52 battements de coeur par minute est normal

Pour les non-initiés: la bradycardie, ou plus simplement la réduction de la fréquence cardiaque, est en réalité une sorte d'arythmie, c'est-à-dire la maladie cardiovasculaire la plus réelle. Heureusement, dans la plupart des cas, la maladie n'est pas dangereuse et ne nécessite aucun traitement autre que l'observation par un cardiologue.

Cela fait longtemps que je vis avec la bradycardie, peut-on dire, mon compagnon de vie. Pour la première fois que mon pouls était faible, j'ai entendu dire il y a douze ans, à l'époque où je devais d'abord passer par-dessus les médecins et subir un examen complet. Les lecteurs de mon blog savent déjà que la raison de cette «croisade de médecins» a été ma première connaissance avec l'IRR. À cette époque, j'ai beaucoup appris sur moi-même et sur ma propre santé.

Malheureusement, j'en connais beaucoup sur la bradycardie: j'ai participé à de nombreuses enquêtes, consulté par de nombreux spécialistes, étudié le sujet moi-même. Alors maintenant, je vais essayer de partager mes connaissances non pas dans un langage médical vaguement mystérieux, mais de manière plus compréhensible pour une présentation patient ordinaire. Donc, pour commencer:

Taux de fréquence cardiaque (HR)

Chez une personne en bonne santé, le pouls normal varie entre 60 et 80 battements par minute, généralement chez les femmes, le rythme cardiaque est plus élevé, normalement jusqu'à 90 battements par minute. En général, la fréquence cardiaque n'est pas constante, dépend souvent de la physiologie et même de l'âge. Par exemple, après le repas, le pouls augmente toujours, alors que la nuit, la fréquence cardiaque diminue. Et tout cela est considéré comme la norme, mais dans certaines limites!

Bradycardie

S'il est déterminé que la fréquence cardiaque est inférieure à 60 coupes par minute (selon certaines sources 50 et moins), cette affection est appelée bradycardie. La bradycardie peut être associée à la constitution d’une personne et est souvent familiale. La bradycardie n'est pas rare chez les athlètes, les personnes bien entraînées effectuent un travail physique. Dans ces cas, cela n’a aucune signification clinique. La bradycardie est souvent observée chez les personnes ayant un système nerveux labile, chez qui le tonus du nerf vague prédomine.

En passant, mon effet de vague (nerf vague) sur le rythme cardiaque est clairement indiqué, mais pas toujours. De plus, comme un ancien athlète amateur, j'ai une partition épaissie entre les ventricules, ce qui a donc un effet sur la fréquence cardiaque.

En règle générale, la bradycardie passe inaperçue et ses premiers symptômes apparaissent à un rythme cardiaque suffisamment bas, mais tout dépend de la personne et de son corps, tout le monde perçoit la bradycardie différemment. Certains patients ressentent déjà des symptômes sous forme de vertiges et de fatigue générale à 45-50 battements. Pour certains cardiaques, des battements de 37 à 40 battements sont presque imperceptibles. Mais dans tous les cas, avec un tel rythme cardiaque, l’état du patient ne peut pas être qualifié de gai. Et cela est compréhensible, car avec un pouls faible, le corps humain ne reçoit pas la quantité requise d'oxygène et d'autres nutriments pour le fonctionnement complet de tous les systèmes et organes.

Symptômes de bradycardie

Les manifestations de bradycardie grave sont déjà dangereuses:

Syndrome de Morgagni-Adams-Stokes (étourdissements, perte de création et ischémie cérébrale)
Le développement de l'angine de poitrine avec tous ses symptômes.
Effondrement
Diagnostic de la bradycardie. Examens obligatoires
Pour le diagnostic direct, la bradycardie prescrit un électrocardiogramme, une surveillance de Holter, une échocardiographie, une ergométrie de vélo et, si nécessaire, un examen radiographique ou EFI (examen électrocophysique du myocarde transœsophagien, en particulier du système de conduction).

