimestre, les capillaires sanguins commencent à se former activement chez le fœtus, se remplissant rapidement de sang.

Lorsque la période de gestation atteint 40 semaines, le système circulatoire du bébé est déjà complètement formé et prêt à fonctionner de manière autonome.

Aux premiers stades de la formation du cœur, le rythme cardiaque fœtal est presque toujours le même que celui de sa mère. Mais plus le fœtus vieillit, plus la fréquence de contraction de son cœur est grande.

Normalement, le rythme cardiaque fœtal augmente chaque jour de 3 coups. Cette situation se poursuit jusqu'à la fin du deuxième mois. Après cela, le rythme cardiaque fœtal se normalise et reste entre 150 et 155 battements par minute au cours des 12 à 13 prochaines semaines. Selon les experts, à ce stade de la grossesse, le rythme cardiaque fœtal varie normalement entre 120 et 160 fois sur 60 secondes.

Caractéristiques du changement de la fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse a tendance à changer avec l’augmentation du temps. Par exemple:

  • 3-5 semaines - le cœur bat environ 80 à 90 fois par minute;
  • La semaine 6 à 9 se caractérise par une augmentation de la contraction du cœur du nourrisson, qui varie de 105 à 135 battements;
  • Semaine 9–12 - la fréquence cardiaque d’un enfant peut atteindre 190;
  • après 12 semaines de gestation, le cœur du bébé bat beaucoup moins souvent, environ 130 à 140 fois par minute.

Après le début du troisième trimestre, il est considéré comme normal de contracter le cœur d'un fœtus dans un intervalle de 130 à 165 fois par minute, ce qui est plus que chez l'adulte, mais déjà légèrement moins qu'une contraction du cœur au cours du deuxième trimestre de la grossesse.

Au tout début du développement, la fréquence des battements cardiaques des miettes peut complètement coïncider avec le pouls de la mère, mais le rythme de sa croissance est énorme: chaque jour pendant près de trois battements en 60 secondes. Cela se produit avant le deuxième mois de grossesse. Ensuite, la stabilisation se produit - 150 battements par minute et est maintenue pendant 12 semaines. En outre, le taux est la fréquence des coups - 120-160 par minute.

Dans la troisième partie de la grossesse, 130-160 battements par minute sont considérés comme la norme. C'est beaucoup moins que dans la deuxième partie, mais beaucoup plus que le pouls d'un adulte.

Je tiens à souligner qu’il existe une relation étroite entre le comportement d’une femme enceinte et la fréquence à laquelle le cœur de l’enfant est réduit.

Par exemple, lorsqu'une femme est calme, le cœur du fœtus bat beaucoup plus calmement que lorsqu'une femme est en train de faire un travail physique ou est nerveuse.

En outre, le rythme cardiaque du fœtus dépend également de son emplacement: tête ou pelvien. Ce facteur affecte également le niveau d’écoute du rythme cardiaque du bébé.

Méthodes de détermination

Pour être absolument sûr que le cœur du bébé est en bonne santé et se développe comme il se doit, il est nécessaire de surveiller son état tout au long de la gestation.

Pour ce faire, la médecine moderne utilise plusieurs méthodes:

  1. Écoute. Cette technique s'appelle également l'auscultation. Un tube d'obstétrique spécial, un stéthoscope, est utilisé pour l'écoute. Il ressemble à un petit tube en bois prolongé à une extrémité. Grâce à son aide, les experts ont la possibilité d’entendre le rythme cardiaque du bébé toutes les 18 à 20 semaines. Le processus d’écoute du rythme cardiaque du bébé avec un stéthoscope est assez simple. Au cours de la réunion, la femme s’allonge sur un canapé et le médecin se tient à droite à côté d’elle. Le stéthoscope est appliqué sur la paroi abdominale antérieure avec une extrémité large. Le rythme cardiaque se fait entendre sous la forme de contractions rythmiques. L'écoute vous permet de définir de tels indicateurs:
  • Fréquence CC;
  • rythme et puissance des coups;
  • leur caractère (sourd, terne, clair, fourchu, etc.);
  • le moment où le battement de coeur est exploité au mieux.

Le dernier indicateur fournit des données claires sur la présentation du fœtus: tête ou pelvien.

  1. Échographie. Cette méthode est l’une des plus courantes et des plus efficaces. Son utilisation permet non seulement de déterminer le rythme cardiaque fœtal, mais également de déterminer l’état et le développement du cœur fœtal. La première échographie est réalisée pendant 12 semaines. C'est à ce moment que la présence d'une malformation cardiaque chez un enfant peut être diagnostiquée.
  2. Cardiotocographie. Cette méthode d’examen révèle la présence d’un manque d’oxygène chez le fœtus. En cours de réalisation, un capteur spécial est utilisé, capable d'envoyer des signaux au cœur du fœtus, réfléchis par celui-ci. Toutes les caractéristiques de la fréquence cardiaque du bébé détectées lors de la cardiotocographie sont enregistrées sur film. En outre, l'une des caractéristiques de cette méthode est également la possibilité de corriger les contractions de l'utérus d'une femme. Pour la première fois, la cardiotocographie est prescrite à la 32e semaine et la deuxième fois, immédiatement avant l'accouchement. Au début, les informations obtenues grâce à cette méthode ne contiendraient aucune information utile. Si un tel besoin existe, vous pouvez toujours effectuer une telle enquête plusieurs fois. C'est absolument sans danger pour la mère et le bébé.
  3. Échocardiographie. Cette méthode n'est recommandée que si l'on soupçonne une maladie cardiaque chez le fœtus. De plus, la cardiographie est recommandée pour de telles indications:
  • si une femme a contracté une maladie infectieuse pendant sa grossesse;
  • l'âge de la future mère a plus de 38 ans;
  • le diabète est diagnostiqué chez la femme enceinte.

La base de cette technique utilise des ondes ultrasonores. La durée de la procédure est d'environ 1 heure. Elle ne menace ni la femme ni l'enfant.

Affecte l'efficacité de l'échocardiographie. Avec son aide, selon les statistiques, 75% de toutes les cardiopathies congénitales chez les enfants sont déterminés.

Chacune des méthodes ci-dessus a ses avantages et ses inconvénients. Le choix d'une méthode dépend de l'état de la femme et du déroulement de la grossesse.

Échecs possibles

Souvent, lors de la première échographie, un spécialiste n’entend pas le rythme cardiaque fœtal. Mais ce n'est pas une raison de frustration.

Dans le même cas, lorsque le battement de coeur ne peut pas être entendu lors d'examens ultérieurs, les spécialistes peuvent diagnostiquer un avortement manqué chez une femme.

Dans certains cas, les résultats d'une échographie montrent une accélération du rythme cardiaque du fœtus. Dans ce cas, un écart par rapport à la norme peut être insignifiant ou plutôt perceptible. Tout dépend des facteurs qui ont provoqué l'apparition d'une telle maladie, de l'état de la femme enceinte et de l'enfant lui-même. Les experts estiment que la tachycardie fœtale est extrêmement dangereuse pour l’enfant comme pour la future mère.

Une déviation de la fréquence cardiaque par rapport à la norme dans le sens d'un ralentissement indique en premier lieu le développement d'une hypoxie chez le fœtus - une privation d'oxygène. Cette affection du cœur du fœtus est appelée bradycardie.

Si le rythme cardiaque fœtal diagnostiqué est différent de la norme, il est extrêmement important que les spécialistes déterminent la cause de cette affection.

La future mère et le bébé ont besoin d’une surveillance constante de la part des obstétriciens et des cardiologues. La santé du nouveau-né dépend de la cohérence du travail des spécialistes et de la jeune mère, de la rapidité des examens!

Battement de coeur fœtal pendant la grossesse: diagramme de fréquence hebdomadaire

Au rythme cardiaque de l'enfant dans l'utérus, le gynécologue peut déterminer si le bébé reçoit suffisamment d'oxygène et quel est son état général. En début de grossesse, les battements de coeur d'un enfant ne peuvent être entendus qu'à l'aide d'appareils spéciaux, tandis qu'à partir du milieu du deuxième trimestre, le médecin écoute le cœur avec un tube en bois muni d'un stéthoscope.

Le rythme cardiaque chez le fœtus à différents stades de la grossesse

Chaque semaine de développement de l'embryon dans la cavité utérine, la fréquence des battements de son cœur change, ce qui est causé par le développement progressif du système nerveux autonome, responsable du fonctionnement du cœur. Vous trouverez ci-dessous un tableau des battements de coeur du foetus par semaine de grossesse.

