À quelle vitesse le cœur devrait-il battre - la norme chez les femmes en fonction de l'âge et de la période d'attente d'un enfant

Un pouls est celui qui est souvent associé à la vie. Qu'il soit le premier son qu'une personne entende dans l'utérus - le battement de coeur de la mère. À l'âge adulte, le rythme cardiaque mesuré est un signe de santé et de bien-être.

Une fonction cardiovasculaire adéquate assure une longue vie. Est-ce que tout est normal dans le travail de ce mécanisme complexe et montre le pouls. La norme chez les femmes en fonction de l'âge variera, car à différents âges, le corps humain a des besoins différents en matière de fréquence cardiaque (FC).

Pouls et caractéristiques de sa mesure

Le pouls est un écho de la contraction du cœur, il se ressent sous la forme de tremblements dans les grands vaisseaux du corps humain, quel que soit l'âge de la personne, à quelques minutes de sa naissance ou à 60 ans.

Pour un diagnostic correct de la fréquence des battements de coeur, l'exactitude de la mesure est importante:

  1. Chez les enfants, il est préférable de mesurer le rythme cardiaque au niveau des aisselles en utilisant la palpation des artères et des temples carotides.
  2. Chez l'adulte, les mesures sont le plus souvent effectuées sur les mains et dans le creux du coude.

Lors de la mesure du pouls, il faut suivre quelques règles et mesurer dans les périodes les plus calmes.

Numéro de table 1. Quand cela vaut la peine et quand il n'est pas nécessaire de mesurer le pouls:

Important: pour plus de précision, vous pouvez effectuer des mesures sur chaque "moitié du corps", par exemple, aux deux bras ou aux deux artères carotides.

Si une personne ne souffre pas d’arythmie, il suffit de compter pendant 30 secondes, puis de multiplier le résultat par 2. Un autre moyen plus rapide consiste à le mesurer pendant 15 secondes, puis de le multiplier par 4. En cas d’arythmie, la mesure devra être effectuée une minute complète.

Pour mesurer à notre époque, vous pouvez utiliser non seulement la méthode habituelle - la palpation d'un gros vaisseau, mais également des méthodes modernes - les analyseurs de fréquence cardiaque portables, un appareil de mesure de la pression artérielle.

Les photos et vidéos de cet article montreront comment mesurer correctement le rythme cardiaque chez une petite fille et une femme adulte.

Indicateurs normaux de la fréquence cardiaque chez les enfants

La fréquence cardiaque chez les jeunes filles est très différente de celle du pouls chez les femmes. Le tableau montrera comment la fréquence cardiaque change avec la croissance de l'enfant.

Numéro de table 2. Valeurs normales de la fréquence cardiaque chez les filles:

Pendant toute la période de l'enfance, le rythme cardiaque change en fonction du développement de l'organisme, il ralentit en raison de l'agrandissement de la taille du cœur, qui peut maintenant faire circuler une quantité de sang beaucoup plus importante pendant le même temps. Elle affecte également le travail du cœur en ralentissant le rythme des processus métaboliques, ce qui permet au cœur de se contracter moins souvent.

Taux de pouls à l'adolescence

À l'adolescence, le taux de pouls chez les femmes par minute est inférieur à celui des filles, mais toujours supérieur à celui des adultes. La raison de ce pouls élevé est due aux changements hormonaux liés à la période de la puberté et à la taille des organes internes qui n’ont pas encore atteint la taille adulte.

Dans le même temps, entre 10 et 11 ans, le cœur des filles peut battre plus souvent que celui des garçons à cet âge. Cela est dû au fait que les filles commencent l'adaptation hormonale plus tôt que les garçons.

Numéro de table 3. Taux de pouls chez les adolescents:

Taux chez les femmes adultes

Quand une femme atteint l'âge adulte, son rythme cardiaque sera plus souvent que chez l'homme pendant quelques battements - de 6 à 7 battements par minute. Cela est dû au fait que les femmes sont généralement plus basses que les hommes et que le sang circule plus rapidement dans le petit cercle de la circulation sanguine. Si une femme a une taille supérieure à la moyenne, il n'y aura pas de telles différences.

Numéro de table 3. Indicateurs normaux chez l'adulte:

À partir de 30 ans, comme le montre le tableau, le pouls du coeur a tendance à augmenter progressivement, en raison de changements liés à l'âge et d'une usure progressive du système cardiovasculaire. Ainsi, à 54 ans, le pouls sera un peu plus fréquent qu'à 18 ans.

De 40 à 45 ans, une femme entre dans une période de ménopause, au cours de laquelle la quantité d'œstrogène produite diminue dans le corps. En raison de sa diminution, le rythme cardiaque pendant la ménopause chez les femmes augmente et peut atteindre des valeurs de plus de 84 battements par minute. Une femme dans une telle situation devrait contacter un cardiologue et être examinée. Si la pathologie cardiaque n'est pas révélée, alors, à cette période, ces chiffres ne devraient pas susciter d'inquiétude.

Important: 50 ans pour les femmes n’est pas une période aisée quand il ya énormément de changements à ne pas négliger; tout changement dans le bien-être doit être surveillé par des spécialistes.

Pourquoi pulser plus haut

La fréquence des impulsions est un indicateur purement individuel. Elle dépend de l'état de santé, de l'état émotionnel et des conditions dans lesquelles la mesure est effectuée. Comme le montrent les tableaux d'indicateurs d'âge normaux, chez une femme, le pouls de 85% ne sera jamais le même que celui d'une fille dans 25 ans. Dans certains cas, le pouls peut différer de la norme en raison de caractéristiques individuelles, sans aucune pathologie.

Facteurs d'augmentation temporaire de la fréquence cardiaque

Une impulsion de courte durée peut être influencée par les facteurs suivants:

  • les médicaments, qui ont des effets secondaires, indiquent une augmentation de la fréquence cardiaque;
  • exercice;
  • moments émotionnellement actifs, ils peuvent être à la fois négatifs et positifs;
  • boissons contenant de la caféine - café, boissons toniques et autres;
  • l'hypothermie;
  • surchauffe du corps - rester au soleil, dans le bain ou le sauna, dans une pièce boueuse;
  • trop manger, y compris l'abus de nourriture est trop gras, sucré;
  • boire de l'alcool.

Les femmes ont aussi leurs propres causes de palpitations:

  • saignements menstruels trop abondants;
  • période climatérique;
  • grossesse, surtout en présence d’une forte toxémie.

Il faut savoir que ces "causes féminines" ne doivent pas provoquer une accélération du cœur supérieure à 115 battements par minute. Si cela se produit, la femme doit être examinée par un gynécologue-endocrinologue et un cardiologue. Vous devrez peut-être effectuer des tests - une clinique de sang et une analyse des hormones féminines et thyroïdiennes.

L'augmentation temporaire de la fréquence cardiaque est motivée par le fait qu'il y a une augmentation de l'indicateur par rapport à la valeur du pouls qui est considérée comme normale chez les femmes. La fréquence cardiaque dans de telles situations revient rapidement à la normale.

Important: dans toutes les situations, le pouls est normal, ce qui ne devrait pas dépasser 220 battements en 60 secondes. L'excès de l'indicateur requiert une attention particulière de votre part et demande de l'aide si le pouls ne se normalise pas dans le délai imparti.

Les causes de l'augmentation pathologique de la fréquence cardiaque

Il arrive que le pouls normal chez les femmes au repos augmente en raison de la présence de changements pathologiques dans le corps.

Maladies et troubles provoquant des palpitations cardiaques:

  1. L'hyperthyroïdie est une affection dans laquelle la glande thyroïde produit une quantité excessive de sa propre hormone. Cette pathologie apparaît chez les femmes 5,5 fois plus souvent que chez les hommes.
  2. Conditions névrotiques, stress prolongé.
  3. Athérosclérose, cardiopathie ischémique.
  4. Malformations cardiaques, congénitales et acquises.
  5. Maladies aiguës - infection virale, bactérienne, maladies respiratoires, tout processus inflammatoire dans le corps qui provoque une augmentation de la température corporelle.
  6. État d'anémie lorsque le contenu en hémoglobine, une protéine transporteuse d'oxygène, est réduit dans le sang humain.
  7. Perte de sang - Cette affection est particulièrement dangereuse pour les saignements internes, qui sont souvent difficiles à diagnostiquer rapidement.

