Traitement de l'anévrisme

Pas toujours, lorsqu'un anévrisme est détecté, un traitement est prescrit.

Il arrive que l’état de l’anévrisme n’inspire pas la peur et que le patient est simplement observé, lui proposant de mener une vie mesurée et de réaliser de temps en temps certains tests (mesure de la pression artérielle, tests sanguins de prothrombine et de cholestérol, réalisation d’échographies et de résonance magnétique).

Si, à la suite d'observations, le médecin conclut à la nécessité de traiter l'anévrisme, la question suivante se pose: quelle tactique de traitement doit-on suivre?

Méthodes de traitement

Le choix d'un traitement adéquat est important pour toute maladie, mais lorsqu'il s'agit d'anévrisme, le coût d'une erreur médicale devient, pas même la santé, mais la vie du patient.

Par conséquent, dès que le diagnostic d'anévrisme est posé, la décision sur la manière de procéder est prise individuellement et pour chaque patient, elle est différente. Le médecin doit évaluer non seulement l'état de l'anévrisme, mais également l'âge du patient, son état mental, ainsi que l'emplacement et la taille de l'anévrisme.

Habituellement, choisissez parmi trois options:

  1. Traitement thérapeutique.
  2. Chirurgie directe.
  3. Traitement endovasculaire.

La décision sur quelle option privilégier reste celle du neurochirurgien.

Traitement de l'anévrisme cérébral

S'il était possible de diagnostiquer un anévrisme cérébral avant son exfoliation, la méthode de traitement est choisie par la consultation composée d'un neurologue, d'un neurochirurgien et d'un neuroradiologue.

Consilium, avant de prendre une décision, examine les facteurs suivants:

  1. La taille, l'emplacement et l'apparence de l'anévrisme.
  2. Âge et santé du patient.
  3. Antécédents familiaux (qu'il y ait eu des cas de décès dans la famille du patient suite à une rupture d'anévrisme).
  4. Anomalies congénitales qui augmentent le risque de séparation des parois de l'anévrisme.

Traitement des anévrismes cérébraux non explosés

Une coupure chirurgicale, ou enroulement endovasculaire, peut être utilisée pour sceller un anévrisme cérébral non explosé afin de prévenir une future rupture. Cependant, avec certains anévrismes non explosés, ces procédures risquent d'être inefficaces.

Cependant, que la décision de procéder à une intervention chirurgicale soit prise dans un proche avenir ou que l'opération soit différée indéfiniment, le patient se voit proposer:

  • mener une vie saine (ne pas boire ni fumer);
  • surveiller la pression artérielle, le cholestérol et la coagulation du sang (vous ne pouvez pas permettre à des plaquettes élevées).

Traitement neurochirurgical de l'anévrisme

Il existe deux options pour de telles opérations:

Chirurgie directe

Dans ce cas, afin d'accéder à l'anévrisme, une trépanation du crâne est effectuée et un vaisseau sanguin alimentant l'anévrisme est trouvé. Ensuite, sur ce vaisseau, au cou de l'anévrisme, une petite pince spéciale est installée, laquelle ferme l'accès du sang à l'anévrisme.

Enroulement endovasculaire

Cette procédure est moins invasive et se déroule de la manière suivante: un cathéter spécial est inséré dans l'artère inguinale, puis à l'aide d'un cathéter comme guide, un fil de plastique souple est inséré dans l'artère pour atteindre l'anévrisme et y être assemblé sous forme de serpentin. Cet enchevêtrement perturbe la circulation sanguine, provoquant la coagulation du sang et l'isolement de l'anévrisme.

Les deux manipulations sont assez dangereuses, car elles peuvent causer deux complications très désagréables:

  1. Hémorragie cérébrale.
  2. Violation de l'apport sanguin au cerveau.

Chacune des procédures présente des inconvénients et des avantages: par exemple, l’enroulement endovasculaire est moins invasif et d’abord sûr, mais après cette manipulation, le risque de réhémorragie est élevé.

La chirurgie ouverte est plus invasive, mais si elle réussit, les complications, sous forme de saignement (comme dans le cas du traitement endovasculaire), ne sont pratiquement pas observées.

Note Actuellement, les neurochirurgiens en maîtrisent une autre, fondamentalement différente de la précédente, la chirurgie à cerveau ouvert. Son essence réside dans le fait qu'avant l'anévrysme, un soi-disant «flux de dérivation» est construit, à travers lequel le sang, contournant l'anévrisme, alimente le cerveau.

Traitement de l'anévrisme aortique

Traitement Thérapeutique des Piles d'Anévrisme

S'il n'y a pas de risque de rupture d'un anévrisme de l'aorte, le traitement d'entretien comprend les approches suivantes:

  1. Surveillance de la tension artérielle et nomination de bêta-bloquants pour réduire le taux de croissance de l'anévrisme.
  2. Les indicateurs de contrôle du cholestérol dans le sang et, si ces indicateurs sont élevés, la nomination d’un régime spécial anti-cholestérol.
  3. Le troisième élément est la nomination de vitamines antioxydantes. Mais ici, l'opinion des médecins divergent: certains pensent que ces médicaments réduisent le risque de rupture d'un anévrisme, d'autres sont convaincus que, dans ce cas, ces médicaments sont inutiles.

Certes, on a récemment pensé qu'il était possible de guérir une personne d'un anévrisme thoracique uniquement par chirurgie, par chirurgie directe de l'aorte.

Et la principale chose que le chirurgien doit prendre en compte lors de la réalisation d'une opération directe sur l'aorte est l'emplacement de l'anévrisme. Même si le médecin pratiquant l’incision en dépend, par exemple, si l’anévrisme est situé près de la valve aortique, l’incision est faite devant la poitrine. Dans ce cas, vous aurez peut-être besoin d’un traitement chirurgical ou du remplacement d’une des valves. coeurs. Avec un anévrisme situé sur la crosse aortique, une incision chirurgicale est également susceptible d’être pratiquée sur le devant de la poitrine. Mais l'incision standard pour l'anévrisme de l'aorte thoracique descendante, pratiquée sur le côté gauche de la poitrine.

Chirurgie de l'aorte thoracique directe

La tâche du chirurgien est de remplacer la partie affaiblie de l'aorte par un greffon. Le greffon est fabriqué à partir d'un matériau plus résistant qu'une aorte affaiblie. Cela permet au sang de traverser le vaisseau sans provoquer de renflement, c'est-à-dire d'empêcher la formation d'un nouvel anévrisme.

Très souvent, les personnes diagnostiquées avec l'aorte thoracique ont également diverses malformations cardiaques valvulaires et de graves maladies aortiques descendant dans la cavité abdominale ou allant vers d'autres grandes artères. C’est dans le traitement chirurgical d’anévrismes aussi complexes que l’opération ne se limite pas à isoler l’anévrisme, mais en même temps, une opération du cœur est réalisée et, si nécessaire, deux équipes opèrent en même temps - une équipe travaille avec l’anévrisme et l’autre effectue une opération complexe normalisation des vaisseaux périphériques.

