Quel danger cache un anévrisme cardiaque pour un enfant?

La pathologie du système cardiovasculaire chez les enfants et les adolescents provoque toujours une vigilance non seulement chez les parents, mais aussi chez les médecins. Après tout, la santé et la vie normale de toute personne dépendent de la qualité du développement et de la formation du cœur. Il est particulièrement important d'identifier toutes les pathologies du muscle cardiaque et des valves de cet organe pendant l'enfance. Ce sont souvent les malformations du système cardiovasculaire qui entraînent le sous-développement de tous les autres systèmes organiques et provoquent également l'apparition de conditions d'urgence.

Qu'est-ce que l'anévrisme?

Le terme "anévrisme" est utilisé pour désigner l'amincissement et la saillie pathologiques de la paroi vasculaire dans le corps. Puisque le cœur se développe à partir des mêmes éléments embryonnaires que tous les vaisseaux du corps humain, l’amincissement de sa paroi et sa saillie sous l’effet de la pression artérielle sont désignés par le même terme. L'anévrisme du coeur chez les enfants, bien qu'il s'agisse d'une maladie assez rare (diagnostiqué chez moins de 1% des enfants), est sans aucun doute considéré comme une pathologie très dangereuse et plutôt insidieuse. Le fait est que la formation d'un tel anévrisme chez l'enfant est étroitement liée à la croissance du cœur et est asymptomatique pendant longtemps, contrairement aux défauts congénitaux des valves et des cloisons de cet organe.

La tâche du cœur dans le corps humain est de créer une pression artérielle constante, assurant ainsi un apport constant en oxygène et en nutriments à tous les tissus et cellules. Dans le cas où l'anévrisme atteint une taille importante, la fonction de pompage du muscle cardiaque diminue, ce qui le fait se contracter encore plus par réflexe (mécanisme compensatoire). L’excès de pression qui se développe dans les cavités cardiaques peut entraîner la rupture de l’anévrisme (cette situation peut souvent être observée non seulement au repos, mais également lors d’un effort physique) et par la suite une forte diminution du débit cardiaque. Cette condition peut être fatale pour un enfant (perturbation des mécanismes de compensation). Il est presque impossible de prévoir le moment où une pause se produira et la gravité de l'insuffisance cardiaque.

Les causes de cette pathologie

L’anévrisme cardiaque chez l’enfant peut être une anomalie congénitale du développement provoquée par divers facteurs (forme congénitale) ou être la conséquence de maladies passées (forme acquise).

Les causes de la forme congénitale de cette pathologie du coeur peuvent être:

  1. Mutations génétiques de cellules embryonnaires. L'exposition à des facteurs environnementaux défavorables, ainsi que l'utilisation de certains médicaments et l'ingestion de certaines toxines dans le corps entraîne une modification de l'ADN des cellules du fœtus en développement. Si une partie de ces cellules est constituée de cellules qui constituent le tissu musculaire de la paroi cardiaque, le risque de développement de défauts congénitaux, mais aussi de défauts de paroi, devient alors une grande partie de la probabilité de se transformer en anévrisme cardiaque.
  2. Syndromes héréditaires (Marfan, Ehlers-Danlos, etc.). Ces maladies sont caractérisées par la violation des propriétés du tissu conjonctif et la synthèse des fibres de collagène. Souvent, avec de tels syndromes, on observe un mosaïcisme génétique - seulement certaines des cellules, et toutes n'ont pas de chromosomes ni de gènes défectueux. Par conséquent, de telles pathologies peuvent être latentes et se manifester, par exemple, uniquement par un amincissement local du mur du myocarde, qui est finalement diagnostiqué chez un enfant.
  3. Les infections à TORCH (Toxoplasma, rubéole, famille des herpèsvirus) entraînent diverses formes de malformations congénitales.
  4. Blessures à la poitrine du fœtus pendant le développement du fœtus ou pendant le travail.
  5. Hypertension primaire chez le nouveau-né, qui est le plus souvent causée par une pathologie rénale congénitale (héréditaire). L'augmentation constante de la pression sanguine dans les vaisseaux sanguins entraîne une surcharge du cœur. Si, pour diverses raisons, il existe un site myocardique qui ne résiste pas à la pression hydrostatique constante du sang, un anévrisme peut se former, menaçant directement la vie d'un petit enfant.
  6. L'anévrisme du septum interauriculaire chez les enfants est le plus souvent le résultat d'un mur lâche, ce qui devrait fermer la fenêtre ovale après la naissance du bébé.
  7. Autres causes ou maladies inconnues (cas idiopathiques).

Les scientifiques du monde entier discutent des causes acquises du développement des anévrismes cardiaques chez les enfants. Le fait est qu’il est assez difficile de distinguer le véritable facteur qui a provoqué des modifications du cœur (c.-à-d. La forme congénitale) des comorbidités pouvant potentiellement conduire à la survenue d’une telle maladie (c.-à-d. La forme acquise). Le plus souvent, le diagnostic primaire intra-utérin de modifications pathologiques prononcées du myocarde du fœtus n'est pas détecté. Avec l'apparition de plusieurs symptômes indiquant une maladie cardiaque au fil du temps, l'anévrisme est toujours diagnostiqué. Cependant, la présence dans l’histoire de l’enfant d’un certain nombre de maladies (rhumatismes, myocardite, blessures à la poitrine, etc.) ne permet pas d’affirmer qu’un tel défaut cardiaque n’était pas congénital.

Les symptômes d'un anévrisme cardiaque chez un enfant

Les symptômes de cette pathologie du système cardiovasculaire sont très non spécifiques. C'est-à-dire qu'après avoir examiné les principales plaintes d'un petit patient et de ses parents, après avoir procédé à un examen complet et à des tests fonctionnels, même le médecin le plus expérimenté ne sera pas en mesure de poser un tel diagnostic avec confiance. Tous les signes de maladie identifiés ne feront qu'indiquer des dommages cardiaques. De tels diagnostics sont particulièrement difficiles chez les nouveau-nés et les nourrissons, car ils ne peuvent pas fournir à un spécialiste des plaintes spécifiques. Dans ce cas, le diagnostic repose uniquement sur l'observation parentale du comportement du bébé, de son appétit, etc. Par conséquent, assez souvent, lors des visites préventives chez un pédiatre, les symptômes de la pathologie cardiaque sont négligés.

Un anévrisme du coeur chez les enfants plus âgés est détecté sur la base des plaintes et des symptômes suivants:

  • Le phénomène de l'essoufflement avec un effort minimal.
  • Gonflement des membres après la marche ou la course.
  • L'apparition d'une toux humide, non accompagnée de signes de maladies respiratoires.
  • Pulsation pathologique - pulsation visible dans la région épigastrique, qui indique une impulsion cardiaque diffuse et une possible pathologie du coeur, pulsation des veines du cou, etc.
  • Douleur à la poitrine. Elle survient sans cause, est modérée et peut augmenter lors d'un effort physique.

Diagnostic de pathologie

Il est possible de résoudre le problème du diagnostic précoce de l'anévrisme cardiaque en effectuant des échographies régulières du cœur et des gros vaisseaux thoraciques (EchoCG). Une telle étude est sans danger pour les enfants de tout âge (y compris pour les nouveau-nés), ne provoque ni douleur ni inconfort et peut établir de manière très précise et informative s’il existe un anévrisme du PAM chez l’enfant ou dans d’autres parties du cœur. Une telle étude devrait être prescrite à tous, sans exception, les enfants présentant des signes minimaux de pathologie du système cardiovasculaire.

Si les données obtenues à la suite d'EchoCG sont douteuses ou si l'emplacement de l'anévrisme est tel qu'il ne permet pas au médecin de visualiser pleinement la pathologie, le type de tomodensitométrie (TDM) est utilisé pour clarifier l'emplacement et le type du processus pathologique. Cette étude vous permet de voir l'anévrisme dans trois projections, afin de déterminer avec précision sa taille et ses relations avec les autres tissus cardiaques. Il est important de garder à l'esprit qu'un anévrisme dans le cœur peut également être associé à des modifications similaires des vaisseaux dans toutes les parties du corps. Une attention particulière doit être accordée aux anévrismes du cerveau chez les enfants qui, s'ils sont asymptomatiques, éclatent, provoqueront une hémorragie intracrânienne ou intracérébrale. Cela implique une très forte probabilité de mort instantanée. Mais comme la tomodensitométrie exerce une importante charge de radiation sur le corps de l’enfant, elle n’est pas réalisée sans que des enfants de moins de 2 ans soient nécessaires.