Mais le plus important est de déterminer la nature et la cause de la bradycardie! Pour ce faire, il est nécessaire d'identifier la maladie sous-jacente à l'origine de l'apparition de la bradycardie. Par exemple, déterminer le niveau d'hormones thyroïdiennes, déterminer la pression intracrânienne, l'œdème cérébral, etc.

En bref, je voudrais m'attarder sur l'EFI. Ceux qui souffrent de bradycardie devront en tout état de cause se soumettre à un tel examen. Un examen électro-physique transœsophagien du cœur nous permet de déterminer la nature de la bradycardie et de déterminer s’il existe un changement organique dans le myocarde et si un nœud sinusal est présent. Disons que cela dépend beaucoup des résultats de l'EFI...

Donc, aujourd'hui, EFI est le leader incontesté de mon palmarès personnel d'enquêtes. J'ai appelé cette procédure «une attraction inoubliable» - cette impression a laissé cette étude :)

Une électrode est introduite dans l'œsophage (généralement par le nez) jusqu'au niveau du cœur. Le fait est qu’une partie du cœur d’une personne est en contact avec son œsophage et qu’ainsi, en appliquant des impulsions électriques à travers une électrode, on peut agir sur les contractions du muscle cardiaque. En d'autres termes, contrôler le pouls. Les sentiments sont indescriptibles! Et le pic de sensations tombe de la part de l’étude, lorsqu’on injecte de l’atropine dans une veine pour stimuler la fréquence cardiaque et que les impulsions fixent une fréquence différente de contractions. Cinq points sur mon «échelle de Richter» personnelle :)

Mais si on vous recommande de subir un tel examen, il n’ya nulle part où aller, il faut le faire. Ne soyez pas effrayé par mes descriptions, tout le monde ne reçoit pas un tel bourdonnement pendant la procédure. Sous mes yeux, des galantes femmes de quatre-vingts ans sont sorties du bureau, à qui ces pistes vont généralement jusqu'à fanar :)

Traitement de bradycardie

Pour une bradycardie aiguë, une hospitalisation est nécessaire! À l'heure actuelle dans le monde, il n'existe pas de médicament efficace contribuant à une augmentation du rythme cardiaque dans les bradycardies pathologiques inférieure à 30 battements par minute.

Une solution radicale dans le traitement de la bradycardie consiste uniquement à installer un stimulateur cardiaque - un stimulateur artificiel qui contrôlera votre fréquence cardiaque. Il n'y a pas d'autres solutions pour le moment.

Recommandations de Bradycardie
Patients souffrant de bradycardie, il est recommandé de limiter la consommation de sucreries (fruits sucrés et miel), de sucre, de graisses animales, d'aliments riches en cholestérol (jaune d'œuf, cervelle, viandes grasses). Ils doivent souvent manger des aliments riches en vitamines et en calcium, en oligo-éléments, normalisant le pouls. Ceux-ci comprennent les radis, les betteraves, les carottes, les noix, le lait et les produits laitiers, les légumineuses (en particulier les jeunes haricots et les navets), le chou, le céleri, la menthe et les oranges.

De mon expérience

Parfois, avec une fréquence cardiaque de 45 battements, je me sens plutôt bien, et si je n’avais pas vérifié le pouls à ce moment-là, je n’aurais jamais dit que quelque chose n’allait pas chez moi. Et parfois, avec le vertige et la faiblesse, je mesure le pouls - 48. Il est donc peu probable que ma faiblesse et ma fatigue soient associées précisément à la bradycardie. C’est plutôt l’un des facteurs qui, pour ainsi dire, n’ajoute pas de moments positifs à votre bien-être. Eh bien, alors... On verra :) Bientôt le prochain holter, voyons ce qui est là et comment...