Intervention endovasculaire avec l'aorte thoracique

Le support endovasculaire, sur l'anévrisme thoracique, est installé de la même manière que sur l'anévrisme cérébral (un cathéter est inséré dans l'artère inguinale par laquelle le stent est envoyé à l'anévrisme afin de le stenirovat). Mais cette méthode de traitement n’est pas très populaire auprès des chirurgiens et n’est utilisée que dans les cas où la chirurgie directe n’est pas recommandée.

Traitement de l'anévrisme abdominal

Actuellement, il existe trois options de traitement pour l'aorte abdominale.

Traitement thérapeutique de l'anévrisme abdominal (gestion par anticipation)

L'anévrisme de l'aorte abdominale, si sa taille ne dépasse pas 5 cm, ne nécessite pas de traitement chirurgical.

Dans ce cas, l'anévrisme doit être surveillé en permanence, c'est-à-dire qu'après un certain temps, une échographie doit être réalisée afin de ne pas rater le moment où l'anévrisme augmente, de sorte qu'il sera nécessaire de l'opérer.

Chirurgie directe pour anévrisme abdominal

La méthode la plus courante de traitement d'un grand anévrisme non stratifié situé dans la région abdominale est la chirurgie directe.

L'opération est la suivante: le chirurgien prend une petite taille juste au-dessus de l'os pubien. Des pinces sont ensuite appliquées sur l'aorte et une greffe est suturée, permettant ainsi au sang de circuler à travers le vaisseau sanguin, en contournant l'anévrisme.

Traitement endovasculaire

Cette procédure est réalisée exactement comme pour le traitement endovasculaire des anévrismes cérébraux et thoraciques, à la seule différence que le stent est placé dans l'anévrisme de l'aorte abdominale.

Mode de vie

Que doit faire une personne lorsqu'elle apprend qu'elle souffre d'un anévrisme de l'aorte:

  1. Si vous fumez, arrêtez de fumer.
  2. Si vous buvez, oubliez pour toujours cette mauvaise habitude.
  3. Aller sur un régime de fruits et légumes.
  4. Faire du yoga.

Anévrisme

L'anévrisme est appelé saillie ou expansion locale de la paroi d'un vaisseau sanguin, ce qui se produit en raison de son étirement et / ou de son amincissement.

Caractéristiques générales de la maladie

L'anévrisme est une maladie insidieuse qui, dans de nombreux cas, ne se manifeste pas de façon symptomatique. Le plus souvent trouvé par hasard lors d'un examen médical d'une personne concernant d'autres maladies.

Elle est congénitale et acquise en raison du développement de maladies telles que l'artériose ou l'athérosclérose. En outre, l'anévrisme peut être le résultat d'une lésion, de lésions vasculaires mycotiques ou syphilitiques. L'anévrisme apparaît le plus souvent dans la zone aortique.

Il y a de vrais et de faux anévrismes. Toutes les couches de la paroi des vaisseaux sanguins sont impliquées dans la formation de la vraie, qui se produit dans la syphilis et l'athérosclérose. Les faux anévrismes surviennent à la suite d'une lésion vasculaire, dans laquelle du sang est versé dans les tissus.

Après un certain temps, les parois de l'anévrisme se forment avec du sang autour de cette zone, un «choc anévrysmal» se forme, à la suite duquel les parois des vaisseaux commencent à se gonfler progressivement, ce qui conduit à une compression des organes environnants.

De nombreux médecins qualifient l'anévrisme de "bombe à retardement", qui peut "exploser" à tout moment.

Selon la théorie, un anévrisme peut se situer absolument dans n'importe quelle artère. Toutefois, la pratique montre que l'aorte est le plus souvent touchée - la plus grosse artère (la maladie dans ce cas s'appelle un anévrisme aortique) et les artères cérébrales (l'anévrisme des vaisseaux cérébraux).

L'aorte est divisée en deux sections: l'abdomen et le thoracique, respectivement, distinguent l'anévrisme de l'aorte abdominale et l'anévrisme de l'aorte thoracique.

Anévrisme de l'aorte abdominale

Dans l'aorte abdominale, le sang pénètre dans la partie inférieure du corps. Lorsque l'aorte a une zone affaiblie, elle commence à se gonfler ou à se dilater. Alors, un anévrisme de l'aorte abdominale apparaît. C'est très dangereux et constitue une menace réelle pour la santé humaine. Quand il se casse, les saignements internes commencent, ce qui peut être fatal.

Une autre "surprise" désagréable de l'anévrisme de l'aorte abdominale est la possibilité de formation de caillots sanguins pouvant déchirer les parois des vaisseaux et bloquer la lumière des vaisseaux plus petits. En conséquence, une thrombose artérielle se forme, provoquant une douleur intense et de graves complications. L'un d'eux est la probabilité de perdre un membre.

Anévrisme vasculaire cérébral

La maladie peut se développer en raison de modifications congénitales des parois des vaisseaux sanguins. En outre, on rencontre un anévrisme chez les personnes atteintes de désordres génétiques dans le corps, notamment: maladies des tissus conjonctifs, néphropathie polykystique, troubles de la circulation

Anévrisme vasculaire cérébral peut être une conséquence d'une blessure à la tête, apparaissent au cours d'une tumeur, une infection, en raison de l'hypertension artérielle et d'autres maladies vasculaires. La consommation de drogues et le tabagisme sont également les causes de l'anévrisme cérébral.

Cette maladie est également dangereuse, il peut s'agir d'une hémorragie cérébrale, d'une lésion du système nerveux, d'un accident vasculaire cérébral ou de la mort. Il existe un risque de formation et de développement de plusieurs anévrismes, ce qui augmente encore le risque de maladie.

Symptômes d'anévrisme

Les symptômes de la maladie dépendent de la présence de complications de l'anévrisme, du type de développement et de sa localisation. Les symptômes de l'anévrisme peuvent ne pas apparaître avant plusieurs années. Selon les statistiques, 25% des patients souffrant d'anévrisme le prenaient initialement pour migraine.

L'anévrisme cérébral asymptomatique est généralement détecté par hasard. À l'état non explosé, il provoque des sensations telles qu'une compression du cerveau et des nerfs crâniens, ce qui entraîne des maux de tête récurrents. En raison de la maladie, la vision est altérée, un strabisme peut survenir, l’odorat est partiellement perdu et certains patients souffrent de crises épileptiques. Lorsque l'anévrisme se rompt, une hémorragie interne se produit, accompagnée des symptômes correspondants.