Traitement de l'anévrisme

Un diagnostic d'anévrisme cardiaque chez l'enfant ne nécessite qu'une correction chirurgicale. Malheureusement, toute tentative de traitement conservateur ne conduit pas à un changement structurel de la paroi de l'organe sur le site de la pathologie. Par conséquent, la seule solution radicale à ce problème est la chirurgie.

Le traitement chirurgical des anévrismes cardiaques nécessite les conditions d'un service de chirurgie cardiaque spécialisé, ainsi que l'équipement et les spécialistes appropriés. Par conséquent, les enfants atteints de cette pathologie, y compris la forme auriculaire de l'anévrisme, sont envoyés dans des centres spécialisés en chirurgie cardiaque pour un traitement chirurgical planifié. L’enfant avant et après l’opération est régulièrement surveillé par un pédiatre et un cardiologue dans le cadre de l’inscription au dispensaire.

L'intervention chirurgicale dans cette pathologie cardiaque consiste en une série d'actions séquentielles:

  • fournir un accès rapide (le plus souvent en disséquant le sternum ou le cartilage costal);
  • connexion de la machine cœur-poumon;
  • arrêter l'activité contractile du myocarde;
  • excision et anévrisme plastique.

Après avoir démarré le cœur, on vérifie l'étanchéité des sutures et l'adéquation du débit cardiaque. La plaie est suturée en couches, les structures osseuses sont fixées avec des ligatures ou des attelles spéciales. L’observation de l’enfant dans les premières heures et les premiers jours après la chirurgie permet d’établir le degré de réalisation de l’excision et de la plasticité de l’anévrisme cardiaque.

La prochaine étape importante du traitement consiste à éliminer les anévrismes dans d'autres organes, y compris les sections altérées des vaisseaux cérébraux. C'est précisément l'amincissement de la paroi vasculaire et de l'anévrisme dans la cavité crânienne qui est non seulement difficile à diagnostiquer, mais aussi assez souvent difficile à éliminer par une intervention chirurgicale. Si vous ignorez une telle maladie et n'éliminez que la pathologie du myocarde, l'enfant est avec une "bombe à retardement", ce qui peut conduire à une situation d'urgence et même à une mort rapide à tout moment imprévisible.

Il est déconseillé aux petits patients après une chirurgie cardiaque de faire du sport actif, une activité physique intense et un entraînement physique dans des groupes d'entraînement général. Néanmoins, le traitement chirurgical de cette maladie permet à l'enfant d'être un membre à part entière de la société et ne diffère en rien de ses pairs. La réticence à être opérée, au contraire, entraînera une invalidité grave en raison de l'insuffisance cardiaque émergente.

Anévrisme du coeur chez les enfants

Anévrisme du septum auriculaire chez les enfants - hypoplasie pathologique ou modification de la structure du septum interaural, en violation de la formation du système vasculaire. Le plus souvent, ces dommages surviennent chez le nouveau-né, mais peuvent également apparaître chez les enfants plus âgés après, en raison de la fermeture tardive d'une partie du septum interaural sous l'influence d'un effort physique accru.

Petite anatomie

Alors que le fœtus est en formation, la cloison entre les ventricules est ouverte - il comporte un trou en forme de fenêtre ovale. Quand un bébé est né, la fenêtre est normalement envahi par la végétation. Mais chez certains bébés, le septum en formation a une structure hétérogène, et au point de l'amincir, il s'étire et se gonfle.

Le gonflement du septum se produit le plus souvent de gauche à droite, mais peut être dans la direction opposée ou en forme de S - une partie de gauche à droite, l’autre - de droite à gauche.

Le défaut est classé en fonction de l'emplacement et de la taille de la saillie.

La partition peut être située à l'avant, à l'arrière, au centre, en dessous et au dessus.

Le seul symptôme de l'anévrisme septal auriculaire chez le nouveau-né à un stade précoce est une pâleur si douce de la peau que même le symptôme de la «cyanose» ne peut pas être caractérisé.

Le retard dans le développement, la faiblesse grave, se font sentir à partir de 3-4 mois, mais si la taille de l'anévrisme est petite, la maladie n'est généralement diagnostiquée que par 3 à 5 ans du bébé. Avec saillie jusqu'à 15 mm, la pathologie ne se reflète pas dans le développement physique et le comportement.

Le danger d'un défaut réside dans le fait que le risque de formation d'une zone convexe de caillots sanguins dans la cavité augmente. Ils peuvent se déchirer à tout moment et traverser la circulation sanguine vers n'importe quelle partie du corps, provoquer un accident vasculaire cérébral - s'ils pénètrent dans le cerveau, ou une nécrose - lorsqu'ils pénètrent dans les membres. Une histoire d'anévrisme augmente le risque de maladies dangereuses.

Symptômes de la maladie

Dans la plupart des cas, les symptômes de l'anévrisme cardiaque chez le nouveau-né apparaissent dès l'âge de 3 ans. Avec un défaut faiblement marqué, ils peuvent ne pas être très visibles, mais pour les parents, cela devrait être important lorsque les enfants commencent à prendre du retard dans leur croissance et à commencer à se différencier physiologiquement de leurs pairs - ils ont l'air plus jeunes.

Ils manquent de poids, ils tombent souvent malades - les infections virales les mettent constamment au lit pendant la saison morte.

Plus l'âge des enfants est élevé, plus les symptômes sont prononcés. Le développement sexuel commence à ralentir, il y a des plaintes de douleur à la poitrine, une arythmie se produit, la peau devient pâle à bleue.

Tout cela est dû au fait qu’au fur et à mesure que la charge augmente - physique et mentale - le flux sanguin augmente. Le volume du ventricule droit augmente et la circulation pulmonaire du système circulatoire se recharge. Cela provoque une déviation du tronc pulmonaire par rapport à la norme - la fonction respiratoire est altérée.

Avec les changements dans le travail du système cardiovasculaire, il se produit une atrophie partielle des muscles du cœur et leur gonflement. Lors d’un examen médical, on observe une hypotension artérielle, un pouls rare.

Les sons distoliques et systoliques sont amplifiés, avec le changement le plus prononcé du tonus systolique - le plus souvent il y a des sons cardiaques. La frontière du cœur est décalée - généralement vers la droite et vers le haut.

L'anévrisme peut se rompre - cela se produit généralement lorsque l'enfant a mûri, mais ne confondez pas la perforation du défaut avec l'insuffisance cardiaque. La mort ne suit pas les dégâts. Un signe de rupture est une douleur aiguë dans le cœur en ce moment, qui s'atténue progressivement.

D'autres symptômes apparaissent:

  • sensation constante de fatigue et de faiblesse, qui peut être observée au repos;
  • malaise, inconvénient prononcé - le patient le décrit ainsi: «Je sens constamment que j'ai un cœur, je ne peux pas oublier»;
  • au cours de l'exercice, il se produit immédiatement un essoufflement et une fatigue accrue.

À l'avenir, le défaut s'agrandit, un tissu conjonctif se forme sur le site de la rupture et vous pouvez vivre - en observant certaines restrictions - pendant de nombreuses années.

Diagnostics

Actuellement, le défaut est détecté chez le nouveau-né immédiatement après la naissance. L'anévrisme est le plus facile à voir lors d'une échographie du coeur. Un électrocardiogramme est établi pour confirmer le diagnostic. Il indique si les fonctions du système cardiovasculaire ne sont pas altérées.

Au fur et à mesure que des enquêtes supplémentaires sont menées:

  • cathétérisme cardiaque;
  • Échographie à travers l'œsophage à l'aide d'un capteur;
  • tomographie par ordinateur.

Ces procédures permettent de déterminer la nature de l'anévrisme: la taille et la localisation, afin de déterminer la présence de pathologies associées.

Comment traite-t-on un anévrisme cardiaque?

Un petit anévrisme n'a pas besoin d'être traité. Le plus souvent, un patient avec un tel diagnostic est enregistré et lors des examens de routine, il surveille la dynamique de la maladie, notant et évaluant les changements positifs et négatifs. Pour ce faire, effectuez des procédures ne nécessitant pas de formation - échographie et ECG.