Commentaires (de l'archive):

Yuri 10/29/2014
J'ai aussi une impulsion principalement 50-60 (au repos). La nuit, il est 36-38 (c'est ce que montre la surveillance quotidienne). On pense que cela est dû à un sang plutôt épais (il y a une vingtaine d'années, je me donnais du sang à plusieurs doigts, le sang était si mauvais et mes mains étaient souvent glacées), le cardiologue a prescrit une montagne de médicaments (dont je ne prends rien), y compris aspirine (pour fluidifier le sang). Il y a aussi des vertiges, une sensation de manque d'air, je ne peux pas bâiller de temps en temps, comme si je suffoquais parfois. Personnellement, j’ai remarqué que c’était plus souvent à cause de nerfs, de stress, de pensées. "Surveillez vos pensées, car elles sont le début de toutes les actions", a déclaré un sage chinois. Vous devez essayer d’être de bonne humeur et c’est de bonne humeur que vous devez créer (parfois artificiellement)..

Yura 21/11/2014
Bien, imbécile oncle. Qu'est-ce que vous ne prenez même pas d'aspirine régulière. Pour éclaircir le sang, un syncumar a été prescrit une fois, puis la warfarine était sous le contrôle de nombreuses personnes. C’est comme ça que vous allez et un caillot de sang s’échappe et vous reçoit un trandec. peu importe l'humeur...

Doc (Auteur) 21/11/2014
Vraiment, Yuri, ne plaisante pas avec le feu. Tout d’abord, il est nécessaire de faire un don de INR de sang (pour la viscosité) et s’il existe des indications, l’aspirine doit être prise; elle est vitale dans de nombreux cas, en particulier par temps chaud ou en cas de violation du régime de consommation!

Igor 24/01/2015
Ma dernière fois a été la nuit, au moins par fréquence cardiaque 27ud.min (de 5 à 6 heures du matin). Max fréquence cardiaque dans la charge 158ud.min. en montant des escaliers. De temps en temps, je joue au football et je me sens bien.

Yakov 01.02.2015
J'avais la tension artérielle depuis l'âge de 20 ans et il y avait eu une crise à plusieurs reprises, parfois le pouls n'était pas trouvé du tout. Apparemment, le pouls est inférieur à 40 battements par minute. Si la pression artérielle est comprise entre 150 et 100 à 45 pulsations, ne prenez pas les comprimés, mais plutôt dans l’air. rentrer à la maison tout est normal. périodiquement, chaque jour, pour faire une promenade, je marche plus d’un kilomètre, je suis engagé dans la gymnastique depuis plus de 40 ans. 75 ans passèrent beaucoup et grimpèrent dans un arbre. J'ai 90 ans maintenant. pas besoin de ralentir la mémoire, chaque jour je travaille mentalement sur un ordinateur, j'écris une histoire. Essayez de ne pas tomber dans l'abattement, c'est un facteur dangereux pour la santé. alors qu'en est-il de penser à la mort tôt. tenez bon et vivez longtemps. Prenons un exemple de Vladimir Zeldin. tout le meilleur à vous chers vieux hommes.

Svetlana 02/04/2015
Merci beaucoup pour l'article. Cela inspire de l'optimisme et beaucoup d'informations utiles!

Yuri. 03/01/2015
bien les gens du tout. des raisons différentes. Voici mon exemple. Je l'ai fait à l'hôpital. comment ça s'appelle coronographie des vaisseaux cardiaques. J'ai presque 50 ans. déjà. et a été emmené à l'hôpital en ambulance. parce que c'était pression 160/80 ou 90. a fait un jour d'échographie du coeur. Eh bien, le dernier coronaire. surveillance nye. ecg le médecin a dit que le cœur est normal, les vaisseaux sont également propres. pondre 11 jours à l'examen. mais dans mon cas de stress physique, même chez les plus molles, ma tête commence à se sentir étourdie, je la sue, des pieds à la tête, un essoufflement et une panique. En général, c'est serré et je travaille comme concierge, c'est-à-dire que je charge la charge tous les jours. à la fois en hiver et en été. alors voici mon état toute l'année. où plus fort et où pas du tout. que faire et comment vivre je ne sais pas. définir le TRI. quel genre d'ordures pardonne ça. Je le jure mais d'où il vient, et ils disent aussi que j'ai probablement une ménopause masculine. Je deviens fou ce qui arrive aux hommes aussi. mais alors pourquoi les médecins crient-ils à ce problème pour tout le pays. et ne pas traiter ce problème avec nous les hommes. et ensuite ils disent qu'ils disent qu'il n'y a qu'une ménopause féminine. mais c'est ce que mon pouls a commencé à tomber. 56 -50 49. J'ai peur et panique. oui quoi comme moi. peur de mourir. aider comment vivre et quoi faire.

