Ce qui menace d'augmenter le pouls à 130 battements par minute

Il est logique de savoir quoi mesurer le pouls. Mais souvent, quand les gens tremblent du fait que leur cœur commence soudain à battre très fort, ils ne sont pas d'humeur à mesurer leur pouls calmement.

La tachycardie est divisée en deux types principaux, selon lequel la source génère des impulsions électriques et fait battre votre cœur plus rapidement.

  1. Le premier type est la tachycardie sinusale. La tachycardie, qui naît directement dans le cœur, dans le nœud sinusal, qui est la principale source d'impulsions. Il donne le rythme du coeur. En règle générale, une telle tachycardie ne se développe pas brusquement. Une augmentation des battements par minute de 110 à 220 et un début progressif sont caractéristiques.
  2. Le deuxième type est la soi-disant tachycardie paroxystique. Lorsque le rythme est perdu en raison d'une perturbation du rythme cardiaque en dehors du nœud sinusal, dans les oreillettes et les ventricules. Ces tachycardies, respectivement, sont appelées auriculaire et ventriculaire. Ce type de tachycardie se caractérise par un déclenchement soudain et inattendu de crises (paroxysmes). Parfois, une telle attaque dure quelques minutes, parfois plusieurs jours.

Par conséquent, nous nous permettons de vous donner un conseil: vous pouvez reconnaître une attaque de tachycardie immédiatement et sans condition avec une main au cœur. Vous constaterez vous-même à quelle vitesse anormale votre cœur travaille en ce moment. Lorsque vous réalisez que votre cœur travaille avec des surcharges, vous devrez prendre quelques mesures simples pour le calmer (consultez la section ci-dessous).

Qu'est-ce qui peut causer une attaque de tachycardie?

Beaucoup de facteurs affectent la santé et le travail rythmique clair de notre cœur. La tachycardie peut être "accidentelle", physiologique, et peut être un messager de la maladie cardiaque chronique et pas seulement.

Les augmentations physiologiques dramatiques de la fréquence cardiaque peuvent causer:

  • fort effort physique
  • changement climatique brusque
  • alcool sans mesure
  • café sans mesure
  • la gourmandise
  • tension nerveuse (dite tachycardie neurogène)
  • surmenage au travail
  • "Buste" avec émotions
  • heures de travail irrégulières (service de nuit)
  • et ainsi de suite etc.

Si au moins une fois vous avez eu une forte attaque de tachycardie et que le pouls a dépassé les 100 battements par minute, vous devrez prendre votre santé très au sérieux. Notre cœur n'est pas adapté depuis longtemps au travail avec des surcharges aussi graves. Par conséquent, pour garantir une vie longue et en bonne santé, il est nécessaire d’en étudier les causes.

En plus de la physiologie, l'augmentation du pouls peut être secondaire et se développer dans le contexte d'autres maladies. C'est ce qu'on appelle la tachycardie compensatoire pathologique, qui peut être causée par de telles maladies:

  • hyperfonctionnement de la glande thyroïde (thyrotoxicose - libération accrue d'hormones thyroïdiennes)
  • dystonie vasculaire
  • insuffisance vasculaire aiguë (perte de sang, choc, collapsus)
  • hypoxémie (diminution du taux d'oxygène dans le sang)
  • coliques aiguës d'étiologies diverses (par exemple, coliques rénales ou intestinales)
  • pneumonie
  • maux de gorge
  • tuberculose
  • la septicémie
  • toute maladie infectieuse aiguë accompagnée d'une forte fièvre

Si la température corporelle augmente d'au moins un degré, la fréquence cardiaque augmente de 8 à 10 battements par minute (et chez un enfant de 10 à 15).

La tachycardie médicale est également liée à compensatoire et il est assez fréquent. Peut survenir en prenant des médicaments tels que:

  • diurétiques (diurétiques)
  • médicaments antihypertenseurs
  • préparations de caféine
  • nitrates (nitroglycérine, qu'ils boivent avec l'angine de poitrine)
  • sympathomimétiques (adrénaline et noradrénaline)
  • agents vagolytiques (sulfate d'atropine)
  • médicaments hormonaux, en particulier corticostéroïdes, hormones stimulant la thyroïde

Certaines de ces substances n’ont pas d’effet direct sur le cœur, mais elles renforcent le fonctionnement du système sympathique, ce qui entraîne une contraction réflexe du muscle cardiaque.

Méthodes de traitement

Une impulsion élevée ne se produit pas sans augmenter la fréquence cardiaque. Par conséquent, le traitement du pouls élevé devrait commencer par le traitement de la cause de la tachycardie. Les principes de traitement de toute tachycardie sont généralement déterminés par ses causes.

Bien entendu, sans consultation d'un cardiologue, il est difficile de donner un conseil compétent et général.

Mais qu'est-ce qui ne peut exactement pas être subi par une personne qui souffre d'épisodes de pulsation accrue - ce produit est provocateur. Par exemple, le café, le thé noir fort, la nicotine, l'alcool, les aliments épicés, les aliments frits sont strictement contre-indiqués. Une telle personne ne devrait pas être surchargée physiquement ou émotionnellement.

Parfois, en particulier avec une augmentation du pouls de nature neurogène, la consultation d'un neuropathologiste, un psychothérapeute peut aider les patients. Il arrive que ces spécialistes prescrivent des sédatifs.

Si vous avez une tachycardie causée par une maladie secondaire, vous devez alors guérir ces maladies afin que la tachycardie ne se transforme pas en récidive. Par exemple, en cas de thyrotoxicose, prendre des médicaments de la série thyréostatique, de la fièvre - médicaments antipyrétiques, etc.

Avec une augmentation médicale du pouls à 130 battements par minute et plus, accompagnée d'une tachycardie, il est nécessaire d'annuler les médicaments qui auraient pu causer cette attaque en vous.

Si vous avez soudainement trouvé une attaque de tachycardie

Si c'est inattendu, alors vous avez probablement une tachycardie paroxystique (comme nous nous en souvenons, la tachycardie sinusale commence progressivement), il vous faut

  • asseyez-vous ou allongez-vous
  • essayez de respirer de manière uniforme et mesurée
  • compter pendant l'inspiration et l'expiration (par exemple, inspirer pour un, deux, trois, expiration - pour quatre, cinq, six)
  • boire de l'eau ou du lait (mais pas de thé noir et pas de café!)
  • faites-vous une collection apaisante de mélisse, menthe, agripaume, valériane

Que faire pendant les attaques de tachycardie?

Tachycordia s'appelle des palpitations. Le muscle cardiaque chez une personne adulte en bonne santé seule est réduit de 50 à 100 fois en une minute. Pour les enfants, le taux est plus élevé et dépend de l'âge de l'enfant. Pour un nouveau-né, cela correspond à 120-140 coupes par minute.

Progressivement, à l'âge de 5-6 ans, la fréquence cardiaque chute à 90. Pour les personnes âgées en mauvaise santé, 90-100 battements par minute sont acceptables. Pour les athlètes sera la norme de 40-60 battements par minute. Si la fréquence cardiaque est supérieure à 100 par minute, nous pouvons parler de la survenue d'une tachycardie.

Les causes et les variétés de ses variés. L'attaque de la tachycardie peut être physiologique et pathologique.

Tachycardie physiologique

Comme son nom l'indique, il s'agit d'une réaction normale du corps, un processus physiologique naturel n'est pas une maladie. Les palpitations cardiaques peuvent causer:

  • Expériences émotionnelles (chagrin, peur, joie);
  • Toute activité physique;
  • Une variété de facteurs environnementaux (pièce bouchée, rester en hauteur);
  • Augmentation de la température corporelle (le rythme cardiaque augmente de 10 battements lorsque la température corporelle augmente de 1 degré).

Les bouffées de chaleur pendant la ménopause, les excès alimentaires excessifs et les allergies peuvent provoquer une attaque de tachycardie. La fréquence cardiaque peut augmenter avec l'utilisation fréquente de café fort ou de thé, de boissons énergisantes.

L'absence de douleur au coeur est une caractéristique distinctive de la tachycardie chez une personne en bonne santé. Normalement, après 2-5 minutes, le pouls est rétabli seul, le traitement n'est pas nécessaire. Pour déterminer le pouls maximum autorisé, vous devez prendre votre âge à partir de 220 ans. Par exemple, une personne a 60 ans. Il devrait être compris entre 220 et 60 = 160, ce qui signifie que son pouls pendant la charge ne devrait pas dépasser 160 battements par minute.