À 5 semaines de gestation, la fréquence cardiaque du fœtus est à peu près identique à celle de la mère, soit 80 à 85 battements / min. Chaque mois, ce chiffre augmente de plusieurs battements chaque mois. Ainsi, à la fin du premier trimestre de la grossesse, le rythme cardiaque de l’enfant est de 170-175 battements / min.

À partir de la 15e semaine de grossesse et jusqu’à la fin de la gestation, le gynécologue vérifie régulièrement, à l’occasion de chaque consultation dans la clinique prénatale, le travail du cœur du bébé dans l’utérus en écoutant avec un stéthoscope à travers la paroi abdominale antérieure, un doppler portable. À partir de la 15e semaine de grossesse, le nombre normal de battements de cœur fœtaux par minute ne doit pas dépasser 160-170 battements / min. Si ces valeurs sont supérieures, on peut alors suspecter le manque d’oxygène du bébé et si le cœur est réduit à moins de 130 battements / min, il est alors question de l'hypoxie, qui peut menacer le développement et même la vie d'un enfant. Un contrôle strict de la fréquence cardiaque chez le bébé est également nécessaire dans le processus d'accouchement, en particulier lors des contractions et des tentatives, normalement de 140 à 160 battements / min. Certaines indications nécessitent une surveillance continue du rythme cardiaque de l'enfant au cours de l'accouchement par l'appareil CTG, notamment:

  • retard de croissance intra-utérine de l'enfant sur fond d'hypoxie sévère;
  • grossesses multiples (accouchement naturel de deux ou plusieurs fœtus);
  • stimulation du travail avec un compte-gouttes d'ocytocine;
  • anesthésie épidurale à la femme parturiente;
  • grossesse reportée;
  • accouchement commencé avant la 37e semaine de grossesse;
  • maladies chroniques chez la mère, troubles du système nerveux.

Que devrais-je rechercher lorsque j'écoute le cœur d'un foetus?

La formation du cœur dans l'embryon commence aux premiers stades de l'embryogenèse et le travail de cet organisme est un indicateur important du développement de l'enfant futur et de son état de santé. Écouter la fréquence cardiaque du fœtus est nécessaire tout au long de la grossesse et du travail, car ce sont ces indicateurs qui suggèrent diverses pathologies du corps de l’enfant à un stade précoce de son développement.

Lorsque le rythme cardiaque fœtal est entendu à l'échographie? Malgré le fait que l'embryon déclenche le pouls du cœur à 21 jours, une échographie ne peut être utilisée pour entendre les battements du cœur qu'à 6 ou 7 semaines de gestation, car le tube creux commence alors à se transformer en un organe à quatre chambres à part entière avec deux ventricules et deux oreillettes.

Lorsque vous écoutez le cœur d'un enfant à naître, faites attention aux indicateurs suivants:

  1. Fréquence cardiaque - une contraction du cœur de plus de 185 battements par minute est appelée tachycardie chez le fœtus, moins de 100 battements par minute - la bradycardie. Ces deux états ne sont pas des indicateurs de la norme et nécessitent une clarification de la cause. La fréquence cardiaque fœtale ne doit pas dépasser 170 battements / minute au cours des deuxième et troisième trimestres.
  2. Les bruits cardiaques sont normaux chez un enfant en bonne santé qui se développe complètement dans l'utérus, les tons cardiaques sont clairs et sonores, en présence de malformations ou d'anomalies du développement, les coupures ne sont ni clairement entendues ni floues.
  3. Fréquence cardiaque - chez un fœtus en bonne santé qui se développe en fonction de la période de gestation, les contractions du myocarde sont répétées à intervalles réguliers. Dans l'hypoxie aiguë ou le développement anormal des valves cardiaques, on entend une arythmie et un rythme "galop".

Méthodes pour écouter le rythme cardiaque d'un enfant dans l'utérus

Il existe plusieurs manières d’écouter la contraction du cœur du fœtus dans l’utérus, en fonction de la durée de la grossesse.

À partir de la 5e semaine de grossesse, il est possible d'évaluer le travail du cœur d'un enfant à naître uniquement à l'aide d'un capteur à ultrasons - transvaginal et transabdominal. Aux premiers stades de la grossesse, une échographie détermine s'il y a une contraction du cœur, si l'embryon se développe et combien de battements par minute le myocarde pulsé. De la semaine 12 à la semaine 20, le médecin évalue non seulement le rythme cardiaque, mais également l'emplacement de l'organe, la présence de toutes les chambres et le travail des valves cardiaques. C'est sur ces périodes de gestation chez le fœtus que la plupart des malformations cardiaques sont révélées.

Stéthoscope

Un stéthoscope obstétrical est utilisé pour évaluer les paramètres de la contraction du muscle cardiaque après la 20e semaine de grossesse. Lors de chaque consultation dans la clinique prénatale, le médecin détermine d’abord la position de la tête du bébé et sa position dans l’utérus, puis applique le tube à la paroi abdominale antérieure de la mère et écoute les bruits cardiaques du fœtus. À partir de la deuxième moitié de la grossesse, vous pouvez également utiliser le stetofonendoskop, mais en obstétrique, on y a rarement recours. À la naissance, le rythme cardiaque est contrôlé par un stéthoscope obstétrique toutes les demi-heures et il est impératif que vous portiez une attention particulière aux bruits du cœur avant et après le combat.

Cardiotocographie (CTG)

Depuis le début du troisième trimestre de la grossesse, les paramètres de rythme cardiaque fœtal sont évalués au moins une fois par CTG pour chaque femme enceinte. Pendant l'accouchement - cette procédure obligatoire indique non seulement le nombre de battements de coeur par minute chez un enfant, mais enregistre également la réaction du muscle cardiaque fœtal à chaque contraction.

Écouter le rythme cardiaque d'un enfant par semaine

À quelle semaine de grossesse pouvez-vous calculer la fréquence cardiaque chez un fœtus? La seule façon de le faire aux premiers stades n’est possible qu’à l’aide d’un appareil à ultrasons. Si, à la 6e semaine, l'écran du moniteur ne montre pas de battement de coeur, il est possible que la grossesse se soit arrêtée dans de telles situations. La femme doit alors procéder à un nouvel examen sur un autre appareil.

Quelle semaine pouvez-vous entendre une contraction du cœur du fœtus à travers la paroi abdominale? Vous pouvez entendre comment le cœur du bébé se réduit dans l'abdomen de la mère dès la 20e semaine de grossesse en fixant un stéthoscope obstétrique à la paroi abdominale antérieure, mais vous devez tout d'abord déterminer la position du fœtus dans l'utérus et sa position afin de savoir de quel côté et à quelle hauteur placer le tube. Sinon, rien ne sera entendu.

Parfois, à l’aide d’un stéthoscope obstétrical, il n’est pas possible d’écouter le cœur d’un enfant - cela peut être dû à certaines conditions:

  • grossesse multiple;
  • débit d'eau élevé;
  • malformations cardiaques chez le fœtus;
  • surcharge pondérale et œdème chez une femme enceinte;
  • fixation du placenta sur la paroi abdominale antérieure.

Dans de telles situations, utilisez un autre moyen d'écouter les paramètres du cœur du fœtus. Si, au cours de l'échographie, le médecin soupçonne des anomalies cardiaques chez le fœtus, la procédure de l'échocardiographie fœtale est également prescrite pour informer du 20 à 28 semaines de grossesse. L'échocardiographie permet une étude détaillée de tous les services du cœur d'un enfant, d'évaluer le flux sanguin et le fonctionnement des valves. Cette procédure est une étude obligatoire pour les femmes enceintes de plus de 35 ans et pour les femmes enceintes ayant déjà un enfant né avec une malformation cardiaque.

À partir de 28 à 30 semaines, toutes les femmes enceintes reçoivent une procédure CTG sur la paroi abdominale antérieure avec un capteur spécial qui enregistre les paramètres de battement de coeur du fœtus pendant une certaine période. Une telle procédure est répétée pour les femmes ayant une grossesse compliquée, à savoir:

  • toxicose tardive;
  • la présence de cicatrices sur l'utérus après une chirurgie et une césarienne dans le passé;
  • vieillissement du placenta avant l'heure prescrite;
  • maladies chroniques chez la future mère;
  • diminution ou augmentation de la quantité de liquide amniotique;
  • retard de croissance intra-utérine;
  • prolongation de la grossesse de plus de 42 semaines.

