Pulse 70 battements par minute chez une femme

Un ralentissement ou une augmentation du pouls indique le développement d'une arythmie due à l'influence de certains facteurs. Si rien n’est fait, les dysfonctionnements des battements de coeur peuvent rester permanents, voire empirer avec le temps. Afin d'éviter de tels problèmes, il est nécessaire de clarifier les caractéristiques de la mesure de la pulsation des vaisseaux sanguins et des normes d'âge. Si des anomalies graves sont détectées, consultez un médecin.

Caractéristiques du pouls

Le pouls de la langue latine est traduit par un coup ou une poussée. Il représente l'oscillation des vaisseaux résultant des cycles du muscle cardiaque. Au total, il existe 3 types de pouls:

Chez une personne en bonne santé, les vaisseaux devraient «osciller» après une période de temps égale. Le rythme est défini par la fréquence cardiaque (FC), qui dépend directement du nœud sinusal. Les impulsions qui leur sont envoyées font se contracter alternativement les oreillettes et les ventricules. Si la pulsation détectée est trop faible ou irrégulière, nous pouvons parler du développement de processus pathologiques dans le corps. Le moyen le plus simple de détecter les pulsations artérielles. Les fluctuations dans les capillaires et les veines sont déterminées en milieu hospitalier selon les indications individuelles.

Mesure

La mesure du pouls est généralement effectuée au poignet. Il suffit à une personne de compter le nombre d'ondes pulsées en 1 minute. Pour des données plus précises, il est recommandé de mesurer sur les deux membres. En tant qu’examen approfondi en milieu hospitalier, le médecin commence par connaître la fréquence cardiaque, puis compte le nombre de mouvements respiratoires (VPN) en 1 minute et détermine le type de respiration. Le chiffre obtenu est particulièrement important pour évaluer le développement d'un enfant.

Pendant la mesure du pouls, vous devez faire attention à son rythme. Les chocs doivent être de force égale et après une période de temps égale. S'il n'y a pas de déviations, il suffit de consacrer 30 secondes à la procédure, puis de multiplier le résultat par 2. Si une perturbation claire du rythme cardiaque est détectée, il est préférable de consacrer au moins 1 minute à la mesure et de consulter un médecin. Le spécialiste assignera des méthodes d’examen instrumentales. Le principal d'entre eux est l'électrocardiographie (ECG). Cela permettra d'évaluer l'activité électrique du cœur et d'identifier le facteur causal de l'arythmie. Les tests suivants sont attribués en tant que suppléments:

  • La surveillance quotidienne de l’ECG vous permettra de constater des changements dans le travail du cœur tout au long de la journée, sous l’influence de divers facteurs.
  • Un test sur tapis roulant est attribué pour évaluer la fréquence cardiaque sous l'influence de l'activité physique.

En raison de problèmes de navire ou de blessures, il est parfois nécessaire de compter les ondes de pouls sur les autres artères. Au lieu du poignet, la palpation du cou peut être effectuée. Les fluctuations proviendront de l'artère carotide.

Dépendance de la fréquence cardiaque sur divers facteurs

Un pouls humain normal devrait rester entre 60 et 90. Sa fréquence peut augmenter ou diminuer en raison de certains facteurs. S'ils ne sont pas associés à des processus pathologiques qui se développent dans le corps, la déviation induite sera considérée comme non dangereuse. Le stress, le surmenage, la suralimentation et les effets de la basse température, par exemple, après une longue marche par temps froid, interrompent brièvement le rythme cardiaque habituel.

La fréquence des contractions peut varier en fonction du moment de la journée (matin, soir). Après le réveil, le pouls est le plus bas et le soir, le plus près de la limite supérieure. Il est tout aussi important de prendre en compte la forme physique. Chez les athlètes, le nombre d’impulsions au repos est légèrement inférieur à la normale. De tels phénomènes sont associés à des entraînements intenses, forçant le cœur à pomper plus de sang.

Le taux de pouls chez les hommes et les femmes n'est pas particulièrement différent. La différence est de 5-7 battements par minute. Les déviations significatives ne sont détectées qu'en raison des particularités du système hormonal. Pendant la ménopause, à l'âge de cinquante-soixante ans, et pendant la grossesse, les femmes peuvent présenter une tachycardie et de légers sauts de pression.

Le pouls dépend le plus des caractéristiques de l'âge:

  • Chez les enfants, le rythme cardiaque, même à l'état calme, est beaucoup plus élevé que la norme d'un adulte. Déviation causée par la croissance rapide du corps.
  • Les adolescents peuvent souffrir de tachycardie due à la puberté et à des manifestations de dystonie vasculaire (VVD). Il survient dans le contexte du stress et des expériences, en particulier au lycée (avant les examens).
  • Chez les personnes âgées, le système cardiovasculaire n'est pas dans les meilleures conditions en raison de l'usure progressive, de sorte qu'il est très probable qu'elles développent diverses pathologies. Sur fond de changements liés à l’âge, le rythme cardiaque peut atteindre quatre-vingt-cent battements par minute, même au repos, et la réaction à l’activité physique est généralement plus prononcée.