Tachycardie pathologique

L’attaque pathologique de la tachycardie est généralement le résultat d’une maladie quelconque, par exemple:

  • Changements dystrophiques dans le muscle cardiaque;
  • Défaillance du système endocrinien (hyperthyriose);
  • Violation en cours de conduction de l'impulsion (entre l'oreillette et le ventricule, dans le nœud sinusal);
  • Troubles hémodynamiques (hypotension artérielle, déshydratation du corps (vomissements abondants et fréquents, diarrhée), saignements prolongés ou abondants (traumatismes, saignements utérins);
  • Infarctus du myocarde;
  • Surdosage avec des glycosides cardiaques;
  • Dystonie végétative-vasculaire, et le plus souvent chez les jeunes);
  • Névrose.

Les symptômes

Les patients souffrant de palpitations cardiaques constantes se plaignent de manque d'air, de vertiges, de nausées, de fatigue, d'une faiblesse constante. La fréquence du pouls dans le même temps atteint 130 battements par minute.

La tachycardie paroxystique (paroxystique) commence habituellement soudainement. La fréquence du pouls atteint 200 battements par minute et plus - il est même parfois difficile de le compter. Les patients peuvent se plaindre de fortes pulsations cardiaques (battements de cœur, sauts hors de la poitrine): vertiges, essoufflement, assombrissement des yeux, peur, douleurs à la poitrine, peuvent s'évanouir. L'attaque peut également se terminer brusquement.

Diagnostics

Sur la base des symptômes et de la collecte de l'anamnèse (plaintes du patient), on peut suspecter la cause de la tachycardie. Pour établir un diagnostic précis, le médecin vous prescrira des examens spéciaux: un électrocardiogramme (ECG), une échographie du coeur (ECHOCARDIOGRAPHIE), une formule sanguine complète, une analyse de l'urine et un test sanguin pour la recherche d'hormones.

Actuellement, il est possible de suivre le travail du cœur du patient au rythme de vie habituel. À l'aide d'un appareil portable fixé sous les vêtements à la ceinture, un ECG est enregistré en continu pendant la journée. Cette procédure s'appelle la surveillance diurne de l'ECG selon Holter. Vous pouvez le faire à l'hôpital et à la maison.

Premiers secours

Les premiers soins pour la tachycardie consistent en les actions suivantes:

  1. Ne paniquez pas, mais si possible, appelez rapidement quelqu'un pour vous aider;
  2. Déboucher le col, fournir suffisamment d'air frais;
  3. Vous pouvez boire du Corvalol, du Valocordin, de la teinture d’aubergine, de la valériane;
  4. Laver à l'eau glacée, mettre une compresse froide sur le front;
  5. Fermez les yeux, appuyez fermement sur les globes oculaires pendant 10 secondes, répétez plusieurs fois;
  6. Vous pouvez prendre une profonde respiration, retenir votre souffle et vous faufiler dans les toilettes. Faites tout cela en 3-5 minutes;
  7. Essayez de tousser fort.

Le médecin vous aidera dans le futur.

Que faire ensuite doit décider du médecin. Assurez-vous de consulter votre médecin. Plus les premiers soins sont fournis tôt et la cause de la maladie déterminée, plus le traitement sera efficace. La tâche principale consiste à rechercher et à éliminer la cause de la tachycardie.

Seul un médecin peut établir le bon diagnostic, si nécessaire, prescrire un médicament et, si nécessaire, recommander un traitement rapide.

Dans toute forme de tachycardie, le traitement comprend des exercices de physiothérapie (diététique), un régime alimentaire, une nutrition, une marche dosée, un bon sommeil, l’élimination des facteurs responsables de la maladie. Il est recommandé d’abandonner les mauvaises habitudes, de ne pas se soigner soi-même et de mener une vie saine.

Que signifie une impulsion de 120-130 battements par minute?

Le pouls 120-130 battements par minute, s'appelle la tachycardie. À quelle fréquence plus de 160 par minute n'est pas rare. Cette condition peut être physiologique ou pathologique. Elle s'accompagne souvent de difficultés respiratoires, de nausées et de transpiration. Un pouls élevé pour une personne est-il dangereux? Les formes graves de tachycardie peuvent entraîner une perte de conscience et même la mort.

Fréquence cardiaque

Les battements cardiaques rapides sont le plus souvent causés par l'adaptation physiologique du corps à des conditions changeantes et par l'augmentation associée de la demande en oxygène et des nutriments transportés dans les vaisseaux.

Le cœur dans le corps agit comme une pompe responsable du flux sanguin. Dans les bonnes conditions, lorsque la fréquence cardiaque augmente, cela devrait accélérer la circulation sanguine dans le corps et fournir aux tissus les nutriments essentiels.

Cela se produit, par exemple, pendant l'exercice, lorsque les muscles en contraction intense ont besoin de plus de nutriments.

Quelles sont les normes de fréquence cardiaque? Les valeurs de contrôle du pouls au repos sont les suivantes:

  • bébés - environ 130 battements par minute;
  • chez les enfants plus âgés, jusqu’à environ 100 battements par minute;
  • chez l'adulte, environ 80 battements par minute;
  • personnes âgées - environ 60 battements par minute.

Pouls élevé - causes

Bien que les palpitations cardiaques chez les personnes en bonne santé soient un phénomène positif, offrant des conditions permettant au corps de travailler plus fort, cette condition peut ne pas toujours être physiologique. Un pouls élevé peut parfois avoir des causes pathologiques:

  • le cœur pompe trop peu de sang, pas assez pour répondre aux besoins des cellules du corps;
  • augmentation de la demande en oxygène ou en nutriments des tissus (par exemple, à haute température);
  • mauvaise qualité du sang et faible concentration de produits de valeur qu'il contient, tels que l'oxygène et l'hémoglobine;
  • intoxication par des substances réduisant la qualité du sang (monoxyde de carbone, éthylène glycol, méthanol) ou augmentation de la demande tissulaire (amphétamine, cocaïne, certains antidépresseurs, antipsychotiques);
  • à la suite de saignements et de pertes de sang;
  • un excès de catécholamines endogènes, c'est-à-dire des hormones surrénaliennes, responsables de la stimulation du système nerveux.

Bien entendu, les causes de l’augmentation du rythme cardiaque peuvent être multiples et cette affection ne doit pas toujours être associée à une pathologie. Chez une personne en bonne santé, le pouls s'accélère calmement après avoir bu une tasse de café fort ou, avec une forte stimulation du système nerveux sympathique, ou plus simplement, dans un état de stress ou avec une forte excitation.

Dans ce cas, le pouls redevient correct une fois que le facteur qui provoque une augmentation du rythme cardiaque a cessé.

Chez les femmes pendant la grossesse, le pouls élevé a un caractère physiologique.

Basse pression et pouls élevé - qu'est-ce que cela signifie?

Le pouls est la fréquence avec laquelle les ventricules cardiaques se contractent en une unité de temps. La pression artérielle est un terme utilisé en relation avec le volume de sang qui traverse le cœur lors d’une simple contraction.

Lorsque le volume, c’est-à-dire la pression artérielle, baisse, le cœur peut compenser ce changement en accélérant la fréquence des battements, ce qui est observé sous forme d’une augmentation du pouls.

Malheureusement, ce n'est pas toujours facile et ne concerne que les personnes en bonne santé. Dans le cas de patients atteints, par exemple, d'athérosclérose vasculaire artérielle, d'hypertension, d'anémie et de nombreuses autres maladies, la relation entre le pouls et la pression artérielle est rompue.

Tachycardie - quels sont les symptômes?

Le symptôme du développement de la tachycardie est une augmentation de la fréquence cardiaque et, comme il découle de la définition, l'accélération de la fréquence cardiaque est supérieure à 100-125 battements par minute. Les patients décrivent leur état de différentes manières: «le cœur bat comme un marteau», veut «sauter hors de la poitrine», «le cœur bat de manière inégale».

Une fréquence cardiaque sévère et fréquente peut accompagner des symptômes tels que:

  • vertige
  • scotome, obscurité devant les yeux,
  • se sentir faible
  • essoufflement
  • perte de conscience

Si le cœur fait un bond comme un cheval martelé, alors que vous êtes calme, vous devez consulter un médecin et mener des études de diagnostic supplémentaires qui vous aideront à décider si vous souhaitez poursuivre le traitement. La tachycardie due à de nombreux facteurs qui peuvent la provoquer nécessite tout d’abord une relation traitement-effet, c’est-à-dire qu’il s’agit de l’élimination de la cause de sa cause.