Olga 03/05/2015
Oh, comment je connais cette attraction EFI. Effrayant à retenir. alors j'ai fait cette procédure alors, seulement ils ont gratté toute la gorge, les ligaments, le nez... même la température a ensuite augmenté pendant 2 jours. bien que j'ai cf. pouls 32-38 battements. Eh bien, oui, pas trop actif, mais vous pouvez vivre. un peu de café mais vous pouvez boire. mais quand le pouls 180 est oui............. horreur.

Alina 03/06/2015
J'AI UNE IMPULSION DANS L'ÉTAT DE LA POSITION 55 ET MON 24 ANS, LE CŒUR EST NORMAL, L'UTILISATION EST NORMALE, L'ECG EST AUSSI EXCÉDÉ! LORSQUE J'AI VU

Doc (Auteur) 03/06/2015
Dans de nombreux cas, une variante de la norme est simplement une caractéristique physiologique de l'organisme. S'il est absolument normal de se sentir bien, vous ne devez pas vous inquiéter. Le seul conseil - essayez de rendre visite à un cardiologue une fois par an, cela ne fera pas de mal dans tous les cas, alors calmement

Aika 23/03/2015
Je souffre d'hypotension depuis l'âge de 18 ans et mes compagnons de route constants sont faibles et étourdis. Le pouls était toujours de 60, mais l'année dernière a commencé à observer qu'il est constamment en dessous de la norme, 50-45. Faiblesse, fatigue et somnolence constante. Ils ont fait un ecg, écho, rien de terrible n'a été trouvé. Et cela peut-il être la cause de cette bradycardie, à laquelle j’aimais souvent beaucoup les régimes? Corsé, et pour me maintenir en forme, j'en ai mangé un bon nombre, maintenant je mange bien, mais mon pouls est faible quand même. Pour arriver à un état dynamique, je prends de la caféine éphédrine (occasionnellement), je bois du café, puis de la carnitine à gauche. Je me suis habitué à un mode de vie actif et cet état ne nous permet pas de vivre normalement.

Nik. 25/03/2015
J'ai 56 ans.
Mon pouls normal est de 43 à 53.
Mon credo. 3s
1slo
2 saunas
3seks

Dr. House 04/07/2015
J'écris à Yuri; J'espère qu'il verra mon post. Je suis cardiologue. Après avoir lu la description de vos symptômes, je vous recommande donc de consulter un cardiologue (de préférence un arythmiste à la fois) sans tarder. Une diminution du pouls à 50 et au-dessous, ainsi que les manifestations indiquées par vous, peuvent être la manifestation d'une perturbation de la conduction grave (en d'autres termes, le développement d'un des blocs du cœur). Et ici, il est absolument sans importance que les vaisseaux de coronographie soient «propres». Si je comprends bien, il s’agissait d’exclure la maladie coronarienne, et ici c’est un peu différent. Et, d’ailleurs, il est courant de penser que le sang est «épais» si «il ya du sang» lors des tests. Elle peut courir très vite et les processus de formation de thrombus seront très élevés! C'est un processus très complexe et la prise d'aspirine n'est pas une panacée. Et la réception indépendante de la warfarine en général est très dangereuse! Même “sous le contrôle de l'INR”!

