Cardiosclérose diffuse: symptômes, tactiques de traitement, mesures préventives

La cardiosclérose diffuse est l’une des conséquences négatives d’une maladie cardiaque grave, qui se manifeste sous la forme de cicatrices sur les fibres du myocarde, où elle est répartie uniformément sur toute la surface de la région affectée du muscle cardiaque.

Cela se produit souvent après une crise cardiaque, lorsque certaines des fibres du myocarde meurent. Le tissu conjonctif se développe, perturbant le fonctionnement normal du muscle cardiaque et déformant les valves.

Ce phénomène est assez fréquent chez les personnes ayant déjà souffert d’une maladie cardiaque, telle que l’infarctus du myocarde, l’athérosclérose des artères coronaires ou la maladie coronarienne.

Causes et facteurs de risque

Les principales causes de la prolifération du tissu conjonctif dans le cœur sont les maladies cardiaques transférées énumérées ci-dessus. En médecine, on considère que la cicatrisation est une conséquence des facteurs suivants:

  • Athérosclérose transférée;
  • L'arythmie;
  • Hypertension artérielle (hypertension);
  • Opération différée sur le coeur ou le cerveau;
  • Dépôts de sel dans le corps;
  • L'abus d'alcool et le tabagisme;
  • Soumis à beaucoup de stress;
  • Trop manger et manger des aliments malsains;
  • L'automédication;
  • Rhumatisme;
  • Maladie du diabète;
  • Âge avancé;
  • Surpoids et autres.

Les personnes souffrant de maladies cardiaques, menant un mode de vie sédentaire, celles qui souffrent de malnutrition et d’alcoolisme et les personnes âgées sont à risque de cardiosclérose.

Classification: types, formes, étapes

La cardiosclérose peut être classée en fonction de sa localisation, ainsi que du degré de croissance du tissu conjonctif. Il est de deux types:

Cardiosclérose diffuse est une croissance uniforme des cicatrices sur toute la zone du myocarde décédé, et le foyer est caractérisé par des limites claires des zones endommagées.

L’Organisation mondiale de la santé a sa propre classification, basée sur les maladies qui ont causé les cicatrices:

La cardiosclérose athéroscléreuse est une conséquence de l'athérosclérose. La symptomatologie apparaît assez lentement et progressivement, ce qui explique pourquoi il est très difficile de diagnostiquer cette forme de la maladie au stade initial.

Avec la prolifération athéroscléreuse des tissus conjonctifs, des changements diffus se produisent, le métabolisme est perturbé, certaines parties de l’atrophie du myocarde et la dégénérescence des fibres du myocarde progressent. Dans presque tous les cas de cette forme de maladie, tous les symptômes et signes d'insuffisance cardiaque accompagnent:

  • Puffiness;
  • Essoufflement;
  • Palpitations cardiaques;
  • L'apparition de masses d'eau dans les cavités.

La cardiosclérose post-myocardique se manifeste à la suite d'une myocardite et est localisée dans les zones de processus inflammatoires ayant conduit à la destruction des myocytes.

Le plus souvent, cette forme se trouve dans la jeune génération. Les caractéristiques distinctives de cette maladie sont les allergies et diverses maladies infectieuses. Dans la forme post-myocardique de cardiosclérose, l'irrigation sanguine du ventricule droit est souvent perturbée.

Les cicatrices post-infarctives se produisent plus tard dans l'infarctus du myocarde. Les cicatrices apparaissent à la place des tissus morts du myocarde et des foyers clairs. Les signes par lesquels vous pouvez diagnostiquer une maladie sont similaires aux symptômes de la cardiosclérose athéroscléreuse.

Danger et complications

Le principal danger en l'absence de traitement rapide de la cardiosclérose diffuse est le risque de développer une insuffisance cardiaque. Une phase cicatricielle est considérée comme relativement sûre, lorsque la maladie évolue sans symptômes évidents et prononcés et qu’elle n’est pas accompagnée d’une insuffisance cardiaque. Sinon, le traitement risque d'être inefficace et l'issue est très triste.

La croissance du tissu cicatriciel entraîne les complications suivantes:

  • L'arythmie apparaît, les palpitations deviennent plus fréquentes (elles sont diagnostiquées par la méthode de comptage des battements du pouls en une minute);
  • Anévrisme (est une zone élargie de tissu qui se démarque du contour général du cœur);
  • Stade chronique de l’insuffisance cardiaque (violation des contractions musculaires, par laquelle le cœur pompe le sang).

Symptômes caractéristiques

Le résultat du traitement dépend du stade de développement de la cardiosclérose détectée. Malheureusement, le plus souvent, un diagnostic précoce est impossible, sauf dans de rares cas, car tous les signes caractéristiques se manifestent presque imperceptiblement.

De par sa nature, la forme diffuse de cardiosclérose présente un certain nombre de ses caractéristiques distinctives, que l’on peut également observer en violation des contractions du muscle cardiaque ainsi que dans les cas d’insuffisance cardiaque.

Les symptômes indiquant la présence de ces maladies sont les suivants:

  • Dyspnée, qui se manifeste non seulement pendant et après l'exercice, mais aussi dans un état de calme absolu (dans les premiers stades, la dyspnée ne se manifeste qu'après un exercice et lorsque le tissu conjonctif se développe sur le cœur, elle se fait sentir même lorsque la personne est allongée) ;
  • Il existe de fréquentes attaques de toux sèche, provoquées par un œdème pulmonaire (l'asthme peut être une complication de la toux cardiaque);
  • Faiblesse musculaire (se manifestant par un apport sanguin insuffisant et une privation d'oxygène);
  • Puffiness des membres inférieurs, ce qui se produit en raison de l'accumulation de sels dans le corps, empêchant le retrait de fluide;
  • Modifications dermatologiques externes (apparition de taches de vieillesse sur la peau, perte de cheveux et chute de cheveux, ongles cassés et exfoliés);
  • Sensations douloureuses au niveau du cœur et du côté droit sous les côtes (symptôme rare entraînant le développement de nombreux changements et maladies physiologiques supplémentaires).

Plus la maladie se développe, plus les symptômes deviennent brillants. Ceux qui ont déjà souffert d'une maladie cardiaque grave ou qui ont reçu un diagnostic d'insuffisance cardiaque ou d'ischémie doivent être particulièrement attentifs aux symptômes ci-dessus.

Diagnostic de la maladie

L'effet maximum du traitement ne peut fournir qu'un diagnostic précoce. Il est possible de détecter une cardiosclérose diffuse même avec un examen médical régulier programmé avec un ECG.

L'électrocardiogramme vous permet d'analyser des indicateurs cardiaques tels que la fréquence cardiaque, le développement de l'anévrisme (après une crise cardiaque) et l'apparition de tissu cicatriciel dans le myocarde.

