Pouls chez les enfants: tableau de normes par âge, quand consulter un médecin

À partir de cet article, vous apprendrez: quelle est la fréquence cardiaque des enfants dans la norme en fonction de leur âge, dans quel état le pouls ralentit ou augmente, comment déterminer la fréquence cardiaque.

La fréquence cardiaque (FC) est le nombre de battements de coeur par minute. La définition de cet indicateur fournit des informations importantes aux médecins sur l’état de la santé humaine.

Fréquence cardiaque normale sur un ECG chez un adulte

En raison des caractéristiques anatomiques et physiologiques du corps, chez les enfants, une fréquence cardiaque normale est supérieure à la normale chez les adultes. Plus le bébé est petit, plus la fréquence cardiaque est élevée. À mesure qu'ils grandissent, le rythme cardiaque chez les enfants diminue progressivement pour atteindre des valeurs normales pour un adulte. En outre, le pouls des enfants dépend fortement de l'âge, du niveau de stress et de l'activité physique.

Parfois, les bébés peuvent développer des troubles du rythme cardiaque, se traduisant par des irrégularités, une augmentation ou une diminution du pouls. Pour évaluer le danger de ces conditions, vous devez connaître la fréquence cardiaque chez les enfants d'âges différents.

Les pédiatres et les cardiologues pédiatres traitent des problèmes associés à une fréquence cardiaque anormale chez les enfants.

Pouls normal chez les enfants

Le tableau vous donnera une idée de la fréquence cardiaque par âge.

Chez la plupart des enfants et des adultes, la fréquence cardiaque est régulière, c’est-à-dire que lors de la détermination du pouls, des battements rythmiques sont ressentis à différents intervalles de temps. Cependant, chez les enfants, l'arythmie respiratoire est assez fréquente, au cours de laquelle la fréquence des contractions augmente pendant l'inhalation et diminue pendant l'expiration. En vieillissant, ce phénomène disparaît. La cause exacte de l'arythmie respiratoire est inconnue, mais sa survenue est associée à la relation étroite qui existe entre les systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Une telle violation du rythme cardiaque des enfants est la norme physiologique et ne nécessite donc aucun traitement.

Comment calculer la fréquence cardiaque chez un enfant?

Pour déterminer la fréquence cardiaque, vous avez besoin d'une horloge avec une trotteuse ou d'un chronomètre sur votre téléphone. Si le bébé était actif juste avant la mesure (courir, sauter, pleurer), vous devez attendre au moins 5 minutes, car ce temps est nécessaire à la normalisation de la fréquence cardiaque. Pour sentir la pulsation, vous devez appuyer deux doigts - l'index et le milieu - sur la grande artère du bébé. Vous ne devez pas utiliser le pouce pour cela, car la pulsation de la propre artère mesurant peut être confondue avec une impulsion.

Lieux où les enfants peuvent facilement trouver le pouls:

  • Sur le cou (sur l'artère carotide). Les artères carotides s'étendent des deux côtés du cou, des côtés du larynx. Pour les détecter, placez vos doigts au milieu du cou, à gauche ou à droite du larynx, et appuyez doucement jusqu'à ce que vous sentiez une pulsation. Vous ne pouvez pas cliquer sur les garçons d'Adam. Si vous ne trouvez pas de pouls, essayez de le faire de l'autre côté du cou.
  • Au poignet (sur l'artère radiale). À ce stade, la fréquence cardiaque est mesurée chez la plupart des adultes. Placez vos doigts sur la base du pouce du bébé et faites-les glisser vers le poignet, où vous pourrez appuyer doucement jusqu'à sentir les pulsations.
  • Aux aisselles (sur l'artère axillaire). Placez vos doigts dans les aisselles pour sentir l’humérus du bébé dessous. Dans le même temps, il est également possible de ressentir la pulsation de l'artère axillaire. Il a été prouvé que cette méthode permet de déterminer la fréquence cardiaque chez les bébés.
  • Dans le coude (sur l'artère brachiale). Ce lieu de détermination de la fréquence cardiaque est le plus souvent utilisé chez les nourrissons. Placez le bébé sur le dos, bras tendu le long du corps, jusqu’au pli du coude. Dans ce pli, placez vos doigts à l’intérieur de la main du bébé et sentez la pulsation.