Rusya 04/07/2015
Dr. House et convenez qu'un tel pouls peut survenir si la personne est un athlète. Et même s'il est un athlète dans le passé.

Sergey 15/06/2015
J'ai un pouls de 45 à 50 battements, la distance est normale, je faisais du sport, maintenant à 52 ans je suis en forme. L'émission est assez forte 70 ou plus. À un moment donné, la pression a commencé à augmenter. J'étais engagé dans une bicyclette. Tout s'est stabilisé sans pilule. Les enfants ne boivent pas et ne fument pas, ne mangent pas les ordures, ne font pas de sport. Santé à tous!

Catherine 28/06/2015
Je n'avais jamais pensé à mon pouls auparavant, jusqu'à ce que je commence à courir. On sait que l’impulsion optimale pour l’épuisement professionnel est environ 130-140. Eh bien, j'ai décidé de charger le moniteur de fréquence cardiaque. Il s'est avéré qu'au repos, ma fréquence cardiaque fluctue de 44 à 53 alors que je cours environ 80-90 (vitesse 6 km / heure), mais lorsque je marche 110. Je ne me sens pas fatigué lorsque je cours, mais après des exercices de musculation chez le formateur, j'ai toujours mal temple gauche. Et puis je me suis souvenu qu’une fois à l’adolescence, quand ils écrivaient, la conclusion était la dystonie végétative-vasculaire. Est-ce que cela pourrait causer un pouls réduit?

Natalya Z. 07/02/2015
Dites-moi à quel point la diminution du pouls nocturne est sérieuse à 36 battements. Pendant la journée, il est de 46 à 55 ans au repos (holter). L’ECG a révélé une bradycardie sinusale, une violation de la conduction ventriculaire. Le thérapeute a prescrit des pilules et de la cardiamine. Je ne me suis pas référé à un cardiologue. Sans indications, vous ne pourrez pas entrer. Et j'ai besoin d'une opération sur un zhknski. Soudain, le traitement ne va pas aider?

Anna 20/08/2015
Dites-moi s'il vous plaît, mon pouls a toujours été élevé 80-90 après stress, la pression de la tête a tenu pendant 10 jours et le pouls est inversement 45-55 étourdi, la nausée du cardiologue que nous n'avons pas qui m'aidera? Il se passe quelque chose dans ma tête, il n'y a pas de douleur intense, mais quelque chose ne va pas.

Alexander 08.28.2015
Ou peut-être une attaque de bradycardie parce que j'ai mangé du Smaltz? Il souffrait d'une bronchite, il a décidé de se faire soigner, il a mangé une cuillerée à soupe ou plus par jour, a mangé un bocal de près d'un demi-litre. Le pneumologue a été dissuadé. Premièrement, la pression et le pouls sont tombés (je suis hypertendu). Maintenant, la pression chute même, bien que la plus haute (de la charge) soit déjà le deuxième jour et que le pouls soit enraciné au point 52-53 et ne change pas par rapport à la charge. Cela a commencé par la faiblesse, littéralement les yeux fermés à 14 heures la fatigue la semaine dernière. Même le thé n'a pas revigoré. Shitovidka a vérifié avant cette attaque. la norme. Les médecins n'ont pas dit quoi faire, mais personne n'a dit de vérifier le cœur, mais seulement à un neuropathologiste. Auparavant, il diminuait systématiquement la pression avec du ténorique et, finalement, il diminuait le rythme cardiaque.