Dès que les résultats de l'ECG indiquent un dysfonctionnement du fonctionnement du cœur, un spécialiste nommera nécessairement des méthodes d'examen supplémentaires, dont l'une est une échographie. En échographie, vous pouvez obtenir des données sur la taille et la forme du cœur, sa contractilité et la présence de tissu conjonctif.

Parallèlement à l'échographie et à l'ECG, des tests sanguins biochimiques sont également prescrits, le médecin examine, écoute le cœur avec un stéthoscope et prescrit un autre examen.

Si ces méthodes sont insuffisantes pour un diagnostic précis, une imagerie par résonance magnétique peut également être prescrite. Avec l'aide de l'IRM, il est possible de détecter le foyer de la maladie et de voir le cœur dans une section à travers des couches.

Après le diagnostic établi de cardisclérose, le médecin doit procéder à un diagnostic supplémentaire - différentiel. Son essence est de distinguer la forme athéroscléreuse de la maladie du myocarde par ses caractéristiques et les maladies associées. Ceci est très important, car tous ces symptômes peuvent être les mêmes pour différentes maladies.

Régime de traitement

Le processus de traitement de la cardiosclérose diffuse vise généralement à atteindre certains objectifs:

  • Le traitement de la cause sous-jacente de la maladie (IHD ou une autre maladie qui a provoqué des cicatrices);
  • Stabilisation du processus de métabolisme dans le myocarde;
  • Élimination des symptômes d'insuffisance cardiaque;
  • Guérir les arythmies.

Dans le cadre de la lutte contre la maladie sous-jacente (souvent une maladie coronarienne), un traitement médicamenteux comprenant les médicaments suivants est utilisé:

  • Préparations du groupe des nitrates (nitroglycérine ou nitrosorbide). Ce groupe de médicaments résiste à la tension des parois du myocarde et améliore la circulation sanguine. La nitroglycérine peut être utilisée non seulement à des fins de traitement, mais également pour la prévention des crises cardiaques.
  • Antagonistes du calcium (nifédipine, veroshpiron et diltiazem). Ils ont un effet positif sur le travail du cœur dans son ensemble, réduisent le tonus myocardique et la pression artérielle.
  • Bloqueurs des récepteurs bêta-adrénergiques (Anaprilin, Nebivolol et autres). Ils doivent être pris avec une extrême prudence, car seul le cardiologue prescrit la posologie et le nombre d'ingestion journalière en fonction des résultats des tests et des examens du patient.

Si, au cours du traitement des cicatrices, il devient nécessaire de réduire le taux de cholestérol dans le sang du patient, des médicaments tels que la simvastatine, la lovastatine, la rosuvastatine et d’autres médicaments appartenant au groupe des statines sont prescrits. Ils sont nommés conjointement avec des tests de laboratoire réguliers de la composition chimique du sang, qui sont contrôlés par le médecin traitant.

En cas de gonflement grave associé au traitement principal, des médicaments diurétiques sont prescrits, tels que le furosémide, le Britomar et d’autres.

Au cours de la période de traitement, le patient doit adhérer à un régime alimentaire spécial qui nécessite d’exclure du régime les éléments suivants:

  • Produits de viande et de poisson cuits au cours de la friture;
  • Légumes épicés (oignons, ail, radis, poivre et autres);
  • Aliments riches en cholestérol;
  • Limitez la quantité quotidienne de sel consommée;
  • Alcool et boissons énergisantes, y compris café, thé et cacao;
  • Lourd pour les produits de digestion;
  • Limitez votre consommation de liquide.

Un traitement conservateur est possible en ambulatoire. Le patient est tenu de se conformer au repos au lit, à une activité physique réduite et à un régime strict.

Mais, comme dans toute autre situation, mieux vaut prévenir que guérir. Maintenir un mode de vie sain, faire du sport, marcher en plein air, une nutrition adéquate et une bonne qualité de repos vous protégeront de toute maladie cardiaque et vous éviteront le risque de complications. En tant que mesure préventive, il est très important d'éviter les situations stressantes et de n'éprouver que des émotions positives aussi souvent que possible.

Diagnostic et traitement de la cardiosclérose diffuse

Quelle que soit la maladie, cela peut avoir certaines conséquences négatives. La cardiosclérose, caractérisée par la cicatrisation des fibres du myocarde, est une des causes majeures du développement des pathologies cardiaques.

Selon les caractéristiques de l'évolution de la maladie peuvent être représentés par différentes formes, parmi lesquelles - cardiosclérose focale et diffuse. Nous vous dirons ce que c'est, quelles sont les causes et les conséquences si elles ne sont pas traitées à temps.

Description de la pathologie

La cardiosclérose diffuse est un processus pathologique par lequel le muscle cardiaque est affecté, ce qui se traduit par une croissance uniforme du tissu cicatriciel le long de sa surface. Cela contribue aux violations du coeur.

Le système musculaire du corps, qui a un excès de tissu, commence à s'habituer au travail dans cet état. En conséquence, sa taille augmente progressivement et les vannes sont susceptibles de se déformer.

À l'âge moyen et à un âge avancé, les lésions vasculaires contribuent au développement de la pathologie. Cependant, avec le processus inflammatoire myocardique existant, la cardiosclérose peut se développer chez toute personne, quel que soit son âge.

Il existe deux formes de la maladie:

  • cardiosclérose focale importante, dans laquelle de grandes zones du myocarde sont touchées;
  • petite cardiosclérose diffuse focale, dans laquelle les lésions sont réparties uniformément sur la surface du cœur, leur taille ne dépasse pas 2 mm.

Étiologie et groupes à risque

Dans la plupart des cas, la cause en est l'athérosclérose des artères coronaires, qui peut être accompagnée d'une ischémie du myocarde pendant un temps considérable. Dans ce contexte, les fibres cardiaques se développent de manière atrophique et dystrophique, ce qui entraîne la croissance de tissus fibreux.

En conséquence, des lésions se forment. Ils peuvent être petits et grands. Leur apparition est influencée par les collatérales présentes dans les artères, les réactions métaboliques et les perturbations métaboliques. Les capacités régénératrices et trophiques du cœur dépendent de ces facteurs.

Parmi les raisons pouvant conduire au développement d'une cardiosclérose diffuse, on distingue:

  • arythmie du coeur;
  • myocardite;
  • l'hypertension;
  • diabète sucré;
  • rhumatisme;
  • hypertrophie du muscle cardiaque.

Les facteurs liés à l’exogène sont tout aussi importants. Ceux-ci peuvent être:

  • abus d'alcool;
  • situations stressantes;
  • surmenage psychologique;
  • l'obésité;
  • fumer longtemps;
  • certains médicaments;
  • chirurgie cardiaque ou cérébrale;
  • l'âge

Le développement de la maladie contribue également à un environnement écologique et à des conditions climatiques médiocres.

Le groupe à risque comprend les personnes atteintes d'une maladie cardiaque, qui mène une vie sédentaire, qui mange rationnellement, qui boit de l'alcool et qui ont également atteint un âge avancé.