Les valeurs de CTG sont estimées sur une échelle de 12 points: 9-12 points correspondent à l'état normal de l'enfant, il reçoit suffisamment d'oxygène et se développe pleinement, 6-8 points présentent des signes de manque d'oxygène. Le CTG doit être répété tous les deux jours et, si nécessaire, prescrire un traitement à la femme enceinte., 5 points et moins - la vie de l’enfant est menacée, il souffre d’hypoxie aiguë et une femme doit subir une césarienne. Lors du CTG, le rythme basal et ses modifications au cours des mouvements de l'enfant sont déterminés. Normalement, le premier indicateur de la fréquence cardiaque devrait être de 130 à 160 battements au repos du fœtus et jusqu’à 190 battements lors de perturbations. Les changements de rythme indiquent l’écart moyen entre les paramètres de fréquence cardiaque et les paramètres de base, chez un fœtus en bonne santé, pas plus de 5-25 battements / min.

Comment écouter le rythme cardiaque fœtal à la maison?

Beaucoup de femmes enceintes sont intéressées, est-il possible d'écouter le cœur de l'enfant à la maison? C'est assez difficile, surtout en début de grossesse. À partir de la semaine 25, un stétofonendoscope peut être appliqué sur l'abdomen afin que la mère puisse entendre les battements de son bébé. Le futur père peut entendre les battements de cœur du bébé dès le début du troisième trimestre de sa grossesse, mettant son oreille contre le ventre de sa femme. Au cours du premier trimestre, une femme peut écouter indépendamment le cœur d'un enfant avec l'aide de dopplers fœtaux modernes.

Comment déterminer le sexe du battement de coeur?

Selon une théorie, le nombre de battements de coeur par minute chez un bébé dans l’utérus permet de déterminer son sexe - comme si les garçons avaient moins de contractions cardiaques que les filles. Scientifiquement, ce fait n'est confirmé par rien, bien que l'échographie ait révélé que le cœur du fœtus masculin bat de manière régulière et rythmique, alors que les filles sont quelque peu chaotiques. La fréquence cardiaque peut changer lorsque le bébé bouge, change de position dans l’utérus et de stress de la mère. Par conséquent, en comptant le nombre de battements du cœur du bébé, on ne peut que supposer ce sexe-là.

L'évaluation des paramètres de rythme cardiaque d'un enfant dans l'utérus fait partie intégrante du suivi du déroulement normal de la grossesse. De par la nature et la fréquence des battements de coeur chez un enfant, le médecin peut suspecter des violations de son développement et la présence de complications chez la future mère.

Tableau des battements de coeur foetaux normaux par semaine de grossesse

Lorsqu’il se rend dans une clinique prénatale enceinte, le médecin détermine le rythme cardiaque du fœtus. C'est un examen nécessaire, qui permet de juger de l'état d'une petite vie. Ce paramètre change et, à différentes périodes du développement de l’enfant, il se produit une diminution ou une augmentation des contractions cardiaques.

Rythme de coupe hebdomadaire

En règle générale, les battements cardiaques fœtaux varient de 120 à 160 battements par minute au cours de la période prénatale. Ce sont des nombres échographiques mesurables. La plage de fréquence cardiaque normale devrait fluctuer pendant la grossesse et, à partir de 6 semaines, elle passe à environ 170 battements au 70e jour du développement de l’enfant et diminue à 130 au moment de l’accouchement.

Tableau de rythme cardiaque fœtal par semaine.

Ce qui précède décrit comment la fréquence cardiaque d’un enfant à naître change au cours des premier et deuxième trimestres. Au troisième trimestre, ce chiffre est relativement stable. SBP (rythme cardiaque fœtal) ralentit légèrement dans le dernier (troisième) trimestre avant l'accouchement, mais il est toujours environ deux fois plus rapide que le rythme cardiaque de l'adulte. SBP doit être surveillé lors de la livraison. La fréquence cardiaque d'un enfant ayant une grossesse à terme au cours de l'accouchement est d'environ 140 battements par minute; tandis que la fréquence cardiaque chez les bébés prématurés est de 155 battements.

Il est important de savoir que vous pouvez entendre le cœur du fœtus avec un stéthoscope de 20 à 24 semaines. Cela dépend de la position de l’enfant, de la quantité de liquide amniotique et de la nature des tissus de l’abdomen de la mère. Si le rythme cardiaque fœtal est normal, le risque de fausse couche est très faible. La fréquence cardiaque d'une fille ou d'un garçon de 100 à 160 est considérée comme normale. Si le rythme cardiaque de l'enfant n'est pas entendu pendant 2-3 jours, il est nécessaire de procéder à un contrôle par ultrasons par doplerométrie.

Une PAS inhabituellement basse, haute ou faible est l'un des principaux signes d'hypoxie (manque d'oxygène). Certains processus pathologiques au niveau du placenta ou du cordon ombilical avec un effort physique excessif de la mère, un stress mental, des problèmes génétiques ou d'autres complications peuvent conduire à une PAS rare ou fréquente. Entendre et compter le rythme cardiaque du fœtus entre 100 et 180 est considéré comme normal si des études supplémentaires n'indiquent pas de pathologie.

Fréquence cardiaque et âge fœtal

Comme vous le savez, la grossesse est divisée en trois trimestres. Le merveilleux voyage de l’enfant à naître de la conception à l’accouchement est divisé en trois étapes. En fonction du poids de la mère, de la position du bébé et de l'emplacement du placenta, vous pouvez écouter votre rythme cardiaque avec un stéthoscope à partir du milieu de votre grossesse. En utilisant la technologie à ultrasons, vous pouvez entendre le rythme cardiaque fœtal dès 8 semaines. Parfois, le rythme cardiaque est faible ou inaudible même avec le Doppler à la fin du premier trimestre, mais cela est considéré comme acceptable.

Le cœur de l'embryon commence à décliner à partir du 35e jour de grossesse. SBP est plus rapide que le rythme cardiaque d'un adulte. Initialement, pendant 5 semaines, sa fréquence peut être presque identique à celle du rythme cardiaque de la mère (80 à 85 battements par minute). Ensuite, il se développe à une vitesse incroyable: environ 3 battements par minute et par jour avant le début du deuxième mois de grossesse. Ensuite, il redevient stable: environ 150 battements par minute (en moyenne), environ 12 semaines.

La fréquence cardiaque normale du fœtus après 12 semaines est comprise entre 120 et 160 battements par minute. Parfois, SBP est utilisé pour estimer l'âge du fœtus en fonction de la fréquence cardiaque. Il existe une formule: âge embryonnaire en jours = PAS x 0,3 + 6.

Les femmes enceintes doivent savoir que le rythme cardiaque de son enfant à naître change naturellement avec ses mouvements: pendant le repos et divers efforts physiques. Ceci est normal si, à différents moments de la journée, le SBP change. À la maison, vous pouvez entendre le cœur d'un enfant avec un stéthoscope. Mais dans tous les cas, il est préférable de consulter un médecin en cas de doute.

Les gens croient que l'utilisation de la fréquence cardiaque peut prédire le sexe de l'enfant. Si le pouls dépasse 140 battements par minute, cela indique une fille et un rythme cardiaque plus lent suggère qu'un garçon naîtra. La base de ceci est supposément un métabolisme rapide de la fille. Ceci n'est pas scientifiquement justifié et, dans la pratique, d'autres résultats sont visibles. Le sexe ne peut pas être prédit par la fréquence cardiaque, alors ne croyez pas aux contes de grand-mère.

Développement du système cardiovasculaire

À 4 semaines. La grossesse dans l'embryon forme un vaisseau séparé, qui se transforme ensuite en cœur et en système circulatoire. Au début, le cœur ressemble à un tube qui se tord et se divise pour former le cœur et ses valvules. À 5 semaines de gestation, le cœur de l'embryon commence à se contracter spontanément, bien que la femme ne l'entende pas.

Dans 6 semaines. Le cœur de l'enfant bat 80 fois par minute et comporte quatre chambres creuses, chacune avec une entrée et une sortie, pour permettre au sang de circuler librement. En seulement deux semaines, le nombre de battements de coeur augmentera à 150 battements par minute. C'est environ deux fois plus vite que le rythme cardiaque d'une femme enceinte.

À 9-10 semaines. Le rythme cardiaque du bébé est d'environ 170 battements par minute. Ni la femme enceinte ni le médecin ne l'entendent pendant l'examen, mais avec une échographie, l'appareil calcule le nombre exact de battements par minute et le reproduit même.

Une échographie experte est effectuée toutes les 11 semaines pour confirmer que le cœur du fœtus est en bonne santé ou présente des anomalies congénitales. Un tel diagnostic pendant la grossesse aide les médecins à décider de poursuivre ou non la grossesse.