Avec une augmentation de la taille du défaut, le patient est hospitalisé dans un hôpital où un cardiologue développe un schéma thérapeutique supplémentaire.

Le traitement des anévrismes de partition avec des méthodes chirurgicales est essayé pour ne pas être effectué. La période d'opération et de rééducation étant plus dangereuse pour la vie du patient que la rupture du défaut, les cardiologues préfèrent prendre une position d'attente.

La seule indication chirurgicale est la possibilité de développer une hypertension pulmonaire due à une augmentation du débit sanguin due à son irréversibilité. Dans ce cas, le septum est suturé avec des matériaux synthétiques - non résorbables, car la croissance du tissu conjonctif peut provoquer des symptômes dangereux - une altération du flux sanguin. La rupture est suturée en plastique conducteur de la paroi vasculaire.

Les guérisseurs traditionnels offrent la perfusion de base suivante pour le traitement de l'anévrisme et le renforcement de la paroi vasculaire.

  • racines du marais de calamus;
  • églantier;
  • baies d'aubépine séchées;
  • racines de valériane.

Les matières premières végétales sont mélangées dans des proportions égales, puis versées avec de l’eau bouillante et infusées sous une forme feutrée, comme du thé - une cuillerée à thé pour 2 verres d’eau. Après 30 minutes, la perfusion de base est considérée comme prête et, une fois refroidie, est retirée au réfrigérateur.

Chaque jour, 1 cuillère à café de tisane est diluée dans un verre d'eau et cette quantité est bue 30 minutes avant les repas de la journée.

Progressivement, la force du mélange quotidien augmente, augmentant la force - jusqu'à 2 cuillerées à soupe par tasse d'eau.

Le traitement est interrompu pendant 5 jours et reprend avec une dose minimale si les effets indésirables suivants sont ressentis:

  • des nausées;
  • amertume dans la bouche;
  • coliques intestinales;
  • flatulence accrue;
  • des ballonnements;
  • la constipation;
  • l'apparition d'arythmies ou de tachycardies.

Cours thérapeutique - exactement un an.

Le pronostic pour l'anévrisme pédiatrique est généralement favorable, mais la taille du défaut et la présence d'autres modifications du muscle cardiaque affectent largement l'état du petit patient.

Les seules mesures préventives consistent à éviter les surcharges. Si une intervention chirurgicale a été effectuée, le bébé doit être enregistré auprès d'un cardiologue pédiatrique.

Rubriques de magazines

La maladie à l'étude est extrêmement rarement diagnostiquée chez les nourrissons (0,9 à 1% des cas). Les causes exactes de cette pathologie ne sont pas bien comprises, les symptômes sont presque absents. Cependant, un anévrisme cardiaque congénital peut provoquer une mort rapide. Le nourrisson doit donc être surveillé par un cardiologue (chirurgien cardiaque), un pédiatre. Une fois le patient âgé de 1 an, la saillie anormale peut être supprimée.

Comment déterminer l'anévrisme cardiaque chez un enfant?

La maladie considérée est pratiquement incapable de provoquer une insuffisance cardiaque (comme avec un anévrisme post-infarctus). Ceci est dû à l'absence de dysfonctionnements graves dans la circulation sanguine: un anévrisme congénital se connecte au ventricule gauche par un petit réservoir.

Ce phénomène affecte le bien-être des enfants: il n'y a pas de troubles visuels, les plaintes sont minimes / absentes.

Cependant, avec le temps, en raison du fonctionnement satisfaisant du muscle cardiaque, il se produit un amincissement de la saillie pathologique, sa rupture.

La situation peut être aggravée par une activité physique intense (ce qui est inacceptable avec un anévrisme du cœur), de mauvaises habitudes, un mode de vie incorrect, la consommation d'aliments malsains.

La mort est due à une insuffisance cardiaque qui se développe dans le contexte d'une rupture d'anévrisme congénital.

Parmi les manifestations possibles d'anévrismes congénitaux du cœur, il en existe un certain nombre.

  • La pulsation pathologique, qui est fixée dans la région du 3ème espace intercostal. Lors de l'écoute d'un petit patient (en position «couchée»), une telle pulsation ressemblera au son d'une «vague balancée»: pour la déterminer, il n'est pas nécessaire de s'appuyer fermement contre le sternum. Les tremblements pathologiques peuvent être identifiés visuellement, par palpation. La plupart des patients ont ce symptôme.
  • Thrombus pariétaux. Leur création est associée à des perturbations de la circulation sanguine. En cas de caillot dans la paroi, la pulsation pathologique disparaît.
  • Trouble du rythme cardiaque. Cela se produit souvent à l'adolescence, quand l'exercice renforcé est pertinent pour les enfants. Le stress et les mauvaises habitudes peuvent également provoquer des arythmies chez les enfants.

Les patients ont enregistré un certain nombre de plaintes

  • Essoufflement pouvant entraîner un œdème pulmonaire, l'asthme du cœur.
  • Douleurs thoraciques régulières, que plus d'enfants adultes qualifient de tiraillantes.
  • Douleur périodique derrière le sternum (une des raisons de l'appel immédiat à l'aide).
  • Toux sèche: une conséquence de l'effet de l'anévrisme congénital sur la trachée.
  • Fatigue fréquente.
  • Nausée, régurgitation (pour les nouveau-nés): résultat de l'effet de saillie pathologique sur les organes du système digestif.
  • Faiblesse Chez les bébés, ce symptôme se manifeste dans le désir constant de dormir.
  • Vertiges, maux de tête. Manifeste à l'âge où l'enfant commence à bouger activement.
  • Transpiration Même dans une pièce fraîche, le bébé transpirera beaucoup. Ceci est particulièrement visible après le sommeil.

La rupture d'un anévrisme congénital du cœur, qui aboutit souvent à la mort d'un enfant, s'accompagne d'un certain nombre de manifestations

  • Décoloration: la pâleur est remplacée par la cyanose.
  • Forte veine qui gonfle au cou.
  • Toux fréquente avec hémoptysie.
  • Nausées, vomissements sévères avec des mélanges (parfois avec des caillots) de sang.
  • Sueur froide
  • Perte de conscience
  • Haleine haleine.

Il existe plusieurs techniques permettant de détecter régulièrement le suivi d'un anévrisme cardiaque congénital.

  • Consultation avec un cardiologue pédiatre / chirurgien cardiaque sur les symptômes présents. Au cours de la conversation, le médecin doit rechercher les causes possibles de cette maladie: santé de la mère pendant la grossesse, lésions thoraciques transférées pendant le travail et présence / absence d'infections chroniques chez l'enfant. Les antécédents médicaux des proches parents du patient sont également à l’étude.
  • Test d'urine, de sang. Il est nécessaire de vérifier la présence d'affections concomitantes pouvant provoquer un anévrisme cardiaque. Un examen biochimique du sang sera également utile.
  • ECG Cela donne l’occasion d’enregistrer des changements spécifiques du rythme cardiaque que cette pathologie peut causer. En cas d'anévrisme cardiaque congénital (y compris l'anévrisme du septum auriculaire), un ECG doit être effectué tous les 3 mois. Si un enfant atteint d'anévrisme du septum auriculaire veut pratiquer un sport professionnel, il doit subir un électrocardiogramme avec une charge + une échographie du cœur.
  • Echographie du coeur. Souvent, ces tests sont effectués tous les 12 mois. Selon le témoignage d'un cardiologue pédiatre, un diagnostic par ultrasons pourrait être nommé plus souvent. Utilisé pour obtenir les informations suivantes:
  1. mesure des paramètres exacts de l'anévrisme;
  2. la présence / absence de caillots sanguins dans la lumière des vaisseaux.
  • Radiographie de la poitrine. Aide à définir les paramètres du cœur, des poumons.
  • Ventriculographie radio-isotopique du coeur. Nécessité d'établir l'emplacement exact de l'anévrisme, sa taille. Grâce à cette enquête, il est possible de déterminer la capacité contractile du myocarde au repos / sous charge. Pour la ventriculographie du cœur, on injecte à l'enfant des composants radioactifs par voie intraveineuse, qui se concentrent pendant un certain temps dans les tissus cardiaques.
  • IRM du coeur. Utilisé pour établir les paramètres exacts de l'anévrisme (l'échographie ne fournit pas de telles informations). Au moment de l'enquête, une anesthésie faible est administrée à l'enfant afin qu'il ne bouge pas. Avec l'aide de l'IRM, vous pouvez examiner la nature de la saillie congénitale, la condition des artères du cœur, pour obtenir une image tridimensionnelle du cœur.
  • Agniographie coronaire + ventilation par rayons X. Besoin pour les patients qui envisagent de procéder à des manipulations chirurgicales du cœur.