Symptomatologie

La sclérose cardiaque du coeur peut évoluer pendant longtemps sans aucun signe indiquant la pathologie, et sa présence est détectée par hasard lors de l'examen pour une autre raison. La pathologie est souvent chronique, les exacerbations sont remplacées par des rémissions. L'évolution de la maladie peut avoir un caractère différent, qui dépend des causes des violations.

  1. Toux Son asthme et son œdème pulmonaire contribuent à son apparence. Initialement marqué à sec, au fil du temps, se manifeste sous la forme d'expectorations mousseuses.
  2. Essoufflement. Se produit à la suite d'une violation des contractions du ventricule gauche. Au stade 1, on l'observe uniquement à la suite d'une marche prolongée ou d'un effort physique intense. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, elle devient plus forte et, dans le processus du stade 2, elle apparaît dans un état calme.
  3. Arythmie cardiaque. Lors de la survenue d'une cardiosclérose, la présence de bradycardie, de fibrillation paroxystique ou auriculaire, de blocages.
  4. Les douleurs Se sent dans le coeur. Dans ce contexte, des symptômes caractérisant les perturbations hémodynamiques peuvent apparaître: ascite, œdème des jambes, hydrothorax.
  5. Cyanose Premièrement, il y a des changements dans la couleur de la peau. À mesure que la maladie progresse, une cyanose est notée sur le visage, les lèvres et le nez. Sous l'influence de l'irrigation sanguine altérée, d'autres lésions trophiques de la peau sont possibles. Les cheveux commencent à tomber, les ongles sont déformés.
  6. La faiblesse des muscles et du corps dans son ensemble, une fatigue rapide. Cette condition peut entraîner une perte de conscience.
  7. Puffiness Marqué dans les extrémités inférieures. D'abord sur les chevilles, puis se propage aux hanches et au bas des jambes. Il se produit en fin d’après-midi, au matin, il disparaît.

Mesures de diagnostic

Pour poser un diagnostic correct, le cardiologue examine d'abord les plaintes du patient à l'aide d'une enquête. Tout d'abord, le spécialiste clarifie la présence de dyspnée, s'il y a une toux nocturne, si les membres sont gonflés et s'il y a des douleurs dans la région du sternum. Il doit également déterminer si le patient avait déjà contracté une maladie susceptible de déclencher une cardiosclérose.

Après cela, un examen physique est effectué. Un stéthoscope écoute un battement de coeur pour détecter un rythme cardiaque affaibli. À l'aide d'un tonomètre, mesurez la pression artérielle. Faites une évaluation de la peau sur les paramètres de couleur et d'humidité, déterminez la présence d'œdème sur les membres.

Afin d'identifier d'autres pathologies, le patient reçoit des tests sanguins - généraux et biochimiques, qui permettent d'établir le niveau de cholestérol, ce qui affecte négativement le système vasculaire.

En outre effectué et un certain nombre d'études de diagnostic instrumentale, telles que:

  • Échocardiographie, qui aide à déterminer la présence de lésions qui ne sont pas capables de contractions. On évalue le taux de contraction, de redimensionnement et on détecte la présence d'autres pathologies.
  • Électrocardiographie. Dans le même temps, des défaillances du rythme cardiaque, des zones touchées, des modifications des tissus du myocarde sont détectées.
  • La tomographie par résonance magnétique, qui permet de détecter la présence même des plus petits foyers de la maladie.
  • Scintigraphie Conduit pour déterminer la cause, contre laquelle a commencé à développer une cardiosclérose.
  • Surveillance par électrocardiogramme, détermination du rythme cardiaque et des éventuelles anomalies.

Dans certains cas, d'autres spécialistes peuvent avoir besoin d'être examinés: un chirurgien, un thérapeute, un gastro-entérologue, etc.

Ce n'est qu'après que les résultats de l'étude ont été obtenus par un médecin qu'un plan de traitement optimal est élaboré.

Schéma de traitement thérapeutique

Les mesures thérapeutiques visant à éliminer la cardiosclérose diffuse devraient inclure un ensemble de méthodes et être mises en œuvre dès que possible. Les principales tâches à accomplir:

  1. Éliminer l'ischémie, qui a causé la défaite.
  2. Conservez les fibres restantes du muscle cardiaque et améliorez l'état général du patient.
  3. Éliminer les signes indiquant une insuffisance cardiaque.
  4. Éliminer l'arythmie.

Le traitement peut être effectué en ambulatoire ou à l'hôpital. Il est interdit aux patients de faire de l'activité physique excessive, de boire de l'alcool et de fumer.

Traitement conservateur

Pour normaliser la circulation coronaire, prescrire des médicaments dans les groupes suivants:

  1. Antagonistes du calcium. Par exemple, Diltiazem et Nifédipine. Réduisez la pression artérielle et chargez le myocarde. En outre, contribuer à l'élimination des spasmes vasculaires.
  2. Nitrates tels que Nitrosorbid et Nitroglycerin. Réduit la charge sur le coeur, visant à améliorer le flux sanguin. Ces fonds peuvent également être utilisés pour prévenir l’apparition de crises.
  3. Les bêta-bloquants, tels que Inderal, Anaprilin. Le cours et la posologie des médicaments prescrits dans chaque cas individuellement. Leur action vise à réduire le besoin en oxygène, ainsi que la normalisation de la pression artérielle.
  4. S'il est nécessaire d'abaisser le taux de cholestérol dans le sang, prescrivez des statines - Atorvastatin, Rosuvastatin. Ces fonds sont pris strictement selon le régime, il doit y avoir une surveillance constante des paramètres sanguins.
  5. Si nécessaire, prescrire:
  • Les inhibiteurs de l'ECA;
  • médicaments diurétiques;
  • agents antiplaquettaires.

Si le traitement médicamenteux n’a pas d’effet positif, appliquez les méthodes d’intervention chirurgicale. Ce peut être:

  • stenting;
  • la manœuvre;
  • implantation d'un stimulateur cardiaque.

Parfois, la cardiosclérose diffuse contribue au développement de l'anévrisme, dangereux pour la vie humaine. Pour l'éliminer, une opération est réalisée. Elle consiste essentiellement à exciser la zone touchée et à la remplacer par une prothèse.

Médecine populaire

Les remèdes populaires ne peuvent être utilisés qu'en complément de la thérapie principale.

Il existe plusieurs recettes éprouvées qui aident efficacement à faire face à la maladie:

  1. Prenez une cuillère à café de cumin et une cuillère à soupe de racine d'aubépine. Tout moudre et bien mélanger. Nécessité de brasser la nuit 300 ml d’eau bouillie dans un thermos. Pendant la journée, la perfusion reçue se boit en plusieurs réceptions.
  2. Pour améliorer les performances du cœur, cette méthode aide: il est nécessaire de mélanger 2 protéines de poulet avec 2 cuillères à café de crème sure et une cuillère de miel. Le mélange préparé à prendre sur un estomac vide le matin.
  3. Dans 300 grammes de racines d'élecampane séchées, ajoutez un litre de vodka. Insister 14 jours dans le froid. Après cela, filtrer la teinture. À utiliser le matin, l'après-midi et le soir jusqu'à 30

Il est important de se rappeler que l'utilisation de tout moyen doit être négociée avec votre médecin.