Taux de pouls chez un adulte: tableau par âge

Le pouls normal d'un adulte par année (s) est donné dans le tableau:

Pouls (HR): valeurs normales par âge, causes et effets de haut et bas

Les toutes premières actions d'assistance d'urgence prévoient une évaluation objective de la situation et de l'état du patient. Ainsi, la personne qui agit en tant que secouriste s'empare de l'artère radiale (temporale, fémorale ou carotidienne) pour s'informer de la présence d'une activité cardiaque et mesurer le pouls.

La fréquence du pouls n'est pas une valeur fixe, elle varie dans certaines limites en fonction de notre état à ce moment-là. Un effort physique intense, de l'excitation, de la joie font battre le cœur plus rapidement, puis le pouls dépasse les limites normales. Certes, cet état ne dure pas longtemps, un corps en bonne santé a besoin de 5 à 6 minutes pour se rétablir.

Dans les limites normales

Le pouls normal chez l'adulte est de 60 à 80 battements par minute; on parle également de tachycardie et, dans une moindre mesure, de bradycardie. Si de telles fluctuations sont dues à des conditions pathologiques, la tachycardie et la bradycardie sont considérées comme un symptôme de la maladie. Cependant, il y a d'autres cas. Probablement, chacun de nous a déjà rencontré une situation où le cœur est prêt à surmonter les excès de sentiments et cela est considéré comme normal.

Quant au pouls rare, il est principalement un indicateur de modifications pathologiques du cœur.

Le pouls normal d'une personne varie selon les états physiologiques:

  1. Ralenti dans un rêve, et même dans une position couchée, mais n'atteint pas une vraie bradycardie;
  2. Changements au cours de la journée (le cœur frappe moins souvent la nuit, après que le déjeuner a accéléré le rythme), ainsi qu'après avoir mangé, des boissons alcoolisées, du thé ou du café fort, des drogues (la fréquence cardiaque augmente en une minute);
  3. Augmente lors d'efforts physiques intenses (travail dur, entraînement sportif);
  4. Augmentation de la peur, de la joie, de l'anxiété et d'autres expériences émotionnelles. Les palpitations cardiaques, causées par des émotions ou un travail intense, passent presque toujours rapidement et indépendamment, seule la personne peut se calmer ou arrêter ses activités actives;
  5. La fréquence cardiaque augmente avec la température corporelle et l'environnement.
  6. Il diminue avec l’âge mais, à un âge avancé, il augmente légèrement. Chez les femmes ménopausées, en présence d'un effet réduit des œstrogènes, des modifications plus importantes du pouls peuvent être observées (augmentation de la tachycardie due à des troubles hormonaux);
  7. Dépend du sexe (le pouls chez les femmes est légèrement plus élevé);
  8. Il diffère chez les personnes spécialement entraînées (une impulsion rare).

En général, on considère que, dans tous les cas, le pouls d'une personne en bonne santé varie entre 60 et 80 battements par minute et qu'une augmentation à court terme peut atteindre 90 à 100 battements / min, et parfois jusqu'à 170-200 battements / min est considérée comme la norme physiologique si il est apparu sur la base d'une poussée émotionnelle ou d'un travail intensif, respectivement.

Hommes, femmes, athlètes

La fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) est influencée par des indicateurs tels que le sexe et l'âge, l'entraînement physique, l'occupation d'une personne, l'environnement dans lequel elle vit et bien plus encore. En général, les différences de fréquence cardiaque peuvent être expliquées comme suit:

  • Les hommes et les femmes réagissent à divers événements à des degrés divers (la majorité des hommes ont le sang froid, les femmes sont principalement émotionnelles et sensibles); le rythme cardiaque du sexe faible est donc plus élevé. Pendant ce temps, le rythme cardiaque chez les femmes est très peu différent de celui des hommes, bien que si nous prenons en compte la différence de 6-8 battements / min, les représentants masculins sont à la traîne, leur pouls est plus faible.
  • En dehors de la compétition, les femmes enceintes dont le pouls est légèrement augmenté sont considérées comme normales, ce qui est compréhensible, car lors de l’accouchement, le corps de la mère doit satisfaire pleinement le besoin en oxygène et en nutriments et le fœtus en croissance. Les organes respiratoires, le système circulatoire, le muscle cardiaque subissent certains changements pour accomplir cette tâche, donc la fréquence cardiaque augmente modérément. Une légère augmentation de la fréquence cardiaque chez une femme enceinte est considérée comme normale si, en dehors de la grossesse, il n'y a aucune autre raison de son augmentation.
  • Une impulsion relativement rare (quelque part près de la limite inférieure) est observée chez les personnes qui n'oublient pas les exercices physiques quotidiens et le jogging, préférant le repos actif (piscine, volley-ball, tennis, etc.), menant généralement un mode de vie très sain et surveillant pour votre silhouette. Ils disent à propos de telles personnes: «Ils ont une bonne forme sportive», même si, de par la nature de leurs activités, ces personnes sont loin du sport professionnel. Le pouls de 55 battements par minute au repos pour cette catégorie d'adultes est considéré comme normal, leur cœur fonctionne simplement de manière économique, mais pour une personne non entraînée, cette fréquence est considérée comme une bradycardie et constitue un motif supplémentaire d'examen par un cardiologue.
  • Le cœur travaille encore plus économiquement chez les skieurs, les cyclistes, les coureurs, les rameurs et les supporters d'autres sports nécessitant une endurance particulière. Leur pouls au repos peut être de 45 à 50 battements par minute. Cependant, un stress intense et prolongé sur le muscle cardiaque entraîne son épaississement, élargissant les limites du cœur et augmentant sa masse, car le cœur tente constamment de s’adapter, mais ses possibilités, malheureusement, ne sont pas illimitées. Une fréquence cardiaque inférieure à 40 battements est considérée comme une condition pathologique. Un soi-disant «cœur sportif» se développe et devient souvent la cause du décès de jeunes personnes en bonne santé.