Après avoir détecté une ondulation, commencez à compter le nombre de coups pendant 30 secondes. Ensuite, multipliez le nombre obtenu par 2 - ce sera la fréquence des contractions par minute.

Si cette méthode de détermination de la fréquence cardiaque est très difficile pour les parents, il existe une autre option. Il existe des applications pour smartphones permettant de déterminer la fréquence du pouls. Pour ce faire, il suffit d'appuyer le doigt du bébé sur l'objectif de l'appareil photo.

Quand aller chez le docteur?

Si la fréquence cardiaque se situe dans la limite d'âge, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin. Il n’ya pas non plus de motif particulier de préoccupation si la fréquence du pouls n’est pas très éloignée de la plage normale. Par exemple, la contraction accélérée du cœur peut être expliquée par une activité physique (courir, sauter) ou par la peur. Non exprimé le ralentissement du pouls peut être observé chez les enfants impliqués dans les sports.

Si le cœur du bébé bat trop vite, vous devez attendre quelques minutes et compter à nouveau le pouls. Si les résultats sont encore au-delà de la norme d'âge, vous devez consulter un médecin.

S'il existe d'autres symptômes en plus d'une augmentation ou d'une diminution de la fréquence cardiaque (évanouissements, essoufflement, douleur à la poitrine), vous devez immédiatement consulter un médecin - appelez une ambulance ou emmenez le bébé aux urgences.

Quand devez-vous surveiller le pouls chez les enfants?

Il n'est généralement pas nécessaire de compter le rythme cardiaque chez les enfants en bonne santé. Mais il existe des maladies dans lesquelles les parents doivent déterminer régulièrement la fréquence des contractions cardiaques chez un bébé. Il est nécessaire de compter le rythme cardiaque s’il se plaint d’une accélération du rythme cardiaque, d’une sensation d’insuffisance cardiaque. Certains enfants décrivent la sensation de bourdonnement, de vibration ou de flottement dans la poitrine. Le plus souvent, ces sentiments ne sont pas sérieux et ne sont pas du tout liés au cœur. Des douleurs ou des crampes dans les muscles du cou ou de la poitrine peuvent les faire apparaître. Cependant, il est encore nécessaire de calculer le pouls dans de telles situations.

Également déterminer la fréquence cardiaque chez les enfants ont besoin dans les situations suivantes:

Le taux de fréquence cardiaque chez les enfants par âge

La fréquence cardiaque d'un bébé est un indicateur lumineux de sa santé physique. Les normes déterminent les indicateurs acceptables du pouls chez les enfants par âge. Si, dans un état calme, cet indicateur s'écarte dans un sens ou dans l'autre, il est nécessaire de montrer immédiatement l'enfant au médecin afin d'éviter le développement de maladies graves.

Taux de pouls chez les enfants et tolérances

Au repos, la fréquence cardiaque chez le jeune enfant est beaucoup plus élevée que chez les adolescents ou les adultes. Cela est dû à une faiblesse congénitale du muscle cardiaque et, pour pomper le volume de sang requis, il doit être réduit beaucoup plus souvent. À mesure que l'enfant grandit, le pouls se rapprochera progressivement de celui des adultes. Vous trouverez ci-dessous un tableau indiquant ce que devrait être le pouls et ses normes selon l'âge chez les enfants:

Les médecins estiment le pouls d'un enfant non seulement en fonction de sa fréquence cardiaque. De plus, lors de la mesure, notez son rythme. Si la longueur des intervalles entre les battements du coeur est la même, alors le pouls est considéré comme rythmique, sinon arythmique. La plénitude du pouls est également un indicateur important. Cela dépend de la quantité de sang dans le vaisseau au plus fort de la contraction du coeur. De plus, la tension d'impulsion est évaluée.