Caractéristiques du régime

Un rôle important dans le traitement joue et une bonne nutrition. Les inutilisés au moment du traitement sont exclus:

  • le thé;
  • café
  • nourriture frite;
  • les aliments riches en cholestérol;
  • ail et oignons;
  • navets et radis.

Le liquide et le sel doivent être minimisés.

Le régime ne devrait contenir que des plats bouillis, cuits au four ou cuits à la vapeur. Les repas sont pris plusieurs fois par jour en petites portions.

Risque de maladie

Cardiosclérose diffuse avec une forme extensive ne peut pas être complètement guéri. Cependant, il y a une grande chance de ralentir la progression de la maladie.

La cause du décès peut être une arythmie avec anévrisme. Dans la plupart des cas, cela ne se produit pas, car les patients ont le temps de demander de l'aide médicale à temps, ce qui augmente les chances de succès du traitement.

Prévention et pronostic

Pour prévenir le développement de la cardiosclérose, il est nécessaire de prévenir la maladie coronarienne et, le cas échéant, de consulter des spécialistes dans les meilleurs délais.

Les principales recommandations préventives:

  • Mener une vie saine
  • Bien manger.
  • Pour exclure le tabagisme et la consommation d'alcool.
  • Subir régulièrement des examens médicaux.

Il est difficile de dire s'il est long de vivre avec cette maladie, car tout dépendra de nombreux facteurs: le degré de pathologie, la catégorie d'âge du patient, son état général et l'efficacité du traitement.

Cardiosclérose diffuse: causes, symptômes, traitement

Toute pathologie du coeur entraîne diverses conséquences pouvant conduire au développement de complications. La cardiosclérose diffuse est l'une de ces maladies, accompagnée d'une cicatrice relativement uniforme de toutes les fibres du myocarde. Ces excroissances du tissu conjonctif sur le muscle cardiaque apparaissent au site de la mort cellulaire musculaire (par exemple, dans la zone de l'infarctus).

Le myocarde meurt avec cardiosclérose diffuse se produit progressivement. L’état du patient se détériore: les crises d’angor deviennent plus prononcées, la capacité de travail se détériore, une arythmie, une maladie cardiaque, un anévrisme, etc. Dans cet article, nous allons parler des causes, des symptômes, des principes de diagnostic et du traitement de cette maladie.

Raisons

La prolifération du tissu conjonctif dans la cardiosclérose se produit dans les endroits où la fibre myocardique est morte, ce qui est dû à diverses pathologies du coeur. La cardiosclérose diffuse est principalement causée par une maladie coronarienne ou par l’athérosclérose des artères coronaires. D'autres affections et maladies peuvent également conduire à la défaite des fibres musculaires:

  • l'hypertension;
  • les arythmies;
  • rhumatisme;
  • myocardite;
  • hypertrophie ou dégénérescence du myocarde;
  • intoxication aux sels de métaux lourds;
  • lésion cardiaque
  • diabète sucré;
  • l'obésité;
  • l'alcoolisme;
  • opérations antérieures sur le cœur et le cerveau;
  • médicaments inappropriés;
  • stress fréquent;
  • la vieillesse

Souvent, les premiers stades de la cardio-sclérose diffuse surviennent de manière totalement invisible et ne peuvent être détectés que par un examen cardiologique spécialisé (par exemple, au cours de l’écho-kg ou de l’ECG). En outre, cette maladie est caractérisée par des périodes de rechute et de rémission prolongée (parfois, elle peut durer plusieurs années). C’est pourquoi il est extrêmement important que les personnes souffrant de maladies du cœur connaissent les signes de cette pathologie et puissent à tout moment suspecter l’apparition du développement de la cardiosclérose.

Les symptômes

La forme diffuse de cardiosclérose se manifeste par des symptômes caractéristiques de la violation de la capacité contractile du muscle cardiaque et de l'insuffisance cardiaque:

  1. Au début de la maladie, le patient ne ressent son apparition qu'après un effort physique impressionnant, mais avec la progression de la croissance du tissu cicatriciel, ce symptôme commence à se manifester même après des actions mineures ou habituelles et au repos.
  2. Toux Ce symptôme est causé par un œdème pulmonaire, qui se développe sur le fond de perturbations hémodynamiques et d'insuffisance cardiaque. Une telle toux cardiaque, dans la plupart des cas, sèche et apparaît après un exercice ou couchée. Par la suite, le patient peut avoir des crises d’asthme cardiaque.
  3. Douleur cardiaque, rythme cardiaque accéléré ou affaibli, arythmies (auriculaire, paroxystique, blocage, etc.). Ces symptômes sont dus à une incapacité du myocarde à fonctionner normalement. Au début, ils sont faiblement exprimés et se manifestent après un effort physique, mais ensuite ils progressent et peuvent apparaître en état de repos.
  4. Perte de conscience Ce symptôme est causé par certains types d’arythmie (bloc paroxystique, auriculo-ventriculaire, etc.).
  5. Oedème Le gonflement dans la cardiosclérose est plus fréquent dans les membres inférieurs. Au début, il apparaît aux chevilles, mais à mesure que la maladie progresse, il peut affecter le bas des cuisses et les cuisses. Les œdèmes apparaissent le soir et disparaissent le matin.
  6. Faiblesse musculaire et diminution de l'endurance. Ce symptôme est causé par un apport sanguin insuffisant dans les muscles squelettiques et est observé pendant ou après l'exercice.
  7. Troubles trophiques de la peau. Le manque d'apport sanguin à la peau entraîne l'apparition de pigmentation de la peau, la perte de cheveux, la déformation des plaques à ongles.
  8. Douleur dans l'hypochondre droit. Ce symptôme est rarement observé et est causé par la stagnation du sang dans la circulation sanguine, causée par une altération de l'hémodynamique. La douleur au foie est souvent accompagnée d'un gonflement des veines jugulaires, d'un gonflement des jambes, de l'hydrothorax et de l'ascite.

La sévérité des symptômes de cardiosclérose diffuse dépend du stade de la maladie. Si vous identifiez de tels symptômes, vous devez consulter d'urgence un cardiologue et vous soumettre à tous les types d'examens qui seront prescrits par un médecin.

Diagnostics

L'examen cardiologique d'un patient atteint de cardiosclérose devrait inclure:

  • prise d'histoire (plaintes, maladies antérieures, conditions de vie);
  • écouter le coeur;
  • tests sanguins biochimiques;
  • ECG;
  • Echo-KG;
  • IRM du coeur.