Yevgeny 09/04/2015
La nuit, mon pouls manquait jusqu'à 30 battements. Heureux environ 45 -55 coups. Depuis mon enfance, je pratique le sport, le football, le volley-ball, le ski, j'aime courir en endurance. Le vertige et l'évanouissement ne se sentent pas. Directement plus loin, presque un stimulateur à mettre car il y a des pauses

Lida 09/05/2015
Bonjour Mon petit-fils a récemment eu un battement de coeur de 45 à 55 ans, mais il se sent bien, il n'a que 7 ans. Ni faiblesse ni mal de tête... ce n'est pas le cas. Mais quand ma fille l'a montré au cardiologue, il a dit que l'enfant pouvait mourir à tout moment... C'est très pénible pour nous d'entendre cela. Ne peut-il rien y avoir de naturel? Nous sommes toujours dans la panique..

Doc (Auteur) 09/05/2015
Lida, tu as écrit trop court. Quel type d'examen le cardiologue a-t-il écrit ce qu'il a écrit? Il ne peut pas dire que sur la seule base de la fréquence cardiaque basse, il pourrait dire de tels mots. Soit ce n'est pas un cardiologue, mais... Il doit y avoir des motifs autres que la fréquence cardiaque.
Dans tous les cas, vous devez d’abord différencier le diagnostic! Emmenez votre petit-fils chez un autre cardiologue, qui a plus d'expérience et, de préférence, pas à la clinique, mais au département de cardiologie de l'hôpital. Et en général, dans de telles circonstances, il serait nécessaire de subir un examen complet à l'hôpital, de faire un test holter, un test sur tapis roulant, etc. Et pour que les médecins regardent au moins 2-3 jours.

Edward 13/09/2015
Mon opinion: toutes les maladies peuvent être causées par de nombreux facteurs et il est impossible de guérir en éliminant la cause, mais il est possible de guérir pendant un certain temps. Si une personne ne mène pas une vie saine, elle est condamnée de nos jours. dont beaucoup éclaircissent le sang et aident le cœur à travailler, améliorent la composition du sang.Il est également important que l'oxygène soit l'agent oxydant de tous les processus, les promenades en forêt étant le facteur le plus important. Buvez de l'eau de source crue, pure et propre. transpirez au moins trois fois par semaine pour laisser sortir les poisons et les scories. Eh bien, les derniers nerfs. Voici mes conseils pour vous, prenez soin de vous

Pouls 52 battements par minute: norme ou pathologie, que doit-on faire?

La science médicale pour la fréquence cardiaque moyenne (HR) a adopté une plage de 60 à 90 battements par minute. Les déviations des valeurs de HR se produisent dans des conditions pathologiques et chez des personnes en bonne santé. L'identification d'indicateurs sous-estimés est la raison pour laquelle on évalue la santé du sujet. Une pulsation de 52 pulsations par minute peut ne pas affecter l’état d’un patient, mais faire en sorte que la clinique apparaisse chez un autre patient.

Le pouls reflète les fluctuations de la paroi vasculaire, correspondant au rythme des contractions cardiaques, et a dans la plupart des cas un lien évident avec le travail du cœur. Sur la base de l'évaluation des ondes de pouls, on peut indirectement juger du fonctionnement du myocarde. Les réductions se produisent sous l'influence d'impulsions produites dans son propre système conducteur. Le stimulateur principal est le nœud sinusal, qui produit normalement 60 à 90 impulsions par minute et supprime les autres sources d'automatisme.

Mener ECHO-KG, la surveillance de la pression artérielle et l’étude des hormones thyroïdiennes peut éliminer d’autres maladies. La détection de l'hypothyroïdie devient une indication pour la nomination d'un traitement hormonal substitutif, contre lequel le rythme cardiaque se normalise.

L'observation sans traitement médicamenteux est indiquée chez les patients dont le pouls est compris entre 50 et 60 battements par minute, en bonne santé et sans bradyarythmie (pathologie caractérisée par une irrégularité des contractions cardiaques et un ralentissement). Les antiarythmiques, les médicaments du groupe de la théophylline et les stimulants des récepteurs sympathiques sont prescrits aux patients présentant des manifestations cliniques sous la forme de:

  • accès de vertige;
  • douleurs à la poitrine;
  • signes d'insuffisance cardiaque (essoufflement, œdème, cyanose);
  • épisodes de perte de conscience;
  • attaque Morgagni - Adams - Stokes.