La fréquence cardiaque dépend un peu de la croissance et de la constitution: chez les personnes plus aisées, le cœur est plus lent dans des conditions normales que chez les personnes à faible croissance.

Pouls et âge

Auparavant, la fréquence cardiaque fœtale n’était reconnue qu’après 5 à 6 mois de grossesse (écoutée avec un stéthoscope). À présent, le pouls fœtal peut être déterminé à l’aide de la méthode des ultrasons (capteur vaginal) dans un embryon de 2 mm (la norme est de 75 battements / min) et à mesure de sa croissance (5 mm - 100 battements / min, 15 mm - 130 battements / min). Lors de l'observation du déroulement de la grossesse, la fréquence cardiaque est généralement démarrée à partir de 4 à 5 semaines de grossesse. Les données obtenues sont comparées aux normes tabulaires de fréquence cardiaque foetale semaine par semaine:

Pouls 75 battements par minute - normal ou déviation?

Toutes les personnes à un moment ou à un autre ont mesuré le pouls de la vie. Il est nécessaire de savoir comment fonctionne l’organe principal de la circulation sanguine - le cœur. Quels indicateurs sont considérés comme normaux? Quelles sont les déviations et pourquoi apparaissent-elles? Comment ramener l'activité du pouls à la normale? Dans cet article, nous allons essayer de répondre à la question de savoir si le taux est de 75 battements par minute.

Concept de norme

Le cœur est un organe interne important qui favorise la circulation du sang dans les vaisseaux. Avec le sang, tous les organes et tissus du corps obtiennent de l'oxygène et des nutriments. Le pouls est l'affichage de la fréquence cardiaque par unité de temps. Il est mesuré par le nombre de soubresauts de sang que le cœur jette dans les vaisseaux sanguins en 1 minute.

Les principaux paramètres permettant de mesurer l'activité des impulsions sont les suivants:

  • fréquence (nombre de soubresauts par unité de temps);
  • rythme (le rythme des contractions du cœur doit être le même);
  • séquence (le cœur pousse dans une direction).

Il est également important de considérer que l'impulsion est une valeur non constante, qui peut changer sous l'influence de facteurs environnementaux. S'il est constamment sur le même rythme, cela est considéré comme une déviation.

Les indicateurs normaux chez un adulte sont considérés comme ayant entre 60 et 80 (90) coups. Dans ce cas, les battements de coeur doivent être rythmés et cohérents. Les mesures du pouls doivent être mesurées au repos. C'est-à-dire qu'au moment de la manipulation et peu de temps avant, la personne ne devrait pas:

  • bougez activement, courez, sautez, soulevez des poids;
  • éprouver des émotions fortes (nerveux, inquiétude, peur, se réjouir);
  • manger des aliments trop riches en calories ou gras;
  • fumer;
  • boire des boissons alcoolisées ou énergisantes, du café, du thé fort;
  • est sous l'influence de substances narcotiques;
  • prendre des médicaments.

Toutes ces actions peuvent fausser les résultats de mesure. Lorsqu'un patient a un pouls de 75 battements par minute au repos, ce résultat est une variante de la norme.

Fluctuations du pouls chez une personne en bonne santé

Le pouls humain peut changer. Et c'est bon. Les changements dans l'activité des impulsions sont dus aux facteurs suivants:

  • Âge Selon l'âge, la fréquence cardiaque peut varier. Par exemple, chez les nourrissons, le pouls est toujours plus élevé, puis il diminue progressivement, mais il augmente à nouveau chez les personnes âgées.
  • Heure du jour Tôt le matin et tard le soir, le cœur se contracte moins activement.
  • La position du corps Si une personne est en décubitus dorsal, la fréquence cardiaque (FC) est considérablement réduite.
  • Le genre. Selon les statistiques, l'activité des impulsions chez les femmes est plus élevée. Leur performance est supérieure d'environ 7 coups par rapport aux hommes.
  • État de sommeil profond. Quand une personne est profondément endormie, tous les processus de son corps ralentissent, y compris le travail du cœur. Dans cet état, les indicateurs de 40 à 50 battements sont autorisés.
  • Fluctuations de température. La température de l'environnement affecte le corps humain. S'il a froid, sa température corporelle baisse et son pouls aussi. Le temps chaud ou le fait de rester dans une pièce encombrée entraîne une augmentation de la température et du rythme cardiaque.
  • Régime alimentaire. Pour digérer les aliments riches en calories, le corps a besoin de plus d'énergie. Par conséquent, il fonctionne dans un mode amélioré, qui se reflète dans l'activité cardiaque.
  • Poids L'obésité, livres supplémentaires - est une charge accrue sur le coeur. Par conséquent, cela fonctionne plus intensément.
  • Activité physique. Avec l'activité accrue, l'activité cardiaque s'accélère.
  • État émotionnel Diverses expériences (positives et négatives) affectent l'activité du pouls.