Tous ces indicateurs nous permettent d’évaluer la qualité du système cardiovasculaire et, à un stade précoce, d’identifier des maladies graves. Chez un bébé en parfaite santé, le rythme cardiaque doit être rythmé, complet, d'intensité modérée et correspondre au standard d'âge du pouls chez les enfants.

Écarts admissibles du pouls chez les bébés

Divers facteurs peuvent affecter la fréquence cardiaque. Autoriser une déviation de 10% par rapport à la norme dans n'importe quelle direction. Parmi les facteurs physiologiques affectant le pouls, on peut distinguer:

  • identité sexuelle (les filles ont plus de 3 à 5 battements par minute que les garçons);
  • hormones - la fréquence cardiaque augmente pendant la puberté d'environ 10-12 battements;
  • activité physique.

De plus, la peur, l'anxiété et les pleurs peuvent affecter le pouls des enfants d'âge préscolaire. Cependant, sachez qu'après une exposition à de tels facteurs, la fréquence cardiaque devrait revenir à la normale après 5 à 7 minutes.

Chez les enfants à l'adolescence (âgés de plus de 12 ans) qui pratiquent régulièrement des sports, tels que la natation, la course à pied, le football ou tout simplement des exercices matinaux, le pouls peut être légèrement inférieur à la normale. Cette condition n'est pas considérée comme une déviation, car si l'enfant est physiquement actif, son cœur est entraîné. Il pompe plus de sang en une seule coupe, raison pour laquelle il bat un peu moins.

Comment mesurer le pouls d'un enfant

Les informations les plus précises sur la fréquence cardiaque peuvent être obtenues le matin lorsque la chatte est encore au repos. L'effort physique, l'excitation émotionnelle, la consommation de nourriture affectent les lectures du pouls et les données mesurées peuvent être facilement interprétées de manière incorrecte. La nuit, pendant le sommeil, lorsque le besoin en oxygène du corps diminue, la fréquence cardiaque peut diminuer.

Pendant la mesure, l'enfant doit s'allonger ou s'asseoir. En position debout, le pouls devient un peu plus fréquent. Si l'enfant bouge activement, fait des squats, rit ou pleure, le rythme cardiaque ne doit pas être mesuré avant 5 à 10 minutes. Ce temps est suffisant pour que le battement de coeur se rétablisse et que les chiffres soient fiables.

Il est conseillé de mesurer le pouls alternativement des deux mains dans la zone de l'articulation du poignet. Trois doigts de l'index, du milieu et sans nom tâtonnent et marquent l'heure. Mesurer le nombre de coups nécessaires en une minute. Si le temps est limité, les mesures doivent être prises dans les 30 secondes, puis le résultat obtenu multiplié par 2. Vous pouvez également trouver le pouls d'un bébé en d'autres points:

  1. Artère carotide. Ils passent des deux côtés du cou, du côté du larynx. Pour les détecter, vous devez placer vos doigts sur le cou, légèrement à l’écart du larynx, et appuyer légèrement jusqu’à obtenir une sensation de pulsation. Dans le même temps, il est impossible d'appuyer sur la pomme d'Adam. Si vous ne trouvez pas le battement de coeur d’une part, vous devriez essayer de le définir de l’autre.
  2. Artère axillaire. Les doigts sont placés dans l'aisselle, de sorte que sous eux senti l'humérus de l'enfant. C'est là que la pulsation sera ressentie. Cette méthode est très appropriée pour mesurer le pouls chez les bébés.
  3. Artère brachiale. À cet endroit, il est également pratique de compter le rythme cardiaque chez les nouveau-nés. Le bébé est placé sur le dos et le bras est tiré le long du corps afin que le pli du coude soit levé. Les doigts sont placés dans ce pli et sentent des pulsations.