Avec l’âge, chez les femmes, jusqu’à 65 ans peuvent survenir, non seulement des fluctuations du pouls, mais également l’instabilité de la pression artérielle. Son, ainsi que le pouls doivent être surveillés pour suivre l'apparition de changements pathologiques.

Il existe d'autres symptômes de palpitations cardiaques ou de tachycardies. Leurs connaissances aideront à identifier les problèmes avec le pouls, si la personne elle-même ne ressent pas son augmentation.

  • essoufflement - sensation d'essoufflement;
  • le sentiment d'anxiété, le sentiment que quelque chose est sur le point d'arriver, quelque chose de terrible, souvent, les gens en ce moment ont peur de la mort;
  • des vertiges;
  • douleur dans la région du coeur.

Indicateurs pendant l'effort physique

Lors de la pratique, le cœur doit battre plus souvent, il est nécessaire de fournir au corps en travail les nutriments et la quantité nécessaire d'oxygène. Mais la règle - le pouls n'est pas supérieur à 220, doit être respecté.

Afin de suivre l'excès critique de fréquence cardiaque, il est recommandé d'utiliser des suiveurs sportifs pour surveiller la fonction cardiaque.

Important: lorsque vous faites du sport, le tracker vous permet de surveiller non seulement le pouls trop haut, mais aussi le pouls trop bas, dans lequel certains types d’activité physique ne sont pas aussi efficaces.

Les meilleurs capteurs sont les appareils thoraciques, les trackers qui se portent aux poignets ne démontrent pas toujours une grande précision.

La grossesse

Afin de ne pas rater le moment où la fréquence cardiaque commence à chuter de manière significative ou d'augmenter, vous devez savoir ce qu'est un pouls normal. Chez une femme enceinte, de tels changements sont très dangereux, car la raison de la réduction du pouls peut constituer une menace pour la vie, à la fois pour le bébé et pour la future mère.

Une déviation normale de la norme est une augmentation de la fréquence cardiaque d'une femme enceinte à 75-90 battements au repos. Cet indicateur peut être affiché dès le premier trimestre.

Au cours des trimestres suivants, la quantité de sang dans le corps de la femme augmente et le pouls des femmes enceintes augmente également. Cependant, vous devez comprendre que lorsque le pouls est au repos chez une femme enceinte, la future mère devrait recevoir une consultation d'un cardiologue. Cela est nécessaire pour prévenir un stress excessif sur le cœur et pour prévenir l'apparition des effets de la tachycardie - difficultés respiratoires, crise de panique, vertiges et perte de conscience chez une femme enceinte.

Important: une femme enceinte ne doit pas hésiter à demander de l’aide. Si vous ressentez la moindre indisposition, vous devez faire appel à de l’aide de médecins, le prix du retard dans de telles situations, parfois trop élevé.

Pourquoi le pouls est plus faible

Réduire la vitesse du coeur, pas moins dangereux que de l'élever.

Le pouls peut diminuer pour diverses raisons:

  • facteurs physiologiques dans lesquels ralentir le travail du cœur n'est pas une pathologie, mais un état de repos, de sommeil.
  • facteurs pathologiques - maladies du système cardiovasculaire, troubles endocriniens.

Dans la bradycardie, lorsque le pouls chute à 40 battements par minute, des symptômes supplémentaires permettent également au patient d'identifier la maladie:

  • des vertiges;
  • se sentir fatigué;
  • malaise et sensation de malaise;
  • essoufflement;
  • confusion
  • douleur dans la poitrine et le coeur.

Si le pouls 47 est diagnostiqué chez les femmes, que faire dans cette situation, le médecin décide, après l'examen et la désignation de l'enquête.

Que ce soit pour traiter, complications possibles

Est-ce que la déviation de la fréquence cardiaque de la norme de traitement - décide le médecin. Peu importe à quel âge apparaît l'écart du pouls par rapport à la norme - à 15 ans ou à 50 ans.

La tâche du patient dans cette situation est de chercher de l'aide à temps, car un long changement pathologique du pouls peut entraîner le développement des complications suivantes:

  1. Avec une tachycardie prolongée, le système cardiovasculaire s'use beaucoup plus rapidement. Le cœur humain est conçu pour une certaine charge tout en maintenant la constance de la norme, une charge excessive nuit aux tissus de l'organe, réduisant sa fonctionnalité.
  2. La bradycardie provoque un apport sanguin insuffisant. Avec un pouls réduit, le sang n'atteindra pas certains tissus importants, il ne suffit pas d'alimenter les organes internes en oxygène et en nutriments. Avec une violation forte peut provoquer un état convulsif et arrêter de respirer.

Important: si une personne qui a reçu un diagnostic de déviation de la fréquence du pouls a perdu connaissance, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Le pouls est un indicateur de l'efficacité du système cardiovasculaire, de sa stabilité et de sa capacité à faire face aux divers changements qui se produisent dans le corps humain. Ce qui devrait être le pouls moyen chez les femmes est déterminé par l'âge.

Il y a une grande différence entre les taux normaux pour les filles et l'âge adulte, pour les femmes à 35 ans et à 80 ans pour les femmes plus âgées. Lorsqu'une personne présume que la fréquence cardiaque dépasse les limites de la norme, vous devriez consulter le médecin. Ses instructions vous indiqueront comment procéder pour éviter des complications graves.

Quel est le pouls normal? Taux de pouls par âge

Qu'est ce qu'une impulsion?

Ce sont des oscillations rythmiques des parois des artères, qui correspondent aux contractions du cœur. Leur fréquence normale est donc un critère pour le bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

Les indicateurs du pouls peuvent être jugés sur la force et le rythme du rythme cardiaque, ainsi que sur l’état des vaisseaux sanguins. Si les ondes de pouls se produisent à des intervalles irréguliers (pouls irrégulier), cela peut indiquer une maladie cardiaque, un abus de café, ou suggérer qu'une personne est exposée à un stress fréquent ou présente certains troubles hormonaux.

Il est à noter que le pouls doit être non seulement rythmique, mais également caractérisé par une certaine fréquence (c'est le nombre d'ondes de pouls par minute). Chez les individus en bonne santé, il s'agit de 60 à 90 AVC. Une personne qui est dans un état calme (à la fois physique et émotionnel), le pouls ne dépasse pas ces chiffres.

Comment effectuer la mesure du pouls?

En règle générale, il est examiné sur l'artère radiale, qui est palpée à l'intérieur du poignet, légèrement au-dessus de la base du pouce. C'est ici que le vaisseau se rapproche le plus possible de la peau, de sorte que ses pulsations sont très bien ressenties. Si nécessaire, l'évaluation de l'onde de pouls est réalisée sur l'artère carotide, temporale ou sous-clavière, ainsi que sur l'artère brachiale ou fémorale.

Pour un diagnostic correct, la fréquence cardiaque est mesurée simultanément sur deux mains. S'il est rythmé, il suffit alors de compter le nombre de pulsations d'une artère en 30 secondes et de multiplier le résultat par deux. Si le rythme cardiaque est perturbé, le pouls doit être compté pendant une minute complète.

Qu'est-ce qui peut affecter la fréquence cardiaque?

La fréquence des contractions du cœur, qui correspond au nombre d'ondes de pouls, dépend de nombreux critères - âge, influence des facteurs environnementaux, activité physique. L'âge d'une personne est également important. Le pouls chez les femmes est environ 7 fois plus élevé que chez les hommes. La valeur de cet indicateur diminue ou augmente en fonction de l'état fonctionnel du corps et de la présence d'une lésion organique, même si vous ne devez pas oublier les changements fonctionnels - après avoir mangé, et au plus fort de l'inspiration, la fréquence des contractions cardiaques peut augmenter.