Quelles valeurs du pouls sont normales pour une personne en bonne santé à différentes périodes de la vie? La réponse à cette question est présentée dans le tableau (tableau. 1).

Tableau 1 - Fluctuations des valeurs de pouls normales

Pulse 70 battements par minute chez une femme

À l’heure actuelle, le concept de «sexe faible» est controversé et même discriminatoire pour de nombreuses femmes de la belle moitié de l’humanité. Cela s'explique par le fait que les femmes modernes sont constamment obligées de prendre elles-mêmes la solution non seulement des problèmes familiaux, mais aussi de la concrétiser dans les activités commerciales et sociales. Cependant, dans le cycle des affaires et des responsabilités quotidiennes, il ne faut pas oublier votre cœur. Le contrôle régulier du pouls est une sorte de test de santé qui aidera à prévenir le développement de maladies graves. C'est la fréquence cardiaque, qui est un indicateur très labile qui change avec l'âge, dans lequel les réserves internes du corps féminin sont dépensées.

Qu'est-ce qu'un pouls et comment est-il étudié?

Les oscillations périodiques de la paroi artérielle saccadée associées aux cycles cardiaques sont appelées impulsions. Même un profane peut facilement déterminer sa présence, son rythme et sa fréquence.

La mesure de la fréquence du pouls est effectuée aux endroits où les vaisseaux artériels sont situés à la surface (généralement au poignet, où la pulsation de l'artère radiale est facilement détectée). Pour cela, les coussinets de l'index, du majeur et de l'annulaire doivent être placés le long de l'artère, plus près de la base du pouce. Ensuite, en tâtonnant un vaisseau sanguin en pulsation, il doit être légèrement appuyé contre le radius. Le comptage des temps est effectué dans les 30 secondes, puis le résultat est multiplié par 2.

Remarque: le pouls peut être ressenti sur les artères carotides, fémorales, temporales et tibiales situées dans la région du pied.

Normalement, la fréquence cardiaque est comprise entre 60 et 90 battements par minute, mais elle peut varier considérablement en fonction de la température corporelle et de l'environnement, de l'heure de la journée, du sexe, du poids, de la forme physique et de l'âge.

En règle générale, le cœur de la femme est plus petit que celui de l'homme (avec les mêmes indicateurs de poids) et son pouls est de 6 à 8 battements par minute plus souvent (en moyenne 70 à 80 battements par minute). Au cours de l'entraînement sportif, la fréquence cardiaque augmente avec l'âge. Il existe une formule spéciale pour calculer les indicateurs normaux (à partir de 220, il est nécessaire de soustraire le nombre d'années vécues). Avant la mort, il y a une forte augmentation de la fréquence cardiaque (jusqu'à 160 battements).

Indicateurs normaux du pouls d'une femme, en fonction de l'âge

Ainsi, normalement, le rythme cardiaque des femmes tous les 10 ans dépensés augmente proportionnellement à l’âge de 5 à 10 battements par minute.

Pouls pendant la grossesse

En raison du fait que pendant la période d'accouchement, le corps de la future mère travaille «à deux», le volume systolique du cœur augmente considérablement. Au cours du premier trimestre de la grossesse, chez une femme, le pouls peut normalement atteindre 75 à 90 battements par minute (en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme).

À partir du deuxième trimestre, lorsque le fœtus a déjà subi une ponte de tous les systèmes et organes vitaux, le volume de sang en circulation augmente de 25 à 30%. En conséquence, le cœur est obligé de travailler dans un mode amélioré. Après le sixième mois, la fréquence cardiaque peut atteindre 100-120 battements par minute.

Une maladie dans laquelle le rythme cardiaque dépasse 100 battements par minute est appelée tachycardie pendant la grossesse en pratique clinique. Il est physiologique (résultant d'un stress physique ou psycho-émotionnel), extracardiaque (extra-cardiaque) et cardiaque (état signalant la présence d'une lésion primaire du cœur).

Les palpitations cardiaques pendant la grossesse peuvent provoquer des vertiges, un essoufflement, des douleurs à la poitrine, de la fatigue, des évanouissements et, dans les cas graves, un engourdissement de diverses parties du corps. Par conséquent, cette condition nécessite nécessairement des conseils d'experts. Après l’examen diagnostique, seul un médecin sera en mesure d’établir la cause véritable du pouls rapide et, si nécessaire, de recommander un traitement.

Après la naissance de l’enfant, le travail du système cardiovasculaire de la femme est normalisé et, au bout d’un mois et demi environ, le pouls redevient identique à celui enregistré avant la grossesse.

Pulse: de quoi parle-t-on?

En médecine, le pouls est compris comme un indicateur de la fréquence des oscillations des parois des vaisseaux sanguins, déclenchées par le travail des muscles du cœur. Le paramètre donne des informations sur:

  • rythme cardiaque;
  • la force du rythme cardiaque;
  • le fonctionnement du système vasculaire.