Après 12 semaines, l'enfant commence à fonctionner, la moelle osseuse, qui produit les cellules sanguines. Et pendant 17 semaines. Le cerveau commence à réguler le rythme cardiaque pour se préparer à la vie dans le monde extérieur. Jusque-là, le cœur battait de façon arythmique. À la fin du deuxième trimestre, les capillaires (les plus petits vaisseaux sanguins) sont formés et remplis de sang.

Chez un enfant, le système circulatoire continue à se développer progressivement, de sorte qu’à 40 semaines, il est prêt pour son premier souffle en dehors de l’utérus.

Evolution tout au long de la grossesse

Bien que le myocarde commence à se contracter 20 jours après la fécondation, il est visible pour la première fois à l’échographie à environ 6 semaines de gestation. La fréquence de ces réductions est comprise entre 100 et 120 battements par minute.

Lors d'une grossesse normale, le rythme cardiaque fœtal est régulier, mais des fluctuations d'environ 5 à 25 pulsations par minute sont autorisées.

Le rythme régulier du rythme cardiaque d'une fille ou d'un garçon est l'un des indicateurs les plus utiles, car il est la preuve que la grossesse se déroule bien. Par conséquent, lorsque le rythme cardiaque fœtal diminue, il faut naturellement penser à la souffrance de l'enfant.

SBP et samoabort

La fréquence cardiaque fœtale et l'avortement sont-ils menacés? Au bout de 6 à 9 semaines, le cœur du fœtus donne une impulsion de 160 à 180 battements par minute. Au fil du temps, lorsque le cerveau d'un enfant se développe, le rythme cardiaque chute progressivement entre 110 et 160 battements par minute.

Le rythme cardiaque du fœtus peut être plus ou moins important, en fonction de l'âge gestationnel. Il s’agit d’un phénomène transitoire ou d’un signe que la grossesse n’est pas viable et qu’une fausse couche est inévitable. L'enfant réagit à tous les processus se déroulant dans l'organisme maternel. Par conséquent, le rythme cardiaque fœtal peut changer. La fréquence anormale des contractions du muscle cardiaque peut signifier que le fœtus ne reçoit pas suffisamment d'oxygène ou signaler la présence d'autres problèmes.

La plupart des fausses couches surviennent au cours des sept premières semaines de grossesse en raison d'anomalies chromosomiques. En fait, des études ont montré que la probabilité de fausse couche augmente lorsque le rythme cardiaque de l’enfant est inférieur à 100 battements par minute à 6,2 semaines de gestation ou à moins de 120 battements par minute à 6,3 à 7 semaines.

Si à la maison la femme enceinte ressent une diminution des mouvements du fœtus, il est nécessaire de consulter un médecin. Un examen important - la mesure de la fréquence cardiaque fœtale - doit être effectué à chaque visite à la clinique prénatale.

Battement de coeur fœtal: quand il apparaît et comment il peut être entendu, son rythme et ses perturbations

La fréquence des contractions cardiaques est un indicateur intégral influencé par de nombreux facteurs: saturation en oxygène dans le sang, taux d'hémoglobine, caractéristiques anatomiques du cœur, effets des hormones et du système nerveux autonome. C'est pourquoi la nature du rythme cardiaque du fœtus peut indirectement juger de sa viabilité.

Le rythme cardiaque fœtal peut être déterminé par de nombreuses méthodes: auscultation à l'aide d'un stéthoscope obstétrical, cardiotocographie, lors d'une échographie. Chacune de ces méthodes a ses avantages. Un suivi régulier de l'activité cardiaque fœtale permet parfois de changer de tactique de grossesse et d'accouchement, de prendre des décisions responsables, grâce auxquelles vous pourrez sauver la vie d'un bébé.

Quand est-ce que l'embryon a un battement de coeur?

développement cardiaque fœtal

La formation du cœur commence dès 2-3 semaines de développement intra-utérin, c’est-à-dire à un moment où la femme n’est même pas au courant d’une éventuelle grossesse. Au cours de cette période, le cœur se présente sous la forme d’un simple tube qui, au bout de 3 à 4 semaines, commence à se plier en forme de S. C’est pourquoi, à ce stade de développement du cœur, on parle de sigmoïde.

Après 4-5 semaines de gestation, un septum primaire est formé entre les oreillettes, avec pour résultat que le cœur de l'embryon devient 3 chambres. C'est à ce stade qu'apparaissent les premiers battements de coeur. Cependant, afin de pouvoir enregistrer de manière fiable le rythme cardiaque de l'embryon à 5 semaines de gestation, un échographe de classe expert est nécessaire. Mais il est important de se rappeler qu'en l'absence de preuves spécifiques, une échographie à une date aussi rapprochée est déraisonnable et n'est pas recommandée.

À cet égard, une confirmation indirecte du développement normal de l'embryon et de son cœur à 5-6 semaines de gestation est la détermination du niveau de l'hormone hCG (gonadotrophine chorionique humaine) sur une période de 2-3 jours. À la semaine 5, le niveau de cette hormone varie de 1000 à 3100 mIU / ml. Avec une grossesse se développant normalement aux premiers stades, le niveau d'hCG double tous les 2-3 jours. Mais vous devez savoir que la définition de hCG n’est fiable que jusqu’à la dixième semaine de grossesse car, à une date ultérieure, le niveau de cette hormone commence à baisser, ce qui est la norme physiologique. Par conséquent, cette méthode de diagnostic n'est pertinente qu'au tout début de la grossesse, en tant qu'alternative à l'échographie aux stades très précoces.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Un aspect très important dans l’évaluation de l’activité cardiaque embryonnaire est la connaissance des normes physiologiques au cours d’une semaine de grossesse donnée. (Contrairement aux illusions, pour les futurs garçons et filles, ils ne sont pas différents!). Pour plus de commodité, toutes ces données sont rassemblées dans un tableau:

Quelle est la méthode la plus informative pour diagnostiquer le rythme cardiaque fœtal?

Il existe de nombreuses façons de suivre le travail du cœur du fœtus et chacune de ces méthodes a ses avantages.

Stéthoscope Obstétrique à l'écoute

C'est le moyen le plus facile et le plus accessible de déterminer la contraction du cœur fœtal. Un stéthoscope obstétrical est un simple entonnoir. Pour entendre le battement de coeur, il est nécessaire de presser fermement la partie large de l'entonnoir contre la paroi abdominale antérieure. Cette méthode simple n'est efficace que pour les obstétriciens expérimentés. Après tout, pour écouter les sons du cœur, vous devez savoir exactement où placer le stéthoscope. Pour ce faire, avant l’auscultation, les médecins effectuent une étude externe de la position du fœtus: déterminez la présentation (partie tournée vers le bassin), la position (position du dos à droite ou à gauche) et visualisez (tournez en avant ou en arrière) le fœtus.

écoute avec un stéthoscope et un dispositif électronique pour écouter à la maison divers sons produits par le fœtus

Selon la position du bébé dans l'utérus, le rythme cardiaque est bien entendu à différents endroits:

  • Si l'enfant est allongé la tête vers le bas et que son dos est tourné à droite, il est nécessaire d'écouter les bruits cardiaques dans la moitié droite de l'abdomen sous le nombril.
  • En cas de présentation pelvienne (lorsque les fesses du fœtus sont tournées dans la cavité pelvienne), tandis que le dos est tourné vers le côté gauche, l’endroit optimal pour écouter le battement de coeur se situe dans la moitié gauche de l’abdomen au-dessus de l’anneau ombilical.
  • Si l'enfant est situé transversalement, le cœur se fait entendre au niveau du nombril, à droite ou à gauche, en fonction de l'emplacement de la tête du fœtus.
  • En cas de grossesses multiples (jumeaux, triplés), le cœur des bébés est écouté à la place du meilleur son de chacun d'eux. Il est très important de ne pas confondre le rythme cardiaque d'un foetus avec un autre. Après tout, avec le rythme normal du cœur de l’un d’eux, il est possible que l’autre fœtus soit en hypoxie.

localisation des points d'écoute des battements de coeur fœtaux avec un stéthoscope

L'auscultation du cœur du fœtus avec un stéthoscope est une méthode merveilleuse qui est venue aux obstétriciens modernes dès l'Antiquité. Pour l'auscultation, seuls un stéthoscope et un spécialiste compétent sont nécessaires. Mais cette méthode présente un inconvénient majeur: l’oreille humaine peut reconnaître les bruits du cœur, en règle générale, au plus tôt 27 à 28 semaines de grossesse. Dans les périodes antérieures, il est pratiquement inutile de le faire. Et avec une obésité sévère chez une femme ou un gonflement de la paroi abdominale antérieure (avec gestose), vous pouvez entendre le battement de coeur encore plus tard, à 29-30 semaines. Pour cette raison, au cours de la première moitié de la grossesse, d'autres méthodes de diagnostic sont utilisées pour l'enregistrement de l'activité cardiaque.