Le changement de la position du corps, l'exposition à la température ambiante élevée conduit également à une augmentation de la fréquence des ondes de pouls. L’heure de la journée a également un effet certain: le pouls le plus lent de la nuit, quand une personne dort, et les taux maximaux sont enregistrés de 15 heures à 20 heures. Le pouls chez les hommes est de 60 à 70 battements par minute.

Un fait intéressant est qu'un rythme cardiaque avec une fréquence de 140 battements par minute est la norme chez les enfants en période néonatale, ce qui est considéré comme un trouble du rythme cardiaque (tachycardie) pouvant survenir pendant l'exercice ou même au repos.

Taux de pouls par âge

Impulsion minimale admissible

Impulsion maximale autorisée

Pouls moyen

Période néonatale (jusqu'à 1 mois après la naissance)

Ce tableau montre qu’après la naissance un battement de coeur assez fréquent est enregistré chez les enfants, mais ceci est considéré comme normal. Au fil du temps, le pouls diminue et au bout de 50 ans, le rythme cardiaque s'accélère à nouveau. De plus, il est prouvé qu'immédiatement avant le décès, le rythme cardiaque augmente à 160 battements par minute.

Il convient de noter que le tableau ci-dessous contient des indicateurs de pouls, caractéristiques des personnes en bonne santé. Il est important de se rappeler que les femmes en début de ménopause, à l'âge de 40 ans, peuvent présenter une tachycardie fonctionnelle, qui peut s'expliquer non par des problèmes cardiaques, mais par une diminution du niveau de l'hormone œstrogène dans le corps. La pression normale pendant cette période peut aussi être un peu plus élevée, ce qui est associé à des altérations hormonales dans le corps.

Quand est le pouls élevé?

Chez les personnes en bonne santé, le nombre de contractions cardiaques peut augmenter pendant une activité physique (par exemple, en nageant ou en courant), en raison d'un stress émotionnel, dans les cas où une personne ressent une douleur intense, tout en restant dans une pièce bouchée.

Une augmentation de la température corporelle d'un degré entraîne également une augmentation de la fréquence cardiaque d'environ 10 battements par minute. Dans le même temps, la limite est fixée à 90 battements par minute et peut déjà être considérée comme un léger degré de tachycardie. Si l’augmentation de la fréquence cardiaque a un caractère fonctionnel, la personne ne souffre pas de troubles de la respiration, de douleurs thoraciques, d’obscurcissement des yeux, de vertiges ou de perte de conscience. Dans ce cas, le rythme cardiaque ne doit pas dépasser les vitesses maximales caractéristiques d'un âge donné.

Ainsi, le pouls limite chez l'adulte peut être déterminé en enlevant à 220 le nombre d'années complètes. Dans le même temps, le rythme cardiaque devrait revenir à la normale dans les 5 minutes qui suivent la fin de l'exercice. La tachycardie pathologique peut être observée dans les cas suivants:

  • les maladies cardiaques et les malformations cardiaques congénitales dans lesquelles, même au repos, enregistrent des modifications de la fréquence cardiaque;
  • dommages au système nerveux;
  • pathologies endocriniennes;
  • la présence de tumeurs;
  • Des palpitations peuvent être enregistrées dans les maladies infectieuses.

La tendance à la tachycardie est également observée avec l'anémie, chez les femmes pendant les menstruations abondantes et pendant la grossesse. Un pouls élevé peut être causé par des vomissements prolongés et une diarrhée, une déshydratation générale du corps.

Si un rythme cardiaque fréquent apparaît même avec une légère charge, par exemple en marchant, des méthodes d’examen supplémentaires sont nécessaires, car elles peuvent indiquer une insuffisance cardiaque (avec peu d’activité physique, la fréquence cardiaque ne doit pas dépasser 100 battements par minute).

Chez les enfants, la tachycardie est une réaction familière à une augmentation de l'activité physique. Par exemple, des jeux actifs ou des émotions vives peuvent être accompagnés d'une augmentation du rythme cardiaque. Ceci est considéré comme normal et indique que le système cardiovasculaire s'adapte aux changements de l'état physique du corps.

Chez les adolescents atteints de dystonie végétative, la fréquence cardiaque change également. Il convient de rappeler qu’en cas de perte de conscience, de douleur thoracique, d’étourdissements et de cardiopathie concomitante, vous devez consulter un médecin car il peut être nécessaire de procéder à une correction pharmacologique du rythme cardiaque.

Qu'est-ce que la bradycardie?

Si la fréquence cardiaque est inférieure à 60 battements par minute, cela peut alors être fonctionnel ou indiquer un certain nombre de pathologies. Bradycardie fonctionnelle est le plus souvent observée chez les athlètes et chez toute personne pendant le sommeil. Il convient de noter que chez les professionnels du sport, le rythme cardiaque peut chuter à 40 battements par minute. Ceci est normal et est associé aux particularités de la régulation végétative des contractions cardiaques.

La bradycardie pathologique se manifeste dans les cas d'infarctus du myocarde, d'inflammation du muscle cardiaque, d'intoxication, ainsi que dans le contexte de modifications du cœur et des vaisseaux sanguins liées à l'âge, de fortes pressions intracrâniennes, d'ulcère peptique, de myxedema ou d'hypothyroïdie. Avec les lésions organiques du cœur, le rythme cardiaque peut atteindre 50 battements ou moins par minute.

En règle générale, une perturbation du système de conduction cardiaque entraîne une diminution du pouls, ce qui entraîne des modifications dans le passage des impulsions électriques le long du myocarde. Des changements mineurs du rythme sinusal ne s'accompagnent pas de plaintes. Si, normalement, le pouls est considérablement réduit, des vertiges, une faiblesse et des sueurs froides peuvent apparaître et, en raison d'un apport sanguin insuffisant au cerveau, une perte de conscience (une hypoxie prononcée) peut survenir.

Il convient également de mentionner la bradycardie médicamenteuse, associée à l'admission d'agents pharmacologiques individuels, ainsi que sa forme idiopathique, lorsqu'un pouls faible est enregistré sans raison apparente.

Comment détecter les changements dans le pouls?

Pour un diagnostic plus approfondi, il est recommandé de réaliser un ECG. Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à une surveillance de Voltaire lorsque la fréquence cardiaque est enregistrée pendant la journée. Normalement, une personne en bonne santé n'aura pas de déviations significatives par rapport aux normes d'âge établies.

Si nécessaire, un test sur tapis roulant peut être effectué. Il s’agit d’un examen électrocardiographique, effectué sur un tapis roulant spécial, permettant au médecin d’évaluer à quelle vitesse le système cardiovasculaire retrouve son travail normal après un effort physique. Malheureusement, avec l’âge, l’élasticité des vaisseaux sanguins diminue et le travail du cœur est perturbé. La raison en est une mauvaise alimentation, l’inactivité physique, les mauvaises habitudes, le développement de nombreuses autres pathologies concomitantes.

Après 45 ans, le corps n'est plus en mesure de s'adapter pleinement aux effets négatifs de l'environnement et de résister au stress. Cela provoque des violations de la fréquence cardiaque et peut entraîner une insuffisance cardiaque. Il est donc important de surveiller les indicateurs de fréquence cardiaque et de consulter un cardiologue pour détecter tout écart par rapport aux normes.

Pouls 84 battements par minute

Lorsque la fréquence cardiaque est de 120 battements par minute, beaucoup paniquent. Pour un adulte, cette valeur est supérieure à la normale et s'appelle de manière systématique la tachycardie. Accompagné de nausée, vertige, fatigue, acouphène. Les palpitations cardiaques nécessitent un traitement immédiat, car ignorer la maladie peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Se débarrasser de la maladie ne peut qu'éliminer le facteur qui en est la cause.

Quand le pouls est-il considéré comme élevé?