L'anévrisme de l'aorte abdominale peut également être asymptomatique. Mais dans certains cas, des symptômes d'anévrisme apparaissent - le patient ressent une douleur lancinante et pressante à l'abdomen, à la poitrine, entre les omoplates, dans le bas du dos, sur les côtés, dans les fesses, les jambes. Parfois, il y a le bleuissement des doigts et la décoloration de la peau des mains.

Un anévrisme thoracique se caractérise par une douleur profonde et lancinante à la poitrine, irradiant parfois jusqu'à l'épaule. Également observé essoufflement, douleur et inconfort en avalant, toux. Fièvre possible et même perte de poids.

Lorsqu'un anévrisme rompu chez une personne apparaît une douleur intense, entraînant un état de choc. Le choc se traduit par une altération de la fonction respiratoire, une accélération du rythme cardiaque, une absence de réponse aux questions posées, une perte de la capacité de se déplacer.

En cas de douleur soudaine à la tête, à l'abdomen ou à la poitrine, ainsi que l'apparition des symptômes d'anévrisme décrits ci-dessus, il est urgent de consulter un médecin.

En cas de diagnostic rapide, un anévrisme aortique répond bien au traitement et sa rupture entraîne le plus souvent la mort.

Diagnostic de la maladie

Avant de traiter l'anévrisme, un diagnostic minutieux est nécessaire. Il existe actuellement plusieurs méthodes de diagnostic de l'anévrisme: un examen du vaisseau par rayons X (angiographie) permet de déterminer son état, la nature du flux sanguin et l'ampleur des modifications pathologiques.

À l'aide de l'angiographie tomographique et de l'angiographie par résonance magnétique, on obtient des images de vaisseaux sanguins et on évalue les caractéristiques du flux sanguin.

Ultrasound-Doppler (examen par ultrasons des vaisseaux sanguins) vous permet de voir une image de l'emplacement du vaisseau en volume, sous différents angles, afin d'évaluer son état et de déterminer l'étendue du processus pathologique.

Traitement de l'anévrisme

La médecine moderne utilise une seule méthode de traitement de l'anévrisme - l'intervention chirurgicale. Pendant la chirurgie, le vaisseau affecté est retiré et un vaisseau artificiel est cousu à la place.

Conduire des opérations ouvertes et fermées. Lorsqu'il est ouvert dans l'abdomen, le chirurgien fait une incision à travers laquelle la partie élargie de l'aorte abdominale est retirée et une prothèse est insérée à la place.

La deuxième méthode de traitement de l'anévrisme est l'endoprothèse. Une petite incision est pratiquée dans l’aine du patient, à travers laquelle la prothèse est insérée et placée dans la cavité de l’anévrisme.

Cette opération est faite selon les indications seulement d'un petit nombre de patients. En effet, il est probable qu’une nouvelle formation d’anévrisme se produise, ce qui entraînera une réopération.

En règle générale, les prothèses ne sont pas rejetées par le corps humain. Dans la plupart des cas, elles ne nécessitent pas de remplacement et restent en service jusqu'à la fin de la vie du patient.

Prévention

La meilleure prévention de l’anévrisme est un mode de vie sain, qui comprend l’activité physique, une nutrition adéquate, excluant les aliments contenant de grandes quantités de cholestérol, le rejet de l’alcool et le tabagisme, la normalisation du poids.

Rubriques de magazines

Cette maladie peut se développer dans le contexte d'autres maladies graves (infarctus du myocarde) ou être diagnostiquée à la naissance. Les symptômes de l’anévrisme cardiaque dépendent de la taille, du type de saillie, de l’état général du patient, de son mode de vie. La méthode la plus efficace pour traiter un anévrisme cardiaque est la chirurgie, mais elle n’est pas acceptable dans tous les cas.

Comment traiter un anévrisme cardiaque avec des médicaments?

Le traitement médicamenteux de cette maladie peut être utilisé dans plusieurs cas.

  • L'anévrisme du coeur a une petite taille, il ne grandit pas.
  • Les plaintes des patients sont enregistrées (rythme cardiaque anormal, essoufflement, douleur derrière le sternum).

En l'absence de symptômes, les médicaments ne sont pas prescrits et le patient est limité à certaines activités.

  • Régime alimentaire avec dosage quotidien adéquat de graisses, protéines, glucides.
  • Prévention de l'excès de poids: l'obésité nuit au travail du coeur.
  • Refus de mauvaises habitudes (alcool, tabac).
  • Promenades quotidiennes dans l'air frais.
  • Remplacer le travail manuel lourd par modéré.
  • Il existe des contre-indications à la manipulation chirurgicale du cœur.

Le traitement médicamenteux de l'anévrisme cardiaque vise à éliminer l'angine de poitrine et les arythmies.

À cette fin, divers médicaments peuvent être prescrits.

Les médicaments antiranginaux. Ils aident à éliminer rapidement les attaques d'angine de poitrine. En fonction de l'état de santé du patient au cours du premier traitement, plusieurs groupes de ces médicaments peuvent être prescrits.

  1. Nitrates (Nitroglycérine, Nitromint, Sustang, Nitrong). Ils contribuent à l'expansion des artères veineuses et des grandes artères, ce qui minimise la demande en oxygène du myocarde. Grâce aux nitrates, vous pouvez détendre les muscles des bronches, du tractus gastro-intestinal, de la vessie.
  2. Inhibiteurs des canaux calciques (Amlodipine, Ryodipine, Felodipine). Détendre les muscles, avoir un effet vasodilatateur. Les médicaments de ce groupe n’affectent pas la fréquence cardiaque, ce qui réduit le nombre de contre-indications à leur utilisation.
  3. Bêta-bloquants (Inderal, Anaprilin). Aidez à prévenir, débarrassez-vous des crises d'angine. Ne peut pas être prescrit aux patients souffrant de diabète et de bronchite.
  4. Médicaments en expansion coronarienne (papavérine, lidoflazine, validol). Utilisé dans les premiers stades de la maladie pour le soulagement des manifestations faibles de l'anévrisme.

Les médicaments antiplaquettaires (aspirine, tiklopidine, clopidogrel) aident à résoudre le problème de la formation de thrombus. Selon les statistiques, l'utilisation d'antiagrégants plaquettaires après le transfert d'un infarctus du myocarde réduit le risque (30%) de récidive d'un infarctus. Dans certains cas, plusieurs médicaments de ce groupe peuvent être prescrits (Aspirine + Clopidogrel). Pour le traitement des patients chez qui on a diagnostiqué un anévrisme du ventricule gauche (aigu / chronique) avec présence d'un thrombus pariétal, des anticoagulants (héparine, warfarine) sont prescrits, des médicaments antiplaquettaires supprimant la production de fibrine.