Après avoir analysé les données obtenues lors de l'examen, le cardiologue peut prescrire un traitement complexe de cardiosclérose diffuse au patient.

Traitement

Le traitement de la cardiosclérose diffuse doit commencer le plus tôt possible et être complet. Ses points principaux visent ces objectifs:

  • l'élimination de l'ischémie, qui a provoqué des lésions du myocarde avec du tissu cicatriciel;
  • amélioration et préservation des fibres myocardiques restantes;
  • élimination des signes d'insuffisance cardiaque;
  • élimination des arythmies.

Le traitement des formes diffuses de cardiosclérose peut être effectué en ambulatoire ou en hospitalisation. Il est recommandé au patient de limiter l'activité physique, le rejet des mauvaises habitudes et du régime alimentaire.

Certains aliments et aliments doivent être exclus du régime alimentaire du patient:

  • plats de viande frits;
  • aliments riches en cholestérol (abats, jaunes d'oeuf, etc.);
  • thé fort;
  • café naturel;
  • les aliments qui provoquent un gonflement intestinal;
  • radis;
  • navet;
  • l'ail;
  • les oignons.

Dans l'alimentation quotidienne devrait être limitée à la consommation de liquide libre et de sel. Cuire à la vapeur, bouillir, cuire ou cuire au four est recommandé. Les aliments doivent être consommés en petites portions (5 à 6 fois par jour).

Pour le traitement conservateur de l'ischémie peuvent être utilisés divers médicaments, dont la sélection ne peut être effectuée que par un médecin après un examen diagnostique. Pour normaliser la circulation coronaire peut être utilisé:

  1. Nitrates (nitroglycérine, nitrosorbide). Ces médicaments aident à réduire la charge sur la paroi cardiaque, réduisent les besoins en oxygène du myocarde, améliorent le flux sanguin coronaire. De tels agents antiangiologiques peuvent être pris pour éliminer et prévenir une attaque.
  2. Antagonistes du calcium (nifédipine, diltiazem, veroshpiron). Ces médicaments aident à réduire la pression artérielle, à réduire la charge sur le myocarde, à éliminer les spasmes des vaisseaux coronaires et à réduire la demande en oxygène du muscle cardiaque.
  3. Bêta-bloquants (Anaprilin, Inderal, Nebivolol). Ces médicaments, leur posologie et la fréquence d'administration doivent être choisis strictement individuellement. Les bêta-bloquants aident à réduire la demande en oxygène du myocarde (en particulier lors de l'exercice), à ​​abaisser la tension artérielle et à éliminer certains types d'arythmie.

Si nécessaire, il peut être recommandé de prendre des statines pour réduire le taux de cholestérol dans le sang du patient (rosuvastatine, simvastatine, atorvastatine, lovastatine). Ces médicaments doivent être pris dans le cadre d'un régime spécial et sous le contrôle constant des paramètres sanguins de laboratoire.

Si nécessaire, le patient peut être nommé:

  • les diurétiques (furosémide, Trifas, Britomar, etc.);
  • agents antiplaquettaires (Cardiomagnyl, Aspirin);
  • Inhibiteurs de l'ECA (Enalapril, Ramipril, Captopril).

La posologie, les médicaments et le schéma posologique de leur réception sont sélectionnés individuellement pour chaque patient et leur auto-désignation peut entraîner un certain nombre de conséquences indésirables.

En cas d'ischémie, qui ne peut être éliminée avec des médicaments, un traitement chirurgical peut être recommandé au patient:

  • shunt aorto-coronaire;
  • stenting;
  • implantation d'un stimulateur cardiaque.

Dans certains cas, une cardiosclérose diffuse peut entraîner la formation d'un anévrisme cardiaque. Cette pathologie peut menacer la vie du patient et une intervention chirurgicale peut également être nécessaire pour l'éliminer. L’essence de cette intervention vise à exciser le site de saillie de la paroi vasculaire et à le remplacer par une prothèse spéciale en plastique ou une partie d’un vaisseau sanguin prélevée sur une autre partie du corps du patient.

Prévention de la cardiosclérose diffuse

Les mesures préventives visant à prévenir le développement de la cardiosclérose diffuse ont pour principaux objectifs d'éliminer les causes de l'ischémie myocardique et de traiter rapidement les pathologies cardiaques. Les personnes qui sont sujettes au développement de maladies coronariennes sont particulièrement attentives à leur santé.

Les principales mesures de prévention de la cardiosclérose diffuse sont les suivantes:

  • maintenir un mode de vie actif;
  • les principes de la nutrition rationnelle;
  • exclusion des mauvaises habitudes;
  • gestion du stress;
  • traitement en temps opportun chez le médecin pour identifier les symptômes de maladies du système cardiovasculaire.

Le développement de l'athérosclérose diffuse est précédé de nombreux facteurs. Des visites opportunes chez le médecin pour des examens préventifs, le respect de toutes ses recommandations après l'identification d'autres maladies et le maintien d'un mode de vie sain, permettront à de nombreuses personnes d'éviter une pathologie cardiaque aussi grave que la cicatrisation diffuse des fibres du myocarde.

Cardiosclérose et sa forme diffuse: causes, symptômes et tactiques de traitement

Le ralentissement du métabolisme, l'évolution chronique de nombreuses maladies, l'accumulation de produits métaboliques oxydés contribuent au développement de pathologies systémiques de localisation différente chez les patients d'âge moyen et avancé. Une cardiopathie ischémique généralisée sous diverses formes (y compris sans douleur) est accompagnée d'une insuffisance chronique de la circulation coronaire et du développement d'une cardiosclérose athéroscléreuse diffuse. Sur le fond de la fibrose de la masse musculaire du myocarde, des symptômes cliniques apparaissent, ce qui aggrave la qualité de vie du patient.

Les causes du développement du processus pathologique

La cardiosclérose diffuse est l'une des formes chroniques de la maladie coronarienne, dont le substrat morphologique consiste à remplacer les fibres musculaires des cardiomyocytes par un tissu conjonctif dense (fibrose, sclérose).

Les principales causes de myocardiosclérose comprennent:

  • L’infarctus du myocarde est une affection aiguë caractérisée par une nécrose du tissu cardiaque et un risque élevé de décès.
  • La myocardite est une lésion inflammatoire qui se développe après une infection virale ou bactérienne parmi des cardiotoxines pénétrant dans le sang.
  • L'athérosclérose est un trouble systémique du métabolisme des lipides (triglycérides, lipoprotéines et cholestérol), caractérisé par des lésions des vaisseaux du lit artériel (dans ce cas, principalement coronaires).
  • Cardiopathie ischémique (diverses formes de sténocardie) - dans le contexte d'ischémie myocardique récurrente, le tissu trophique est perturbé par le développement ultérieur du processus myodystrophique et de la sclérose.