Une impulsion haute est une impulsion dont la fréquence est supérieure à 90 battements / min. dans un état calme. Lorsque le rythme cardiaque est supérieur à 100 bpm. Les médecins diagnostiquent la tachycardie. Dans ce cas, en règle générale, l'intervalle entre les contractions du muscle cardiaque est stable. Une augmentation temporaire du pouls (pas plus de 30 minutes) peut être causée par un facteur de stress, un effort physique. Après une courte période, il est restauré. En conséquence, si le rythme cardiaque du patient dépasse 90 battements / minute pendant une longue période, même sous une pression normale, il existe une pathologie du système cardiovasculaire. Certaines normes de fréquence cardiaque dépendent de l'âge, du sexe, de la santé et du poids.

Retour à la table des matières

Fréquence cardiaque par minute

Chaque âge est caractérisé par ses propres intervalles et valeurs moyennes du rythme cardiaque et de la contraction vasculaire:

En conséquence, avec l'âge, la FC diminue d'intensité et le pouls ralentit. L’intervalle le plus élevé entre les indicateurs chez les adolescents de 12 à 15 ans est associé à la restructuration du corps, aux changements internes et à la maturation. Prendre des mesures pour éliminer les taux élevés et établir les causes exactes de la maladie ne peut que le médecin, après l'inspection.

Retour à la table des matières

Pouls 120: Est-ce dangereux?

La tachycardie, lorsque le pouls dépasse 100 battements par minute, peut indiquer une pathologie, une maladie ou un processus inflammatoire dans le corps. Le traitement dans une telle situation est nécessaire. Ignorer cette pathologie peut perturber la circulation cérébrale et devenir le signe avant-coureur d'un accident vasculaire cérébral. La tachycardie contribue souvent au développement de l'insuffisance ventriculaire. Il est particulièrement important de commencer le traitement à temps, si le pouls est élevé et si les indicateurs de pression artérielle sont normaux. Si vous ne prenez pas les mesures appropriées, le patient peut être fatal.

Retour à la table des matières

Causes du pouls rapide

Les raisons de l'augmentation du rythme cardiaque peuvent être différentes. Souvent, un rythme élevé ne devient pas un problème, mais un symptôme de pathologies internes, indiquant une invasion, un empoisonnement ou une inflammation. Ils provoquent une augmentation du rythme cardiaque, de la fatigue, du manque de sommeil, de la dépression, de la fatigue, des drogues synthétiques et un manque de vitamines. De par sa nature, la tachycardie a 2 types différents. Vous trouverez ci-dessous un tableau les décrivant.

Selon la nature de l'augmentation, les battements peuvent devenir systémiques. Pour provoquer une telle situation (pouls - 120 battements / min.) Peut durcissement de l’artère, stress constant, altération de la fonction thyroïdienne. Avec un mauvais métabolisme, le cœur travaille plus intensément. L'emphysème, les graisses et la malbouffe, la surchauffe du corps ont également une incidence négative sur le travail du muscle cardiaque.

Retour à la table des matières

Caractéristiques chez les personnes âgées

Chez les personnes âgées, l'ensemble du système cardiovasculaire est dans un «état d'usure». Surtout si, chez les jeunes, il n'était pas soutenu par une nutrition adéquate, un entraînement physique, des exercices et une douche de contraste. En conséquence, il est plus difficile au cœur de pomper le sang dans les vaisseaux sanguins, ce qui réduit considérablement la fréquence et le rythme du pouls. Chez les personnes âgées, la tachycardie peut être provoquée par des médicaments utilisés pour soigner des pathologies non liées au travail du système cardiovasculaire. En outre, la cause devient une violation de la fonction endocrinienne, ce qui contribue au déséquilibre hormonal et conduit à la tachycardie. Les personnes âgées atteintes de tachycardie souffrent de faiblesse, de nausée, de fatigue et de vertiges.

Retour à la table des matières

Pouls 120 chez un enfant

Chez un enfant, une augmentation à court terme de la fréquence cardiaque est souvent associée à une activité physique. Pour les enfants de moins de 8 ans, cet état de rythme cardiaque ne doit absolument pas menacer et est associé exclusivement à la croissance de l'organisme. Mais cela vaut toujours la peine de s’assurer que le processus est normal, systématiquement testé par un médecin. Les causes de la tachycardie chez les bébés peuvent être:

  • anémie (manque d'hémoglobine dans le sang);
  • choc émotionnel, stress;
  • activité physique;
  • surchauffe du corps;
  • fatigue
  • perturbation endocrinienne;
  • maladies du système respiratoire, le coeur.

Afin de protéger l'enfant et d'éviter les processus négatifs dans le corps, il est nécessaire de prendre les mesures nécessaires en temps utile, de réagir aux changements et de contrôler le cœur.

Retour à la table des matières

Que faire pour réduire la fréquence cardiaque?

Si le pouls est de 120 battements / min. dépasse au repos et garde au-dessus de 15 minutes, ce qui signifie qu'il est nécessaire de prendre des mesures pour réduire. Au premier stade, il est nécessaire d'appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, vous pouvez mettre Validol ou Valocordin sous la langue, sans croquer ni avaler. Pour remédier à cette situation, vous pouvez vous asseoir, pencher légèrement la tête, masser votre cou et marcher le long de celle-ci. Il est conseillé d’ouvrir la fenêtre pour l’aération et l’air frais. Avec une augmentation rapide du pouls, vous pouvez faire face au problème en adaptant votre mode de vie, en normalisant la nutrition, en éliminant l'alcool et la nicotine de la vie, en faisant du sport et en choisissant le meilleur mode de travail et de repos.

Retour à la table des matières

Traitement de la maladie

Lors du traitement des tachycardies, les lectures de pression artérielle sont initialement mesurées car elles sont interdépendantes. Pour stabiliser rapidement la pression cardiaque, vous pouvez boire du «métoprolol», du «furosémide» ou du «vérapamil». Si la pression artérielle est élevée, appliquez des médicaments "légers" - valériane, agripaume, "Valocordin" ou "Corvalol". Après avoir déterminé la nature de l’augmentation du rythme cardiaque, le médecin exclut la cause de la maladie et ne ralentit pas le pouls. Peut-être l'utilisation d'anti-inflammatoires, d'antibiotiques. Les médecins ont souvent recours à la thérapie électropulative pour se débarrasser de la maladie.

En médecine traditionnelle, on utilise des décoctions à base de cynorrhodon, de Motherwort, de racine de valériane. En plus de la recette, le miel sert de panacée à de nombreuses maladies. Ces ingrédients naturels sont brassés ou exigent de l'eau. Ils sont utilisés à la fois pour la prévention et le traitement. Mais si la situation est chronique, la tachycardie doit être traitée avec des médicaments pour éviter la mort.

Qu'est ce qu'une impulsion?

Les impulsions sont des vibrations des parois vasculaires résultant des contractions des muscles cardiaques. Cet indicateur permet d’évaluer non seulement la force et le rythme du rythme cardiaque, mais également l’état des vaisseaux sanguins.

Chez une personne en bonne santé, l'intervalle entre les pulsations doit être identique, l'inégalité des battements cardiaques est considérée comme un symptôme de perturbation du corps - il peut s'agir d'une maladie cardiaque ou d'une autre maladie, par exemple un dysfonctionnement des glandes endocrines.

Le pouls est mesuré par le nombre d'ondes de pouls, ou battements, par minute et a certaines valeurs - chez l'adulte, il est compris entre 60 et 90 au repos. La fréquence du pouls chez les enfants est quelque peu différente (les chiffres sont présentés dans le tableau ci-dessous).

Comment mesurer le pouls?

Le pouls est mesuré en pulsant des impulsions sanguines dans l'artère radiale, souvent de l'intérieur à la virgule, le vaisseau situé à cet endroit étant situé le plus près possible de la peau. Pour une plus grande précision, les indicateurs sont fixés sur les deux mains.

S'il n'y a pas de troubles du rythme, il suffit de compter le pouls en 30 secondes et de le multiplier par deux. Si les battements de coeur ne sont pas rythmés, il est préférable de compter le nombre d'ondes de pouls par minute entière.