Vidéo: règles pour l'auscultation du rythme cardiaque fœtal

Cardiotocographie

La cardiotocographie est une méthode d’enregistrement de l’activité cardiaque du fœtus à l’aide d’un capteur à ultrasons. Les données reçues du capteur sont converties sur le moniteur cardiaque en une fréquence cardiaque, qui est affichée sur papier sous forme de graphique. Cette méthode est très utile car l'enregistrement peut être très long (environ une heure, si nécessaire, et plus), et vous pouvez évaluer le travail du cœur fœtal pendant tout ce temps. En outre, l’avantage incontestable est l’enregistrement simultané du tonus de l’utérus par le deuxième capteur, appelé "jauge de contrainte".

Conditions d'enregistrement du CTG:

  1. Pendant l’étude, la femme doit s’allonger sur le côté. Si la femme enceinte est allongée sur le dos, les résultats ne peuvent pas être considérés comme fiables, car dans cette position, l'utérus peut comprimer la veine cave en dessous de celle-ci, entraînant une insuffisance du flux sanguin utéro-placentaire. Cette affection s'appelle le syndrome de la veine cave inférieure, ce qui peut causer des troubles du rythme fœtal.
  2. Le capteur à ultrasons est placé sur la paroi abdominale avant de la femme enceinte à la place de la meilleure audibilité du rythme cardiaque, il est fixé avec des bandes élastiques. Avant de commencer l'étude, il est nécessaire d'appliquer un gel sur la surface du capteur pour améliorer la conductivité du signal.
  3. Le capteur pour enregistrer la tonalité est préférable d'installer dans la zone du bas de l'utérus.
  4. Les appareils modernes sont équipés d'une télécommande avec un bouton sur lequel une femme doit appuyer pendant l'examen pour sentir les mouvements du fœtus. Ceci est un signe diagnostique très important, car il est possible de déterminer quels troubles du rythme ont eu lieu pendant le mouvement du fœtus et lesquels - au repos. Cette technique s'appelle un test sans stress, car en réponse au mouvement du fœtus, le rythme normal augmente.
  5. Le cardiotocographe est également équipé de dispositifs sonores avec lesquels une femme peut entendre les battements de coeur de son bébé. Dans la plupart des cas, il a un effet calmant sur les femmes enceintes.
  6. L'étude devrait durer environ 40 minutes, pas moins. Une augmentation du temps d'enregistrement n'est pas interdite, mais une étude moins brève n'est pas toujours informative et ne donne pas une image complète de l'état du fœtus.
  7. Cette méthode peut être appliquée à partir de 22-23 semaines de grossesse.
  8. Déchiffrer les résultats de CTG ne peut être qu'un médecin.

Etude échographique (échographie)

La méthode par ultrasons est très informative, son avantage incontestable est la possibilité de surveiller la fréquence cardiaque au tout début de la grossesse, lorsque les autres méthodes sont inefficaces. Ainsi, dans la première moitié de la grossesse, il s'agit de la seule méthode d'évaluation du fonctionnement du système cardiovasculaire fœtal. En cas de grossesse non compliquée, l'échographie est réalisée trois fois au moment opportun (10-12 semaines, 21-23 semaines, 31-32 semaines).

L'évaluation du rythme cardiaque est réalisée conjointement avec d'autres études importantes. Toutefois, si nécessaire, vous pouvez examiner la fréquence des contractions cardiaques, effectuer certains tests de non-stress et plus souvent (par exemple, pendant l'hypoxie fœtale ou une insuffisance du flux sanguin utéro-placentaire) afin de surveiller l'état du fœtus dans le temps et comparer les résultats présentés avec les précédents. Souvent, de telles études sont effectuées après un traitement spécifique afin d'évaluer l'efficacité du traitement.

Vidéo: rythme cardiaque fœtal à 7 ou 8 semaines

Vidéo: battement de coeur en doplérométrie

Cardiointervalographie

Cette méthode est utilisée très rarement et n'est nécessaire que dans les cas où il est nécessaire d'étudier en détail le rythme cardiaque d'un bébé dans des situations controversées ou dans une pathologie grave. Cette technique consiste à enregistrer par ultrasons l'activité du cœur pendant une longue période (au moins 60 minutes).

Cette information est transmise à l'ordinateur, qui effectue une analyse détaillée de tous les indicateurs:

  • Fréquence du rythme;
  • Variabilité du rythme (présence de sauts de rythme cardiaque rapide à lent), l’enregistrement de 7 à 12 sauts de rythme indique un travail physiologique normal du cœur du fœtus. Pire, si le rythme cardiaque est monotone, sans aucun changement. Cela peut être un signe d'hypoxie;
  • La relation entre le rythme cardiaque et les mouvements du fœtus, la vitesse à laquelle le sang coule dans les vaisseaux;
  • La présence d'accélérations (périodes d'accélération du rythme cardiaque);
  • La présence de décélérations (réduction de la fréquence du rythme). Les décélérations prolongées sont le signe le plus défavorable d'une condition fœtale, ce qui indique une hypoxie intra-utérine grave;
  • Le rythme sinusoïdal indique des états limites graves du fœtus, quand une assistance médicale ou même un accouchement est requis.

La méthode de cardiointervalographie est très informative et aide souvent à comprendre les véritables causes des arythmies cardiaques.

Causes du trouble du rythme cardiaque fœtal

Parfois, après l’étude, il s’avère que le rythme cardiaque ne répond pas aux normes acceptées. Il est nécessaire de traiter cette situation avec toute l'attention voulue et de déterminer les raisons.

Facteurs conduisant à des palpitations cardiaques (tachycardies):

  1. Violations du flux sanguin utéroplacentaire.
  2. Anémie de la mère.
  3. Une diminution du taux d'hémoglobine chez le fœtus (dans le cas d'une maladie hémolytique, par exemple) provoque une accélération du flux sanguin ainsi qu'une réaction compensatoire sous forme de tachycardie.
  4. Insuffisance placentaire.
  5. Saignement de la mère (par exemple, avec décollement placentaire).
  6. Malformations du coeur.
  7. Augmentation de la température chez une femme enceinte (fièvre).
  8. Processus inflammatoire des membranes foetales (amnionite).
  9. Acceptation de certains médicaments. Par exemple, un médicament couramment utilisé en obstétrique "Ginipral" peut provoquer une tachycardie non seulement chez la mère, mais également chez le fœtus. En outre, les médicaments qui bloquent les effets du système nerveux parasympathique (par exemple, "Atropine") peuvent également provoquer des palpitations cardiaques.
  10. Pathologie du cordon ombilical (deux vaisseaux dans le cordon ombilical, enchevêtrement, etc.).
  11. L’hypoxie intra-utérine aiguë peut entraîner une forte augmentation de la fréquence des contractions cardiaques fœtales jusqu’à 200-220 par minute.
  12. La perte des boucles du cordon ombilical.
  13. Augmentation de la pression intracrânienne du fœtus.

Causes du ralentissement du rythme cardiaque fœtal (bradycardie):

  • Présence prolongée de la femme en position couchée, dans laquelle la veine cave inférieure est comprimée.
  • Prendre des médicaments qui bloquent le système nerveux sympathique, par exemple, le propranolol.
  • Troubles prononcés de l'équilibre acido-basique dans le sang du fœtus avec de graves troubles métaboliques.
  • Quelques anomalies dans le développement du système cardiaque fœtal.
  • L'augmentation de la concentration de potassium dans le sang de la mère et de l'enfant, ce qui entraîne une perturbation du rythme cardiaque et l'apparition d'une bradycardie.
  • Compression longue ou noeud du cordon ombilical.

Chacune de ces causes est très grave et nécessite souvent un traitement, voire même un accouchement d'urgence sous la forme d'une césarienne.

Puis-je entendre un battement de coeur à la maison?

Certains parents se demandent s’il est possible d’entendre le rythme cardiaque du bébé à la maison sans s’adresser à des spécialistes si vous utilisez un phonendoscope classique.

de même que les méthodes traditionnelles, divers gadgets destinés aux femmes enceintes gagnent en popularité, l’essence de leur travail est généralement similaire.