Comment faire face à une attaque de tachycardie?

Si la tachycardie (et les conséquences de ce trouble) ne résulte pas d'un dysfonctionnement du cœur mais d'une réaction physiologique à certains facteurs et situations, vous pouvez vous efforcer de limiter les circonstances favorables à sa survenue:

  • Restriction d'activité. Selon les cardiologues, le repos est le meilleur moyen de normaliser le rythme cardiaque.
  • Activation du système parasympathique. La fréquence cardiaque et la force sont régulées par le système sympathique et parasympathique. Le nerf vague est le principal vecteur des stimuli parasympathiques. La dominance du système nerveux sympathique est associée au travail rapide du cœur, puisque ce système est responsable de la préparation du corps à la réaction de stress «combat-fuite». Par conséquent, dans le cas de la tachycardie, il est nécessaire d’accroître l’impact sur le système parasympathique - la stimulation du nerf vague initie des processus chimiques qui ont pour résultat de faciliter le travail du cœur. Pour ce faire, prenez une profonde respiration et libérez l'air en sollicitant fortement les muscles.
  • Le massage de l'artère carotide nécessite une consultation médicale préalable sur la manière de procéder, car des mouvements trop vigoureux peuvent entraîner une inhibition du flux sanguin vers le cerveau et un évanouissement. Il convient de masser doucement l’artère carotide - l’endroit où il faut appuyer se trouve sur le bord du cou, au-dessous de la mâchoire inférieure.
  • Mouiller le visage avec de l'eau froide. Chez les mammifères marins, nager dans l’eau froide provoque la libération automatique du travail du cœur. Immergez simplement votre visage pendant 1-2 secondes dans un récipient rempli d’eau froide. Parfois, cette procédure interrompt l'apparition de la tachycardie.
  • Des repas sains et réguliers, moins de sucreries. La consommation excessive de bonbons conduit au fait que le pancréas produit plus d'insuline et provoque parfois une hypoglycémie. Cette affection entraîne la production par les glandes surrénales d'une dose supplémentaire d'adrénaline, ce qui déclenche la libération de glycogène par le foie. L'adrénaline (la principale hormone du système nerveux sympathique) stimule le cœur à agir rapidement et le corps entre dans un état d'excitation et de peur incontrôlée.

Herbes et régime pour la tachycardie

Les herbes apaisantes, en raison de leurs propriétés, facilitent la stabilisation des contractions cardiaques. Les herbes suivantes sont recommandées:

  • Melissa Medical;
  • fleur de tilleul;
  • ortie;
  • la camomille;
  • la lavande;
  • bouleau
  • Ginkgo Japonais,
  • la citronnelle;
  • gui;
  • Arjuna

En plus de l'utilisation d'herbes apaisantes, vous devez contrôler le niveau de magnésium dans le corps. Il protège les cellules et équilibre l'effet du calcium dans les cellules du myocarde - la pénétration du calcium dans les cellules, stimule la contraction et le magnésium est le composant principal des enzymes qui inhibent l'afflux de calcium dans les cellules. L'apport quotidien recommandé en magnésium pour les femmes est de 280 mg, pour les hommes de 350 mg.

  • le soja;
  • les noix;
  • haricots verts;
  • le son et les grains;
  • les légumes à feuilles vert foncé, comme les épinards;
  • les crustacés;
  • chocolat et cacao.

Une bonne solution consiste à utiliser des médicaments contenant du magnésium.

Les personnes souffrant de problèmes cardiaques doivent contrôler leur taux de potassium. Ceci est un autre élément qui affecte l'excitabilité des fibres musculaires du cœur. Sa carence peut être causée par un excès de sodium dans l'organisme, principalement du sel de nourriture ou l'utilisation de diurétiques et de laxatifs.

Traitement médicamenteux et chirurgical

Il existe de nombreux médicaments efficaces dans le traitement des maladies coronariennes ou de l'hypertension artérielle. Avec des types complexes de tachycardie, le plus souvent des bêta-bloquants ou des agents antiarythmiques. Mais ils ne sont pas toujours efficaces ou leur réception est associée à des effets secondaires graves. Si le traitement médicamenteux n’est pas en mesure d’aider, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées: implantation d’un défibrillateur. Cette procédure est réalisée dans des situations où le patient a connu de terribles crises de tachyarythmie et, s'il est probable, leur récurrence.

La fonction principale de ce dispositif est d’arrêter la tachycardie ventriculaire, le flutter ou la fibrillation ventriculaire en utilisant des impulsions électriques. Le défibrillateur analyse en permanence le rythme cardiaque. Il interfère lorsqu'il est trop rapide ou trop lent (il remplit également la fonction de stimulateur cardiaque). S'il enregistre un rythme cardiaque accéléré, il émet de faibles impulsions électriques qui empêchent la tachyarythmie. Lorsqu'il s'avère qu'il est inefficace, il envoie une impulsion électrique puissante synchronisée avec le rythme cardiaque. C'est désagréable pour le patient. Il peut être perçu comme un accident vasculaire cérébral, voire une douleur thoracique, mais, en règle générale, il interrompt une arythmie dangereuse, y compris une fibrillation ventriculaire, et restaure le bon rythme.

Une impulsion chronique soutenue de 120 à 130 battements par minute peut servir de base à une visite chez le médecin. Une personne en bonne santé souhaitant retrouver un rythme cardiaque normal devrait essayer d'éviter les substances qui stimulent le cœur, telles que le café (ou la caféine provenant d'autres sources), les boissons énergisantes, etc. Pour les patients nerveux, il étude des techniques de relaxation, aromathérapie, musicothérapie.

Que faire si le rythme cardiaque est de 100 à 200 battements par minute?

Il se trouve qu'une personne ne se sent pas bien, ce qui n'est pas considéré comme fatal, mais lui procure un certain malaise. La tachycardie (battement de coeur excessif) est l’un de ces moments désagréables. Tout le monde peut faire face aux manifestations de la tachycardie. C'est pourquoi les gens ont besoin de savoir quelles sont les causes possibles d'une condition douloureuse et comment agir pour que le pouls revienne à des niveaux normaux.

Dans la littérature médicale, la tachycardie implique un type particulier d'arythmie, dans laquelle la fréquence cardiaque dépasse 90 battements par minute.

La tachycardie interfère avec le fonctionnement normal du système cardiovasculaire, car le cœur, qui bat trop souvent, n'a pas assez de temps pour se remplir de sang. Cela signifie que l'approvisionnement en sang des systèmes vitaux et des organes se détériore.

Selon son étiologie, la tachycardie peut être:

  • physiologique (réaction normale du corps au changement climatique, peur, conflit, tension nerveuse, effort physique);
  • pathologique (condition dangereuse associée à un dysfonctionnement du cœur et d'autres organes internes).

Les principaux symptômes de la tachycardie:

  • Le patient sent son rythme cardiaque (dans l'état normal, la personne ne le remarque pas);
  • Des vertiges;
  • Augmentation de la pulsation des vaisseaux sanguins de la région cervicale.

L'apparition de la tachycardie a plusieurs causes. Il est accepté de diviser les facteurs de développement de la tachycardie en deux groupes: interne et externe.

Causes internes (cardiaques ou intracardiaques):

  • cardiopathie ischémique;
  • maladie cardiaque;
  • infarctus du myocarde;
  • insuffisance vasculaire aiguë (peut survenir en cas d'évanouissement ou de choc, à la suite de la perte d'une grande quantité de sang);
  • cardiosclérose;
  • autres pathologies congénitales ou acquises du muscle cardiaque.

Causes externes (extracardiaques ou extracardiaques):

  • troubles mentaux;
  • troubles du système endocrinien (par exemple, avec thyrotoxicose);
  • un changement brutal de la position du corps (l'homme se coucha rapidement et se leva, s'accroupit et se redressa brusquement);
  • la déshydratation;
  • l'anémie;
  • forte détresse émotionnelle, stress associé;
  • boire du thé fort, du café, des boissons énergisantes;
  • morsures d'araignées, de guêpes, d'abeilles, de serpents;
  • température corporelle élevée (par exemple, en présence d'insolation ou de maladies infectieuses aiguës);
  • l'utilisation de certains médicaments (hormones, médicaments psychotropes ou médicaments destinés à activer le système nerveux).