Les patients prenant des β-bloquants non sélectifs ou des antagonistes du calcium en raison d'hypertension remplacent le traitement de l'hypertension par des médicaments ne provoquant pas de diminution du rythme.

Selon certains cliniciens, le nombre de coupures inférieures à 50 battements par minute est considéré comme une bradycardie. En l'absence de pathologie, une telle déclaration peut être considérée comme légitime. Il est recommandé aux personnes en bonne santé de boire du thé ou du café fort pour augmenter leur rythme cardiaque. La caféine contenue dans les boissons a un effet tonique et contribue à une légère augmentation du rythme cardiaque.

Une impulsion de 50 battements par minute est-elle considérée comme normale ou non?

Pulse 50, 51, 52, 53, 54 est considéré comme normal uniquement pour les personnes entraînées et en bonne forme physique, pas pour les autres.

Dans un état de repos normal, le pouls d'une personne en bonne santé varie entre 60 et 100 battements par minute. Par conséquent, le rythme cardiaque au-delà de la norme est considéré comme faible et s'appelle une bradycardie.

Un pouls faible ne représente pas nécessairement un danger pour le corps et n'est pas nécessairement le signe d'un trouble de la santé. Les deux cas sont possibles: bradycardie en tant que symptôme de problèmes et pouls faible en tant que condition normale dans laquelle une personne dont le rythme cardiaque est de 50-54 battements par minute se sent bien. En d'autres termes, dans certains cas, en présence d'une telle condition, la personne devrait être traitée, et dans d'autres cas, le pouls 50 est normal.

Que peut signifier

En particulier, un faible rythme cardiaque en tant que trouble de la santé survient en cas de problèmes avec le système de conduction cardiaque, ou bien le cœur lui-même ne fonctionne pas correctement. Dans ce cas, le corps humain est mal alimenté en sang. En conséquence, la santé humaine se détériorera.

La plupart des mauvaises variantes de la bradycardie se retrouvent chez les personnes des deux sexes âgées de 65 ans et plus. Il convient de noter que:

  • une impulsion de 50 battements par minute, discutée dans cet article, est une forme légère de bradycardie;
  • fréquence cardiaque comprise entre 50 et 52 battements par minute - forme modérée;
  • Enfin, si ce chiffre tombe en dessous de 50 battements par minute, nous pouvons parler d’une forme prononcée.

Ainsi, une impulsion de 50-51 battements par minute est classée comme une forme bénigne, même s'il est déterminé que, dans ce cas, il s'agit d'un trouble et non d'une condition normale. En conséquence, dans de nombreuses situations, il y aura suffisamment d'activités standard que tout le monde peut effectuer à la maison (elles seront décrites ci-dessous). Avec un pouls commençant à 50 battements par minute, la quantité de potassium dans le sang d’une personne augmente, et l’approvisionnement en sang de la tête et des organes internes commence à se détériorer. Par conséquent, il est recommandé de se faire examiner par un médecin.

Causes et signes de manifestation

Les causes de cette affection peuvent être causées par:

  • changements liés à l'âge résultant du vieillissement (le plus souvent, comme mentionné, chez les patients âgés de 60 ans et plus);
  • les maladies affectant le système de conduction de cet organe, parmi lesquelles l'infarctus du myocarde, la myocardite, l'endocardite et les maladies coronariennes;
  • les maladies qui inhibent le mouvement des impulsions électriques dans le cœur sont, par exemple, les perturbations électrolytiques, en particulier une teneur excessive en potassium dans le sang) ou l’hypothyroïdie, c’est-à-dire un trouble de la glande thyroïde associé à une détérioration de son fonctionnement;
  • prenant un certain nombre de médicaments prescrits en cas d'anomalies cardiaques ou d'hypertension artérielle, ils incluent notamment la digoxine, les antiarythmiques et les bêta-bloquants.