Dans des cas plus rares, le comptage est effectué dans les lieux de passage d'autres artères - brachiale, fémorale, sous-clavière. Le pouls peut être mesuré en plaçant vos doigts sur le cou à l'emplacement de l'artère carotide ou sur la tempe.

Si des diagnostics soigneux sont nécessaires, par exemple, en cas de suspicion de maladies graves, d'autres tests sont effectués pour mesurer le pouls - montage Voltaire (comptage par jour), ECG.

Le soi-disant test sur tapis de course est également utilisé lorsque le travail du cœur et les pulsations du sang sont enregistrés par un électrocardiographe lorsque le patient se déplace sur un tapis de course. Ce test montre également à quelle vitesse le travail du cœur et des vaisseaux sanguins après l'exercice est redevenu normal.

Qu'est-ce qui influence les valeurs d'impulsion?

Si le rythme cardiaque chez les femmes et les hommes au repos reste dans la gamme de 60 à 90%, il peut alors augmenter temporairement ou acquérir temporairement des valeurs constantes quelque peu élevées.

Ceci est influencé par l'âge, l'effort physique, la consommation de nourriture, le changement de la position du corps, la température et d'autres facteurs environnementaux, le stress, la libération d'hormones dans le sang. Le nombre d'ondes pulsées par minute dépend toujours du nombre de pulsations cardiaques (fréquence cardiaque courte) au cours d'une même période.

En règle générale, le pouls est normal de 5 à 8 battements plus bas chez les hommes que chez les femmes (60 à 70 par minute). Les taux normaux varient chez les enfants et les adultes. Par exemple, chez un nouveau-né, un pouls de 140 battements est considéré comme normal, et pour un adulte, il s'agit d'une tachycardie, qui peut être un état fonctionnel temporaire ou un signe de maladie cardiaque ou d'autres organes. La fréquence cardiaque dépend des biorythmes quotidiens et est maximale entre 15 et 20 h.

Tableau du pouls par âge pour les femmes et les hommes

Dans le tableau des normes de pression et de pouls pour les âges, les valeurs pour les personnes en bonne santé et au repos sont indiquées. Toute modification du corps peut provoquer une déviation de la fréquence des contractions cardiaques par rapport à ces indicateurs dans un sens ou dans un autre.

Par exemple, pendant la ménopause, les femmes souffrent de tachycardie physiologique et d'une légère augmentation de la pression, ce qui est lié aux modifications du niveau hormonal.

Quand le pouls est-il élevé?

En l'absence de modifications pathologiques affectant la fréquence des battements de coeur, le pouls peut augmenter sous l'influence d'un effort physique, qu'il s'agisse d'un travail intense ou de la pratique d'un sport. Les facteurs suivants peuvent également l’augmenter:

  • stress, impact émotionnel;
  • surmenage;
  • temps chaud, étouffant à l'intérieur;
  • forte douleur.

Avec une augmentation fonctionnelle du pouls, il n'y a pas d'essoufflement, de vertiges, de maux de tête et de douleurs thoraciques, il ne s'assombrit pas dans les yeux, le rythme cardiaque reste dans les limites de la norme maximale et revient à sa valeur normale 5-7 minutes après la fin de l'exposition.

À propos de la tachycardie pathologique, par exemple, s'il y a une maladie:

  • les pathologies du coeur et des vaisseaux sanguins (par exemple, pouls rapide chez les patients hypertendus, ceux atteints de maladie ischémique);
  • l'arythmie;
  • pathologies nerveuses;
  • malformations cardiaques;
  • la présence de tumeurs;
  • maladies infectieuses, fièvre;
  • troubles hormonaux;
  • l'anémie;
  • menstruations abondantes (ménorragies).

Une certaine augmentation du nombre d'ondes de pouls est observée chez les femmes enceintes. Chez les enfants, la tachycardie fonctionnelle est la norme, constatée lors de jeux actifs, de sports et autres types d’activités et permet au cœur de s’adapter aux changements de conditions.

Une augmentation de la fréquence cardiaque, et par conséquent un pouls élevé, est observée chez les adolescents atteints de dystonie végétative-vasculaire. Au cours de cette période, il est important d’examiner attentivement tous les changements - douleur thoracique, moindre essoufflement, vertiges et autres symptômes, sont l’occasion de montrer l’enfant au médecin, en particulier s’il présente une maladie cardiaque diagnostiquée.

Le pouls chez l'homme: la fréquence de battements par minute

Les impulsions sont des impulsions provenant de la contraction rythmique du cœur. Sa fréquence dépend de nombreux facteurs, notamment:

  • Âge et sexe
  • Données physiques (taille, poids)
  • Endurance générale
  • Le nombre, la force et la régularité de l'activité physique
  • Etat émotionnel, présence de stress
  • La fonction du corps en ce moment (sommeil, charge active, calme)
  • Heure du jour
  • Etat général du corps, maladie
  • La présence de toxines dans le corps (alcool, nicotine, drogues)
  • Temps, quantité et qualité de l'apport alimentaire

Un autre facteur important est directement lié aux indicateurs de pouls: la pression artérielle. Des indicateurs de l'intensité du pouls y sont associés: en fonction de la force requise pour la compression totale des artères. Par conséquent, lorsque la pression sanguine dans le corps change, la fréquence et le rythme du rythme cardiaque changent également.

En moyenne, le taux de pouls par personne et par minute pour atteindre la puberté est d'environ 60 à 80, la valeur exacte dépend des facteurs énumérés ci-dessus. Ces indicateurs sont typiques de l'état de veille ordinaire. Avec des charges actives, même chez une personne entraînée, le pouls augmente considérablement. En conséquence, pendant le sommeil, ses performances diminuent.

Important: le pouls ne pouvant ni augmenter ni diminuer, il est étroitement lié à l’activité, au mouvement. Même avec un changement de position du corps d’horizontale à verticale, ses indicateurs augmentent en moyenne de 8 à 12 points.

Chez une personne en bonne santé, le pouls est assez brillant, les intervalles entre les impulsions sont les mêmes et la force de l'impact est égale. Si cela semble différent, il y a une déviation de la norme dans le travail du système cardiovasculaire.

Le pouls d’une personne est directement lié à son activité vitale, à son rythme, au type d’activité ou à son absence, à son état corporel, au temps qu'il fait et à sa pression. Ses valeurs moyennes varient entre 60 et 80 battements par minute pour un adulte.

Fréquence du pouls

La tendance générale chez les hommes et les femmes: avec l'âge, la fréquence cardiaque moyenne diminue. Après 50 ans, dans la moitié des cas, le rythme cardiaque s'accélère. Les exceptions sont certaines maladies cardiovasculaires qui peuvent apparaître ou se développer avec l’âge.

Tableau d’âge simplifié du pouls chez les enfants:

  • Nouveau-nés (0-3 mois): les taux les plus élevés, la valeur moyenne - 140, la norme de 110 à 170 battements par minute.
  • Enfants d'un an: (3-12 mois): 132, la norme est de 102 à 162.
  • Garderie d'enfants (2-3 ans): 124, la norme de 94 à 156.
  • Enfants d'âge préscolaire: 106 ans, la norme de 86 à 126 ans.
  • Enfants d’âge primaire (6-8 ans): 98 ans, norme de 78 à 118 ans.
  • Enfants prépubères (8-10 ans): 88 ans, la norme de 68 à 108 ans.
  • Enfants d'âge pubertaire (10-12 cassettes): 80, norme de 60 à 100 ans.
  • Enfants postpubères (12-15 ans): 75 ans, la norme de 55 à 95 ans.

Tableau d’âge du pouls chez les femmes et les hommes:

  • De 15 à 50 ans: la valeur moyenne - 70, la norme de 60 à 80 battements par minute.
  • De 50 à 60 ans: 74 ans, la norme de 64 à 84 ans.
  • De 60 à 80 ans: 79 ans, la norme de 69 à 89 ans.