Pour un traitement réussi, il est nécessaire d’examiner soigneusement le patient afin de déterminer avec précision les causes des palpitations cardiaques. Le médecin peut recommander une échographie du coeur, coronarographie. Les études obligatoires comprennent l'électrocardiogramme et les analyses de sang (générales, biochimiques). L'analyse des hormones thyroïdiennes est nécessaire.

Tout le monde devrait pouvoir fournir les premiers soins en cas de tachycardie. Pour ramener le nombre de battements de coeur à la normale, il existe des techniques simples mais efficaces. Ils peuvent être utilisés indépendamment et à la maison.

Conseils simples pour réduire votre fréquence cardiaque:

  1. 1. lavez-vous les mains et le visage à l'eau froide;
  2. 2. tendez tous les muscles, puis relâchez-les (répétez l'opération plusieurs fois);
  3. 3. toux, comme s’il se racle la gorge;
  4. 4. fermez les yeux et massez doucement les yeux;
  5. 5. exercices de respiration (vous devez retenir votre souffle, puis expirer avec effort, faire l'exercice pendant environ cinq minutes).

Si des troubles neurologiques sont à l’origine des troubles du rythme cardiaque, des médicaments sont prescrits pour apaiser le système nerveux. Des moyens tels que le Tenothen, le Persen, les teintures de valériane, les gouttes de Zelenin sont populaires. S'il existe des troubles mentaux, vous ne pouvez pas vous passer de neuroleptiques. La promazine ou la lévomépromazine est souvent utilisée. Le traitement reconnu pour l'élimination des arythmies est la lidocaïne (administrée sous forme de compte-gouttes ou d'injections). Un bon effet thérapeutique du taux de change a une teinture de pivoine. Valocordin réussit nettement à réduire le rythme cardiaque. Arrêtez avec succès le spasme avec le validol.

C'est important! L'utilisation de tous les médicaments n'est possible que sous la surveillance du médecin traitant!

Pour éviter les palpitations cardiaques, vous devez suivre des règles simples:

  • arrêter de fumer car cela provoque un vasospasme;
  • si possible, arrêtez de boire des boissons alcoolisées et énergétiques;
  • bien manger;
  • Il est impossible d’éviter les situations conflictuelles, mais la force de toute personne d’apprendre à se détendre réduit l’importance des situations stressantes;
  • alterner travail et repos, faire ce que vous pouvez pour exercer.

Que signifie impulsion 120?

Lorsque la fréquence cardiaque est de 120 battements par minute, beaucoup paniquent. Pour un adulte, cette valeur est supérieure à la normale et s'appelle de manière systématique la tachycardie. Accompagné de nausée, vertige, fatigue, acouphène. Les palpitations cardiaques nécessitent un traitement immédiat, car ignorer la maladie peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Se débarrasser de la maladie ne peut qu'éliminer le facteur qui en est la cause.

Quand le pouls est-il considéré comme élevé?

Une impulsion haute est une impulsion dont la fréquence est supérieure à 90 battements / min. dans un état calme. Lorsque le rythme cardiaque est supérieur à 100 bpm. Les médecins diagnostiquent la tachycardie. Dans ce cas, en règle générale, l'intervalle entre les contractions du muscle cardiaque est stable. Une augmentation temporaire du pouls (pas plus de 30 minutes) peut être causée par un facteur de stress, un effort physique. Après une courte période, il est restauré. En conséquence, si le rythme cardiaque du patient dépasse 90 battements / minute pendant une longue période, même sous une pression normale, il existe une pathologie du système cardiovasculaire. Certaines normes de fréquence cardiaque dépendent de l'âge, du sexe, de la santé et du poids.

Fréquence cardiaque par minute

Chaque âge est caractérisé par ses propres intervalles et valeurs moyennes du rythme cardiaque et de la contraction vasculaire:

En conséquence, avec l'âge, la FC diminue d'intensité et le pouls ralentit. L’intervalle le plus élevé entre les indicateurs chez les adolescents de 12 à 15 ans est associé à la restructuration du corps, aux changements internes et à la maturation. Prendre des mesures pour éliminer les taux élevés et établir les causes exactes de la maladie ne peut que le médecin, après l'inspection.

Pouls 120: Est-ce dangereux?

La tachycardie, lorsque le pouls dépasse 100 battements par minute, peut indiquer une pathologie, une maladie ou un processus inflammatoire dans le corps. Le traitement dans une telle situation est nécessaire. Ignorer cette pathologie peut perturber la circulation cérébrale et devenir le signe avant-coureur d'un accident vasculaire cérébral. La tachycardie contribue souvent au développement de l'insuffisance ventriculaire. Il est particulièrement important de commencer le traitement à temps, si le pouls est élevé et si les indicateurs de pression artérielle sont normaux. Si vous ne prenez pas les mesures appropriées, le patient peut être fatal.

Causes du pouls rapide

Les raisons de l'augmentation du rythme cardiaque peuvent être différentes. Souvent, un rythme élevé ne devient pas un problème, mais un symptôme de pathologies internes, indiquant une invasion, un empoisonnement ou une inflammation. Ils provoquent une augmentation du rythme cardiaque, de la fatigue, du manque de sommeil, de la dépression, de la fatigue, des drogues synthétiques et un manque de vitamines. De par sa nature, la tachycardie a 2 types différents. Vous trouverez ci-dessous un tableau les décrivant.

Selon la nature de l'augmentation, les battements peuvent devenir systémiques. Pour provoquer une telle situation (pouls - 120 battements / min.) Peut durcissement de l’artère, stress constant, altération de la fonction thyroïdienne. Avec un mauvais métabolisme, le cœur travaille plus intensément. L'emphysème, les graisses et la malbouffe, la surchauffe du corps ont également une incidence négative sur le travail du muscle cardiaque.

Caractéristiques chez les personnes âgées

Chez les personnes âgées, l'ensemble du système cardiovasculaire est dans un «état d'usure». Surtout si, chez les jeunes, il n'était pas soutenu par une nutrition adéquate, un entraînement physique, des exercices et une douche de contraste. En conséquence, il est plus difficile au cœur de pomper le sang dans les vaisseaux sanguins, ce qui réduit considérablement la fréquence et le rythme du pouls. Chez les personnes âgées, la tachycardie peut être provoquée par des médicaments utilisés pour soigner des pathologies non liées au travail du système cardiovasculaire. En outre, la cause devient une violation de la fonction endocrinienne, ce qui contribue au déséquilibre hormonal et conduit à la tachycardie. Les personnes âgées atteintes de tachycardie souffrent de faiblesse, de nausée, de fatigue et de vertiges.

Pouls 120 chez un enfant

Chez un enfant, une augmentation à court terme de la fréquence cardiaque est souvent associée à une activité physique. Pour les enfants de moins de 8 ans, cet état de rythme cardiaque ne doit absolument pas menacer et est associé exclusivement à la croissance de l'organisme. Mais cela vaut toujours la peine de s’assurer que le processus est normal, systématiquement testé par un médecin. Les causes de la tachycardie chez les bébés peuvent être:

  • anémie (manque d'hémoglobine dans le sang);
  • choc émotionnel, stress;
  • activité physique;
  • surchauffe du corps;
  • fatigue
  • perturbation endocrinienne;
  • maladies du système respiratoire, le coeur.

Afin de protéger l'enfant et d'éviter les processus négatifs dans le corps, il est nécessaire de prendre les mesures nécessaires en temps utile, de réagir aux changements et de contrôler le cœur.

Que faire pour réduire la fréquence cardiaque?

Si le pouls est de 120 battements / min. dépasse au repos et garde au-dessus de 15 minutes, ce qui signifie qu'il est nécessaire de prendre des mesures pour réduire. Au premier stade, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, vous pouvez mettre Validol ou Valocordin sous la langue, sans croquer ni avaler. Pour remédier à cette situation, vous pouvez vous asseoir, pencher légèrement la tête, masser votre cou et marcher le long de celle-ci. Il est conseillé d’ouvrir la fenêtre pour l’aération et l’air frais. Avec une augmentation rapide du pouls, vous pouvez faire face au problème en adaptant votre mode de vie, en normalisant la nutrition, en éliminant l'alcool et la nicotine de la vie, en faisant du sport et en choisissant le meilleur mode de travail et de repos.