Les manifestations de cet état sont très individuelles. Pour la plupart des gens dont le cœur bat à un rythme de 50 battements par minute, la liste ci-dessous ne contient qu'une fraction des symptômes, voire aucun du tout. Ce sont notamment:

  • des vertiges;
  • l'incapacité, comme auparavant, d'endurer un effort physique d'une nature différente, une perte d'endurance;
  • se sentir fatigué;
  • essoufflement;
  • conscience floue;
  • douleur à la poitrine;
  • sentir votre propre rythme cardiaque;
  • hypotension artérielle.

En présence de ces signes ou de leurs parties, les patients sont souvent attribués à leur vieillissement dans son ensemble plutôt qu'à une bradycardie spécifique.

Options de traitement

Quiconque a découvert que son cœur bat lentement peut déterminer cet état en lui-même. Pour identifier les raisons pour lesquelles ce patient a une bradycardie, peut seulement un médecin. Tout d'abord, il examine le patient et compte son pouls. Ensuite, un cardiogramme (ECG) est retiré d'une personne.

Il faut garder à l’esprit que le pouls d’une personne peut fluctuer, que la bradycardie n’est pas forcément continue, un retrait classique du cardiogramme ne permettra donc pas de déterminer la présence d’un tel trouble. Par conséquent, il peut être nécessaire de réaliser un enregistrement ECG quotidien, également appelé «surveillance Holter». Dans ce cas, le patient doit prendre un petit appareil avec lui pendant un jour ou deux, avec lequel les signaux électriques provenant du cœur sont fixés. De plus, une enquête est souvent organisée en laboratoire, à l'aide de laquelle sont révélées d'autres raisons pour lesquelles le pouls d'une personne a la fréquence indiquée.

Lorsque la bradycardie est détectée, d'autres actions sont déterminées en fonction de l'état de santé associé à cette affection. Comme mentionné ci-dessus, le pouls d’une personne est d’environ 50 battements par minute, mais cela n’est pas lié à d’autres troubles, alors le traitement n’est pas nécessaire. Si cette condition a une raison spécifique, des actions appropriées doivent être entreprises.

Ainsi, si le patient est atteint de bradycardie en raison du fait qu’il utilise certains médicaments, il est logique, respectivement, de cesser leur utilisation, de les remplacer par d’autres moyens sans danger ou de réduire la dose.

Si ces préparations sont nécessaires pour une personne et que, par conséquent, leur remplacement par d'autres n'est pas possible, une option telle que l'implantation d'un stimulateur cardiaque doit être envisagée. Cet appareil est situé sous la peau et aide à changer la fréquence des battements de coeur s’il est insuffisant. Dans la plupart des cas, l'appareil est installé chez des patients âgés de plus de 60 à 65 ans et dont le cœur bat trop lentement.

En outre, un stimulateur cardiaque peut être nécessaire dans le cas où le pouls n’est que de cinquante battements par minute, précisément parce que le système de conduction cardiaque est endommagé.

S'il s'avère que le pouls est précisément dû à des perturbations électrolytiques ou à une hypothyroïdie, ce sont ces conditions qui sont traitées.

Quels médicaments prendre

Il existe des médicaments qui augmentent le pouls, alors que leur action est généralement symptomatique. En d'autres termes, ils accélèrent le pouls lui-même, mais n'affectent pas la cause, ce qui a entraîné une diminution de sa fréquence. Ainsi, parmi les remèdes naturels émettent des gouttes de Zelenin, qui comprennent un certain nombre de composants divers. En particulier, la brachicarde elle-même est éliminée par un composant tel que la belladone. Un autre remède naturel est la teinture d’aubépine, qui tonifie le cœur.

Il est également recommandé de prendre des teintures de plantes telles que le ginseng susmentionné, le schizandra chinois, Eleutherococcus spiny et Aralia Manchu.

Pinterest