Ces indicateurs sont typiques pour une personne en bonne santé, avec une activité physique moyenne par jour. En présence de maladies chroniques, ainsi que pendant leurs exacerbations, elles changent.

Important: les hommes et les femmes ont des indicateurs approximativement égaux, qui coïncident avec la valeur moyenne, mais il existe des différences.

Taux de pouls chez les femmes

Les indicateurs peuvent varier pendant la menstruation, la grossesse et la ménopause. Un exemple classique: après 40 ans chez les femmes présentant un changement de fond hormonal, le pouls augmente. En moyenne, il faut ajouter 5-15 battements par minute. Ainsi, au début de la ménopause chez la femme, se caractérise par l’apparition d’une tachycardie fonctionnelle - une augmentation périodique et irrégulière de la fréquence cardiaque. Une fois la ménopause achevée, qui dure en moyenne 5 ans, une activité cardiaque réduite est possible - la bradycardie.

Pouls masculin

La fréquence du pouls chez les hommes qui effectuent un travail physique pénible pendant une longue période augmente avec l’âge, entraînant souvent une tachycardie chronique. Entre 15 et 50 ans, il est généralement inférieur à celui des femmes et se situe en moyenne entre 55 et 75 battements par minute.

Avec l'âge, la fréquence cardiaque moyenne change, le pouls chez les enfants est le plus élevé, il diminue progressivement chez les hommes et les femmes dès 50 ans, puis tend à augmenter dans la plupart des cas.

Pouls humain et activités

La fréquence cardiaque est directement liée au type d'activité, à la quantité d'activité physique et à la santé générale du corps.

Le pouls d’une personne est considérablement différent sous une charge, et avec un corps en bonne santé et un bien-être sain, il peut augmenter du tiers ou plus par rapport aux indicateurs standards pour vous.

Afin de déterminer la forme du cœur et son endurance lors d’un effort physique, il suffit de réaliser un simple test:

  1. Mesurer le pouls dans votre état de veille normal
  2. Mettez vos mains sur vos côtés
  3. Effectuer 60 sauts en place, sans rebond de plus de 15 cm
  4. Temps d'exécution: 30 secondes
  5. Juste après les sauts, re-mesurez votre rythme cardiaque.
  6. Calculer le pourcentage d'augmentation de la fréquence cardiaque

En fonction des résultats de l'entraînement, vous pouvez déterminer l'endurance de votre cœur:

  • Pouls accéléré d'environ 25%: excellente condition physique
  • Le pouls était d'environ 50%: l'état de santé total moyen
  • Le gain est égal ou supérieur à 75%: un état de santé dangereux, vous devez être examiné par un médecin.

Si vous avez reçu des indicateurs de croissance d’environ 50% ou moins, vous pouvez augmenter votre endurance corporelle de manière indépendante en adhérant à la thérapie physique. Il convient de prêter attention à l'état du rythme cardiaque après l'exercice. Cela ne devrait pas changer si le cœur bat à différents intervalles et à différentes forces - il s'agit d'une arythmie, qui nécessite également un examen rapide par un cardiologue.

La fréquence du pouls chez une personne en état de repos et de sommeil diffère également des indicateurs de l'état de veille normal. Dans un état sain du corps, le rythme cardiaque ralentit, maintenant la force et le rythme des battements. En moyenne, les indicateurs sont réduits de dix coups. Si le pouls ralentit beaucoup, il est nécessaire de subir un examen de dépistage de la bradycardie.

Le type d'activité affecte également le rythme cardiaque d'une personne, ainsi que l'état du corps, l'âge et le sexe. Pendant un effort physique, le pouls s'accélère et, dans un état de sommeil ou de repos profond, il ralentit.

Important: aucune activité ne doit affecter la qualité du pouls, son rythme et sa force, si de telles anomalies sont détectées, il est nécessaire de consulter un médecin.

Conseils de mesure du pouls

Le pouls d'une personne ne peut être déterminé avec précision qu'après examen par un cardiologue. Pour calculer correctement votre pouls normal indépendamment, il suffit:

  • Dormir la nuit
  • Attendez au moins 3 heures après le sommeil
  • Attendez au moins 40 minutes après avoir mangé
  • Ne pas boire d'alcool dans les 48 heures
  • Mesurez le pouls pendant 60 secondes et non l’habitude habituelle d’écouter pendant 10 secondes, puis multipliez-le.

Lorsque vous mesurez le pouls, tenez compte de la tendance à le changer dans ce cas:

  • Les tarifs les plus bas sont le matin et tard le soir.
  • Lorsque la température corporelle dépasse 36,6
  • Avec consommation récente d'alcool
  • Au cours de la prise de nombreux médicaments
  • Après le sexe et un long séjour au soleil
  • Pendant les menstruations chez les femmes
  • Après le bain chaud et le massage

La technique de mesure du taux de pouls chez l'homme par minute:

  1. N'appuyez pas trop fort avec le majeur et l'index.
  2. Entre les tendons du poignet, juste sous le pouce
  3. À la région temporale
  4. Artère carotide à la base du cou (au-dessus de la clavicule)
  5. Sous le genou (artère entre les tendons)
  6. Puis déplacez lentement vos doigts sur cette zone jusqu'à ce que vous sentiez un battement sous les deux
  7. Regardez sur l'horloge 60 secondes, parce que le rythme cardiaque peut être inégal

Le pouls dépend de ce que vous faites et du temps que vous passez dans cette phase d'activité. Pour obtenir des indicateurs précis de la fréquence du pouls, vous devez respecter certaines règles, essayez de le localiser pendant la période de standard pour vous éveiller, en utilisant la technique de mesure classique pendant 60 secondes.

La mesure du pouls indique de manière assez fiable l'état d'une personne. Le moyen le plus facile de trouver le pouls est à la surface antérieure de l'avant-bras, entre le radius et les tendons fléchisseurs du poignet. Mais si cela ne peut pas être fait, alors le pouls est examiné sur une autre artère: temporale, carotide, fémorale, ulnaire. Pour examiner le pouls, il est nécessaire de placer l'index, le majeur et l'annulaire sur la face interne du poignet, de manière à ce que la base du pouce du patient se trouve sur votre index et que vous puissiez pousser l'artère assez fermement et la plaquer contre la face interne du radius. En même temps, la main sur laquelle le pouls est sondé doit être dans une position confortable et les muscles ne doivent pas être tendus. Vous devez d’abord sonder le pouls des deux mains. Le pouls est examiné sur la main où il est plus clair. L’étude de l’impulsion a pour but de déterminer sa qualité (fréquence, rythme, remplissage, tension et état des parois des vaisseaux sanguins). Cela dépend directement de l'état d'une personne et du travail de son cœur.

Lors de la détermination de la fréquence du pouls, compter le nombre d'ondes de pouls par minute. Un adulte en bonne santé a une fréquence cardiaque de 60 à 84 battements par minute. Chez les femmes, le pouls est toujours un peu plus fréquent que chez les hommes, avec une moyenne de 80 à 84 battements par minute. Chez les jeunes enfants, le pouls est fréquent: chez les nouveau-nés - 140 battements par minute et chez les enfants de moins de 5 ans - 100 battements par minute.

Un pouls trop fréquent, correspondant au travail accéléré du cœur, est généralement déterminé dans un état fébrile. En le comptant, vous pouvez même déterminer la température: lorsque la température augmente de 1 ° C, le pouls accélère de 8 à 10 battements / min.

Lors de la mesure du pouls, il est important d'identifier son contenu, car ce facteur indique le travail du cœur. Le pouls lent parle de douleurs cardiaques, intenses - de la hauteur de la pression artérielle: plus elle est haute, plus le pouls est intense. Le degré de tension est déterminé en appuyant sur les doigts de l'artère.

Si vous devez déployer beaucoup d'efforts pour arrêter complètement le flux sanguin dans l'artère, le pouls est intense. Lorsque l'intensité du pouls est enregistrée, la pression artérielle est mesurée.