Méthodes de traitement

La maladie considérée est une indication directe du traitement chirurgical. Si l'anévrisme cardiaque ne se développe pas, ne provoque pas de détérioration de la santé, l'enfant est opéré après un an. Jusque-là, le bébé doit être sous la surveillance régulière d'un médecin.

Le traitement chirurgical d'un anévrisme cardiaque congénital peut impliquer plusieurs techniques.

Enlèvement (résection) de la saillie pathologique. Se réfère à la manipulation radicale, dure plusieurs heures.

Algorithme de l'opération en question.

  • Effectuer une sternotomie médiane.
  • Exposition du coeur. Pour ce faire, l’opérateur procède à la dissection de la membrane pleurale, le péricarde.
  • Examen du ventricule gauche.
  • Recherchez l'emplacement exact de l'anévrisme.
  • Installation de la canule dans l'aorte, la veine cave.
  • Arrêt cardiaque forcé. Le maintien de l’activité biologique du patient sera possible grâce à la connexion d’un dispositif artificiel de circulation sanguine.
  • Dissection d'anévrisme. Examen de l'état du ventricule gauche. L'élimination des caillots sanguins (le cas échéant).

Correction de la structure du ventricule gauche (ventriculoplastie). À ce jour, il existe plusieurs méthodes de cette manipulation.

Remplacement de la zone pathologique de l'aorte par un implant artificiel. Il est utilisé dans le diagnostic de l'anévrisme aortique chez un enfant.
Le traitement chirurgical de la maladie considérée n'est pas toujours possible.
Il existe plusieurs contre-indications pour effectuer une opération cardiaque chez un enfant.

  • Dysfonctionnements graves dans les reins, le foie.
  • Infection du corps.
  • Maladies oncologiques.
  • Insuffisance pulmonaire, qui est chronique.
  • Insuffisance cardiaque III st.
  • Intolérance à l'anesthésie.
  • Diabète sucré grave.
  • Augmentation de la température corporelle.

Un traitement conservateur est indiqué dans certains cas.

  • Lors du diagnostic d'un septum auriculaire auriculaire chez un bébé, qui a des dimensions mineures, n'affecte pas la qualité de la vie.
  • Dans la première année de la vie d’un bébé.
  • En période postopératoire.
  • Les enfants qui ont des contre-indications absolues pour une chirurgie cardiaque.

Recommandations pour le traitement conservateur des enfants atteints d'anévrismes cardiaques congénitaux

  1. Le bon mode de la journée: la combinaison optimale de loisirs, d’activités. Vous ne pouvez pas empêcher le bébé de bouger: l'activité physique (promenades quotidiennes, vélo, etc.) a un effet positif sur le cœur. Mais le bébé surmené n'en vaut pas la peine.
  2. Nutrition équilibrée. Au cours de la première année de vie d'un enfant, il est très important de lui fournir le lait maternel: un tel régime aidera à minimiser le risque de maladies infectieuses (pouvant provoquer des complications associées au travail du cœur). Après avoir adopté un régime alimentaire normal, les aliments pour bébés doivent contenir une quantité suffisante de protéines, de magnésium et de calcium.
  3. Thérapie réparatrice: massages, gymnastique pour enfants, bains aux herbes.
  4. Visite annuelle chez un neurologue. Le stress, l'excitabilité excessive, les dysfonctionnements du système nerveux central nuisent au travail du cœur. Pour les nouveau-nés, les adolescents souffrant de troubles du sommeil et d'autres troubles psychologiques, des sédatifs peuvent être prescrits.
  5. Prendre des médicaments pour améliorer la structure du tissu conjonctif (Magnerot, Magne B6, Potassium Ororat). Prendre ces médicaments devrait être des cours: tous les six mois.
  6. Prescrire des médicaments pour aider à renforcer le muscle cardiaque, améliorer la circulation sanguine (Elkar, Kudesan, Limontar). Dans le même but, les complexes multivitaminés sont prescrits aux petits patients.
  7. Traitement médicamenteux visant à atténuer les symptômes. Lorsque des plaintes surviennent, le cardiologue pédiatrique sélectionne des médicaments pour un certain nombre de groupes individuellement pour chaque patient.
  • Statines. Réduit le cholestérol sanguin. Ils sont nommés à l'adolescence (pas avant).
  • Médicaments anti-arythmiques. Ils sont sélectionnés à l'hôpital après un examen qualitatif du patient.
  • Thérapie antibiotique. Obligatoire pour les maladies infectieuses.

Prévention

Les mesures préventives contre cette maladie sont pertinentes au moment de planifier une grossesse, pendant la gestation

  • La future mère avant la grossesse devrait consulter le gynécologue pour un contrôle complet et de haute qualité de sa santé. Les tests sanguins pour l'herpès, la toxoplasmose, le cytomégalovirus et d'autres infections chroniques sont mieux prises avant la grossesse.
  • La raison pour avoir recours à la génétique pour obtenir des conseils sont quelques points.
  1. Les futurs parents vivent / travaillent dans un environnement écologique dysfonctionnel.
  2. Les proches parents du père ou de la mère du bébé planifié souffrent de maladies cardiaques graves (cardiopathie congénitale, anévrisme cardiaque).
  3. Les futurs parents sont parmi les couples d'âge.
  • Pour la période de grossesse devrait être plusieurs fois (3-4) à subir une échographie du fœtus.
  • Quelques mois avant la grossesse, pendant toute la période de gestation du fœtus, les futurs parents doivent renoncer à leurs mauvaises habitudes.
  • Au cours du premier trimestre de la grossesse, il est important d'éviter les maladies infectieuses (grippe, ARVI). Pour ce faire, vous devez bien manger, organiser des promenades quotidiennes au grand air, éviter les lieux publics, communiquer avec les patients (angine de poitrine, SRAS, bronchite).

Anévrisme du coeur chez le nouveau-né

L'anévrisme du coeur est la pathologie des structures du muscle cardiaque, lorsque les cloisons entre les ventricules et les oreillettes s'étirent. Les parents, ayant appris par le médecin que leur enfant avait un anévrisme du septum auriculaire, ont paniqué en vain. Selon la classification internationale des maladies, l'anévrisme cardiaque chez les enfants est classé comme une petite anomalie cardiaque, qui peut être considérée comme la norme ou un état proche de la norme. Dans le même temps, la pathologie du septum interatrial s'affaisse dans l'oreillette droite ou gauche. La maladie est rarement détectée - sur le nombre total de nouveau-nés, 1% par an.

Bien que la structure du septum interauriculaire soit modifiée pendant l'anévrisme, elle n'affecte pas la fonction du muscle cardiaque chez le nouveau-né. Pour ce qui est des raisons, les scientifiques n’ont pas abouti à une opinion commune, mais plusieurs hypothèses peuvent être émises à ce sujet:

  1. causes internes - hérédité, développement anormal du septum interaural au cours du développement fœtal et violation du développement du tissu conjonctif. Cette dernière raison conduit à une diminution du niveau de collagène, ce qui viole la force du tissu conjonctif;
  2. causes externes - facteurs environnementaux, y compris les maladies infectieuses chez une femme enceinte pendant la gestation.

Symptômes de l'anévrisme MPP

L'anomalie est congénitale, survient le plus souvent sans manifestations visibles. L’absence de tableau clinique s’explique facilement - les fonctions cardiaques de l’enfant ne sont pas perturbées et aucun symptôme ne se manifeste. L’enfant se développe sur un pied d’égalité avec ses pairs et ne prend pas de retard sur le plan de l’intelligence ou de la forme physique. Habituellement, un anévrisme est détecté au cours d'un examen de routine en fonction de l'âge ou lors d'une échographie du cœur du nouveau-né pour d'autres raisons.