Statines (Livacor, Rovacor, Levostatin). Appliqué afin d'empêcher la formation de plaques de cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Pour obtenir le résultat souhaité, les statines doivent être utilisées en permanence: vous pouvez ainsi contrôler la quantité de «mauvais» cholestérol dans le système circulatoire. Il est interdit de prendre des statines chez les patients atteints d'insuffisance hépatique / rénale. Le nombre minimum de contre-indications contient des préparations à base d'ail (Eifitol, Alisat, Aikonol), mais l'effet thérapeutique des statines de ce groupe n'est pas aussi perceptible.

Inhibiteurs de l'ECA (Captopril, Lisinopril, Fosinopril). Utilisé comme moyen de corriger la pression artérielle, pour maintenir un volume de sang statique dans le corps. Les médicaments considérés aident à stabiliser le rythme cardiaque et à réduire le risque d'infarctus du myocarde. Obligatoire prescrit pour l'ischémie, après un pontage coronarien. La toux est l’effet indésirable le plus courant de la prise d’inhibiteurs de l’ECA.

Recommandations pour le traitement des remèdes populaires

Dans les premiers stades de développement, la maladie indiquée peut être traitée à la maison à l'aide de remèdes populaires. Cependant, il ne faut pas ignorer les visites chez le médecin: un anévrisme cardiaque peut provoquer des conséquences très négatives (y compris la mort). Par conséquent, il est nécessaire de prévoir un contrôle médical régulier de l'évolution de la maladie.

Plusieurs recettes populaires aident à soulager l’état du patient lors d’un anévrisme cardiaque.

La décoction des sommets de la jaunisse. Pour la cuisson devrait être 1 cuillère à soupe. l herbe spécifiée verser 1 cuillère à soupe. eau bouillie (froide). Vous devez faire cuire le bouillon au bain de vapeur pendant 15 à 20 minutes. Le mélange obtenu est emballé, insistez (environ 1 heure), filtré. Ce médicament doit être pris 4-5 p. par jour: une dose unique ne doit pas dépasser 1 cuillère à soupe. l La jaunisse du bouillon est assez amère, car elle peut être combinée avec du sucre.

Traitement de l'anévrisme

Causes de l'anévrisme

L'anévrisme est une pathologie d'un vaisseau sanguin dans lequel sa paroi s'amincit et se mute. Il y a une saillie du navire. Anévrisme des vaisseaux artériels et non veineux les plus sensibles.

Normalement, les vaisseaux sanguins humains sont formés de trois couches: tissu conjonctif, couche musculaire et membrane élastique. Lorsque deux d'entre eux sont absents pour cause de pathologie congénitale ou sous l'influence d'autres causes et que la paroi du vaisseau n'est représentée que par le tissu conjonctif, elle se gonfle sous l'influence du flux sanguin. Une capsule distincte est formée ou une partie du vaisseau est transformée, ce qui le rend ensuite sujet à une rupture soudaine suivie d'une hémorragie. La conséquence d'une rupture d'anévrisme est une hémorragie sous-arachnoïdienne non traumatique, car la rupture survient le plus souvent avec les artères atteignant et pénétrant dans le cerveau. Il existe des anévrismes congénitaux et acquis. Ils sont diagnostiqués dans l'enfance, mais le plus souvent, l'anévrisme de gap se développe entre 40 et 60 ans.

Les causes de l'anévrisme ne sont pas complètement explorées et de nombreuses études menées dans ce domaine permettent d'appeler cette pathologie multi-vecteur. Par exemple, sous l'influence de facteurs négatifs, la pathologie congénitale progresse. L'hypertension peut être à la base du développement de l'anévrisme, dans le contexte d'autres influences. Les facteurs d'anévrisme comprennent:

  • prédisposition génétique;
  • anomalies congénitales:
    • Syndrome de Marfan,
    • dysplasie fibreuse,
    • Syndrome d'Ehlers-Danlos
    • Syndrome d'Erdheim
    • déficit héréditaire en élastine;
  • long cours de maladies chroniques:
    • maladie polykystique des reins
    • hypoplasie de l'artère rénale,
    • la coarctation de l'aorte,
    • hypertension et autres maladies cardiovasculaires;
  • blessures artérielles mécaniques;
  • interventions opérationnelles;
  • embolie bactérienne, mycotique, tumorale;
  • athérosclérose, hyalinose à paroi vasculaire;
  • effets du rayonnement sur le corps (y compris traitement anticancéreux).

L'anévrisme des vaisseaux sanguins se dilate progressivement, il se produit par la tension des parois amincies avec l'augmentation du courant de sang pulsé. L'anévrisme comprend le cou, le corps et le dôme. Le cou est sa partie la plus forte, où les trois couches de cellules sont préservées. Le corps est une extension, une saillie et est déjà formé par une couche et se termine par un dôme, la partie la plus mince de la saillie. Dans le sac anévrismal, le flux sanguin ralentit et est significativement différent de celui du lit artériel distal. Cela est dû au fait que, pénétrant dans la cavité anévrysmale, le sang afflue le long des parois et que le flux central est restreint par le mécanisme de turbulence et la présence de masses thrombotiques dans l'anévrisme.

La formation et la présence d'un anévrisme sont généralement asymptomatiques et une altération du bien-être est observée lors d'une rupture soudaine d'un anévrisme ou d'un état de débordement avec le sang proche de celui-ci. Habituellement, le corps réagit négativement à une augmentation de pression, lorsque le débit sanguin dans les vaisseaux affaiblis augmente, la rupture est alors plus probable.

Les raisons de la rupture de l'anévrisme sont considérées comme:

  • hypertension artérielle;
  • débit sanguin turbulent caractéristique des points de bifurcation artériels ou de leurs courbures;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • exercice excessif;
  • surmenage émotionnel;
  • grossesse et accouchement.

La rupture d'anévrisme se manifeste par des symptômes perceptibles, non seulement impossibles à ignorer, mais également impossibles:

  • mal de tête avec les caractéristiques suivantes
    • comparable à un coup soudain,
    • forte, lancinante à l'arrière de la tête,
    • caractère chaud et éclatant;
  • nausée et vomissements répétés;
  • agitation psychomotrice;
  • altération de la conscience avec les caractéristiques suivantes
    • diverses durées - à court terme et à long terme,
    • divers degrés - à la fois un léger assombrissement de l'esprit et un coma atonique
  • l'hyperthermie;
  • cou raide;
  • photophobie et rejet du bruit.

Un tel tableau clinique est typique chez patients les patients recrutés. Selon la localisation de l'anévrisme et le type de vaisseau endommagé, des symptômes spécifiques sont possibles - des dommages à la fonction visuelle aux états convulsifs et au coma.