L'arythmie doit également être alertée par le manque d'ordre du rythme du pouls, dans lequel les ondes de pouls se succèdent à des intervalles différents. Cela indique un mauvais état du patient. Un pouls filiforme indique qu'une personne est au seuil de la vie ou de la mort.

Pouls 84 battements par minute est normal

Le pouls normal chez l'homme est une oscillation des parois vasculaires, se produisant conformément à un certain rythme et correspondant à la fréquence d'activité contractile du myocarde. L'indicateur normal de la fréquence de telles oscillations reflète donc l'activité correcte de toutes les structures du système circulatoire dans son ensemble.

En estimant le pouls, on ne peut pas juger de manière fiable tant l'intensité que la régularité de la contraction du myocarde, ainsi que l'état des parois vasculaires des artères. Dans une situation où les ondes de pouls sont générées à différents intervalles de temps, ce qui se produit avec un pouls irrégulier, le médecin traitant doit alors faire tout son possible pour trouver la cause fondamentale du développement de cette affection.

Les indicateurs de fréquence cardiaque normale se manifestent non seulement par son rythme, mais également par une certaine fréquence, représentant un nombre limité d’oscillations par unité de temps, à savoir par minute. Le pouls humain normal moyen est limité à 60 à 90 battements par minute. Un tel pouls figure parmi les priorités de la majorité des personnes en bonne santé qui sont dans un état de calme physique et psycho-émotionnel.

Pouls normal chez un adulte

En fonction du niveau du lit vasculaire, l'oscillation de la paroi vasculaire est mesurée, différents types de pulsations (artériel, capillaire, veineux) sont identifiés. L’étude de diverses caractéristiques du pouls permet d’évaluer l’activité du système cardiovasculaire, ainsi que la présence de perturbations hémodynamiques. La principale méthode d'étude des caractéristiques du pouls est la compression des artères dans les endroits les plus accessibles. Il est préférable de procéder simultanément à la palpation du pouls dans les deux extrémités supérieures et, en cas d'asymétrie du pouls, il est nécessaire de refléter ce fait dans le protocole. L'asymétrie des impulsions peut être observée avec diverses anomalies vasculaires, un blocage de la lumière du vaisseau, ainsi qu'un effet de compression sur la paroi vasculaire de l'extérieur.

Bien que le lieu le plus accessible pour la palpation du pouls soit la projection de l'emplacement de l'artère radiale, il est possible d'effectuer cette manipulation de manière fiable sur l'ensemble des vaisseaux superficiels (région temporale, fémorale, cervicale, dorsal du pied). La palpation par compression du pouls est une technique subjective qui ne présente pas une confiance absolue. Pour déterminer les caractéristiques objectives du pouls, il est nécessaire d'effectuer un enregistrement graphique ou une sphygmographie. Dans l’étude du pouls d’une personne en bonne santé par la méthode de la sphygmographie, on note une forte montée de l’onde de pouls et son lent déclin, ainsi qu’en présence d’une activité pathologique du système cardiovasculaire, une modification de la forme de l’onde de pouls.

Les principales caractéristiques de l'impulsion, qui sont nécessairement reflétées dans le protocole de sphygmographie, sont les suivantes: fréquence, rythme, tension, vitesse et remplissage. L'indicateur normal de la fréquence cardiaque est le niveau de 60 à 80 battements par minute. Par conséquent, toute modification de ce paramètre dans un sens ou dans l'autre indique une impulsion rare ou fréquente. Il existe des conditions physiologiques dans lesquelles il peut y avoir une légère modification du pouls normal, par exemple le syndrome hyperthermique, dans lequel une augmentation de la température de la peau de chaque degré est accompagnée d'une augmentation de la fréquence du pouls de 10 battements.

En plus de la détermination du pouls chez une personne en bonne santé ou malade, il est indispensable de déterminer le déficit du pouls, c’est-à-dire un nombre de battements plus petit que celui du cœur. L’apparition d’un déficit de pouls important chez le patient est révélatrice d’une insuffisance circulatoire et peut constituer le seul signe de cette affection potentiellement mortelle.

Un pouls normal chez l'homme implique l'observance du rythme d'apparition des ondes de pouls, qui sont enregistrées de manière égale par unité de temps. Dans une situation où l'apparition des impulsions est chaotique, nous parlons d'une impulsion arythmique.

Le processus de remplissage du pouls est influencé par la quantité de sang libérée dans le lit artériel pendant la systole, ainsi que par l'élasticité et l'étirement de la paroi vasculaire des artères. Dans des conditions normales, une personne a le pouls complet. Dans une situation où un plus petit volume de sang pénètre dans la circulation sanguine, un petit pouls est observé. Il existe un certain nombre de situations d'urgence graves dans lesquelles le remplissage du vaisseau avec du sang est si minime que le médecin ne peut enregistrer que le pouls filamenteux. Le processus de remplissage normal du pouls peut être extrêmement affecté par l'état insatisfaisant de la paroi vasculaire, observé dans les lésions athérosclérotiques. Une lésion myocardique grave, observée au cours de la lésion ischémique, s'accompagne de l'apparition de signes d'alternance de l'onde de pouls de la grande et de la petite obturation, c'est-à-dire du «pouls intermittent».

Le pouls capillaire est déterminé par l'expansion rythmique des artérioles de calibre minimal, résultant d'une augmentation nette et significative du gradient de pression dans le lit vasculaire artériel pendant la période de contraction systolique. A ce stade, on note la propagation d'une onde de pouls importante vers les artérioles de plus petit calibre et, en même temps, la préservation d'un flux sanguin continu dans le lit capillaire. L'impulsion capillaire a des valeurs maximales en cas d'insuffisance de la valve aortique. Il existe des conditions pathologiques dans lesquelles des capillaires sont impliqués dans les oscillations pulsatoires, par exemple une thyréotoxicose, une fièvre de type trépas. La détermination du pouls capillaire est réalisée par la méthode consistant à appuyer légèrement sur les lèvres à l'aide d'une lame de verre et à détecter un autre pouls correspondant à une rougeur et à un blanchiment de la membrane muqueuse.

Les impulsions veineuses sont représentées par des oscillations de la paroi vasculaire du lit veineux résultant de la contraction systolique et de la relaxation diastolique du cœur droit, qui provoquent une accélération et un retard alternatifs du flux veineux dans la cavité de l'oreillette droite et une tension et un affaissement correspondants de la paroi veineuse.

Les indicateurs de pouls normal chez une même personne peuvent varier considérablement en fonction de l'environnement et de l'état du patient. Le changement de la fréquence cardiaque au cours de l'activité physique est particulièrement prononcé. Les cardiologues recommandent donc à toute personne souhaitant faire du sport ou une autre activité physique active de déterminer à l'avance les valeurs normales du pouls avant l'exercice et au moment de l'activité physique maximale.

Ainsi, avec une longue marche tranquille, la fréquence d'un pouls normal peut atteindre 100 battements par minute, tandis qu'un jogging à court terme provoque des changements plus prononcés du pouls, même chez une personne en bonne santé.

La détermination du pouls au cours de l'activité physique à différents degrés d'intensité évitera le risque de développer des complications cardiovasculaires. Ainsi, l'augmentation du pouls à 130 battements par minute pour une personne en bonne santé ne constitue pas une indication de cessation de l'activité physique, alors que le niveau de 170 battements par minute est limite et que les cardiologues ne recommandent pas de soumettre le corps à une telle activité physique.

En outre, en plus de déterminer la fréquence du pouls pendant l'activité physique, vous devez enregistrer le temps pendant lequel le pouls se normalise après la cessation de l'activité physique. Dans des conditions normales, le pouls devrait revenir à la normale dans un délai maximal de cinq minutes.

Les valeurs d'un pouls normal peuvent varier considérablement en fonction du groupe d'âge et de l'état de la santé humaine. Ainsi, le pouls normal d'une personne sur 50 ans dépasse de 5 à 10 battements le niveau du pouls d'une personne plus jeune, ce qui s'explique par la restructuration physiologique des structures du système cardiovasculaire. En outre, la fréquence cardiaque normale chez les hommes a des valeurs relativement inférieures à celles des femmes.