Traitement de la maladie

Lors du traitement des tachycardies, les lectures de pression artérielle sont initialement mesurées car elles sont interdépendantes. Pour stabiliser rapidement la pression cardiaque, vous pouvez boire du «métoprolol», du «furosémide» ou du «vérapamil». Si la pression artérielle est élevée, appliquez des médicaments "légers" - valériane, agripaume, "Valocordin" ou "Corvalol". Après avoir déterminé la nature de l’augmentation du rythme cardiaque, le médecin exclut la cause de la maladie et ne ralentit pas le pouls. Peut-être l'utilisation d'anti-inflammatoires, d'antibiotiques. Les médecins ont souvent recours à la thérapie électropulative pour se débarrasser de la maladie.

En médecine traditionnelle, on utilise des décoctions à base de cynorrhodon, de Motherwort, de racine de valériane. En plus de la recette, le miel sert de panacée à de nombreuses maladies. Ces ingrédients naturels sont brassés ou exigent de l'eau. Ils sont utilisés à la fois pour la prévention et le traitement. Mais si la situation est chronique, la tachycardie doit être traitée avec des médicaments pour éviter la mort.

128 battements de coeur par minute (2015) regarder en ligne en HD 1080

L'essentiel dans l'intrigue: le film "128 battements de coeur par minute", dont le personnage principal, DJ Cole, s'efforce de conquérir Las Angeles. Pour cela, il utilise son méga hit, sur lequel il a travaillé tout son temps. L'essentiel est de réussir. Sa tâche principale est de conquérir le monde entier. DJ Cole et son méga hit sont une véritable sensation musicale, ce qui pourrait être ainsi sans support solide, et rester inconnu de quiconque, ou tout simplement disparaître tel qu'il est apparu. Par conséquent, le patronage sur le jeune homme prend un producteur bien connu, James. Ce n’est que maintenant que le jeune homme n’a pas apprécié les efforts du producteur. Contrairement à lui, il fait tout faux et tombe même amoureux de sa petite amie.
Film 128 battements de coeur par minute 2015 à regarder en ligne gratuitement en haute qualité HD 1080.

Ce n'est pas un film ordinaire, c'est une occasion de fusionner avec la musique, inspirée par de nouvelles réalisations. L'idée principale du film est de montrer au spectateur ce que vous devez expérimenter avant de réussir, ce que vous devez traverser pour plonger dans le monde de la gloire. Pas pour rien 128 battements par minute - un film qui a un autre "Nous sommes tes amis." Après tout, s'il n'y a pas d'amis, il n'y a pas de soutien. Sur la route du succès, un ami soutiendra toujours. Avec de bons amis, le succès est garanti.
Ce film est l’un de ces films où l’image est clairement visible de tous les côtés, c’est-à-dire non seulement du succès et de la gloire, mais également du revers de la médaille, de l’effondrement, de la déception, des problèmes, etc.

Lorsque vous regardez un film à 128 battements de cœur par minute (2015), n'oubliez pas de choisir la meilleure qualité HD 1080 ou HD 720 du lecteur.

La conception originale du site vous permettra de regarder sur des téléphones et des tablettes équipés du système Android et iPad.

138 battements par minute

Fréquence cardiaque par minute

  • 1 Qu'est-ce qu'on appelle une impulsion?
  • 2 battements de coeur par minute
  • 3 Qu'est-ce qui influence le changement de fréquence cardiaque?
  • 4 Comment mesurer?

Beaucoup de gens pensent à combien de battements de coeur par minute sont considérés comme la norme. Les médecins de l’Est estiment qu’en fonction du nombre de battements de cœur par minute, il est possible de déterminer si une personne est malade. Et non sans raison - même avant l'apparition de symptômes externes, le pouls indiquera les perturbations à l'intérieur du corps, ce qui permettra de démarrer le traitement dès les premières étapes. Les scientifiques ont calculé le nombre de battements de personnes en bonne santé, et ce chiffre varie en fonction du sexe et du nombre d'années. Il est facile de mesurer le pouls, de sorte que vous pouvez surveiller le travail des organes internes sans quitter votre domicile.

Qu'est-ce qu'on appelle une impulsion?

Pouls - indicateur du fonctionnement des organes internes ou de l'oscillation des parois des vaisseaux sanguins sous l'influence de contractions cardiaques.

Ces fluctuations cycliques des vaisseaux se produisent lorsque les vaisseaux sont remplis de sang lors des contractions cardiaques. Chez une personne en bonne santé, le pouls et la fréquence cardiaque devraient être les mêmes. La non-coïncidence des critères permet de suspecter une violation à l'intérieur du corps, allant du dysfonctionnement du cœur au système endocrinien. Pour calculer le nombre de pulsations chez une personne, vous devez compter le nombre de chocs par minute. Il convient de noter que les taux d'adultes et d'enfants différeront.

Retour à la table des matières

Le taux de battement de coeur par minute

Un pouls normal est un pouls lent, ce qui signifie que le cœur pompe en une minute le maximum de sang avec le minimum de contractions. Ne vous inquiétez pas, avec l'âge, le nombre de battements de coeur va changer, car notre "petit moteur" est inhérent à l'usure avec le temps. Les muscles vont s'affaiblir et le cœur battre plus souvent. À propos, on observe une impulsion lente chez les personnes en sommeil.

La fréquence du pouls dépend de l'âge et du sexe et est mesurée à l'aide des paramètres suivants:

  • chez les nouveau-nés, le rythme cardiaque atteint 140 battements;
  • le rythme cardiaque d'un enfant varie entre 75 et 160 unités;
  • chez une personne adulte en bonne santé par minute, le rythme cardiaque est de 60 à 80 fois;
  • dans la vieillesse, il y a normalement environ 70 coups.

Le nombre de pulsations par âge est affiché dans le tableau:

Nombre de battements de coeur (max et min. Nombre de fois)

Il convient de noter que le rythme cardiaque dépend d'autres facteurs:

  • le muscle cardiaque chez les athlètes est réduit à 40-45 battements;
  • les cyclistes enregistrent 22 battements par minute;
  • avec une charge excessive sur un cœur non entraîné ou dans une situation stressante, le chiffre atteint 200 battements;
  • on suppose que l'âge reflète normalement le nombre de battements chez les personnes âgées (par exemple, une personne de 80 ans a une fréquence cardiaque de 80 unités);
  • le cœur féminin est réduit de 5 à 8 coups plus souvent que le mâle.

Retour à la table des matières

Qu'est-ce qui influence le changement de fréquence cardiaque?

Maladies du système cardiovasculaire, augmentation du pouls.

L'évolution du nombre d'accidents vasculaires cérébraux est directement liée au dysfonctionnement des organes de tout l'organisme, et en particulier des organes du système cardiovasculaire. L'échec peut être accompagné de maux de tête fréquents, d'une faiblesse et d'une fatigue élevée. Par conséquent, un changement brutal des paramètres doit être alerté, car les causes peuvent être:

  • altération hormonale;
  • maladie cardiaque ou maladie;
  • affaiblissement du muscle cardiaque;
  • processus hypertensifs, arythmie et ischémie;
  • névrose et troubles du système nerveux;
  • le rhume et les maladies virales;
  • processus inflammatoires;
  • l'anémie;
  • écoulement abondant pendant la menstruation.

Lorsque des facteurs anormaux sont exclus, un certain nombre de circonstances secondaires peuvent accélérer le rythme cardiaque:

  • adolescence (en présence d'IRR);
  • la grossesse
  • la génétique;
  • stress et émotions négatives;
  • empoisonnement du corps;
  • manque de sommeil et de repos;
  • chaleur ou pièce bouchée;
  • spasmes douloureux graves.

Retour à la table des matières

Comment mesurer?

Vous pouvez mesurer le rythme cardiaque de deux manières: manuellement et à l'aide de dispositifs médicaux (par exemple, un ECG). Manuellement plus pratique et plus rapide. Il convient de noter un certain nombre de règles qui doivent être suivies lors de la mesure:

  • pour des résultats plus précis, les chiffres sont fixés sur 2 mains;
  • le pouls n'est pas contrôlé après un repas, un effort physique, des émotions éprouvées ou un bain - en raison du fait qu'il sera accéléré;
  • indésirable à mesurer après une promenade au soleil ou par temps glacial;
  • pendant les jours critiques des femmes, le rythme cardiaque s'accélère;
  • la mesure doit être effectuée sans changer la position du corps.