La localisation de l'anévrisme crée la base d'une classification large de cette pathologie:

  • anévrisme de l'artère cérébrale est le type le plus commun d'anévrisme. Accompagné de maux de tête, perte de conscience; Il y a plusieurs sous-espèces:
    • artère carotide interne
    • artère connective antérieure cérébrale ou antérieure,
    • artère cérébrale moyenne,
    • artère principale
    • artère vertébrale;
  • anévrisme aortique - se manifeste en appuyant dans la partie correspondante du corps, et parfois palpable tangible; distinguer:
    • anévrisme de l'aorte thoracique,
    • anévrisme de l'arc aortique,
    • anévrisme de l'aorte abdominale;
  • L'anévrisme cardiaque est une saillie sacciforme de la paroi cardiaque, apparaissant généralement dans la zone touchée par un infarctus, où la cicatrice se développe et après la saillie de la paroi.
  • anévrisme vasculaire périphérique - se développe dans les vaisseaux des extrémités et provoque donc une douleur intense dans les bras ou les jambes.

Comment traiter l'anévrisme?

L'anévrisme fait référence au groupe de maladies, qui ne peuvent être surmontées que par une intervention chirurgicale. Le traitement de l'anévrisme dépend de son emplacement, de la présence ou de l'absence d'un intervalle, du degré de dommage causé aux zones proches, des caractéristiques individuelles de l'organisme, mais il s'agira toujours d'une opération.

Le traitement chirurgical de l'anévrisme a pour objet l'excision de la zone endommagée du vaisseau et son remplacement par une prothèse en plastique ou un fragment d'un vaisseau sanguin provenant d'une autre partie du corps. Il est recommandé de privilégier les opérations dans des centres vasculaires spécialisés ayant l'expérience de telles opérations, avec des indicateurs minimaux de mortalité, d'invalidité et de complications.

L'intervention chirurgicale en cas de rupture de l'anévrisme doit être aussi urgente que possible afin d'exclure le vaisseau endommagé de la circulation sanguine. Avec les anévrismes non explosés, le moment choisi pour l'opération est sans importance, il peut être réalisé dans les prochaines années.

La présence chez le patient de complications aussi terribles qu’une re-rupture de l’anévrisme, le développement de l’angiospasme a une grande influence sur le choix d’une tactique chirurgicale réussie. Lors de la re-rupture de l'anévrisme, en cas d'état compensé du patient, il est montré qu'une opération d'urgence éteint l'anévrisme de la circulation sanguine.
À ce jour, deux méthodes sont utilisées pour désactiver les anévrismes du sang:

  • Opération microchirurgicale ouverte - sous anesthésie générale, à l'aide d'un microscope opératoire et d'une technique microchirurgicale, à savoir:
    • craniotomie,
    • dissection de la dure-mère,
    • dissection arachnoïdienne avec libération des grands vaisseaux de la base du cerveau et de l'anévrisme,
    • désactiver l'anévrisme de la circulation sanguine par coupure;
    • fermer la plaie.
  • Intervention endovasculaire - est prescrite pour les anévrismes de localisation difficile, chez les patients d'un âge avancé (plus de 75 ans) et dans d'autres types de circonstances impossibles pour un anévrisme de coupure; suggère:
    • introduction dans la cavité de l'anévrisme, cathéter à ballonnet amovible Serbinenko;
    • introduction de micropieux Guglielmi platine électriquement détachables dans la cavité de l'anévrisme;
    • la formation de thrombus se produit dans la cavité de l'anévrisme, à la suite de quoi il est coupé de la circulation sanguine.

Le groupe d'interventions chirurgicales palliatives comprend:

  • installation de capteurs de pression intracrânienne,
  • drainage du système ventriculaire du cerveau,
  • installation de capteurs de microdialyse et tension d'oxygène dans les tissus.

Le premier jour après l'opération, et peut-être davantage, le patient se trouve dans le service de neuro-réanimation. Ici, la prévention des complications est réalisée, tous les indicateurs vitaux sont soigneusement surveillés. Si l'état de la maladie est évalué de manière satisfaisante, le patient est autorisé à être transféré au service de neurochirurgie un jour plus tard. Lorsque l'état de santé se dégrade et que les indices diminuent, une TDM du cerveau en urgence est prescrite, dont les résultats déterminent la tactique de traitement à suivre, pouvant aller jusqu'à la réintervention.

À quelles maladies peut-on associer

Les anévrismes vasculaires sont souvent essentiellement basés sur des maladies congénitales, des problèmes du système cardiovasculaire et de la pression artérielle.

Maladies congénitales qui causent le développement de l'anévrisme, appelé:

  • Le syndrome de Marfan est une maladie génétique héritée de manière autosomique dominante, caractérisée par une lésion caractéristique du système cardiovasculaire, du squelette et des yeux. est une collagénopathie ou une défaillance systémique du tissu conjonctif;
  • dysplasie fibreuse - affecte principalement les os, est de remplacer le tissu osseux par un tissu conjonctif spécial;
  • Le syndrome d'Ehlers-Danlos est un groupe de maladies systémiques héréditaires du tissu conjonctif causées par un défaut de synthèse du collagène;
  • Le syndrome d'Erdheim est un type d'anévrisme aortique résultant d'une nécrose et d'une déchirure des couches moyenne et interne de l'aorte, pouvant entraîner une rupture ou une exfoliation de l'aorte.

Une maladie hypertensive et une crise hypertensive peuvent contribuer à la formation et à la rupture d'anévrismes.

Traitement de l'anévrisme à la maison

Le traitement de l'anévrisme à domicile n'est pas possible car, dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'observation au dispensaire ne peut être attribuée qu'à un patient chez qui un anévrisme a été diagnostiqué, mais avec un risque minimal de rupture. Si la probabilité de rupture d'un anévrisme due à des facteurs externes ou internes est hautement évaluée, le placement le plus urgent du patient dans un service spécialisé sera recommandé.

Si le patient reste à la maison, il lui est recommandé de respecter scrupuleusement les prescriptions du médecin, de mener une vie saine, de suivre un régime quotidien et d’avoir une alimentation équilibrée. Les mauvaises habitudes telles que le tabagisme et l'alcoolisme augmentent le risque de rupture primaire et répétée de l'anévrisme.

Quels médicaments pour traiter l'anévrisme?

Les préparations pour le traitement conservateur des anévrismes ne sont pas prescrites, car la chirurgie est considérée comme une priorité du traitement. Cependant, l'opération est impossible sans l'utilisation de médicaments dont les noms et les dosages sont déterminés par le médecin traitant, le chirurgien et l'anesthésiste, qu'il rapporte au patient ou à ses proches.

Traitement de l'anévrisme par des méthodes folkloriques

Le traitement des remèdes populaires d'anévrysme est inacceptable. La rupture d'anévrisme, ainsi que l'état qui s'en approche, est considérée comme critique et nécessite des soins médicaux immédiats. Souvent, il s’agit d’une intervention chirurgicale, mais pendant la période de convalescence, on ne peut pas compter sur l’impact des drogues traditionnelles. Ceux-ci n'ont pas de mécanisme d'influence sur la structure des vaisseaux sanguins.