Pouls normal chez un enfant

Lors de l'examen objectif systématique de l'enfant lors d'une visite au bureau de pédiatrie, la mesure du pouls est une condition préalable indispensable pour déterminer l'activité normale des structures de l'ensemble du système cardiovasculaire. L'identification des écarts les plus infimes par rapport aux valeurs normales du pouls chez l'enfant est la base pour effectuer un examen supplémentaire complet. Les écarts minimaux du pouls par rapport aux valeurs normatives ont généralement un caractère physiologique compensatoire et ne nécessitent pas de correction médicale. Des modifications plus prononcées doivent être considérées comme une pathologie urgente nécessitant une correction immédiate.

En ce qui concerne les facteurs affectant la fréquence du pouls chez l’enfant, il peut exister des indicateurs de l’état de l’environnement dans lequel il évolue de manière brève ou permanente, ainsi que de la présence ou de l’absence de toute maladie de fond. Les facteurs non modifiables reflétant l'état du pouls incluent l'âge de l'enfant. Il existe une dépendance de corrélation: «plus l'enfant est âgé, plus la fréquence du pouls est normale."

Un pouls normal chez un adolescent fait en moyenne 75 battements par minute, mais il peut varier légèrement de 60 à 80 battements par minute. Pour mesurer l'indicateur de pression des parois vasculaires du lit artériel, deux méthodes sont également utilisées: la palpation et l'enregistrement instrumental à l'aide de dispositifs spéciaux.

Les enfants de la période d’âge du nouveau-né mesurent le pouls dans la projection de la localisation de l’artère carotide, palpable dans toutes les conditions. Lors de l'examen d'enfants plus âgés, l'endroit le plus accessible pour la palpation est la surface palmaire de l'articulation du poignet dans la projection de l'emplacement de l'artère radiale.

La technique de la palpation du pouls chez un enfant ne diffère pas de celle utilisée chez les adultes. Tout d’abord, placez les doigts du milieu et de l’index sur la surface palmaire du poignet à l’emplacement de l’artère radiale et comptez avec précision les contractions du cœur pendant 30 secondes, puis multipliez les données par deux. Dans une situation où l'enfant présente des signes de perturbation du rythme de l'activité cardiaque, il est nécessaire de compter les battements de coeur pendant une minute.

La fiabilité des données obtenues dans le calcul peut considérablement diminuer en cas de non-respect de la technique de manipulation, ainsi qu'en cas de violation des conditions environnementales. Ainsi, pendant la journée, la fréquence du pouls d’un enfant peut être très différente, et cela dépend du degré de son activité physique et psycho-émotionnelle. Le pouls normal est au repos au minimum, ce qui est observé pendant la période de sommeil profond. Le plus favorable et informatif est donc la détermination de la fréquence du pouls immédiatement après le réveil. Lors du comptage du pouls, l'enfant doit être dans une position horizontale, car même une activité physique minime peut nuire à la fiabilité des résultats obtenus.

Ne tirez pas de conclusions et une fréquence cardiaque normale, basée uniquement sur une mesure ponctuelle du pouls. Il est nécessaire d’effectuer un décompte des impulsions pendant plusieurs jours en même temps, puis de déterminer la valeur moyenne de la fréquence normale pour cet enfant. La détermination du pouls au moment de l'activité physique revêt également une importance clinique, car en mesurant cet indicateur, il est possible de juger des possibilités de compensation dans chaque cas spécifique. Le pouls normal d'un enfant au moment de l'activité physique est calculé comme suit: 220 battements de cœur moins l'âge du patient en années. Dans le cas où le nombre calculé de contractions du cœur dépasse le pouls normal, déterminé par la formule même par 10 à 20 battements, vous devez immédiatement limiter l'activité physique.

Pression normale et pouls par minute

Etant donné que les indicateurs du gradient de pression sanguine dans la lumière du vaisseau jouent un rôle primordial dans le maintien d'un pouls normal, la définition de ces deux valeurs est obligatoire lors de l'examen du patient. Les modifications des indicateurs de pression artérielle ont, dans une plus grande mesure, une incidence négative sur des caractéristiques du pouls telles que la tension et la vitesse.

Ainsi, un pouls intense ou dur est observé chez un patient au moment d’une augmentation de la pression artérielle, car dans ces conditions, des efforts plus importants que la normale sont nécessaires pour comprimer l’artère et arrêter la pulsation de ses parois. Une pression artérielle basse s'accompagne de l'apparition d'un pouls léger, car des efforts minimes peuvent être nécessaires pour comprimer la paroi vasculaire.

La fréquence du pouls est également influencée par la fluctuation du gradient de pression dans le lit artériel vasculaire pendant la période de contraction systolique et de relaxation diastolique. Dans une situation où une augmentation rapide du gradient de pression dans la lumière aortique est observée pendant la période de contraction systolique, et une chute rapide de pression est observée pendant la période de relaxation diastolique, une dilatation rapide et un effondrement de la paroi vasculaire sont observés, ce qui accélère le pouls. Cette condition est la plus caractéristique des personnes souffrant d'insuffisance de la valve aortique.

En cas d'augmentation lente du gradient de pression sanguine dans la lumière de l'aorte pendant la période de contraction systolique et de diminution lente pendant la période de relaxation diastolique, on observe l'apparition d'un léger pouls lent qui est typique chez les personnes souffrant d'un rétrécissement de la bouche de l'aorte.

Ainsi, pour déterminer les modifications corrélées de la pression normale et des indices du pouls, il peut être nécessaire d’appliquer des méthodes d’instruments supplémentaires, à savoir la pression artérielle de Holter et la surveillance du pouls pendant la journée. Dans des conditions normales, les indicateurs de pression artérielle et de pouls peuvent varier légèrement, mais doivent être conformes aux normes d'âge.

Tableau du pouls normal chez l'homme

Dans leur pratique, les médecins de toutes spécialités s'appuient sur des normes et des algorithmes existants. Les cardiologues dans leur pratique utilisent également le cadre réglementaire pour déterminer la fréquence du pouls, en tant que critère principal de l'activité normale du système cardiovasculaire.

Le tableau ci-dessous indique les valeurs standard du pouls, en fonction de la catégorie d'âge du patient. En considérant ce tableau, il apparaît clairement que le pouls normal maximum est observé chez un enfant après la naissance et au cours du premier mois de sa vie, appelé période néonatale. Avec une augmentation de l'âge d'une personne, l'indicateur d'un pouls normal diminue et cette dépendance est observée jusqu'à ce qu'une personne atteigne l'âge de cinquante ans. Selon le tableau, un pouls normal à 60 ans dépasse la valeur d'un pouls à 50 ans. Vous pouvez donc noter en toute sécurité une augmentation du pouls chez une personne après 50 ans. Les recherches scientifiques dans le domaine de la cardiologie ont prouvé le fait qu'il y avait une forte accélération du pouls avec la réalisation d'un indicateur de 160 battements juste avant le début du décès.

Compte tenu de ce tableau de pouls normal et des données dont il dispose pour évaluer l’état du pouls chez l’être humain, il convient de rappeler que les indicateurs de ce tableau ne s’appliquent qu’aux individus en bonne santé. Les femmes souffrant d'une ménopause précoce sont sujettes à une tachycardie fonctionnelle due à des perturbations hormonales de l'organisme plutôt qu'à une perturbation du cœur. Un pouls normal à 40 ans chez cette catégorie de personnes peut donc dépasser les normes statistiques moyennes.

Le tableau ci-dessous représente les fréquences cardiaques normales basées sur les valeurs standard exclusivement en fonction des catégories d'âge, bien que les cardiologues notent des valeurs de fréquence cardiaque normale différentes selon le sexe. Ainsi, le pouls normal chez les femmes jeunes peut différer considérablement des indicateurs normaux du pouls des hommes du même groupe d'âge.

Pinterest