Bien sûr, cette méthode peut être utilisée. Mais préparez-vous au fait que jusqu’à 21-22 semaines, vous n’entendrez pas le battement de coeur. En outre, vous devrez être en mesure de distinguer du cœur du fœtus d'autres sons: la pulsation de l'aorte abdominale d'une femme enceinte, le péristaltisme intestinal. En moyenne, le cœur du bébé bat plus souvent que celui de la mère environ 1,5 à 2 fois. Pour plus de commodité, vous pouvez simultanément prendre le pouls d'une femme en écoutant pour ne pas confondre les rythmes d'elle et de son bébé.

Déterminer le rythme cardiaque de l'enfant: mythe ou réalité?

Il existe un stéréotype courant dans la population selon lequel, par la fréquence des contractions cardiaques, on peut savoir à l’avance qui va naître: un garçon ou une fille. On croit que les garçons ont un battement de coeur un peu moins que les filles. Mais est-il prudent de se fier à ces données?

Ce n’est un secret pour personne que de nombreux facteurs affectent le rythme cardiaque, par exemple:

  • Activité motrice du bébé;
  • Heure de la journée (sommeil ou veille);
  • Caractéristiques individuelles de l'innervation du muscle cardiaque et du système de conduction cardiaque;
  • L'influence des facteurs hormonaux;
  • Taux d'hémoglobine de la mère et du fœtus;
  • La présence ou l'absence de certaines conditions pathologiques pendant la grossesse (hypoxie, prééclampsie sévère, saignements, conflit rhésus, etc.).

exemple de fréquence cardiaque d'échantillonnage chez les fœtus - garçons et filles. Comme vous pouvez le constater, les valeurs à l’intérieur du plancher sont distribuées sans motifs évidents.

Étant donné le nombre important de facteurs qui modifient le rythme cardiaque, est-il possible d'estimer la fréquence cardiaque à partir d'une seule position - la détermination du sexe? Certainement pas. De plus, une étude a été menée dans laquelle le sexe de l'enfant était déterminé uniquement par la nature du battement de coeur et la précision de cette technique n'était que de 50%, ce qui signifie qu'elle équivaut à la théorie banale de la probabilité: l'une des deux options. Ainsi, il n'est pas possible de connaître le sexe de l'enfant uniquement en évaluant l'activité cardiaque.

Le rythme cardiaque est un indicateur de nombreux processus survenant dans le corps du fœtus. La structure du rythme cardiaque contient une grande quantité d'informations.

En fait, la fréquence cardiaque reflète un complexe de réactions protectrices et adaptatives du fœtus à tout effet ou changement. Bien entendu, l'évaluation de l'activité cardiaque pendant la période prénatale est extrêmement importante. La présence d'un grand nombre de techniques, ainsi que leur disponibilité, simplifient grandement le processus de surveillance de l'état du fœtus.

Malgré le développement de techniques complexes et invasives permettant une étude approfondie de l'état du fœtus, leur danger est parfois très élevé et injustifié. C’est pourquoi toutes les cliniques prénatales, ainsi que les maternités, sont équipées de cardiomonitor, d’échographes et que toutes les accoucheuses ne se "séparent" pas du stéthoscope, car il permet de surveiller correctement le rythme cardiaque du bébé sans le blesser.

Tableau de fréquence cardiaque fœtal par semaine

Informations générales

Chaque mère veut entendre le plus rapidement possible le rythme cardiaque de son futur bébé. Bien sûr, pendant la grossesse, il s’agit d’une des expériences les plus agréables et les plus excitantes. Après tout, si vous entendez le cœur battre, cela signifie que le fruit pousse.

Mais le son du cœur du fœtus n'indique pas seulement que la nouvelle vie se développe activement, mais peut également fournir de nombreuses informations importantes sur la santé du bébé.

Quand peut-on entendre le cœur de l'embryon?

La question, quand un rythme cardiaque fœtal apparaît, concerne toutes les femmes enceintes, ainsi qu'un moment aussi important que les mouvements du fœtus pendant la grossesse, dont le taux peut être différent pour chaque femme. Le rythme cardiaque peut également être surveillé pour la première fois à différentes dates.

Les femmes qui s’intéressent à la durée du battement de cœur, il faut comprendre que le cœur du fœtus ne commence pas à battre en un instant. Lorsque la pose de cet organe commence, une partie du tissu, qui se développe ensuite dans les ventricules du cœur, effectue des mouvements contractiles. Bien entendu, la période où le rythme cardiaque fœtal est entendu lors d'une échographie intervient plus tard.

Le gynécologue vous dira à quelle semaine ce son est entendu: il peut parfois être entendu déjà aux premières dates. Lorsque l'hCG est audible et à quelle heure le rythme cardiaque «peut être vu» sur l'échographie, cela dépend également de la puissance de l'appareil avec lequel la recherche est menée. À l’aide du transducteur habituel d’échographie abdominale, le médecin peut entendre des battements de cœur dès 5 semaines. Et avec l'aide du capteur vaginal, les coups peuvent être entendus dès 3-4 semaines, c'est-à-dire immédiatement après que le cœur commence à battre chez le fœtus.

La fréquence cardiaque dépend de la semaine au cours de laquelle le cœur bat. À différentes étapes de la grossesse, c'est différent.

  • Lorsque la période de 6 à 8 semaines est atteinte, la fréquence cardiaque fœtale est de 110 à 130 battements par minute.
  • Entre 8 et 11 semaines - la fréquence cardiaque peut atteindre 190 battements.
  • Déjà à partir de 11 semaines, la fréquence est de 140-160 battements.

Le tableau ci-dessous indique la fréquence cardiaque à différentes périodes de gestation. Il est très facile de comprendre combien de battements par minute le cœur d’un bébé devrait battre au cours de différentes périodes de la grossesse.

Tableau de rythme cardiaque fœtal par semaine:

Ceux qui s’intéressent au tableau de fréquence cardiaque fœtal par semaine du sexe de l’enfant doivent savoir que le rythme cardiaque est le même pour les filles et les garçons.

Le médecin évalue non seulement les battements de coeur du fœtus par semaines, mais également d’autres facteurs, tels que la phase d’activité de l’enfant, les maladies de la mère et du fœtus, le moment où la fréquence est déterminée et d’autres facteurs.

Si le rythme cardiaque fœtal est dépassé de plusieurs semaines, cela peut être dû à différentes raisons.

Pourquoi le rythme cardiaque est perturbé

Si la fréquence cardiaque est inférieure à 120 battements par minute

  • Les raisons d'un rythme cardiaque faible au début peuvent être dues à différentes causes. Il peut être fixé pour une courte période - jusqu'à 4 semaines. À la semaine 6, le pouls d'un embryon peut être de 100 à 120 battements. Pulse 130 battements montre également que tout est normal avec le bébé. Mais si un rythme cardiaque très faible est enregistré, moins de 80 battements, il y a un risque de perte de grossesse.
  • Si une échographie de 12 semaines ou plus indique un rythme cardiaque faible, cela peut être dû à une hypoxie chronique du fœtus ou à sa réaction à la compression du cordon ombilical. Si le rythme cardiaque est de 120 battements par minute, le médecin doit dire quoi faire, guidé par les résultats de la recherche.
  • Avant l'accouchement, un rythme lent peut être le signe d'une hypoxie aiguë ou chronique du fœtus, ainsi que d'une compression du cordon ombilical pendant le travail.

Si le pouls dépasse 160 battements par minute

  • Au cours des premières semaines de grossesse, il s’agit généralement d’une variante de la norme, mais indique dans certains cas une violation de la placentation.
  • Après 12 semaines de gestation, le fœtus peut réagir à ses propres mouvements ou au stress de la mère.
  • La tachycardie du fœtus au cours des stades avancés peut être le résultat d'une hypoxie chronique du fœtus ou d'une réaction à une agitation ou à une contraction.

Sons sourds, tonalités mal boguées

  • Si l'audition est réalisée chez les femmes enceintes à un stade précoce, cela peut indiquer que la période est trop courte ou que l'étude est réalisée par un capteur défectueux ou que le dispositif d'écoute est obsolète. En outre, cela est possible si la mère souffre d'obésité. Cependant, des tonalités peu sensibles aux premiers stades peuvent également indiquer que le bébé a une maladie cardiaque.
  • Après 12 semaines, des sons sourds peuvent être entendus si la mère souffre d'obésité, ainsi que d'insuffisance fœto-placentaire, previa (si le placenta est situé sur la paroi frontale), de manque d'eau ou de polyhydramnios. Parfois, les sons sourds sont corrigés, si l'emplacement de l'enfant dans l'utérus est difficile à écouter. Cependant, les malformations cardiaques ou les vaisseaux sanguins ne sont pas non plus exclus.
  • Dans les tons ultérieurs, ce phénomène indique que des contractions actives ont commencé ou qu'une hypoxie fœtale a été constatée.