La pathologie est caractérisée par la présence de plusieurs petites lésions focales aux stades initiaux. Au fur et à mesure que le processus avance, il recouvre une masse importante de myocarde, ce qui contribue à l'apparition de perturbations hémodynamiques.

Classification

La cicatrisation de la masse musculaire myocardique se développe de manière non uniforme en fonction de la cause sous-jacente, de la pathogenèse des troubles et de la localisation.

Distinguer morphologiquement les options de changement suivantes:

  • focale - en présence d'une zone de dommage clairement limitée (grande focale - diamètre supérieur à 1 cm, petite focale - 0,5 à 1,0 cm);
  • diffuse - avec des méthodes d'imagerie objectives, le remplacement du tissu conjonctif sur toute la surface du muscle cardiaque est déterminé.

La classification étiologique distingue la cardiosclérose:

  • post-infarctus (après avoir subi une nécrose du muscle cardiaque), caractérisé par la formation de grands foyers. La cicatrisation du tissu se développe selon le mécanisme de substitution dans la partie affectée du myocarde (septum antérieur, postérieur).
  • athérosclérotique - le processus est déclenché par une perturbation du métabolisme de toutes les cellules du corps et par un trouble de l'irrigation sanguine (obturation de la lumière des artères coronaires avec une plaque lipidique au mur).
  • post-myocardite. La cardiosclérose due au processus inflammatoire se forme en raison de la concentration accrue de substances biologiquement actives dans le plasma sanguin et les structures myocardiques. Le processus pathologique est caractérisé par une propagation diffuse sur toute la surface du muscle cardiaque.

La cardiomyopathie (qui affecte souvent le septum interventriculaire), les maladies chroniques du système respiratoire et les pathologies sanguines entraînant une hypoxie du myocarde sont d'autres facteurs étiologiques de la sclérose.

Manifestation clinique

Les premières manifestations de la pathologie cardiaque à évolution chronique se produisent entre 40 et 45 ans sur fond d’exacerbation d’autres maladies, infections virales, stress physique ou émotionnel intense.

Les signes cliniques sont déterminés par le degré de progression du processus. La propagation de la sclérose en plaques dans de larges zones du myocarde réduit la fonction contractile des ventricules et conduit à une insuffisance cardiaque avec une circulation systémique altérée. En outre, la défaite des zones de projection du système de conduction cardiaque contribue au développement d'arythmies et de blocages.

Les principaux symptômes de la sclérose en plaques sont les suivants:

  • fatigue élevée et rapide;
  • la progression de la dyspnée (premier - pendant l'exercice, au fil du temps - au repos);
  • douleur dans le coeur;
  • sensation d'interruption du travail, augmentation du rythme cardiaque;
  • augmentation du volume de l'abdomen (en raison du foie et de l'accumulation de liquide libre dans la cavité abdominale avec un degré élevé d'insuffisance cardiaque).
  • gonflement des membres inférieurs;
  • toux et hémoptysie.

Des symptômes supplémentaires sont déterminés par l'étiologie du trouble. Par exemple, une variante athéroscléreuse de la pathologie est accompagnée d'une lésion des vaisseaux cérébraux et d'une activité psycho-émotionnelle réduite (concentration, attention, mémoire).

Diagnostic et algorithme pour un dépistage plus poussé du patient

Le diagnostic de sclérose du muscle cardiaque repose sur les plaintes du patient, l'historique de la maladie, les données de l'examen et les résultats de méthodes d'examen objectives.

Les principaux signes cliniques de cardiosclérose diffuse:

  • essoufflement: respiration superficielle et fréquente;
  • avec auscultation des poumons - respiration vésiculaire affaiblie, présence de râles humides dans les parties inférieures.
  • percussion - élargir les limites de la matité cardiaque;
  • secondaires - tons de cœur étouffés;
  • en présence d'arythmie - pouls irrégulier, contractions extraordinaires (extrasystoles), carence (différence de fréquence de pulsation d'artères périphériques et de contractions cardiaques - en fibrillation auriculaire);
  • gonflement des membres inférieurs;
  • foie élargi (le bord inférieur fait saillie sous l'arcade costale).

L'algorithme de diagnostic implique l'utilisation des méthodes suivantes:

  • électrocardiographie (ECG). Signes de pathologie dans la variante de la myocardite: rythme sinusal normal ou fibrillation auriculaire, hypertrophie auriculaire et auriculaire gauche, dépression du segment ST, inversion de l'onde T. Postinfarction présente une onde Q pathologique, faible amplitude de l'onde R
  • L'échocardiographie (Echo-KG) est une méthode par ultrasons qui détermine la localisation du processus et le degré de perturbation hémodynamique. La justification objective de la sclérose en plaques correspond à des sites d'hypo-akinésie (diminution de l'activité contractile du myocarde) et à des modifications de la densité tissulaire.
  • Radiographie pulmonaire: caractéristique de l'ombre cardiaque (élargissement des limites dû à l'hypertrophie des départements), pathologie pulmonaire - œdème, motif vasculaire accru, transparence réduite.

Les tests de laboratoire servent à déterminer l'étiologie et le degré d'activité du processus.

Afin d'optimiser le traitement et de contrôler l'évolution de la pathologie, un examen complet systématique du patient avec un diagnostic établi est recommandé:

  • examen échographique des artères carotides (avec cardiosclérose athéroscléreuse) afin de prévenir et de détecter rapidement le risque d'accident vasculaire cérébral;
  • test sanguin (avec une formule développée de leucocytes);
  • glycémie;
  • tests rénaux (urée, créatinine);
  • tests de la fonction hépatique (AST, ALT, bilirubine, protéines);
  • profil lipidique (cholestérol, lipoprotéines de densité différente, triglycérides).

Traitement et complications possibles du patient

La sclérose en plaques peu diffuse est souvent accompagnée de maladies cardiaques et pulmonaires concomitantes provoquées par une décompensation circulatoire. L'insuffisance de la fonction contractile du myocarde dans la sclérose en plaques entraîne l'apparition de complications, notamment:

  • œdème pulmonaire (insuffisance ventriculaire gauche aiguë);
  • syndrome coronarien aigu causé par une ischémie (insuffisance de l'apport sanguin) due à une insuffisance de la fonction cardiaque. L’infarctus du myocarde à répétition est l’une des principales causes de décès par cardiosclérose diffuse;
  • «Arythmies mortelles» - tachycardie ventriculaire, «pirouette» - tachycardie, fibrillation.

Les principaux objectifs du traitement de la cardiosclérose sont le facteur étiologique, l’élimination des principaux symptômes cliniques, la réduction du risque d’effets indésirables et l’amélioration de la qualité de vie du patient.