Important: la fréquence cardiaque ne doit pas être mesurée immédiatement après un repas, en particulier chez les nourrissons. Les indicateurs dans ce cas peuvent être incorrects.

Causes de rythme cardiaque rapide

Une fréquence cardiaque élevée est appelée tachycardie. Si un enfant a un excès d’indicateur d’âge de 25-30 unités par rapport à la norme, la cause peut alors être de graves problèmes de santé. Lorsqu'ils sont exposés à des facteurs physiologiques, ces chiffres sont normalisés et, avec le développement d'une pathologie, l'état persiste longtemps. Si vous ne parvenez pas à ajuster le rythme cardiaque à la maison et que la situation se reproduit régulièrement, vous devriez consulter un médecin.

Avec un pouls rapide, le risque de développer des maladies graves est élevé. Une fréquence cardiaque élevée chez les enfants peut résulter de:

  • maladies endocriniennes;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • pathologies du système cardiovasculaire;
  • les effets secondaires de la prise de tout médicament;
  • maladies infectieuses passées;
  • augmentation de la température corporelle;
  • réduire les taux de glycémie;
  • saignement important (éventuellement interne).

Vous devez contacter immédiatement votre médecin si d'autres symptômes sont présents en plus des palpitations cardiaques: pâleur de la peau, évanouissement, douleur à la poitrine, problèmes de respiration, lèvres bleues.

Afin d'éviter le développement de complications avec une augmentation du pouls, il est nécessaire de procéder à un examen complet de l'enfant. Tout d'abord, vous devez effectuer une électrocardiographie dans laquelle non seulement les indicateurs de fréquence cardiaque sont enregistrés, mais également l'activité cardiaque est correcte. Vous aurez peut-être besoin d'une échographie du cœur. Pour exclure les maladies du système endocrinien, il est nécessaire de passer des tests d'urine et de sang.

Tachycardie du nouveau-né

Une fréquence cardiaque normale est un indicateur de la santé d’un enfant. Chez les bébés nés il y a moins d'un mois, le rythme cardiaque est presque deux fois plus élevé que celui des adultes. Pouls anormal chez un enfant est une augmentation de plus de 170 battements par minute. L'augmentation du rythme cardiaque dans ce cas est directement liée à l'automatisme accru du nœud sinusal. Les raisons de cette condition peuvent être:

  • anomalies congénitales et anomalies du cœur;
  • hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang);
  • une acidose;
  • dommages périnataux au système nerveux;
  • myocardite d'étiologie diverse.

Cependant, il existe également des causes physiologiques de cette maladie. L'augmentation du pouls peut être due à un emmêlement trop serré, à une surchauffe, à l'anxiété des miettes. Cependant, il convient de rappeler que la fréquence cardiaque supérieure à 170 battements par minute, pendant plus de 2 jours, peut provoquer des processus métaboliques dans le myocarde du bébé, qui menacent sa vie. De telles attaques disparaissent rapidement à l'hôpital avec l'aide de médicaments.

Causes de la fréquence cardiaque basse

Une petite fréquence cardiaque est appelée bradycardie. Les raisons physiologiques comprennent l'entraînement du muscle cardiaque, le refroidissement excessif du corps, l'heure juste après le réveil. Mais des pathologies graves du système cardiovasculaire peuvent également causer une bradycardie:

  • l'athérosclérose;
  • infarctus du myocarde et modifications cicatricielles subséquentes;
  • hypotension artérielle;
  • myocardite;
  • endocardite.

En outre, un pouls faible provoque souvent une pathologie non cardiaque. Les maladies suivantes peuvent réduire le rythme cardiaque:

  • l'hypothyroïdie;
  • troubles métaboliques;
  • dose excessive de glycosides cardiaques;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • épuisement du corps;
  • intoxication au plomb.