Pas de battement de coeur

  • Dans les premiers termes, il n'y a pas de bruit de battement de coeur, si le temps d'écoute est très court ou si un capteur obsolète est utilisé. Cependant, cela prouve parfois que la grossesse est interrompue ou que l'avortement commence.
  • Au cours des 12 dernières semaines et au cours des dernières semaines, l’absence de bruits cardiaques peut constituer une preuve du mauvais endroit pour l’auscultation ou une défaillance du capteur CTG, ou suggérer la mort prénatale du fœtus.

Pourquoi déterminer le rythme cardiaque fœtal?

La présence d'un battement de coeur et la fréquence cardiaque du fœtus sont déterminées pendant la grossesse dans un but spécifique.

Pour établir que la grossesse se développe

Après que la femme enceinte eut passé un test de grossesse et qu'il était positif, la femme se rend à l'hôpital pour y subir un examen par ultrasons. Les appareils à ultrasons modernes offrent l’occasion d’entendre le rythme cardiaque de l’embryon dès la première étude - à 4-5 semaines. Mais si la première échographie du cœur de l'enfant n'est pas entendue, ne paniquez pas. En règle générale, lorsque vous répétez la procédure, vous pouvez entendre le son attendu. Cependant, parfois, le rythme cardiaque n'apparaît pas, une déformation de l'ovule se produit. Cette condition est définie comme un avortement manqué. Dans cette situation, l'avortement médicamenteux est effectué à l'aide de médicaments spéciaux. Si cette situation se produisait, il n’était pas recommandé à la femme de tomber enceinte environ six mois plus tard.

Evaluer le développement du foetus

Il existe des indicateurs clairs de ce qui est considéré comme une pulsation cardiaque normale à quelle heure. C'est-à-dire qu'un rythme cardiaque normal par minute est déterminé en fonction de la période de développement du bébé. Le cœur de l’embryon répond à tous les changements du monde qui l’entoure. Après tout, le stress ou la maladie de la mère affecte directement les enfants. En outre, le rythme cardiaque par minute varie en fonction de la période d'activité ou de sommeil du fœtus. La fréquence cardiaque reflète le niveau d'oxygène dans l'air. Cependant, toute infraction liée à l'exposition à de tels facteurs est temporaire.

À condition que la fréquence cardiaque soit trop forte pendant longtemps, le médecin peut suspecter une violation de l'apport sanguin au fœtus, ce que l'on appelle l'insuffisance placentaire. En règle générale, cette condition est chronique. Parfois, lorsque les capacités de compensation de l’enfant sont épuisées, la fréquence cardiaque est trop lente. Cela indique que l'état du fœtus s'est détérioré. Dans une telle situation, une décision est parfois prise concernant la livraison en urgence. Le médecin prend en compte ce qui devrait être le battement de coeur de quelle semaine et à partir de quel moment il a manifesté une pathologie, détermine la tactique du traitement.

Détermination de l'état du fœtus pendant le travail

Pendant l'accouchement, le bébé ressent de très fortes charges, un manque d'oxygène et de pression. Si tout va bien, son cœur et ses vaisseaux sanguins doivent normalement supporter de telles charges. Cependant, il existe parfois des conditions d'urgence, telles que le décollement placentaire, le clampage du cordon ombilical, qui nécessitent des soins médicaux rapides. C’est pourquoi, lors de l’accouchement, le médecin détermine le nombre de battements du rythme cardiaque après chaque contraction, afin de ne pas manquer le développement d’un manque aigu d’oxygène.

Quelles méthodes sont utilisées pour déterminer la fréquence cardiaque?

Échographie

La première méthode permettant de déterminer si la fréquence cardiaque est normale ou non est l’échographie. Au cours de l'échographie, parallèlement à l'évaluation du rythme cardiaque, le médecin évalue l'état du placenta, la taille du fœtus.

Les sons cardiaques sont écoutés très attentivement et leur structure est étudiée si une femme a déjà eu des enfants atteints de malformations vasculaires et cardiaques. Si la mère a transmis des maladies infectieuses au cours de la grossesse, elle porte une attention particulière au travail et à la structure du cœur.

Si nécessaire, échographie du cœur fœtal pendant la grossesse. Le médecin détermine à quelle heure effectuer une échographie du cœur du fœtus. Le temps optimal pour étudier l'écho du CG est la 12ème semaine. Mais une femme peut effectuer une échocardiographie à sa guise pour s'assurer que tout va bien pour l'enfant.

Auscultation

Cette méthode consiste à écouter les bruits du cœur à l’aide d’un stéthoscope spécial. Certes, la réponse à la question de savoir si un stéthoscope peut entendre un battement de coeur dans les premiers stades est négative. La période où vous pouvez entendre un stéthoscope - 18-20 semaines. Un médecin expérimenté peut déterminer une variété d’indicateurs à l’aide d’un tel instrument. Il écoutera les battements du cœur, déterminera la clarté des tons et trouvera l’endroit où ils sont le mieux entendus. L'algorithme permettant d'écouter le rythme cardiaque du fœtus et de déterminer sa fréquence cardiaque est simple: vous pouvez le faire avec un chronomètre.

Mais il est parfois difficile, voire impossible, d'effectuer une auscultation avec un stéthoscope. Cela est probable si la mère a un poids très important, si le placenta est situé sur la paroi frontale de l'utérus (dans ce cas, le bruit des vaisseaux), si le liquide amniotique est très petit ou trop gros.

Cardiotocographie (CTG)

Il s'agit d'une méthode informative grâce à laquelle vous pouvez évaluer le rythme cardiaque du fœtus. Cette procédure permet aux premiers stades de déterminer le manque d'oxygène du fœtus en oxygène et d'éliminer ce problème rapidement.

L'appareil CTG est un capteur à ultrasons qui envoie et capture les signaux réfléchis par le coeur. En même temps, tous les changements de rythme ont été enregistrés sur la bande. Au cours de la procédure, le médecin installe non seulement le capteur principal, mais également le capteur de contraction utérine, avec lequel vous pouvez déterminer l’activité de l’utérus. Dans les appareils les plus modernes, il existe des capteurs de mouvement du fœtus, et parfois un bouton spécial permet à la femme d’enregistrer elle-même les mouvements.

L'ensemble du processus de recherche CTG prend environ 60 minutes. Pendant cette période, dans la plupart des cas, il est possible de fixer la période de sommeil et l'activité du fœtus. Mais il est parfois nécessaire d’enquêter sur l’état du fœtus tout au long de la journée. Ensuite, les capteurs attachés à l'estomac sont laissés pour une journée.

L'analyse de la fréquence cardiaque est effectuée en tenant compte de la durée de la grossesse sur laquelle l'étude a été réalisée. Pour la première fois, le CTG est réalisé à 32 semaines. Si vous le dépensez plus tôt, à 30 semaines ou même plus tôt, les résultats seront peu informatifs. Après 31 semaines, une relation est établie entre l'activité cardiaque et l'activité motrice fœtale.

Le plus souvent, une femme enceinte passe cette étude deux fois - à 32 semaines et juste avant la naissance. Cette procédure ne nuit pas à la femme ni au bébé, elle peut donc être répétée autant de fois que nécessaire.

Le spécialiste déchiffre la bande CTG et compare les résultats avec les données de test et les ultrasons. Cependant, la cardiotocographie n'est pas une source de diagnostic définitif.

Qu'est-ce qu'un «bon» CTG?

"Bon" KGT est considéré si les indicateurs sont les suivants:

  • La fréquence cardiaque est normale - de 120 à 160 battements par minute;
  • lorsque le bébé bouge, la fréquence cardiaque augmente;
  • une diminution de la fréquence cardiaque n'est pas, ou il est observé très rarement et en petites quantités.

L'appareil analyse ces indicateurs et, à la suite de ses résultats, publie un index spécial du PSP. Si l'état du fœtus est normal, cet indice n'est pas supérieur à un.

Cependant, il est nécessaire de prendre en compte le fait que divers facteurs affectent le fonctionnement du cœur d’un enfant. Et seul un spécialiste peut les évaluer correctement.

Pourquoi le «mauvais» CTG est-il déterminé?