Moins souvent, des symptômes surviennent, en raison de la nature du développement de la pathologie. L'anomalie septum peut perturber le rythme cardiaque. Ce qui suit décrit comment cela se produit. Le cœur est la pompe principale du corps, ses contractions entraînent la libération de sang dans les vaisseaux sanguins. Pendant le travail du muscle cardiaque, les parois des ventricules et des oreillettes fluctuent et, avec l'anévrisme, les oscillations sont plus prononcées. Anatomiquement, dans la paroi de l'oreillette droite, il y a des cellules actives qui fournissent des impulsions qui provoquent une contraction du muscle cardiaque. Lorsque l'anévrisme de l'EMP fluctue, ces cellules s'irritent et deviennent plus actives. Une telle activité provoque une arythmie. Parfois, l’anévrisme peut être associé à la dystonie neurocirculaire et les symptômes seront appropriés. En général, les symptômes peuvent être les suivants:

  • insuffisance du rythme cardiaque - rythme cardiaque rapide, irrégulier ou lent;
  • signes de dysfonctionnement autonome - léthargie ou irritabilité, maux de tête et transpiration, douleur dans la région du cœur. Il peut y avoir des problèmes de digestion sous forme d'éructations, de douleurs abdominales, de perte d'appétit.

Ces symptômes ne sont pas spécifiques. Les parents doivent donc comprendre de quoi le bébé est malade et, pour ce faire, consulter un médecin expérimenté.

Diagnostic d'anévrisme cardiaque

  • auscultation. Le médecin écoute le travail du cœur à travers un stéthoscope. À l'aide d'un simple appareil, il est possible d'identifier les souffles cardiaques, indiquant la présence de certains problèmes.
  • échocardiographie ou échographie du coeur. Un outil de diagnostic indolore et très informatif qui peut être prescrit dès la petite enfance. L'échographie mettra en évidence le septum et ses mouvements oscillatoires lors des contractions du muscle cardiaque;
  • un électrocardiogramme n'est pas une intervention majeure, mais une étude diagnostique supplémentaire qui permet d'évaluer le travail du cœur et d'identifier les défaillances de son rythme.

Comité de rédaction

Traitement de l'anévrisme du septum dans le coeur

Le traitement médicamenteux implique la nomination de médicaments capables de normaliser le métabolisme des tissus conjonctifs - pour cette raison, prescrire des vitamines du groupe PP et B. En présence d'infections bactériennes, vous devez prendre des antibiotiques à temps, sans attendre que l'infection se complique. Des préparations de magnésium sont souvent prescrites, son rôle dans la formation de fibres de collagène ayant déjà été prouvé. Le magnésium lui-même fait partie du tissu conjonctif, il est donc extrêmement bénéfique. De plus, les préparations de magnésium ont un effet anti-arythmique. En dynamisant les muscles cardiaques avec d'autres substances, le magnésium aide à déboguer le travail du cœur, à normaliser la relaxation et la contraction.

Le traitement non médicamenteux est conforme aux recommandations utiles:

  • pour ajuster le régime de repos et d'éveil de l'enfant, pour exclure une activité physique excessive accompagnée d'une surcharge, vous devez vous reposer davantage;
  • le régime alimentaire doit être ajusté; cela vaut également pour le bébé, transféré à une alimentation artificielle avec des aliments complémentaires, ainsi que pour le nourrisson, dont le régime est à la charge de la mère qui allaite;
  • prendre des bains thérapeutiques (hydrothérapie) ou minéraux (balnéothérapie);
  • massage sous différentes formes - sous l'eau, manuel, etc.
  • physiothérapie, y compris électrophorèse avec magnésium;
  • Thérapie d'exercice.

La liste de recommandations ci-dessus pour les patients atteints d'anévrisme est de nature générale. Dans chaque cas, le médecin décidera de la pertinence de l'exécution de l'une ou l'autre des tâches susmentionnées. Le médecin sélectionnera le schéma exact en tenant compte de l'état général du bébé, de son âge et des pathologies associées.

Sous réserve des recommandations des médecins énumérés ci-dessus, le pronostic sera favorable. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de considérer ces astuces comme excessives et de refuser de les appliquer. Aucune pilule ne remplacera la marche, la nutrition équilibrée et les soins parentaux. Seuls un traitement et une prévention appropriés permettront d'éviter des complications graves et d'assurer le développement complet de l'enfant.

Anévrisme du coeur chez l'enfant ce que c'est

La maladie à l'étude est extrêmement rarement diagnostiquée chez les nourrissons (0,9 à 1% des cas). Les causes exactes de cette pathologie ne sont pas bien comprises, les symptômes sont presque absents. Cependant, un anévrisme cardiaque congénital peut provoquer une mort rapide. Le nourrisson doit donc être surveillé par un cardiologue (chirurgien cardiaque), un pédiatre. Une fois le patient âgé de 1 an, la saillie anormale peut être supprimée.

Comment déterminer l'anévrisme cardiaque chez un enfant?

La maladie considérée est pratiquement incapable de provoquer une insuffisance cardiaque (comme avec un anévrisme post-infarctus). Ceci est dû à l'absence de dysfonctionnements graves dans la circulation sanguine: un anévrisme congénital se connecte au ventricule gauche par un petit réservoir.

Ce phénomène affecte le bien-être des enfants: il n'y a pas de troubles visuels, les plaintes sont minimes / absentes.

Cependant, avec le temps, en raison du fonctionnement satisfaisant du muscle cardiaque, il se produit un amincissement de la saillie pathologique, sa rupture.

La situation peut être aggravée par une activité physique intense (ce qui est inacceptable avec un anévrisme du cœur), de mauvaises habitudes, un mode de vie incorrect, la consommation d'aliments malsains.

La mort est due à une insuffisance cardiaque qui se développe dans le contexte d'une rupture d'anévrisme congénital.

Parmi les manifestations possibles d'anévrismes congénitaux du cœur, il en existe un certain nombre.

  • La pulsation pathologique, qui est fixée dans la région du 3ème espace intercostal. Lors de l'écoute d'un petit patient (en position «couchée»), une telle pulsation ressemblera au son d'une «vague balancée»: pour la déterminer, il n'est pas nécessaire de s'appuyer fermement contre le sternum. Les tremblements pathologiques peuvent être identifiés visuellement, par palpation. La plupart des patients ont ce symptôme.
  • Thrombus pariétaux. Leur création est associée à des perturbations de la circulation sanguine. En cas de caillot dans la paroi, la pulsation pathologique disparaît.
  • Trouble du rythme cardiaque. Cela se produit souvent à l'adolescence, quand l'exercice renforcé est pertinent pour les enfants. Le stress et les mauvaises habitudes peuvent également provoquer des arythmies chez les enfants.

Les patients ont enregistré un certain nombre de plaintes

  • Essoufflement pouvant entraîner un œdème pulmonaire, l'asthme du cœur.
  • Douleurs thoraciques régulières, que plus d'enfants adultes qualifient de tiraillantes.
  • Douleur périodique derrière le sternum (une des raisons de l'appel immédiat à l'aide).
  • Toux sèche: une conséquence de l'effet de l'anévrisme congénital sur la trachée.
  • Fatigue fréquente.
  • Nausée, régurgitation (pour les nouveau-nés): résultat de l'effet de saillie pathologique sur les organes du système digestif.
  • Faiblesse Chez les bébés, ce symptôme se manifeste dans le désir constant de dormir.
  • Vertiges, maux de tête. Manifeste à l'âge où l'enfant commence à bouger activement.
  • Transpiration Même dans une pièce fraîche, le bébé transpirera beaucoup. Ceci est particulièrement visible après le sommeil.

La rupture d'un anévrisme congénital du cœur, qui aboutit souvent à la mort d'un enfant, s'accompagne d'un certain nombre de manifestations

  • Décoloration: la pâleur est remplacée par la cyanose.
  • Forte veine qui gonfle au cou.
  • Toux fréquente avec hémoptysie.
  • Nausées, vomissements sévères avec des mélanges (parfois avec des caillots) de sang.
  • Sueur froide
  • Perte de conscience
  • Haleine haleine.