Cependant, avec votre médecin en cas de suspicion d'anévrisme vasculaire ou de résolution de sa rupture, vous pouvez examiner la possibilité de prendre des extraits médicinaux ayant un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire et normalisant la pression artérielle. Ce sont, par exemple, des extraits d'herbes telles que l'arnica, l'astragale, l'épine-vinette, la dame séchée, l'aronia, le sac à main de berger, etc.

Traitement de l'anévrisme pendant la grossesse

La grossesse est un facteur de risque de rupture d'anévrisme. Cependant, selon les statistiques médicales, la fréquence maximale de rupture d'anévrysme se situe entre 40 et 60 ans, ce qui suggère que cette maladie est rare pendant la grossesse.

Il est recommandé à la femme envisageant une grossesse de normaliser son état de santé et, en cas de risque élevé de maladies vasculaires, de rechercher un anévrisme. La présence d'un anévrisme ne constitue pas une contre-indication à la survenue d'une grossesse. Cependant, dans ce cas, il est recommandé à la femme enceinte d'être aussi attentive que possible à son état de santé - évitez tout stress physique et émotionnel, surveillez votre pression artérielle et traitez tout inconfort similaire à la rupture anévrysmale ou s'approcher de l'état pour informer le médecin.

Quels médecins contacter si vous avez un anévrisme

  • Équipe de secourisme
  • Cardiologue
  • Neurologue
  • Neurochirurgien

Le diagnostic intentionnel d'un anévrisme seul est rarement réalisé, généralement dans le cadre d'une enquête exhaustive, présentée en partie par les méthodes instrumentales utilisées pour la détermination de la rupture d'un anévrisme.

En ce qui concerne un patient se plaignant de symptômes caractéristiques d'une rupture d'anévrisme ou d'une hémorragie sous-arachnoïdienne non traumatique, appliquer:

  • angiographie cérébrale - pour déterminer la présence et les causes d'une hémorragie; lorsqu'un anévrisme est détecté, il permet d'analyser le spasme vasculaire;
  • tomodensitométrie - pour déterminer la présence d’une hémorragie et en évaluer l’intensité, la prévalence, la présence et la taille, ainsi que l’hématome intracérébral ou une hémorragie intraventriculaire, foyers d’ischémie; si nécessaire, il est possible d'évaluer la gravité et la nature de l'hydrocéphalie, syndrome de luxation;
  • tomographie par résonance magnétique - pour déterminer la présence d'une hémorragie non seulement dans les périodes aiguës mais aussi subaiguës et chroniques, supprime la nécessité d'une angiographie cérébrale invasive en cas de contre-indication (par exemple, en cas d'intolérance à l'iode);
  • Ponction lombaire - pour la détermination de l’hémorragie sous-arachnoïdienne due à la rupture d’un anévrisme; le liquide céphalo-rachidien est prélevé et taché de sang de manière intense et uniforme le premier jour après l'hémorragie;
  • dopplerographie transcrânienne - pour déterminer la vitesse du flux sanguin dans les principales artères du cerveau, la localisation du spasme, la dynamique de son développement et le degré de rétrécissement de la lumière de l'artère.

Les symptômes de rupture d'anévrisme prennent souvent la forme de "masques" d'autres maladies. La probabilité d'un diagnostic erroné ou prématuré est souvent estimée à 25%. Ces maladies nécessitent un diagnostic différentiel pour exclure un anévrisme, à savoir:

  • crise hypertensive,
  • migraine,
  • intoxication alimentaire aiguë
  • psychose aiguë
  • radiculite,
  • méningite

Une visite opportune chez le médecin, ainsi que sa réponse rapide au problème, impliquent de grandes chances de surmonter la crise avec des perspectives favorables pour l'avenir.

Anévrisme des vaisseaux cérébraux: causes, signes, conséquences, opération

Parmi les maladies cérébrovasculaires, l’anévrisme peut être considéré comme le plus dangereux. En raison d'une modification de la structure du vaisseau, celui-ci perd son élasticité, ce qui peut provoquer une rupture avec hémorragie dans la région sous-arachnoïdienne ou dans la substance du cerveau. L'anévrisme des vaisseaux cérébraux entraîne de graves troubles circulatoires, le décès. La tumeur dans le vaisseau se remplit progressivement de sang et grossit. En plus de la rupture de l'anévrisme, le fait de déformer le vaisseau représente également un danger. La zone convexe peut appuyer sur le tissu cérébral, les nerfs.

L'anévrisme a une structure particulière qui détermine le risque élevé de rupture. La structure naturelle à trois couches de l'artère n'est conservée que dans le cou de la formation, cette section est la plus durable. Dans les murs du corps de l'éducation, la membrane élastique est déjà cassée, il y a un manque de couche musculaire. La section la plus amincie de l'anévrisme est le dôme formé par l'intima du vaisseau. Ici, il se brise, provoquant une hémorragie.

Anévrisme cérébral: types

Différence anévrisme du cerveau dans la forme, la taille, le type. Les formations peuvent être en forme de fuseau, sacculaires, latérales, se composer de plusieurs chambres et une. Un anévrisme en forme de fuseau est formé après l'expansion d'une certaine partie de la paroi du vaisseau. Pour l'anévrisme latéral est caractérisé par sa formation sur la paroi du vaisseau.

Les formations géantes sont généralement situées dans la région de la bifurcation, dans l'artère carotide passant par le sinus caverneux, atteignent 25 mm. Petite éducation a une taille allant jusqu'à 3 mm. Le risque d'hémorragie augmente considérablement avec l'augmentation de la taille de l'anévrisme.

Il est de coutume de distinguer deux types principaux de formations dans les vaisseaux cérébraux: artériel et artérioveineux.

Anévrisme artériel

Lorsque les parois des vaisseaux artériels sont gonflées comme une sphère ou un sac, il s'agit d'un anévrisme artériel. Le plus souvent, l'emplacement de ces formations devient le cercle de Willis à la base du crâne. C'est là que les artères sont ramifiées au maximum. Il existe plusieurs formations uniques, géantes et petites.

Anévrisme artérioveineux

Lorsque les vaisseaux veineux du cerveau sont dilatés et forment un enchevêtrement, la formation est un anévrisme artérioveineux. Lors du signalement des vaisseaux veineux et artériels, ce type d'anévrisme peut se développer. Il y a moins de tension artérielle dans les veines que dans les artères. Le sang artériel est libéré sous haute pression dans les veines, ce qui provoque l’élargissement, la déformation et l’apparition d’anévrismes. Le tissu nerveux est comprimé, on observe un apport de sang au cerveau.