Si la femme est en bonne santé, les intervalles sont égaux entre les pulsations. Les accidents vasculaires cérébraux irréguliers sont la première preuve de problèmes corporels. La cause peut être une maladie cardiaque, une perturbation du système endocrinien, d'autres maladies chroniques et aiguës.

La mesure du pouls est un nombre de battements de coeur par minute. Les médecins appellent cela des "ondes de pouls" et disent que, dans un état calme, l'indicateur devrait se situer entre 60 et 80 pulsations.

D'où viennent les déviations

Malgré le fait qu'il existe un rythme cardiaque spécifique chez les femmes, l'écart est enregistré pour des raisons tout à fait anodines. Par exemple, les jours critiques affectent le rythme cardiaque, perturbant le rythme des contractions, la température ambiante et même à quelle heure de la journée les mesures sont prises. Voici une liste de facteurs importants pour la fréquence cardiaque chez les femmes:

  • la grossesse
  • la ménopause;
  • la menstruation;
  • le poids;
  • physique spécifique;
  • la température corporelle;
  • température de l'air;
  • détresse émotionnelle;
  • heure de la journée;
  • entraînement du corps;
  • l'âge

Les médecins conseillent vivement aux femmes de 50 ans et plus de contrôler en permanence le cœur et de surveiller le corps. Même si à chaque fois un pouls normal est ressenti, il semble que le fer soit une santé, vous ne devez pas laisser le corps sans surveillance. Déjà à l'âge de 40 ans, le nombre de facteurs dangereux conduisant à des troubles du système cardiovasculaire augmente et, à partir de 50 ans, ils sont encore plus nombreux.

Si le pouls est trop fréquent, la raison en est probablement:

  • le stress;
  • effort physique;
  • manque d'oxygène dans la chambre.

Si une femme se sent fatiguée, léthargique toute la journée et que son pouls s'accélère, il y a parfois des brûlures et des douleurs dans la poitrine et un essoufflement apparaît dans les yeux, vous devriez consulter un médecin. Tous ces symptômes suggèrent des maladies:

  • coeurs;
  • système nerveux;
  • infections aiguës et chroniques;
  • système endocrinien.

Des symptômes similaires provoquent des tumeurs (bénignes et malignes).

Quand il est impossible de mesurer le pouls

Si vous devez vérifier la fréquence cardiaque, il est préférable de choisir l'heure entre 11 et 13 heures de la journée. Pendant cette période, le témoignage est le plus précis, le plus fiable. Mais le faux résultat du contrôle sera en périodes:

  • la menstruation;
  • les maladies;
  • le stress;
  • l'insomnie;
  • en revenant d'un endroit froid ou chaud.

Une mesure d'impulsion de données inexacte donne après:

  • bain, douche, sauna;
  • le jeûne;
  • prise de nourriture;
  • activité physique;
  • les rapports sexuels.

Pouls et âge: il y a une relation

Le muscle cardiaque accélère les contractions au fil des ans. Chez les jeunes et les moins jeunes, la fréquence cardiaque normale est de 70 à 80 battements, mais le rythme cardiaque s'accélère ensuite. En moyenne, le taux par décennie augmente de 5 à 10 hits.

Le rythme cardiaque des femmes de plus de 50 ans atteint 75 à 85 battements par minute. Ce chiffre persiste jusqu'à 70 ans. Chez une femme de plus de 70 ans, les pulsations sont fréquentes mais ne dépassent pas 90 contractions musculaires par minute.

Il est temps d'aller chez le médecin

Lorsque, lors de la mesure du pouls, il est constaté que les accidents vasculaires cérébraux sont similaires aux attaques, qu’ils sont inégaux, que la fréquence est en dehors de la plage normale, il est temps de consulter un médecin. Si le pouls par minute est de 120 battements, une visite chez le médecin ne peut être différée. Le médecin vous prescrira un électrocardiogramme pour identifier les causes des déviations du rythme cardiaque.

Les palpitations cardiaques s'accompagnent souvent de symptômes négatifs supplémentaires:

  • la faiblesse;
  • des nausées;
  • maux de tête et vertiges;
  • douleur à la poitrine;
  • gonflement.

Enregistre des cas de perte de conscience. Ce sont des symptômes de maladies graves qui peuvent être identifiés par un examen approfondi du patient. Très probablement la raison du travail du cœur, un dysfonctionnement de la thyroïde.

En aucun cas, ne peut indépendamment diagnostiquer et choisir un traitement. Tous les médicaments sont strictement prescrits par le médecin après des tests et recherches appropriés, en tenant compte des indications individuelles, de l'intolérance aux médicaments et de l'état général du corps. Une attention particulière nécessite la présence de pathologies. Parfois, un programme médical comprend:

  • les sédatifs;
  • remèdes à base de plantes;
  • suppléments vitaminiques et minéraux;
  • Suppléments

Bradycardie

La tachycardie est une accélération fréquente et systématique du pouls en médecine. Ce mot est fermement ancré dans la vie quotidienne des femmes en âge, ne provoque aucune crainte, ni même aucune excitation. Mais «bradycardie» est un terme peu connu. Ils représentent un pouls réduit lorsque la fréquence des contractions du muscle cardiaque par minute est inférieure à 60. Il existe deux catégories:

Avec la bradycardie fonctionnelle, tout est simple: le pouls diminue pendant le sommeil, ainsi que chez les personnes ayant un organisme entraîné. Les athlètes professionnels peuvent se vanter d’une fréquence cardiaque calme de 40 battements par minute et ils sont en parfaite santé.