Il existe plusieurs techniques permettant de détecter régulièrement le suivi d'un anévrisme cardiaque congénital.

  • Consultation avec un cardiologue pédiatre / chirurgien cardiaque sur les symptômes présents. Au cours de la conversation, le médecin doit rechercher les causes possibles de cette maladie: santé de la mère pendant la grossesse, lésions thoraciques transférées pendant le travail et présence / absence d'infections chroniques chez l'enfant. Les antécédents médicaux des proches parents du patient sont également à l’étude.
  • Test d'urine, de sang. Il est nécessaire de vérifier la présence d'affections concomitantes pouvant provoquer un anévrisme cardiaque. Un examen biochimique du sang sera également utile.
  • ECG Cela donne l’occasion d’enregistrer des changements spécifiques du rythme cardiaque que cette pathologie peut causer. En cas d'anévrisme cardiaque congénital (y compris l'anévrisme du septum auriculaire), un ECG doit être effectué tous les 3 mois. Si un enfant atteint d'anévrisme du septum auriculaire veut pratiquer un sport professionnel, il doit subir un électrocardiogramme avec une charge + une échographie du cœur.
  • Echographie du coeur. Souvent, ces tests sont effectués tous les 12 mois. Selon le témoignage d'un cardiologue pédiatre, un diagnostic par ultrasons pourrait être nommé plus souvent. Utilisé pour obtenir les informations suivantes:
  1. mesure des paramètres exacts de l'anévrisme;
  2. la présence / absence de caillots sanguins dans la lumière des vaisseaux.
  • Radiographie de la poitrine. Aide à définir les paramètres du cœur, des poumons.
  • Ventriculographie radio-isotopique du coeur. Nécessité d'établir l'emplacement exact de l'anévrisme, sa taille. Grâce à cette enquête, il est possible de déterminer la capacité contractile du myocarde au repos / sous charge. Pour la ventriculographie du cœur, on injecte à l'enfant des composants radioactifs par voie intraveineuse, qui se concentrent pendant un certain temps dans les tissus cardiaques.
  • IRM du coeur. Utilisé pour établir les paramètres exacts de l'anévrisme (l'échographie ne fournit pas de telles informations). Au moment de l'enquête, une anesthésie faible est administrée à l'enfant afin qu'il ne bouge pas. Avec l'aide de l'IRM, vous pouvez examiner la nature de la saillie congénitale, la condition des artères du cœur, pour obtenir une image tridimensionnelle du cœur.
  • Agniographie coronaire + ventilation par rayons X. Besoin pour les patients qui envisagent de procéder à des manipulations chirurgicales du cœur.

Méthodes de traitement

La maladie considérée est une indication directe du traitement chirurgical. Si l'anévrisme cardiaque ne se développe pas, ne provoque pas de détérioration de la santé, l'enfant est opéré après un an. Jusque-là, le bébé doit être sous la surveillance régulière d'un médecin.

Le traitement chirurgical d'un anévrisme cardiaque congénital peut impliquer plusieurs techniques.

Enlèvement (résection) de la saillie pathologique. Se réfère à la manipulation radicale, dure plusieurs heures.

Algorithme de l'opération en question.

  • Effectuer une sternotomie médiane.
  • Exposition du coeur. Pour ce faire, l’opérateur procède à la dissection de la membrane pleurale, le péricarde.
  • Examen du ventricule gauche.
  • Recherchez l'emplacement exact de l'anévrisme.
  • Installation de la canule dans l'aorte, la veine cave.
  • Arrêt cardiaque forcé. Le maintien de l’activité biologique du patient sera possible grâce à la connexion d’un dispositif artificiel de circulation sanguine.
  • Dissection d'anévrisme. Examen de l'état du ventricule gauche. L'élimination des caillots sanguins (le cas échéant).

Correction de la structure du ventricule gauche (ventriculoplastie). À ce jour, il existe plusieurs méthodes de cette manipulation.

Remplacement de la zone pathologique de l'aorte par un implant artificiel. Il est utilisé dans le diagnostic de l'anévrisme aortique chez un enfant.
Le traitement chirurgical de la maladie considérée n'est pas toujours possible.
Il existe plusieurs contre-indications pour effectuer une opération cardiaque chez un enfant.

  • Dysfonctionnements graves dans les reins, le foie.
  • Infection du corps.
  • Maladies oncologiques.
  • Insuffisance pulmonaire, qui est chronique.
  • Insuffisance cardiaque III st.
  • Intolérance à l'anesthésie.
  • Diabète sucré grave.
  • Augmentation de la température corporelle.

Un traitement conservateur est indiqué dans certains cas.

  • Lors du diagnostic d'un septum auriculaire auriculaire chez un bébé, qui a des dimensions mineures, n'affecte pas la qualité de la vie.
  • Dans la première année de la vie d’un bébé.
  • En période postopératoire.
  • Les enfants qui ont des contre-indications absolues pour une chirurgie cardiaque.

Recommandations pour le traitement conservateur des enfants atteints d'anévrismes cardiaques congénitaux

  1. Le bon mode de la journée: la combinaison optimale de loisirs, d’activités. Vous ne pouvez pas empêcher le bébé de bouger: l'activité physique (promenades quotidiennes, vélo, etc.) a un effet positif sur le cœur. Mais le bébé surmené n'en vaut pas la peine.
  2. Nutrition équilibrée. Au cours de la première année de vie d'un enfant, il est très important de lui fournir le lait maternel: un tel régime aidera à minimiser le risque de maladies infectieuses (pouvant provoquer des complications associées au travail du cœur). Après avoir adopté un régime alimentaire normal, les aliments pour bébés doivent contenir une quantité suffisante de protéines, de magnésium et de calcium.
  3. Thérapie réparatrice: massages, gymnastique pour enfants, bains aux herbes.
  4. Visite annuelle chez un neurologue. Le stress, l'excitabilité excessive, les dysfonctionnements du système nerveux central nuisent au travail du cœur. Pour les nouveau-nés, les adolescents souffrant de troubles du sommeil et d'autres troubles psychologiques, des sédatifs peuvent être prescrits.
  5. Prendre des médicaments pour améliorer la structure du tissu conjonctif (Magnerot, Magne B6, Potassium Ororat). Prendre ces médicaments devrait être des cours: tous les six mois.
  6. Prescrire des médicaments pour aider à renforcer le muscle cardiaque, améliorer la circulation sanguine (Elkar, Kudesan, Limontar). Dans le même but, les complexes multivitaminés sont prescrits aux petits patients.
  7. Traitement médicamenteux visant à atténuer les symptômes. Lorsque des plaintes surviennent, le cardiologue pédiatrique sélectionne des médicaments pour un certain nombre de groupes individuellement pour chaque patient.
  • Statines. Réduit le cholestérol sanguin. Ils sont nommés à l'adolescence (pas avant).
  • Médicaments anti-arythmiques. Ils sont sélectionnés à l'hôpital après un examen qualitatif du patient.
  • Thérapie antibiotique. Obligatoire pour les maladies infectieuses.

Prévention

Les mesures préventives contre cette maladie sont pertinentes au moment de planifier une grossesse, pendant la gestation

  • La future mère avant la grossesse devrait consulter le gynécologue pour un contrôle complet et de haute qualité de sa santé. Les tests sanguins pour l'herpès, la toxoplasmose, le cytomégalovirus et d'autres infections chroniques sont mieux prises avant la grossesse.
  • La raison pour avoir recours à la génétique pour obtenir des conseils sont quelques points.
  1. Les futurs parents vivent / travaillent dans un environnement écologique dysfonctionnel.
  2. Les proches parents du père ou de la mère du bébé planifié souffrent de maladies cardiaques graves (cardiopathie congénitale, anévrisme cardiaque).
  3. Les futurs parents sont parmi les couples d'âge.
  • Pour la période de grossesse devrait être plusieurs fois (3-4) à subir une échographie du fœtus.
  • Quelques mois avant la grossesse, pendant toute la période de gestation du fœtus, les futurs parents doivent renoncer à leurs mauvaises habitudes.
  • Au cours du premier trimestre de la grossesse, il est important d'éviter les maladies infectieuses (grippe, ARVI). Pour ce faire, vous devez bien manger, organiser des promenades quotidiennes au grand air, éviter les lieux publics, communiquer avec les patients (angine de poitrine, SRAS, bronchite).