Mesurer le nombre de coups effectués le long de la ligne de l'artère radiale (côté intérieur du poignet). Il arrive que la mesure soit effectuée à d'autres endroits - les artères brachiales, fémorales ou sous-clavières, l'artère carotide du cou ou de la tempe. En plaçant deux doigts sur l'intervalle où il devrait y avoir une impulsion, le nombre de soubresauts par minute est compté à l'aide d'un chronomètre. Si une maladie grave est suspectée, les accidents vasculaires cérébraux sont mesurés à l'aide d'un équipement spécial. Rappelez-vous, idéalement, le cœur devrait être réduit à 70-80 fois par minute.

Comment prendre une attaque de tachycardie?

La tachycardie peut avoir une nature et une nature d'origine différentes. Les crises physiologiques ne nécessitent pas de traitement spécial, mais une variété paroxystique peut avoir des conséquences graves. Dans tous les cas, il est nécessaire de savoir comment soulager une crise de tachycardie, surtout si le système cardiovasculaire présente des anomalies. La capacité de maîtriser à temps la manifestation de la tachycardie à la maison est parfois une condition vitale.

Informations générales

Comme vous le savez, le rythme cardiaque au repos se situe normalement entre 60 et 80 battements par minute, et chez les personnes âgées - jusqu'à 100 battements par minute. Une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 120 battements est appelée tachycardie. Un tel phénomène peut être de nature chronique, causé par certaines pathologies du coeur. Dans certains cas, une tachycardie paroxystique est observée.

Une attaque de tachycardie est une augmentation imprévue de la fréquence cardiaque à court terme. Sous l’influence d’un certain nombre de facteurs, la fréquence cardiaque lors d’une attaque peut être comprise entre 150 et 250 battements / minute et durer entre 1 et 60-70 minutes. Un tel phénomène peut se produire pour un certain nombre de raisons, à la fois endogènes et exogènes. En fonction de la nature de l'anomalie et de la gravité de sa manifestation, le degré de danger est évalué différemment: certaines attaques passent par elles-mêmes, tandis que d'autres nécessitent un traitement spécial.

Composants physiologiques

Le plus souvent, une forte augmentation de la fréquence cardiaque est causée par la réponse naturelle du corps aux facteurs exogènes. Un tel phénomène, appelé tachycardie physiologique, ne pose pas de risque grave pour la santé et disparaît tout en éliminant les effets de provocation et en assurant un état de repos.

Les principales causes d'attaque de tachycardie physiologique sont les suivantes:

  1. Surcharge psychologique, explosion émotionnelle et stress nerveux.
  2. Exercice excessif.
  3. Conditions environnementales extrêmes (espace confiné, bruit, vibrations) et changements climatiques défavorables.
  4. Consommation excessive d’aliments, c’est-à-dire trop manger, ou consommation de produits au goût extrême (plat trop amer, épicé, etc.).
  5. Consommation excessive d'alcool, de café ou de boissons énergisantes;
  6. Réaction allergique.

L'augmentation de la température corporelle peut provoquer une tachycardie temporaire. Ainsi, il a été constaté qu'une augmentation de la température corporelle de 2-3 ° C entraînait une augmentation de la fréquence cardiaque de 20-25 battements / min.

Qu'est-ce qui distingue la tachycardie physiologique des pathologies? Les principaux signes suivants peuvent être distingués: augmentation progressive du rythme cardiaque et absence de douleur dans la région cardiaque. La durée de ce type de phénomène ne dépasse généralement pas 9-10 minutes. La chose la plus importante est un affaiblissement progressif du rythme cardiaque tout en maintenant un état de repos.

Mécanisme de processus

La tachycardie pathologique est provoquée par des facteurs endogènes, et les convulsions de cette maladie provoquent des causes externes. Nous pouvons distinguer les principales maladies pouvant augmenter le rythme cardiaque:

  • la dystrophie du myocarde;
  • pathologies endocriniennes, en particulier l'hyperthyroïdie;
  • violation des paramètres de conductivité des signaux, par exemple entre l'oreillette et le ventricule, dans le nœud sinusal;
  • l'hypotension;
  • déshydratation (y compris diarrhée et vomissements);
  • saignements externes et internes;
  • cardiopathie ischémique, insuffisance cardiaque et infarctus du myocarde;
  • diverses malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • utilisation excessive de glycosides;
  • névrose;
  • l'anémie;
  • état fébrile;
  • diverses intoxications et intoxications aiguës.

Le mécanisme d'apparition d'attaques de tachycardie pathologique s'explique par l'augmentation de la production de catécholamines et l'altération du métabolisme électrolytique dans le muscle cardiaque. Ces processus entraînent des altérations fonctionnelles dues à une augmentation de l'excitabilité nerveuse et à des perturbations organiques résultant de lésions du myocarde. En règle générale, une attaque provoque l'action combinée des deux facteurs.

Une des options les plus dangereuses pour la manifestation d’une pathologie est la tachycardie paroxystique, caractérisée par une attaque soudaine de battement de coeur intense. Dans le même temps, la fréquence des contractions atteint brusquement le niveau de 180-250 battements / min et reste à ce niveau pendant toute l’attaque (de 2-3 minutes à 1-2 heures). Il existe 2 types de tachycardie paroxystique: le type ventriculaire et le type supraventriculaire. La tachycardie ventriculaire la plus dangereuse, entraînant une insuffisance de la circulation sanguine, un œdème pulmonaire et parfois une perte de conscience. Il est principalement causé par une maladie ischémique. La tachycardie supraventriculaire est déclenchée par l'hypertension, les malformations cardiaques et les maladies de la glande thyroïde.

Les manifestations

Les symptômes d’une attaque de tachycardie dépendent de son type et de son degré de dommage vasculaire ou myocardique. Un signe caractéristique de l'apparition d'une attaque est une augmentation inattendue du rythme cardiaque: le cœur semble sortir de la poitrine. Le développement ultérieur de la pathologie provoque de tels symptômes: lourdeur et gêne thoracique, vertiges, nausées, faiblesse générale, essoufflement. Si les premiers soins ne sont pas fournis, il y a douleur cardiaque, assombrissement des yeux, transpiration froide, tremblements des doigts; la faiblesse peut conduire à l'évanouissement. Il y a des signes de nature psychologique et, surtout, un sentiment de peur pour votre vie. En général, l'attaque commence soudainement et s'arrête aussi soudainement.

Mesures pour éliminer

Le traitement d'un type pathologique de tachycardie peut être divisé en 2 étapes: le soulagement d'une attaque et le traitement de la maladie sous-jacente.

Lorsqu'une crise survient, il devient primordial d'appliquer tout ce qui soulage la complication de la pathologie.

Le plus important est de prendre des mesures rapides pour normaliser le rythme cardiaque.

Les activités suivantes sont recommandées:

  1. Assurer un état de repos, de préférence incliné.
  2. Si après 5 à 6 minutes de repos, la fréquence des contractions reste supérieure à 150 battements / minute et que d'autres signes de tachycardie pathologique apparaissent, appelez une ambulance.
  3. Exercices de respiration: prenez une profonde respiration; puis la respiration est retardée avec une tentative de pousser l'air dans les poumons et avec une forte pression sur les globes oculaires. La durée de l'exercice est de 2 à 3 minutes, puis la répétition et l'intervalle entre les exercices est de 12 à 15 secondes.
  4. Trempez votre visage dans un bol d'eau froide.
  5. Au début d'une crise de tachycardie, il est recommandé de tousser ou de provoquer des vomissements.
  6. L'une des options de l'exercice: une respiration profonde et simple, mais toujours avec de l'air frais. Une respiration lente et profonde et une expiration rapide sont effectuées. La durée de cette respiration est de 6-12 minutes.
  7. Médicaments - Corvalol ou Valocordin.

Le traitement médicamenteux après le soulagement d'une attaque est effectué strictement sur ordre du médecin. Le traitement est effectué à l’aide de méthodes complexes prenant en compte l’état du patient, son âge et le type de pathologie. Les médicaments antiarythmiques constituent la base de la thérapie.

Les attaques de tachycardie peuvent être de nature différente et ne présentent généralement pas de danger. Dans le même temps, la tachycardie pathologique peut avoir des conséquences graves. Par conséquent, lorsque les signes avant-coureurs apparaissent, il est nécessaire d'appeler une ambulance et de donner les premiers soins pour faire cesser l'attaque.