Cependant, quand il s'agit d'une femme âgée de 50 ans ou plus, la raison n'est probablement pas sportive, mais une maladie du système cardiovasculaire. Ici, vous devez être extrêmement prudent: une impulsion basse est le signe d’une crise cardiaque ou d’une inflammation du muscle cardiaque. Basse fréquence cardiaque changements pathologiques liés à l'âge dans le corps.

La bradycardie cardiaque est le plus souvent associée à une faible conductivité des impulsions entre les nœuds du cœur. Accompagné de la privation d'oxygène de la maladie sur le fond de l'irrigation sanguine des tissus. Une bradycardie cardiaque présumée peut être basée sur les signes suivants:

La bradycardie est en soi une maladie terrible, mais elle n’accompagne souvent que d’autres violations encore plus graves:

  • l'hypothyroïdie;
  • ulcère gastrique;
  • augmentation de la pression à l'intérieur du crâne.

La bradycardie conduit à une insuffisance cardiaque si la fréquence de battement de coeur par minute est tombée à 40 ou moins.

Parfois, les médicaments sont confrontés à des cas de bradycardie idiopathique, lorsque les symptômes sont présents et qu’il n’ya aucune cause à la maladie. Cela fait également référence à une diminution du pouls causée par les médicaments. Affaiblir le rythme cardiaque:

Conclusions

Le corps s'use avec l'âge, c'est typique de tous les systèmes, en particulier du cœur et des vaisseaux sanguins. À l’âge de 50 ans, de nombreuses personnes constatent une déviation du rythme cardiaque par rapport aux normes. Donner suffisamment d’attention au problème, trouver les causes des troubles, suivre un traitement prescrit par un médecin relève de la responsabilité de la femme qui souhaite mener une vie longue et heureuse.

N'oubliez pas que les changements liés à l'âge sont souvent dus à des pathologies mettant la vie en danger. Des visites régulières chez un cardiologue, une surveillance du pouls et de la pression, une nutrition adéquate et une activité physique aideront à maintenir la santé, à identifier les problèmes au stade initial et à les résoudre sans perte de qualité de vie.

Quand devrais-je pas vérifier le pouls chez les femmes?

Le moment optimal pour mesurer le pouls entre le petit-déjeuner et le déjeuner, soit entre 11 et 13 heures du jour. En outre, il existe un certain nombre de circonstances, pendant ou après lesquelles, le diagnostic de la fréquence cardiaque ne donnera pas de résultats fiables:

  • Jours critiques;
  • Après le bain ou la douche;
  • Sur un estomac vide ou après avoir mangé;
  • Après l'intimité;
  • Après un effort physique actif;
  • Pendant la maladie, le stress ou l'insomnie;
  • Après un séjour au froid ou, au contraire, au soleil.

Caractéristiques du corps féminin et effet sur la fréquence cardiaque

Le cœur des femmes est plus petit que celui des hommes. Par conséquent, pour pomper le sang, il a besoin d’un plus grand nombre de contractions. La fréquence cardiaque au repos est de 70 à 80 battements par minute. Cependant, de nombreux médecins considèrent cet indicateur comme idéal pour les femmes âgées de 18 à 40 ans.

Cependant, un certain nombre de facteurs affectent le pouls chez les femmes. Les principales sont les modifications périodiques des niveaux hormonaux (menstruations), l'augmentation de l'excitabilité du système nerveux et une plus grande tendance à changer de poids. Parlons maintenant de chacun plus en détail.

Les changements hormonaux survenant pendant la menstruation provoquent une réaction différente du corps. Une personne qui gonfle à la poitrine, une sensation de fatigue et d’irritabilité, d’autres des frissons et de la fièvre ces jours-là, tire le bas de l’abdomen ou fait mal au bas du dos. De tels processus ne sont pas complets sans une augmentation de la pression artérielle et, par conséquent, conduisent à un pouls rapide.

Bien que chaque personne soit unique et unique, l'appartenance à un sexe prédéfinit un certain nombre de différences. Les scientifiques ont longtemps prouvé que les femmes étaient plus sensibles et plus émotives et que leur système nerveux était plus excitable et instable. Par conséquent, les changements d'humeur fréquents et autres accès émotionnels qui affectent la population féminine dans une plus grande mesure que les hommes, affectent l'instabilité de la fréquence cardiaque, même pour une courte période.

Si nous parlons de la dynamique du poids, il est arrivé que les femmes aiment se gâter avec des produits à base de farine et de chocolat et, en trouvant une augmentation de poids de quelques kilogrammes, elles suivent immédiatement un régime strict. Tout cela se reflète dans la fréquence cardiaque.

Quoi d'autre affecte le pouls d'une femme?

Il y a d'autres facteurs qui affectent le pouls chez les femmes. Par exemple, le niveau de forme physique. Si une fille fréquente constamment la salle de sport, la piscine, adore courir le matin, le rythme cardiaque calme peut atteindre 50 à 60 battements. Même dans des situations stressantes chez de telles personnes, le pouls ne dépassera pas le rythme des 100 à 110 contractions. Si nous parlons de sportives, leurs entraînements et compétitions réguliers mènent à la formation du soi-disant cœur sportif, pour lequel il est souvent la norme - 40 battements.