1Distribution et causes de l'anévrisme

La prévalence de cette anomalie dépasse à peine 1% chez les nouveau-nés. L'anévrysme du septum auriculaire est un changement congénital de la structure qui ne provoque pas une altération de la fonction cardiaque. Les raisons de la formation de saillie dans la région du septum interatrial ne sont pas un sujet facile sur lequel, jusqu'à présent, les chercheurs n'ont pas développé d'opinion commune.

Cependant, les causes principales et probables du développement de petites anomalies cardiaques chez les enfants sont mises en évidence. Ils peuvent être divisés en 2 groupes:

  1. Causes internes. Ceux-ci comprennent:
    • Violation du développement du tissu conjonctif. Cela réduit le contenu de certains types de collagène ou leur rapport est perturbé.
      Dans les premier et deuxième cas, le tissu conjonctif perd sa force. À ce jour, cette raison est à l’origine du développement de l’anévrisme du TPC.
    • Prédisposition héréditaire.
    • Violation de la formation de septum auriculaire au cours du développement fœtal.
  2. Causes externes. Ce groupe comprend l'exposition à divers facteurs environnementaux. Une cause possible du développement de l'anévrisme peut être transmise des maladies infectieuses chez une femme enceinte.

2 Classification de l'anévrisme

Anévrisme mpp est classé dans les 3 formes suivantes:

  1. Protrusion dans la cavité de l'oreillette droite.
  2. Renflé vers l'oreillette gauche.
  3. Courbure en forme de S quand il y a une déviation dans les côtés droit et gauche.

3 manifestations cliniques

L'anévrysme du septum auriculaire (CIM) est une malformation congénitale du développement, asymptomatique dans la plupart des cas. Ceci s'explique par le fait que la présence d'anévrisme de la FTM n'altère pas la fonction cardiaque. Un tel enfant n'est pas différent des autres enfants et son développement physique et mental n'est pas à la traîne par rapport à ses pairs. C'est souvent de manière aléatoire qu'un anévrisme peut être détecté chez un enfant lors d'une échographie du coeur.

Cependant, il convient de rappeler que cette anomalie est la source d'un trouble du rythme cardiaque chez un enfant. Quelle est la raison? Voyons voir. Ainsi, le cœur est un organe qui remplit la fonction de pompe dans notre corps. Pour chaque contraction (systole), une certaine quantité de sang est libérée dans les vaisseaux de la grande et de la petite circulation.

Au cours du travail du cœur, les parois des oreillettes et des ventricules oscillent sous l’influence du flux sanguin. De plus, en présence d'un anévrisme, ces vibrations sont plus prononcées. Dans la paroi de l'oreillette droite se trouvent des cellules actives, appelées "stimulateurs cardiaques", qui fournissent les impulsions nécessaires à la réduction du cœur.

Avec la fluctuation de l'anévrisme de la RCP, une irritation et une augmentation de l'activité de ces cellules se produisent. En conséquence, les symptômes de troubles du rythme cardiaque - arythmies. Dans certains cas, la présence d'un anévrisme peut être combinée à l'instabilité du système nerveux autonome - dystonie neurocirculatoire.

Donc, en résumé, dans la clinique de cette anomalie chez le nouveau-né peuvent être les symptômes suivants:

  1. Troubles du rythme cardiaque - contraction rapide, lente ou irrégulière du cœur.
  2. Symptômes de dysfonctionnement autonome - sommeil médiocre, léthargie ou, au contraire, excitabilité accrue. Les enfants plus âgés peuvent se plaindre de maux de tête, transpiration, fatigue, inconfort ou douleur dans la région du cœur. Les violations du système digestif - éructations, ballonnements et douleurs abdominales peuvent être préoccupantes. L'appétit diminue, la chaise peut être cassée.

Comme on peut le constater, ces symptômes sont totalement non spécifiques de l’anévrysme du septum auriculaire, car ils peuvent être détectés avec un très grand nombre d’autres maladies et troubles fonctionnels chez les enfants. Par conséquent, ces cliniques ne constituent pas la base du diagnostic d'anévrisme de la RCP.

4Diagnostic

Le diagnostic de l'anévrisme repose sur une approche intégrée. Méthodes de diagnostic de base:

  • Auscultation La méthode d'écoute du coeur avec un stéthoscope. Déjà à ce stade, le médecin peut entendre un murmure dans la région du cœur, ce qui peut indiquer que le bébé peut avoir une sorte d'anomalie.
  • Échocardiographie - Échographie du cœur. Cette méthode est abordable, sûre et surtout informative dans le diagnostic de l'anévrisme. Il permet de révéler la saillie du septum inter-auriculaire et son oscillation dans les phases du cycle cardiaque.
  • L'ECG - électrocardiogramme - n'est pas la principale méthode de diagnostic, mais est utilisé pour évaluer le fonctionnement du cœur. Cette méthode permet de détecter diverses perturbations du rythme.

Les méthodes restantes, y compris l'ECG, s'ajoutent au diagnostic complexe d'anomalies mineures du développement cardiaque. Ils peuvent indiquer une altération fonctionnelle du coeur.

5Traitement

La question du traitement de l'anévrisme est une question vitale qui inquiète beaucoup. À ce jour, les principes de traitement de l'anévrisme et d'autres petites anomalies cardiaques n'ont pas été complètement déterminés. Cependant, nous pouvons proposer les tactiques suivantes pour la gestion de tels patients:

  1. Traitement de la toxicomanie. Dans ce cas, des médicaments normalisant le métabolisme dans le tissu conjonctif peuvent être prescrits.
    • La nomination de médicaments au magnésium. Récemment prouvé son rôle dans les processus de formation appropriée des fibres de collagène. Dans ce cas, le magnésium lui-même fait partie du tissu conjonctif. L'efficacité des préparations de magnésium a été prouvée en ce qui concerne son action anti-arythmique. En participant aux processus de stimulation de la cellule cardiaque, le magnésium contribue au bon fonctionnement du cœur dans les processus de contraction et de relaxation. Par conséquent, il peut être nommé en cas de besoin pour traiter les arythmies.
    • Vitamines des groupes B et PP. Les médicaments améliorent le métabolisme dans le tissu conjonctif.
    • Traitement antibactérien opportun des maladies infectieuses.
  2. Traitement non médicamenteux. Il consiste en ce qui suit:
    • Une bonne organisation du régime de travail et de repos de l'enfant. L'activité physique excessive est exclue, un repos normal et de qualité est fourni.
    • Adhésion recommandée à la journée.
    • Nutrition saine et équilibrée.
    • Hydrothérapie - l'utilisation de bains thérapeutiques.
    • Balnéothérapie - traitement avec des bains minéraux.
    • Différents types de massage, y compris manuel, sous l'eau, etc.
    • Procédures de physiothérapie, y compris électrophorèse avec magnésium.
    • Cours de kinésithérapie.

Le programme de traitement est individuel pour chaque patient. Il repose sur une évaluation complète de la santé, qui comprend diverses méthodes de diagnostic.

Le traitement chirurgical n'est pas pratiqué car l'anévrisme n'est pas un défaut, mais appartient au groupe des petites anomalies du développement cardiaque. Par conséquent, cela ne perturbe pas le travail du cœur.

Petites anomalies cardiaques - groupe d'affections nécessitant l'inscription d'un patient. Par conséquent, il est nécessaire d’être surveillé régulièrement par un spécialiste. L'observation est effectuée afin de surveiller l'état de l'anévrisme et la correction des méthodes de traitement, si nécessaire.

6Prediction

Le pronostic de l'anévrisme tout en observant les recommandations est favorable. Par conséquent, nous ne devons pas ignorer les instructions du médecin concernant le traitement et la prévention, grâce auxquelles votre enfant bénéficie d'un développement sain et complet. Santé à vous et à vos enfants!

Causes de l'anévrisme MPP

Dans le développement de cette pathologie, de nombreux scientifiques attribuent un rôle important à la prédisposition génétique. Très souvent, l’anévrisme du PAM se produit chez les enfants nés d’une grossesse problématique (menace de fausse couche, tentative d’annulation de la grossesse).