  • Le plus souvent, les modifications du CTG sont déterminées si une hypoxie fœtale est notée. L'augmentation du rythme cardiaque est caractéristique de l'état lorsque le fœtus n'a pas assez d'oxygène et que le cœur est forcé de travailler très intensément.
  • Lorsqu'une contraction ou un mouvement se produit, le rythme cardiaque du bébé peut ralentir, ce qui n'est pas normal.
  • De courts changements sur la bande sont fixés si le cordon ombilical est appuyé contre la tête du fœtus. Les résultats sont les mêmes que dans le cas de manque d’oxygène, mais le bébé se sent bien.
  • Si les capteurs ont été connectés de manière incorrecte, les résultats peuvent également être "mauvais".

En cas d'hypoxie lors de l'écoute du rythme cardiaque fœtal, le médecin mène des études supplémentaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Si l'hypoxie est confirmée, un traitement est administré ou le médecin prend une décision quant à l'accouchement d'urgence.

Échocardiographie

Appliquer une échocardiographie en cas de suspicion de malformation cardiaque chez le fœtus entre 18 et 28 semaines de grossesse. En utilisant cette méthode, vous pouvez déterminer les caractéristiques structurelles du cœur et de la circulation sanguine. Cette procédure est effectuée dans les cas suivants:

  • la future mère a déjà des enfants atteints de malformations cardiaques;
  • pendant la grossesse, les maladies infectieuses ont été transférées, en particulier dans les premières semaines;
  • la mère a des malformations cardiaques congénitales;
  • la future mère a plus de 38 ans;
  • une femme est diagnostiquée avec le diabète;
  • retard de croissance intra-utérine est noté;
  • le fœtus a des malformations dans d'autres organes et il existe un risque de malformation cardiaque congénitale.

Cette méthode est également utilisée en échographie bidimensionnelle et utilise d'autres modes de scanner à ultrasons: mode Doppler, échographie unidimensionnelle. Grâce à cette combinaison de techniques, il est possible d’étudier attentivement la structure du cœur, les caractéristiques du flux sanguin.

Est-il possible de déterminer le sexe d'un enfant par battement de coeur?

Au cours d'une certaine période de grossesse, de nombreuses femmes s'inquiètent activement de la manière de déterminer le sexe de l'enfant en fonction du rythme cardiaque du fœtus. En effet, parmi les femmes enceintes et même parmi certains travailleurs médicaux, il existe une «légende» selon laquelle une telle définition est possible, ainsi que l'hypothèse selon laquelle la taille du fœtus peut aider à déterminer qui est né - un garçon ou une fille.

On pense que les filles ont plus souvent des battements de cœur et qu'au bout de 13 semaines, leur fréquence cardiaque atteignait 160 fois la minute. Selon cette "conviction", chez les garçons, le rythme cardiaque est de 135-150 battements. Mais ceux qui posent activement aux médecins des questions: "Comment connaître le sexe de l'enfant par battement de coeur à 12 semaines" ou "Depuis quand il est possible", vous devez considérer que cette méthode n'est pas scientifiquement valide. Bien que certains pensent que cette méthode n’est pertinente que jusqu’à 20 semaines.

La question du nombre de semaines pendant lesquelles vous pouvez déterminer le sexe de l'enfant de cette manière n'est pas pertinente en principe, et la fréquence cardiaque n'est pas un indicateur décisif. Après tout, pour déterminer un garçon ou une fille, la fréquence ne peut être calculée qu’avec une précision de 50%.

Certes, il existe une opinion selon laquelle, dans ce cas, il est également important de connaître le rythme cardiaque du fœtus. Certains "experts" soutiennent que c'est plus rythmique chez les garçons et plus chaotique chez les filles.

Il y a un autre signe: chez les garçons, le rythme du cœur coïncide avec celui de la mère, chez les filles, ce n'est pas le cas. Mais toutes ces méthodes n'ont rien à voir avec la médecine. Après tout, la fréquence cardiaque reflète la capacité du fœtus à surmonter le manque d’oxygène, et non le sexe. Par conséquent, les mères qui commencent à «deviner» le plancher immédiatement, lorsque le cœur commence à battre dans l'embryon, il est préférable de faire une échographie de grande qualité chez un bon spécialiste, qui aidera à connaître le sexe du bébé avec une grande précision.

Est-il possible d'entendre le rythme cardiaque de l'enfant à la maison?

Est-il possible d'entendre le cœur battre bendoscope? Ceux qui sont intéressés par l'écoute d'un battement de coeur à la maison peuvent utiliser plusieurs méthodes. Vous pouvez entendre ce son agréable pour les parents à la maison à l'aide d'un stéthoscope, d'un appareil portable - un doppler fœtal et, enfin, vous attachez l'oreille au ventre.

Comment à la maison pour écouter le battement de coeur, il sera discuté ci-dessous. Après tout, pour cela, il n’est pas nécessaire d’assister à la consultation des femmes. Si la future mère et son entourage ont de l'expérience, le cœur peut être entendu plus tôt. Après tout, une femme plus expérimentée a remarqué plus tôt et le mouvement du fœtus lors de la deuxième grossesse. Cependant, la fréquence cardiaque doit obligatoirement être surveillée par un médecin.

Avec un stéthoscope

Vous pouvez écouter le cœur en utilisant le stéthoscope obstétrical le plus courant. Il est nécessaire d'acheter une sonde obstétricale et de faire appel à l'aide de quelqu'un. Bien entendu, le fœtus à 12 semaines de grossesse à la maison ne pourra pas écouter. Si cette personne n'a aucune expérience, alors plus tôt qu'à 25 semaines, rien ne sera entendu. Mais si vous écoutez le fœtus pendant 30 semaines, alors entendez les battements beaucoup plus facilement. Vous avez juste besoin de vous entraîner un peu et d’y comprendre. Dans le même temps, il est nécessaire de bien distinguer ce qu’il est: pouls, péristaltisme d’une femme enceinte, mouvement du fœtus ou, néanmoins, battement de son cœur.

Utilisation du doppler fœtal

Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter un appareil spécial: le doppler fœtal. C'est un détecteur à ultrasons portable qui fonctionne comme un appareil CTG normal, mais l'image n'est pas fixée sur le film. Parfois, les écouteurs sont également inclus, afin que vous puissiez clairement entendre les sons. À l’aide du doppler, vous pouvez entendre les bruits du cœur à partir de la 8ème semaine. Cependant, il est préférable de commencer à utiliser cet appareil un peu plus tard. Il est important que l'étude elle-même ne dure pas plus de dix minutes.

Parmi les avantages de ce dispositif, il est nécessaire de noter la capacité à écouter le rythme cardiaque dès le début, ainsi que la facilité d’utilisation et la capacité d’une femme à le faire sans aide.

Les inconvénients de l’utilisation de Doppler sont son coût élevé et ses limitations d’utilisation. De plus, n'utilisez pas cet appareil sans mesure.

Mettre l'oreille au ventre

Parfois, vous pouvez entendre le cœur en plaçant simplement votre oreille dans le ventre. C'est possible dans les dernières semaines de gestation. Cependant, un résultat positif ne peut être obtenu que si la future mère n'a pas trop de graisse.

Vous devez écouter le cœur à un certain endroit dans l'abdomen, en fonction de la localisation du bébé. S'il se couche avec la tête, alors vous devez écouter le battement de coeur sous le nombril de la femme. Si la tête de l'enfant est au sommet, il est alors souhaitable d'écouter les sons au-dessus du nombril de la mère. Lors de grossesses multiples, le rythme cardiaque de chaque fœtus est entendu à différents endroits.

Conclusions

Ainsi, le niveau de fréquence cardiaque est un indicateur très important du développement de l'enfant. Le rythme cardiaque est surveillé par un médecin pendant la grossesse. Les futures mamans doivent savoir que les maladies cardiaques graves surviennent très rarement et que, dans la plupart des cas, les bébés naissent en bonne santé. Mais, néanmoins, il est important de subir régulièrement toutes les études, surveiller le rythme cardiaque. Le taux de battement par minute chez la femme et chez l'enfant est un indicateur important que le médecin prend en compte. Mais la future mère elle-même devrait faire très attention à sa santé et «écouter» le bébé.

Éducation: Elle a obtenu un diplôme en pharmacie du Rivne State Basic Medical College. Elle est diplômée de l'Université de médecine de l'État de Vinnitsa. M.I.Pirogov et stage à sa base.

Expérience professionnelle: De 2003 à 2013, elle a travaillé en tant que pharmacienne et chef de kiosque de pharmacie. Elle a reçu des diplômes et des marques de distinction pour ses nombreuses années de dur labeur. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Pinterest