Les médicaments les plus couramment utilisés pour traiter:

  • anti-athérosclérotique (cholestérol inférieur, rétablit l'équilibre des fractions lipidiques dans le sang, améliore le trophisme vasculaire, stabilise la plaque et contient des agents antioxydants): atorvastatine, rosuvastatine. Il a été établi de manière fiable que l'utilisation de ces médicaments améliore le pronostic pour un patient atteint d'athérosclérose systémique;
  • antiarythmique: Aritmil, Concor, Etatsizin. La nomination des médicaments est effectuée sur la base de données électrocardiographiques, en fonction du type d'arythmie;
  • agents antiplaquettaires - médicaments qui améliorent les propriétés rhéologiques du sang et réduisent le risque de thrombose: Magnikor, Tikagrilor;
  • diurétiques (diurétiques) pour réduire l'œdème et d'autres signes d'insuffisance cardiaque congestive.

Les principales mesures thérapeutiques contre la cardioclérose sont réalisées en ambulatoire. En cas d'apparition soudaine d'une crise d'essoufflement grave, de douleurs au coeur, de troubles de la conscience, une hospitalisation est nécessaire à l'hôpital pour un traitement intensif. Ce dernier implique l’utilisation de médicaments à des doses élevées (maximales ou sous-maximales) avec une administration intraveineuse.

Processus de réhabilitation

L’étude de préparations microscopiques du cœur présentant des signes de cardiosclérose indique l’irréversibilité du processus. Par conséquent, les mesures de traitement et de réadaptation visent à réduire la progression de la pathologie. Après sa sortie de l'hôpital, le patient est recommandé:

  • exercices de physiothérapie (thérapie par l'exercice) - améliorer la tolérance à l'exercice et renforcer le muscle cardiaque;
  • marche dosée;
  • jeux de sport;
  • physiothérapie (électrophorèse, galvanisation et autres) - sur recommandation d’un cardiologue;
  • balnéothérapie (bains au sulfate, au radon);
  • Cure thermale avec climatothérapie.

En outre, une attitude responsable face à la maladie implique des visites régulières chez le médecin, un enregistrement périodique du cardiogramme et des tests de laboratoire pour corriger le traitement.

Modification du mode de vie

L'identification d'une pathologie cardiaque chronique chez un patient n'est pas une phrase. Augmenter la durée et la qualité de vie de ces patients signifie changer et éliminer les habitudes qui ralentissent la récupération du corps.

  • bonne nutrition: apport limité en sel et en liquide, apport en pectine (chou, fruits, fèves), refus du café et des sodas. Les patients dont la conductivité est altérée doivent manger des raisins secs, des abricots secs et d’autres fruits secs riches en potassium;
  • renoncer à l'alcool et au tabac (cause du rétrécissement des vaisseaux coronaires);
  • activité physique (marche, exercices du matin);
  • mode travail-repos équilibré.

Conclusions

Les symptômes du système cardiovasculaire chez les personnes âgées sans affection aiguë préalable sont un signe fréquent de modifications dégénératives du myocarde. Dans ce cas, le médecin doit établir le diagnostic et expliquer au patient le concept de cardiosclérose diffuse et ce qu’il est, les caractéristiques du traitement et la nécessité d’un traitement médicamenteux systémique. Le diagnostic opportun et le traitement prescrit contribuent à améliorer le pronostic pour la vie et la santé du patient.

Cardiosclérose

La cardiosclérose est une pathologie du muscle cardiaque caractérisée par la croissance du tissu cicatriciel conjonctif dans le myocarde, le remplacement des fibres musculaires et la déformation des valves. Le développement des zones de cardiosclérose se produit sur le site de la mort de la fibre myocardique, ce qui entraîne dans un premier temps une hypertrophie compensatoire du myocarde, puis une dilatation du cœur avec le développement d'une insuffisance valvulaire relative. La cardiosclérose est un résultat fréquent de l'athérosclérose des vaisseaux coronaires, de la maladie coronarienne, de la myocardite d'origines diverses, de la dystrophie du myocarde.

Cardiosclérose

La cardiosclérose est une pathologie du muscle cardiaque caractérisée par la croissance du tissu cicatriciel conjonctif dans le myocarde, le remplacement des fibres musculaires et la déformation des valves. Le développement des zones de cardiosclérose se produit sur le site de la mort de la fibre myocardique, ce qui entraîne dans un premier temps une hypertrophie compensatoire du myocarde, puis une dilatation du cœur avec le développement d'une insuffisance valvulaire relative. La cardiosclérose est un résultat fréquent de l'athérosclérose des vaisseaux coronaires, de la maladie coronarienne, de la myocardite d'origines diverses, de la dystrophie du myocarde.

Le développement d'une cardiosclérose sur la base de processus inflammatoires dans le myocarde peut survenir à tout âge (y compris les enfants et les adolescents), dans le contexte de lésions vasculaires - principalement chez les patients d'âge moyen et avancé.

Classification de la cardiosclérose

Il existe deux formes morphologiques de cardiosclérose: focale et diffuse. Dans la cardiosclérose diffuse, une atteinte myocardique uniforme se produit et les foyers du tissu conjonctif sont répartis de manière diffuse dans tout le muscle cardiaque. Cardiosclérose diffuse est observée chez l'IHD.

La cardiosclérose focale (ou cicatricielle) se caractérise par la formation de zones cicatricielles distinctes et de tailles différentes dans le myocarde. Le développement de la cardiosclérose focale survient généralement à la suite d'un infarctus du myocarde reporté, moins souvent d'une myocardite.

Cardiosclérose alloué formes étiologiques sont issue de la maladie primaire entraînant la substitution cicatriciel myocardique de fibres fonctionnelles: athérosclérotique (dans le résultat de l'athérosclérose) post-infarctus (comme résultat de l'infarctus du myocarde) myocarditic (dans l'issue de rhumatisme et la myocardite); moins communes sont les autres formes de cardiosclérose associées à la dystrophie, aux blessures et à d’autres lésions du myocarde.

Formes étiologiques de cardiosclérose

La myocardite, une forme de cardiosclérose, se développe sur le site de l'ancien foyer inflammatoire dans le myocarde. Le développement de la myocardite cardiosclérose est associé aux processus d'exsudation et de prolifération dans le stroma du myocarde, ainsi qu'à la destruction des myocytes. La myocardite cardiosclérose est caractérisée par des antécédents de maladies infectieuses et allergiques, foyers d'infection chroniques, généralement chez les patients jeunes. Selon l'ECG, il existe des changements de nature diffuse, plus prononcés dans le ventricule droit, des troubles de la conduction et du rythme. Les frontières du cœur sont uniformément étendues, la pression artérielle est normale ou réduite. Souvent, une insuffisance circulatoire chronique ventriculaire droite se développe. Les paramètres biochimiques sanguins ne sont généralement pas modifiés. Sons du coeur affaibli, accent III ton dans la projection du sommet du coeur.