L'augmentation du rythme cardiaque est causée par: l'embonpoint, la température élevée de l'air, la présence de maladies ou de processus inflammatoires, l'anxiété, les effets du café, du thé ou de la cigarette.

Comment l'âge d'une femme affecte-t-il son pouls?

Comme nous l'avons noté ci-dessus, 70 à 80 battements par minute sont considérés comme un pouls normal pour les femmes. Cependant, les modifications naturelles et liées à l'âge du corps corrigent la fréquence cardiaque. Ainsi, tous les 10 ans, le taux augmente de 5 à 10 battements.

Entre 20 et 30-35 ans, le cœur d’une femme en bonne santé produit entre 60 et 70 coupes par minute. Au fil des ans, les vaisseaux et le cœur lui-même ont vieilli. Il commence donc à battre plus souvent chez les femmes qui ont 30 ans mais qui n’ont pas encore atteint l’âge de 40 ans. Le pouls normal est de 70 à 75 battements. Plus la femme est âgée, plus son pouls sera fréquent. Par conséquent, pour les représentants de la belle moitié de l’humanité, dont l’âge varie de 40 à 50 ans, le rythme cardiaque à 80 battements par minute est tout à fait normal et ne nécessite pas d’ajustement au bien-être de la personne. Pour les femmes âgées de plus de 50 ans mais de moins de 70 ans, la fréquence cardiaque normale atteint 80 à 85 battements. Pour les grands-mères, la fréquence cardiaque peut facilement dépasser 85 battements par minute, mais il est indésirable qu’elle soit supérieure à 100.

En conclusion

Tous les indicateurs de fréquence cardiaque donnés sont considérés comme généralisés et moyennés, ils correspondent aux caractéristiques de l'activité cardiaque de la plupart des femmes. Cependant, il ne faut pas oublier que le corps humain est individuel et que la fréquence cardiaque peut être différente de celle des indicateurs standard. Un pouls élevé ou réduit ne donne souvent pas à une femme de sensations désagréables, mais est optimal pour elle. Par conséquent, il est très important de connaître votre fréquence cardiaque, ce qui vous permettra de mieux surveiller votre santé et, en cas de divergences, de consulter immédiatement un médecin.

Comment effectuer la mesure du pouls?

En règle générale, il est examiné sur l'artère radiale, qui est palpée à l'intérieur du poignet, légèrement au-dessus de la base du pouce. C'est ici que le vaisseau se rapproche le plus possible de la peau, de sorte que ses pulsations sont très bien ressenties. Si nécessaire, l'évaluation de l'onde de pouls est réalisée sur l'artère carotide, temporale ou sous-clavière, ainsi que sur l'artère brachiale ou fémorale. Pour un diagnostic correct, la fréquence cardiaque est mesurée simultanément sur deux mains. S'il est rythmé, il suffit alors de compter le nombre de pulsations d'une artère en 30 secondes et de multiplier le résultat par deux. Si le rythme cardiaque est perturbé, le pouls doit être compté pendant une minute complète.

Qu'est-ce qui peut affecter la fréquence cardiaque?

La fréquence des contractions du cœur, qui correspond au nombre d'ondes de pouls, dépend de nombreux critères - âge, influence des facteurs environnementaux, activité physique. L'âge d'une personne est également important.

Le pouls chez les femmes est environ 7 fois plus élevé que chez les hommes. La valeur de cet indicateur diminue ou augmente en fonction de l'état fonctionnel du corps et de la présence d'une lésion organique, même si vous ne devez pas oublier les changements fonctionnels - après avoir mangé, et au plus fort de l'inspiration, la fréquence des contractions cardiaques peut augmenter. Le changement de la position du corps, l'exposition à la température ambiante élevée conduit également à une augmentation de la fréquence des ondes de pouls.

L’heure de la journée a également un effet certain: le pouls le plus lent de la nuit, quand une personne dort, et les taux maximaux sont enregistrés de 15 heures à 20 heures. Le pouls chez les hommes est de 60 à 70 battements par minute. Un fait intéressant est qu'un rythme cardiaque avec une fréquence de 140 battements par minute est la norme chez les enfants en période néonatale, ce qui est considéré comme un trouble du rythme cardiaque (tachycardie) pouvant survenir pendant l'exercice ou même au repos.

Taux de pouls par âge

Impulsion minimale admissible

Impulsion maximale autorisée

Pouls moyen

Période néonatale (jusqu'à 1 mois après la naissance)

Ce tableau montre qu’après la naissance un battement de coeur assez fréquent est enregistré chez les enfants, mais ceci est considéré comme normal. Au fil du temps, le pouls diminue et au bout de 50 ans, le rythme cardiaque s'accélère à nouveau. De plus, il est prouvé qu'immédiatement avant le décès, le rythme cardiaque augmente à 160 battements par minute.

Il convient de noter que le tableau ci-dessous contient des indicateurs de pouls, caractéristiques des personnes en bonne santé. Il est important de se rappeler que les femmes en début de ménopause, à l'âge de 40 ans, peuvent présenter une tachycardie fonctionnelle, qui peut s'expliquer non par des problèmes cardiaques, mais par une diminution du niveau de l'hormone œstrogène dans le corps. La pression normale pendant cette période peut aussi être un peu plus élevée, ce qui est associé à des altérations hormonales dans le corps.