Battement de coeur fœtal: quand il apparaît et comment il peut être entendu, son rythme et ses perturbations

La fréquence des contractions cardiaques est un indicateur intégral influencé par de nombreux facteurs: saturation en oxygène dans le sang, taux d'hémoglobine, caractéristiques anatomiques du cœur, effets des hormones et du système nerveux autonome. C'est pourquoi la nature du rythme cardiaque du fœtus peut indirectement juger de sa viabilité.

Le rythme cardiaque fœtal peut être déterminé par de nombreuses méthodes: auscultation à l'aide d'un stéthoscope obstétrical, cardiotocographie, lors d'une échographie. Chacune de ces méthodes a ses avantages. Un suivi régulier de l'activité cardiaque fœtale permet parfois de changer de tactique de grossesse et d'accouchement, de prendre des décisions responsables, grâce auxquelles vous pourrez sauver la vie d'un bébé.

Quand est-ce que l'embryon a un battement de coeur?

La formation du cœur commence dès 2-3 semaines de développement intra-utérin, c’est-à-dire à un moment où la femme n’est même pas au courant d’une éventuelle grossesse. Au cours de cette période, le cœur se présente sous la forme d’un simple tube qui, au bout de 3 à 4 semaines, commence à se plier en forme de S. C’est pourquoi, à ce stade de développement du cœur, on parle de sigmoïde.

Après 4-5 semaines de gestation, un septum primaire est formé entre les oreillettes, avec pour résultat que le cœur de l'embryon devient 3 chambres. C'est à ce stade qu'apparaissent les premiers battements de coeur. Cependant, afin de pouvoir enregistrer de manière fiable le rythme cardiaque de l'embryon à 5 semaines de gestation, un échographe de classe expert est nécessaire. Mais il est important de se rappeler qu'en l'absence de preuves spécifiques, une échographie à une date aussi rapprochée est déraisonnable et n'est pas recommandée.

À cet égard, une confirmation indirecte du développement normal de l'embryon et de son cœur à 5-6 semaines de gestation est la détermination du niveau de l'hormone hCG (gonadotrophine chorionique humaine) sur une période de 2-3 jours. À la semaine 5, le niveau de cette hormone varie de 1000 à 3100 mIU / ml. Avec une grossesse se développant normalement aux premiers stades, le niveau d'hCG double tous les 2-3 jours. Mais vous devez savoir que la définition de hCG n’est fiable que jusqu’à la dixième semaine de grossesse car, à une date ultérieure, le niveau de cette hormone commence à baisser, ce qui est la norme physiologique. Par conséquent, cette méthode de diagnostic n'est pertinente qu'au tout début de la grossesse, en tant qu'alternative à l'échographie aux stades très précoces.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Un aspect très important dans l’évaluation de l’activité cardiaque embryonnaire est la connaissance des normes physiologiques au cours d’une semaine de grossesse donnée. (Contrairement aux illusions, pour les futurs garçons et filles, ils ne sont pas différents!). Pour plus de commodité, toutes ces données sont rassemblées dans un tableau:

Fréquence cardiaque fœtale hebdomadaire

Quelle est la méthode la plus informative pour diagnostiquer le rythme cardiaque fœtal?

Il existe de nombreuses façons de suivre le travail du cœur du fœtus et chacune de ces méthodes a ses avantages.

Stéthoscope Obstétrique à l'écoute

C'est le moyen le plus facile et le plus accessible de déterminer la contraction du cœur fœtal. Un stéthoscope obstétrical est un simple entonnoir. Pour entendre le battement de coeur, il est nécessaire de presser fermement la partie large de l'entonnoir contre la paroi abdominale antérieure. Cette méthode simple n'est efficace que pour les obstétriciens expérimentés. Après tout, pour écouter les sons du cœur, vous devez savoir exactement où placer le stéthoscope. Pour ce faire, avant l’auscultation, les médecins effectuent une étude externe de la position du fœtus: déterminez la présentation (partie tournée vers le bassin), la position (position du dos à droite ou à gauche) et visualisez (tournez en avant ou en arrière) le fœtus.

Selon la position du bébé dans l'utérus, le rythme cardiaque est bien entendu à différents endroits:

  • Si l'enfant est allongé la tête vers le bas et que son dos est tourné à droite, il est nécessaire d'écouter les bruits cardiaques dans la moitié droite de l'abdomen sous le nombril.
  • En cas de présentation pelvienne (lorsque les fesses du fœtus sont tournées dans la cavité pelvienne), tandis que le dos est tourné vers le côté gauche, l’endroit optimal pour écouter le battement de coeur se situe dans la moitié gauche de l’abdomen au-dessus de l’anneau ombilical.
  • Si l'enfant est situé transversalement, le cœur se fait entendre au niveau du nombril, à droite ou à gauche, en fonction de l'emplacement de la tête du fœtus.
  • En cas de grossesses multiples (jumeaux, triplés), le cœur des bébés est écouté à la place du meilleur son de chacun d'eux. Il est très important de ne pas confondre le rythme cardiaque d'un foetus avec un autre. Après tout, avec le rythme normal du cœur de l’un d’eux, il est possible que l’autre fœtus soit en hypoxie.

L'auscultation du cœur du fœtus avec un stéthoscope est une méthode merveilleuse qui est venue aux obstétriciens modernes dès l'Antiquité. Pour l'auscultation, seuls un stéthoscope et un spécialiste compétent sont nécessaires. Mais cette méthode présente un inconvénient majeur: l’oreille humaine peut reconnaître les bruits du cœur, en règle générale, au plus tôt 27 à 28 semaines de grossesse. Dans les périodes antérieures, il est pratiquement inutile de le faire. Et avec une obésité sévère chez une femme ou un gonflement de la paroi abdominale antérieure (avec gestose), vous pouvez entendre le battement de coeur encore plus tard, à 29-30 semaines. Pour cette raison, au cours de la première moitié de la grossesse, d'autres méthodes de diagnostic sont utilisées pour l'enregistrement de l'activité cardiaque.

Vidéo: règles pour l'auscultation du rythme cardiaque fœtal

Cardiotocographie

La cardiotocographie est une méthode d’enregistrement de l’activité cardiaque du fœtus à l’aide d’un capteur à ultrasons. Les données reçues du capteur sont converties sur le moniteur cardiaque en une fréquence cardiaque, qui est affichée sur papier sous forme de graphique. Cette méthode est très utile car l'enregistrement peut être très long (environ une heure, si nécessaire, et plus), et vous pouvez évaluer le travail du cœur fœtal pendant tout ce temps. En outre, l’avantage incontestable est l’enregistrement simultané du tonus de l’utérus par le deuxième capteur, appelé "jauge de contrainte".

Conditions d'enregistrement du CTG:

  1. Pendant l’étude, la femme doit s’allonger sur le côté. Si la femme enceinte est allongée sur le dos, les résultats ne peuvent pas être considérés comme fiables, car dans cette position, l'utérus peut comprimer la veine cave en dessous de celle-ci, entraînant une insuffisance du flux sanguin utéro-placentaire. Cette affection s'appelle le syndrome de la veine cave inférieure, ce qui peut causer des troubles du rythme fœtal.
  2. Le capteur à ultrasons est placé sur la paroi abdominale avant de la femme enceinte à la place de la meilleure audibilité du rythme cardiaque, il est fixé avec des bandes élastiques. Avant de commencer l'étude, il est nécessaire d'appliquer un gel sur la surface du capteur pour améliorer la conductivité du signal.
  3. Le capteur pour enregistrer la tonalité est préférable d'installer dans la zone du bas de l'utérus.
  4. Les appareils modernes sont équipés d'une télécommande avec un bouton sur lequel une femme doit appuyer pendant l'examen pour sentir les mouvements du fœtus. Ceci est un signe diagnostique très important, car il est possible de déterminer quels troubles du rythme ont eu lieu pendant le mouvement du fœtus et lesquels - au repos. Cette technique s'appelle un test sans stress, car en réponse au mouvement du fœtus, le rythme normal augmente.
  5. Le cardiotocographe est également équipé de dispositifs sonores avec lesquels une femme peut entendre les battements de coeur de son bébé. Dans la plupart des cas, il a un effet calmant sur les femmes enceintes.
  6. L'étude devrait durer environ 40 minutes, pas moins. Une augmentation du temps d'enregistrement n'est pas interdite, mais une étude moins brève n'est pas toujours informative et ne donne pas une image complète de l'état du fœtus.
  7. Cette méthode peut être appliquée à partir de 22-23 semaines de grossesse.
  8. Déchiffrer les résultats de CTG ne peut être qu'un médecin.