La forme athéroscléreuse de la cardiosclérose est généralement une manifestation de la maladie coronarienne prolongée, caractérisée par un développement lent et une nature diffuse. changements nécrotiques dans le myocarde se développent en raison de la lente dégénérescence, l'atrophie et la mort des fibres individuelles, causées par l'hypoxie et les troubles métaboliques. La mort des récepteurs entraîne une diminution de la sensibilité du myocarde à l'oxygène et la progression de l'IHD. Les manifestations cliniques pendant longtemps peuvent rester rares. Dès que progresse cardio, l'hypertrophie ventriculaire gauche se développe, le phénomène de l'insuffisance cardiaque: palpitations, essoufflement, œdème périphérique, épanchements dans les cavités du cœur, du poumon, de la cavité abdominale.

changements dans sclérosées du nœud sinusal conduit au développement des processus de bradycardie et des cicatrices dans les valves des fibres tendineuses et les muscles papillaires peuvent conduire au développement de maladies cardiaques acquises: la sténose aortique ou mitrale, insuffisance valvulaire. coeur d'auscultation est ausculté affaiblissement je pas dans le sommet de projection, souffle systolique (avec la sclérose valvulaire aortique - très rugueux) dans la pointe du cœur et de l'aorte. Insuffisance circulatoire ventriculaire gauche développée, pression artérielle supérieure à la normale. Lorsque athérosclérotiques rythme cardiosclérose et des troubles de conduction apparaissent sur les fermetures de type divers degrés et parties du système de conduction, la fibrillation auriculaire et extrasystoles. Une étude des paramètres biochimiques sanguins révèle une augmentation du cholestérol, une augmentation du taux de β-lipoprotéines.

La cardiosclérose post-infarctus se développe lorsqu'une partie des fibres musculaires mortes est remplacée par un tissu conjonctif cicatriciel et présente un caractère de petite ou de grande focale. Les crises cardiaques répétées contribuent à la formation de cicatrices de différentes longueurs et localisations, isolées ou imbriquées. La cardiosclérose post-infarctus est caractérisée par une hypertrophie du myocarde et une expansion des cavités cardiaques. Les foyers cicatriciels peuvent s'étirer sous l'action de la pression systolique et provoquer la formation d'un anévrisme cardiaque. Les manifestations cliniques de la cardiosclérose post-infarctus sont similaires à celles de la forme athéroscléreuse.

Une forme rare de la maladie est la cardiosclérose primaire, accompagnant l'évolution de la collagénose, de la fibroélastose congénitale, etc.

Symptômes de cardiosclérose

Les symptômes cliniques de la cardiosclérose sont déterminés par sa forme morphologique et étiologique, sa prévalence et sa localisation. Focal et diffuse kardiosklerosis modérément exprimé se produisent souvent cliniquement asymptomatique, cependant, l'emplacement même des foyers microscopiques sur les sites Sclérose système de conduction ou à proximité du noeud sinusal auriculaire peut provoquer des troubles de la conduction stables et divers troubles du rythme cardiaque.

Les principales manifestations de la cardiosclérose diffuse sont les symptômes d'insuffisance cardiaque et d'altération de la fonction contractile du myocarde. Plus la surface du tissu myocardique fonctionnel remplacée par le connectif est grande, plus le risque de développer une insuffisance cardiaque, des troubles de la conduction et un rythme cardiaque est élevé. En présence de phénomènes de conduction et de troubles du rythme, les patients remarquent un rythme cardiaque, une contraction arythmique du cœur. Avec le développement des phénomènes d'insuffisance cardiaque, un essoufflement, un gonflement, une douleur au coeur, une réduction de l'endurance à l'effort physique, etc. apparaissent.

La cardiosclérose se poursuit avec une progression et une alternance graduelles de périodes de rémission relative pouvant durer plusieurs années. Le bien-être du patient dépend en grande partie du développement de la maladie sous-jacente (athérosclérose, rhumatisme, crise cardiaque) et du mode de vie.

Complications de la cardiosclérose

La cardiosclérose peut être compliquée par une insuffisance cardiaque chronique progressive, la formation d'un anévrisme cardiaque, un blocage auriculo-ventriculaire, le développement d'une tachycardie ventriculaire paroxystique, constituant une menace sérieuse pour la vie du patient. La rupture de la paroi de l'anévrisme du coeur entraîne une tamponnade de la cavité péricardique.

Diagnostic de cardiosclérose

Au moment du diagnostic cardiosclérose cardiologue tient compte de l'histoire précédente (la présence de l'athérosclérose, maladie coronarienne, la migration dernier myocardite, l'infarctus du myocarde, les rhumatismes et autres. D.), la relative stabilité de l'insuffisance cardiaque (oedème, dyspnée, acrocyanose), arythmie (fibrillation auriculaire, arythmie). Le diagnostic est clarifié par les résultats ECG, caractérisés par des modifications persistantes, une échocardiographie, une IRM du cœur.

Différencier la forme de cardiosclérose est parfois difficile, notamment entre athérosclérose et myocardite. Pour la forme athéroscléreuse de cardiosclérose, la présence d’IHD et d’hypertension, les résultats des échantillons pharmacologiques et ergométriques, les modifications de l’ECG indiquent. Probabilité cardiosclérose diagnostic myocarditic ci-dessus dans les troubles de l'activité cardiaque chez les patients jeunes, sur le fond ou après les maladies infectieuses, les arythmies complexes et des troubles de la conduction, l'absence de lésions focales dans le myocarde sur un électrocardiogramme.

Traitement de cardiosclérose

Le traitement de la cardiosclérose vise à éliminer les manifestations de la maladie sous-jacente, à améliorer les processus métaboliques du myocarde, à éliminer les signes d'insuffisance cardiaque et de troubles de la conduction et du rythme.

Le traitement de la cardiosclérose est effectué avec des médicaments diurétiques, des vasodilatateurs périphériques et des médicaments antiarythmiques. Il a été démontré que tous les patients atteints de cardiosclérose limitent leurs efforts physiques. En présence d'un anévrisme cardiaque, un traitement chirurgical peut être indiqué et, dans les troubles graves de la conduction, une implantation d'un stimulateur cardiaque.

Prévision et prévention de la cardiosclérose

Les changements dans l'état du patient et sa capacité à travailler dans la cardiosclérose sont déterminés par la gravité et la nature de la manifestation de la pathologie. Si la cardiosclérose n'est pas gênée par des perturbations du rythme cardiaque et de la circulation sanguine, son évolution est plus favorable. Le pronostic de l'apparition de la fibrillation auriculaire, l'insuffisance circulatoire, extrasystole ventriculaire s'aggrave. La présence d'un anévrisme cardiaque, d'une tachycardie ventriculaire paroxystique et d'un blocage auriculo-ventriculaire complet représente un risque important pour la vie du patient.

Pour la prévention de la cardiosclérose, un diagnostic précoce, le traitement rapide et actif de la myocardite, de l'insuffisance coronarienne et de l'athérosclérose sont nécessaires.

Pinterest