Quand est le pouls élevé?

Chez les personnes en bonne santé, le nombre de contractions cardiaques peut augmenter pendant une activité physique (par exemple, en nageant ou en courant), en raison d'un stress émotionnel, dans les cas où une personne ressent une douleur intense, tout en restant dans une pièce bouchée. Une augmentation de la température corporelle d'un degré entraîne également une augmentation de la fréquence cardiaque d'environ 10 battements par minute. Dans le même temps, la limite est fixée à 90 battements par minute et peut déjà être considérée comme un léger degré de tachycardie.

Si l’augmentation de la fréquence cardiaque a un caractère fonctionnel, la personne ne souffre pas de troubles de la respiration, de douleurs thoraciques, d’obscurcissement des yeux, de vertiges ou de perte de conscience. Dans ce cas, le rythme cardiaque ne doit pas dépasser les vitesses maximales caractéristiques d'un âge donné. Ainsi, le pouls limite chez l'adulte peut être déterminé en enlevant à 220 le nombre d'années complètes. Dans le même temps, le rythme cardiaque devrait revenir à la normale dans les 5 minutes qui suivent la fin de l'exercice.

La tachycardie pathologique peut être observée dans les cas suivants:

  • les maladies cardiaques et les malformations cardiaques congénitales dans lesquelles, même au repos, enregistrent des modifications de la fréquence cardiaque;
  • dommages au système nerveux;
  • pathologies endocriniennes;
  • la présence de tumeurs;
  • Des palpitations peuvent être enregistrées dans les maladies infectieuses.

La tendance à la tachycardie est également observée avec l'anémie, chez les femmes pendant les menstruations abondantes et pendant la grossesse. Un pouls élevé peut être causé par des vomissements prolongés et une diarrhée, une déshydratation générale du corps. Si un rythme cardiaque fréquent apparaît même avec une légère charge, par exemple en marchant, des méthodes d’examen supplémentaires sont nécessaires, car elles peuvent indiquer une insuffisance cardiaque (avec peu d’activité physique, la fréquence cardiaque ne doit pas dépasser 100 battements par minute).

Qu'est-ce que la bradycardie?

Si la fréquence cardiaque est inférieure à 60 battements par minute, cela peut alors être fonctionnel ou indiquer un certain nombre de pathologies. Bradycardie fonctionnelle est le plus souvent observée chez les athlètes et chez toute personne pendant le sommeil. Il convient de noter que chez les professionnels du sport, le rythme cardiaque peut chuter à 40 battements par minute. Ceci est normal et est associé aux particularités de la régulation végétative des contractions cardiaques.

La bradycardie pathologique se manifeste dans les cas d'infarctus du myocarde, d'inflammation du muscle cardiaque, d'intoxication, ainsi que dans le contexte de modifications du cœur et des vaisseaux sanguins liées à l'âge, de fortes pressions intracrâniennes, d'ulcère peptique, de myxedema ou d'hypothyroïdie. Avec les lésions organiques du cœur, le rythme cardiaque peut atteindre 50 battements ou moins par minute.

En règle générale, une perturbation du système de conduction cardiaque entraîne une diminution du pouls, ce qui entraîne des modifications dans le passage des impulsions électriques le long du myocarde. Des changements mineurs du rythme sinusal ne s'accompagnent pas de plaintes. Si, normalement, le pouls est considérablement réduit, des vertiges, une faiblesse et des sueurs froides peuvent apparaître et, en raison d'un apport sanguin insuffisant au cerveau, une perte de conscience (une hypoxie prononcée) peut survenir. Il convient également de mentionner la bradycardie médicamenteuse, associée à l'admission d'agents pharmacologiques individuels, ainsi que sa forme idiopathique, lorsqu'un pouls faible est enregistré sans raison apparente.

Comment détecter les changements dans le pouls?

Pour un diagnostic plus approfondi, il est recommandé de réaliser un ECG. Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à une surveillance de Voltaire lorsque la fréquence cardiaque est enregistrée pendant la journée. Normalement, une personne en bonne santé n'aura pas de déviations significatives par rapport aux normes d'âge établies.

Si nécessaire, un test sur tapis roulant peut être effectué. Il s’agit d’un examen électrocardiographique, effectué sur un tapis roulant spécial, permettant au médecin d’évaluer à quelle vitesse le système cardiovasculaire retrouve son travail normal après un effort physique.

Malheureusement, avec l’âge, l’élasticité des vaisseaux sanguins diminue et le travail du cœur est perturbé. La raison en est une mauvaise alimentation, l’inactivité physique, les mauvaises habitudes, le développement de nombreuses autres pathologies concomitantes. Après 45 ans, le corps n'est plus en mesure de s'adapter pleinement aux effets négatifs de l'environnement et de résister au stress. Cela provoque des violations de la fréquence cardiaque et peut entraîner une insuffisance cardiaque. Il est donc important de surveiller les indicateurs de fréquence cardiaque et de consulter un cardiologue pour détecter tout écart par rapport aux normes.

Pinterest