Anévrisme de la veine de Galen

Rarement anévrisme de la veine de Galen. Cependant, un tiers des malformations artério-veineuses chez les jeunes enfants et les nouveau-nés sont à l'origine de cette anomalie. Cette éducation est deux fois plus courante chez les garçons. Les projections pour cette maladie sont défavorables - la mort survient dans 90% des cas en bas âge et pendant la période néonatale. Lorsque l'embolisation reste une mortalité élevée - jusqu'à 78%. La symptomatologie est absente chez la moitié des enfants malades. Il peut y avoir des signes d'insuffisance cardiaque, l'hydrocéphalie se développe.

Anévrisme Bagulaire

Un sac de sang rond ressemble visuellement à un anévrisme sacculaire. Il est attaché à la branche des vaisseaux sanguins, l'artère principale avec son cou. Ce type d'anévrisme est le plus commun. Se développe le plus souvent à la base du cerveau. Il survient généralement chez les adultes. Une formation typique a une petite taille, moins de 1 cm. Elle sécrète structurellement le fond, le corps et le cou.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de l'anévrisme dépendent en grande partie de la zone du vaisseau où il se trouve. Symptômes de l'anévrisme:

  • Faiblesse;
  • Des nausées;
  • Vision floue;
  • La photophobie;
  • Des vertiges;
  • Trouble de la parole;
  • Problèmes d'audition;
  • Engourdissement d'un côté du corps, visage;
  • Maux de tête;
  • Double yeux.

Il est plus facile d'identifier l'éducation au stade de sa rupture, lorsque les signes sont plus prononcés.

Mal de tête

Une douleur locale à la tête d'intensité différente, qui se répète dans une région, est caractéristique de l'anévrisme cérébral. Avec la défaite de l'artère basilaire, la douleur survient dans une moitié de la tête, lorsque la formation se situe dans l'artère cérébrale postérieure, la douleur apparaît dans le temple, la région occipitale. Pour les anévrismes des artères antéro-connectives et du cerveau antérieur, une douleur intense dans la région orbitale frontale est courante.

Autres signes d'anévrisme

Il y a d'autres signes d'un anévrisme cérébral. Les symptômes suivants sont possibles:

  1. Sifflement âpre dans l'oreille;
  2. Le strabisme est observé;
  3. Perte d'audition unilatérale;
  4. La paupière supérieure est en baisse (phénomène de ptose);
  5. L'élève se dilate;
  6. La vision double apparaît;
  7. Faiblesse soudaine dans les jambes;
  8. La vue est brisée: tout devient boueux, les objets sont déformés;
  9. Parésie du nerf facial de type périphérique;
  10. Les champs de vision sont déformés ou tombent.

En général, les symptômes de l'anévrisme peuvent ressembler aux signes d'un accident vasculaire cérébral, de troubles circulatoires.

Attention! Si même les symptômes individuels de l'anévrisme sont observés, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Lorsque l'état est grave, il est important d'appeler immédiatement une ambulance. Traitement opportun, la chirurgie peut faire face à la maladie.

Causes des anévrismes cérébraux

Pour le moment, une théorie complète de l'apparition d'anévrismes est en cours de développement. Cependant, les facteurs qui contribuent au développement des formations sont suffisamment étudiés.

Les anomalies congénitales présentes dans la couche musculaire des artères cérébrales sont la cause la plus grave du développement des anévrismes. Ils apparaissent souvent dans les zones de forte flexion des artères, leurs articulations. Il y a une carence en collagène, provoquant des formations anormales. Ce facteur est héréditaire.

Causer l'apparition d'anévrismes et de troubles hémodynamiques: débit sanguin irrégulier, hypertension artérielle. Cela se manifeste avec la plus grande force dans les zones de ramification des artères. Le flux sanguin est interrompu, exerce une pression sur la paroi du vaisseau déjà déformée, ce qui conduit à son amincissement, sa rupture.

Une maladie génétique causant des dommages vasculaires est un phénomène pathologique lorsque les veines et les artères du cerveau se mêlent, perturbant la circulation sanguine. Des anévrismes et des néoplasmes malins accompagnent la métastase des tumeurs du cou et de la tête. Il convient de noter quelques autres causes d'anévrismes:

  • Fumer;
  • Usage de drogues, en particulier cocaïne;
  • Diverses maladies du système vasculaire dans son ensemble;
  • Athérosclérose;
  • Le cancer;
  • Les infections;
  • Hypertension artérielle;
  • Blessure, blessure à la tête.

Tous ces facteurs compromettent le système circulatoire, les vaisseaux sanguins, contribuent au développement des anévrismes.

Rupture d'anévrisme et ses conséquences

Une rupture d'anévrisme à l'endroit le plus mince conduit à une hémorragie de type sous-arachnoïdien ou à un hématome intracérébral. Le sang peut pénétrer dans les ventricules du cerveau, le tissu cérébral. Dans 100% des cas, le spasme vasculaire se développe. Une hydrocéphalie occlusive aiguë du cerveau est susceptible de se produire lors de la fermeture du tractus cérébro-spinal avec une accumulation de sang dans les ventricules, un œdème cérébral. Le tissu cérébral réagit aux produits de désintégration du sang: la nécrose est caractéristique, de même que l'arrêt du travail des zones cérébrales individuelles.

En cas de rupture d'anévrisme, une paralysie partielle, de graves nausées, des maux de tête et des vomissements surviennent. La conscience est confuse, le patient peut tomber dans le coma. Il existe des convulsions, caractérisées par un ptosis et diverses déficiences visuelles.

Complications après la rupture d'un anévrisme

En raison d'une hémorragie provoquée par la rupture d'un anévrisme, il existe un certain nombre de complications. Il y a angiospasme cérébral, une rupture répétée de l'anévrisme est probable. Peut-être le développement d'une ischémie cérébrale, qui est mortelle dans 17% des cas. Les complications sont similaires à celles d'un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique. Dans certains cas, après une rupture d'éducation se développe un syndrome convulsif. Les complications suivantes sont probables.