Une autre cause de cette maladie coronarienne est une maladie dont souffre une femme pendant la grossesse (en particulier infectieuse). Par conséquent, avant de concevoir, il est nécessaire de traiter toutes les infections existantes et, pendant la grossesse, de renforcer le système immunitaire pour bien manger.

Un anévrisme néonatal peut survenir à la suite de pleurs prolongés, fréquents et graves, ainsi que de constipation. Et en fait, et dans un autre cas, le patient augmente la pression, ce qui peut conduire à un étirement excessif du septum du cœur.

Signes cliniques

Le seul symptôme d'anévrisme auriculaire septal chez un enfant au cours des premiers jours de sa vie peut être une cyanose prononcée (cyanose) du triangle nasolabial ou une cyanose faible de la peau (assez rare en raison de caractéristiques physiologiques chez le nouveau-né).

Si la saillie est relativement petite (jusqu'à 10 millimètres), aucun écart de développement ne sera observé. Mais dans le cas où l'anévrisme est important, les symptômes de la maladie apparaissent déjà à l'âge de 3 à 5 mois. Mais le diagnostic est le plus souvent posé après l’âge de deux ans.

Chez les enfants atteints d'anévrisme du septum auriculaire, jusqu'à trois ans, vous remarquerez peut-être un retard dans le développement physique et mental. Un tel enfant grossit mal, surtout au cours de sa première année de vie. Il est souvent malade. Chez les enfants plus âgés, un enfant avec un défaut du PAM présente un retard notable en termes de croissance et de sous-développement du système de reproduction. Un effort physique prolongé est difficile.

La mortalité des nouveau-nés atteints de cette pathologie est d'environ 10%.

Les patients peuvent présenter une rupture de l'anévrisme auriculaire du septum alors qu'ils se plaignent de douleurs aiguës. Il y a ensuite une faiblesse constante, un essoufflement pendant l'effort et un malaise à la poitrine. Mais l’écart de saillie n’est pas aussi grave que cela puisse paraître à première vue. Dans ce cas, le sang de l'oreillette gauche entre par le trou formé dans celui de droite. La surcharge du ventricule gauche n'est pas observée.

Diagnostics

  1. Lors de l'examen d'un patient présentant un anévrisme, on observe une pâleur de la peau, des modifications de la forme de saillie ("bosse cardiaque") sont possibles sur la poitrine. Cela est dû à une augmentation du ventricule droit.
  2. Percussion Les limites du cœur sont élargies vers la droite en raison de l'augmentation du cœur droit (ventricule et oreillette).
  3. Auscultation Chez les enfants de 7 ans, un souffle cardiaque caractéristique (systolique) est entendu.
  4. Il est possible de suspecter une pathologie chez un enfant en fonction des résultats d'un ECG planifié, qui présentera des signes de stress sur le cœur droit et des modifications des limites du ventricule. La pathologie interventriculaire, en règle générale, n'est pas détectée.
  5. Si des anomalies sont détectées sur l'ECG, l'enfant est envoyé pour une échographie. Cette méthode aide à identifier les changements pathologiques dans les cœurs droit et gauche, ainsi que de déterminer la taille de la saillie du MPP et de l'élargissement du ventricule et de l'oreillette. L'état du septum interventriculaire est également évalué.
  6. Pour clarifier le diagnostic, des méthodes d'examen supplémentaires sont utilisées: tomographie par ordinateur et cathétérisme cardiaque. Les enfants plus âgés peuvent subir une échographie cardiaque transoesophagienne. Ces méthodes vous aideront à trouver le bon traitement.

Traitement

Le traitement est prescrit après le diagnostic et l'évaluation de l'état de l'enfant. Chez les enfants, le traitement de l'anévrysme auriculaire du septum est effectué par voie chirurgicale. Dans le cas où l'anévrisme MPP est petit et que l'enfant se sent bien, le traitement est différé. L'opération est réalisée lorsque l'enfant a atteint l'âge d'un an. Un cardiologue doit observer le patient tout le temps avant l'opération. Le traitement chirurgical peut être effectué de deux manières:

  1. Résection auriculaire du septum interatrial. Cette opération est effectuée sur le coeur ouvert pendant plusieurs heures. Un arrêt cardiaque est réalisé et l'enfant est connecté à la machine cœur-poumon. Le chirurgien procède à un examen du ventricule gauche et de la localisation du défaut. Après ouverture de l'anévrisme, les caillots sanguins existants sont enlevés.
  2. Correction de la structure du ventricule gauche. Dans ce cas, remplacez la zone modifiée par un implant.

Traitement chirurgical du défaut MPP présente un certain nombre de contre-indications:

  • diabète sucré grave;
  • forte fièvre;
  • insuffisance cardiaque 3 gravité;
  • maladies oncologiques et infectieuses;
  • insuffisance hépatique, rein.

Selon le mécanisme de développement, un anévrisme aortique est divisé en vrai, faux et dissection. Vrai associé à la violation de la structure de la paroi aortique. Avec une athéromatose prononcée de l'aorte avec des modifications atrophiques et destructrices de la coquille moyenne, les conditions préalables à l'expansion de l'aorte sous la forme de son anévrisme diffus sont créées.

Les anévrismes syphilitiques sont le résultat d'une mésaortite syphilitique. Les blessures provoquent de faux anévrismes. Dans l'hématome péria ou para-aortique, la fibrine est compactée et organisée, une paroi fibreuse est formée avec des infiltrats cellulaires autour. Plus tard, le développement des fibres élastiques, la croissance de la doublure intérieure et de l'endothélium, recouvrant le sac principalement près du «cou» de l'anévrisme chez un enfant.

Si nous parlons de pathologie, les anévrismes sont divisés en diffuse et limitée. Diffuse sont une expansion significative de la lumière aortique (longueur différente), atteignant parfois 10 cm. La forme est cylindrique ou en forme de fuseau. Et les anévrismes limités chez les enfants ressemblent à une saillie limitée de forme sacculaire, naviculaire ou en forme d’entonnoir, dont l’ampleur peut être différente. L'entrée a le même diamètre que l'anévrisme, ou plus étroit. La surface interne est souvent recouverte de tubercules (changements hyperplasiques, athéromatose) et de caillots sanguins.

Les symptômes de l'anévrisme sont dus à la compression des organes voisins. La luminosité des symptômes dépend de la taille et de l'emplacement de l'anévrisme. Selon l'endroit, le souffle systolique se fait entendre au-dessus de l'aorte. Avec un anévrisme important à la droite du sternum dans les espaces intercostaux II-III, la matité du son de percussion est déterminée, la pulsation est perceptible.

La pression de l'anévrisme sur les branches du nerf vague conduit à une bradycardie. L'anévrisme de la crosse aortique peut entraîner un rétrécissement de la tête brachiale, des artères carotides gauche et sous-clavières. Dans de tels cas, du côté de la lésion, le pouls est grandement affaibli, voire inaudible. Ceci est particulièrement prononcé lorsque les bras de l’enfant sont levés vers le haut. L'anévrisme de cette localisation révèle une paralysie des cordes vocales gauches. La compression de la bronche peut causer une atélectasie pulmonaire avec le développement d'une pneumonie à l'avenir. La pression sur le nœud sympathique cervical gauche provoque la triade de Horner: exophtalmie, anisocorie, rétrécissement de la fissure palpébrale.

L'anévrisme de l'aorte descendante est presque toujours causé par la syphilis. Elle contracte l'œsophage et la partie cardiaque de l'estomac, ce qui entraîne des symptômes dyspeptiques, une dysphagie, etc. Une sténose des artères rénales peut parfois entraîner une hypertension artérielle symptomatique.

Un anévrisme de l'aorte abdominale serre les organes abdominaux. La douleur persiste dans la région épigastrique et dans le bas du dos aux derniers stades de la maladie. La compression des uretères provoque une anurie. La compression des artères rénales provoque une hypertension symptomatique. Pressé par un anévrisme du duodénum, ​​des phénomènes similaires au pylorospasme apparaissent.

Les anévrismes aortiques compliqués chez les enfants sont une percée dans la veine cave supérieure, la cavité pleurale, la trachée et l'œsophage, le tissu rétropéritonéal, la cavité abdominale, la veine cave inférieure, les intestins. Un hématome du tampon se forme, puis une hémorragie dans la cavité, un collapsus, puis la mort.

Pinterest