Etude échographique (échographie)

La méthode par ultrasons est très informative, son avantage incontestable est la possibilité de surveiller la fréquence cardiaque au tout début de la grossesse, lorsque les autres méthodes sont inefficaces. Ainsi, dans la première moitié de la grossesse, il s'agit de la seule méthode d'évaluation du fonctionnement du système cardiovasculaire fœtal. En cas de grossesse non compliquée, l'échographie est réalisée trois fois au moment opportun (10-12 semaines, 21-23 semaines, 31-32 semaines).

L'évaluation du rythme cardiaque est réalisée conjointement avec d'autres études importantes. Toutefois, si nécessaire, vous pouvez examiner la fréquence des contractions cardiaques, effectuer certains tests de non-stress et plus souvent (par exemple, pendant l'hypoxie fœtale ou une insuffisance du flux sanguin utéro-placentaire) afin de surveiller l'état du fœtus dans le temps et comparer les résultats présentés avec les précédents. Souvent, de telles études sont effectuées après un traitement spécifique afin d'évaluer l'efficacité du traitement.

Vidéo: rythme cardiaque fœtal à 7 ou 8 semaines
Vidéo: battement de coeur en doplérométrie

Cardiointervalographie

Cette méthode est utilisée très rarement et n'est nécessaire que dans les cas où il est nécessaire d'étudier en détail le rythme cardiaque d'un bébé dans des situations controversées ou dans une pathologie grave. Cette technique consiste à enregistrer par ultrasons l'activité du cœur pendant une longue période (au moins 60 minutes).

Cette information est transmise à l'ordinateur, qui effectue une analyse détaillée de tous les indicateurs:

  • Fréquence du rythme;
  • Variabilité du rythme (présence de sauts de rythme cardiaque rapide à lent), l’enregistrement de 7 à 12 sauts de rythme indique un travail physiologique normal du cœur du fœtus. Pire, si le rythme cardiaque est monotone, sans aucun changement. Cela peut être un signe d'hypoxie;
  • La relation entre le rythme cardiaque et les mouvements du fœtus, la vitesse à laquelle le sang coule dans les vaisseaux;
  • La présence d'accélérations (périodes d'accélération du rythme cardiaque);
  • La présence de décélérations (réduction de la fréquence du rythme). Les décélérations prolongées sont le signe le plus défavorable d'une condition fœtale, ce qui indique une hypoxie intra-utérine grave;
  • Le rythme sinusoïdal indique des états limites graves du fœtus, quand une assistance médicale ou même un accouchement est requis.

La méthode de cardiointervalographie est très informative et aide souvent à comprendre les véritables causes des arythmies cardiaques.

Causes du trouble du rythme cardiaque fœtal

Parfois, après l’étude, il s’avère que le rythme cardiaque ne répond pas aux normes acceptées. Il est nécessaire de traiter cette situation avec toute l'attention voulue et de déterminer les raisons.

Facteurs conduisant à des palpitations cardiaques (tachycardies):

  1. Violations du flux sanguin utéroplacentaire.
  2. Anémie de la mère.
  3. Une diminution du taux d'hémoglobine chez le fœtus (dans le cas d'une maladie hémolytique, par exemple) provoque une accélération du flux sanguin ainsi qu'une réaction compensatoire sous forme de tachycardie.
  4. Insuffisance placentaire.
  5. Saignement de la mère (par exemple, avec décollement placentaire).
  6. Malformations du coeur.
  7. Augmentation de la température chez une femme enceinte (fièvre).
  8. Processus inflammatoire des membranes foetales (amnionite).
  9. Acceptation de certains médicaments. Par exemple, un médicament couramment utilisé en obstétrique "Ginipral" peut provoquer une tachycardie non seulement chez la mère, mais également chez le fœtus. En outre, les médicaments qui bloquent les effets du système nerveux parasympathique (par exemple, "Atropine") peuvent également provoquer des palpitations cardiaques.
  10. Pathologie du cordon ombilical (deux vaisseaux dans le cordon ombilical, enchevêtrement, etc.).
  11. L’hypoxie intra-utérine aiguë peut entraîner une forte augmentation de la fréquence des contractions cardiaques fœtales jusqu’à 200-220 par minute.
  12. La perte des boucles du cordon ombilical.
  13. Augmentation de la pression intracrânienne du fœtus.

Causes du ralentissement du rythme cardiaque fœtal (bradycardie):

  • Présence prolongée de la femme en position couchée, dans laquelle la veine cave inférieure est comprimée.
  • Prendre des médicaments qui bloquent le système nerveux sympathique, par exemple, le propranolol.
  • Troubles prononcés de l'équilibre acido-basique dans le sang du fœtus avec de graves troubles métaboliques.
  • Quelques anomalies dans le développement du système cardiaque fœtal.
  • L'augmentation de la concentration de potassium dans le sang de la mère et de l'enfant, ce qui entraîne une perturbation du rythme cardiaque et l'apparition d'une bradycardie.
  • Compression longue ou noeud du cordon ombilical.

Chacune de ces causes est très grave et nécessite souvent un traitement, voire même un accouchement d'urgence sous la forme d'une césarienne.

Puis-je entendre un battement de coeur à la maison?

Certains parents se demandent s’il est possible d’entendre le rythme cardiaque du bébé à la maison sans s’adresser à des spécialistes si vous utilisez un phonendoscope classique.

Bien sûr, cette méthode peut être utilisée. Mais préparez-vous au fait que jusqu’à 21-22 semaines, vous n’entendrez pas le battement de coeur. En outre, vous devrez être en mesure de distinguer du cœur du fœtus d'autres sons: la pulsation de l'aorte abdominale d'une femme enceinte, le péristaltisme intestinal. En moyenne, le cœur du bébé bat plus souvent que celui de la mère environ 1,5 à 2 fois. Pour plus de commodité, vous pouvez simultanément prendre le pouls d'une femme en écoutant pour ne pas confondre les rythmes d'elle et de son bébé.

Déterminer le rythme cardiaque de l'enfant: mythe ou réalité?

Il existe un stéréotype courant dans la population selon lequel, par la fréquence des contractions cardiaques, on peut savoir à l’avance qui va naître: un garçon ou une fille. On croit que les garçons ont un battement de coeur un peu moins que les filles. Mais est-il prudent de se fier à ces données?

Ce n’est un secret pour personne que de nombreux facteurs affectent le rythme cardiaque, par exemple:

  • Activité motrice du bébé;
  • Heure de la journée (sommeil ou veille);
  • Caractéristiques individuelles de l'innervation du muscle cardiaque et du système de conduction cardiaque;
  • L'influence des facteurs hormonaux;
  • Taux d'hémoglobine de la mère et du fœtus;
  • La présence ou l'absence de certaines conditions pathologiques pendant la grossesse (hypoxie, prééclampsie sévère, saignements, conflit rhésus, etc.).

Étant donné le nombre important de facteurs qui modifient le rythme cardiaque, est-il possible d'estimer la fréquence cardiaque à partir d'une seule position - la détermination du sexe? Certainement pas. De plus, une étude a été menée dans laquelle le sexe de l'enfant était déterminé uniquement par la nature du battement de coeur et la précision de cette technique n'était que de 50%, ce qui signifie qu'elle équivaut à la théorie banale de la probabilité: l'une des deux options. Ainsi, il n'est pas possible de connaître le sexe de l'enfant uniquement en évaluant l'activité cardiaque.

Le rythme cardiaque est un indicateur de nombreux processus survenant dans le corps du fœtus. La structure du rythme cardiaque contient une grande quantité d'informations.

En fait, la fréquence cardiaque reflète un complexe de réactions protectrices et adaptatives du fœtus à tout effet ou changement. Bien entendu, l'évaluation de l'activité cardiaque pendant la période prénatale est extrêmement importante. La présence d'un grand nombre de techniques, ainsi que leur disponibilité, simplifient grandement le processus de surveillance de l'état du fœtus.

Malgré le développement de techniques complexes et invasives permettant une étude approfondie de l'état du fœtus, leur danger est parfois très élevé et injustifié. C’est pourquoi toutes les cliniques prénatales, ainsi que les maternités, sont équipées de cardiomonitor, d’échographes et que toutes les accoucheuses ne se "séparent" pas du stéthoscope, car il permet de surveiller correctement le rythme cardiaque du bébé sans le blesser.

Pinterest