  1. Syndrome de douleur Après un AVC, des attaques douloureuses d'intensité et de durée variables peuvent se développer. Douleurs palpitantes et lancinantes, les analgésiques atténuent à peine la sensation de chaleur.
  2. Déficience cognitive. Les patients perdent la capacité de traiter les informations externes, de les percevoir. La logique et la clarté de la pensée, de la mémoire et la capacité de planifier, d'apprendre et de prendre des décisions sont perdues.
  3. Troubles psychologiques. La dépression, les sautes d'humeur, l'irritabilité, l'insomnie, l'anxiété sont caractéristiques.
  4. Difficulté à faire ses besoins et à uriner. Les patients ont des difficultés avec la vessie, les intestins, leur vidange.
  5. Déficience visuelle: l'anévrysme de l'artère carotide est caractérisé par une diminution de l'acuité visuelle, une perte de zones du champ visuel, une vision double.
  6. Déglutition difficile ou avec facultés affaiblies. Cette complication peut entraîner des aliments pénétrant dans la trachée et les bronches et non dans l'œsophage. La déshydratation et la constipation sont probables.
  7. Violations de comportement. Caractérisé par une instabilité émotionnelle, une réaction lente, une agression ou une peur.
  8. Troubles de la perception. Le patient n'est pas capable de saisir l'objet, ne comprend pas ce qu'il voit devant lui.
  9. Problèmes d'élocution. Compréhension difficile et reproduction de la parole. Les patients ont du mal à compter, écrire, lire. Cette complication est typique en cas de lésion de l'hémisphère gauche du cerveau (droitiers).
  10. Troubles du mouvement. Il y a la paralysie, la faiblesse, les malades bougent et marchent avec difficulté, la coordination est altérée. Parfois, il y a une hémiplégie - des troubles du mouvement d'un côté du corps.

Après la rupture de l'anévrisme, il est important de commencer le traitement rapidement afin d'organiser correctement la rééducation ultérieure du patient.

Intervention chirurgicale

Dans la plupart des cas, la chirurgie est considérée comme le traitement le plus efficace contre l'anévrisme. Produire des coupures, renforcer les parois des vaisseaux sanguins, violer la perméabilité des vaisseaux sanguins sur le site de la lésion avec des spirales microscopiques spéciales.

Coupure

La coupure est réalisée par chirurgie directe. L'opération est ouverte intracrânienne. L'anévrisme est interrompu par le flux sanguin général, tout en maintenant la perméabilité du porteur et des vaisseaux environnants. Le prélèvement de sang dans tout l'espace sous-arachnoïdien ou le drainage d'un hématome intracérébral est obligatoire.

Cette opération est reconnue en neurochirurgie comme l'une des plus difficiles. Le cou de l'anévrisme doit être immédiatement bloqué. Un accès chirurgical optimal est sélectionné, un équipement de microchirurgie moderne et un microscope opératoire sont utilisés.

Renforcement des parois du navire

Parfois eu recours à la méthode de renforcement des parois de l'anévrisme. La zone touchée est enveloppée d'une gaze chirurgicale, ce qui provoque la formation d'une capsule spéciale à partir du tissu conjonctif. L'inconvénient de cette méthode est sa forte probabilité de saignement postopératoire.

Chirurgie endovasculaire

Méthode désormais populaire de violation ciblée de la perméabilité de l'anévrisme. La partie souhaitée du navire est artificiellement bloquée à l’aide de micro-bobines spéciales. La perméabilité des vaisseaux adjacents est soigneusement étudiée, l'opération est contrôlée par une angiographie. Cette méthode est peu invasive, largement utilisée en Allemagne. L'opération ne nécessite pas une ouverture du crâne, moins traumatisante.

Anévrisme avant et après chirurgie endovasale

Complications postopératoires

Il y a souvent des complications postopératoires. Ils sont généralement associés au développement d'une hypoxie cérébrale, de spasmes vasculaires, en particulier lorsque l'intervention a été réalisée dans la période aiguë d'hémorragie cérébrale. En outre, des complications sont observées lorsque les parois des anévrismes sont endommagées. Dans certains cas, le microspiral perce le mur.

La privation d'oxygène est caractéristique de l'obstruction complète ou partielle du vaisseau porteur de l'anévrisme. Maintenant, grâce aux techniques modernes, l’espace du vaisseau peut être élargi et renforcé artificiellement pour fournir le flux sanguin nécessaire dans des zones strictement définies.

L'issue fatale est probable si l'anévrisme est un géant, s'il est dans une phase de développement difficile. Il est important de commencer le traitement à temps, d’effectuer une intervention chirurgicale sans déclencher la maladie. La mortalité est minime, si la maladie n'a pas eu le temps d'aller au stade aigu, l'opération est directe. Les décès individuels sont probablement dus aux caractéristiques individuelles de l'organisme, qui ne sont pas directement liés à la maladie, à l'opération.

Traitement non chirurgical

Malgré le fait que la méthode principale et radicale de lutte contre la maladie est la chirurgie, un traitement conservateur est également appliqué. Tout d'abord, il est nécessaire d'être constamment sous la surveillance d'un médecin. Chaque patient a besoin d'une approche individuelle, vous devez prendre en compte son état dans son ensemble, toutes les caractéristiques du corps. Cette approche est également importante dans le choix du traitement chirurgical. Divers médicaments sont utilisés pour prévenir la rupture de l'anévrisme, pour améliorer l'état général.

  • Antiémétiques et analgésiques. Ils sont nécessaires pour améliorer l'état du patient.
  • Préparations pour stabiliser la pression artérielle. Le plus important est d’assurer un certain seuil fixe, au-dessus duquel la pression ne sera pas augmentée. La croissance de la pression artérielle peut entraîner une rupture de l'anévrisme, une hémorragie.
  • Médicament anticonvulsivant. Ces médicaments sont également généralement prescrits, car des crises sont susceptibles de se produire.
  • Bloqueurs des canaux calciques. Les préparations préviennent les spasmes cérébraux, stabilisent les vaisseaux sanguins. Il est nécessaire d'utiliser des médicaments pour que le sang n'arrête pas l'accès aux parties du cerveau qui ont souffert du développement de l'anévrisme.

Il est optimal de combiner un traitement conservateur et un traitement chirurgical, car un anévrisme cérébral nécessite une intervention chirurgicale précise pour réduire le risque de rupture et prévenir la mort.

Prévention de l'anévrisme cérébral

Tout d’abord, il faut faire attention au facteur de transmission héréditaire de la maladie, à sa prédisposition. La prévention de l'anévrisme cérébral repose sur le diagnostic rapide de la maladie, la détection des symptômes et l'examen, après quoi un traitement approprié est immédiatement prescrit. La tomographie par résonance magnétique et la tomodensitométrie du cerveau donnent des résultats suffisamment fiables. Également effectuer une angiographie.

Une personne qui soupçonne déjà la présence de cette maladie devrait rester dans un état spécial, non seulement physiquement, mais aussi émotionnellement. Il est important de ne pas trop travailler, d'éviter le surmenage. Il est nécessaire de faire des efforts pour stabiliser constamment le fond émotionnel et non surexcité. Nous devons oublier le stress, les soucis, les vaines offenses et les doutes, nous devons vivre dans le présent et en profiter au quotidien.

Il est important de réduire au minimum les risques d'endommager les vaisseaux sanguins et les blessures à la tête. Il est nécessaire de surveiller constamment la pression artérielle. La détection rapide des saignements préventifs primaires joue un rôle majeur. Ignorer les symptômes d'un anévrisme cérébral ne peut pas - vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

Pinterest