Le pouls faible de toute étiologie est un grand danger pour la santé du bébé. Avec un indicateur de moins de 40 battements par minute, le cerveau commence à souffrir d'un manque d'oxygène. Cette affection se manifeste par une faiblesse, des vertiges et des évanouissements. Avec une diminution du rythme cardiaque à des niveaux inférieurs chez un enfant, un arrêt cardiaque peut survenir.

C'est pourquoi les épisodes réguliers de bradycardie nécessitent une intervention médicale obligatoire. L'enfant doit subir un examen approfondi, y compris un électrocardiogramme, une échographie du cœur, ainsi que des tests sanguins pour dépister des pathologies non cardiaques.

Taux de pouls chez les enfants par année

Le pouls est un indicateur important de l'activité humaine. Son niveau normal suggère que les fonctions du corps fonctionnent sans interruption. Les écarts lors de l'écoute du pouls sont alarmants et vous font penser à ce qui ne va pas avec la santé.

Pour savoir exactement si vous devez vous inquiéter, vous devez être conscient des limites de la norme. Chez les adultes, il en est un et le rythme cardiaque chez les enfants est complètement différent. Si des écarts de rythme sont déterminés par un adulte, ils peuvent être attribués à des changements liés à l'âge. Chez les enfants, un pouls anormal survient pour une raison quelconque et peut servir de premier signal des pathologies graves du corps.

Qu'est ce qu'une impulsion?

Le pouls correspond aux oscillations des parois des vaisseaux sanguins, ressemblant à des chocs ou des battements. Comme les vaisseaux sont différents, leur pouls est appelé différemment. Il se produit des capillaires - oscillations des parois de petits vaisseaux, c'est-à-dire des capillaires. Il y a aussi une veine et des artères - nous parlons ici de plus gros vaisseaux. Habituellement, le pouls artériel est mesuré pour évaluer l’état pathologique, le plus souvent au niveau de l’artère radiale (poignet) ou de l’artère carotide située sur le cou.

Évaluez la valeur normale de plusieurs composants:

  1. Fréquence C'est le nombre d'oscillations artérielles par minute. C'est rare, modéré et fréquent.
  2. Remplissage Il est mesuré au maximum de l'impact, ce qui caractérise la quantité de sang dans le vaisseau. En remplissant le pouls est modéré (normal), complet (au-dessus de la norme), vide (difficile à entendre) et filamenteux (presque en train de disparaître).
  3. Rythme Déterminé par les intervalles entre les battements. S'ils sont identiques, le pouls est rythmé, sinon arythmique.
  4. Tension. Estimé par la force appliquée lors du serrage des artères pour l'écoute. Distinguer le pouls modéré, dur et doux.

La forme ou la fréquence du pouls et sa hauteur sont également prises en compte. En évaluant tous ces paramètres, il est possible de savoir s’il existe des écarts.

Norme pour un enfant

L'examen initial visant à identifier les conditions pathologiques commence par la mesure de la fréquence cardiaque (FC). Cette valeur dépend directement de la taille du cœur humain. Plus le cœur est gros, moins il a besoin de battement de cœur pour pomper le sang. En conséquence, cet indicateur est fréquent chez les jeunes enfants car leur muscle cardiaque doit être réduit beaucoup plus souvent que le cœur d'un adulte. Ce facteur peut également être affecté par des nuances telles que: chaleur / froid, température corporelle, maladies actuelles, niveau d'endurance de l'enfant et même état émotionnel. Vous trouverez ci-dessous les limites approximatives du pouls normal chez les enfants de différents groupes d’âge (+/- 30 battements / minute):

  • 140 battements. / min - nouveau-nés jusqu'à 1 mois.
  • 135 battements. / min - de 1 mois à 1 an.
  • 125 battements. / min - de un à deux ans.
  • 115 battements. / min - de 2 ans à 4 ans.
  • 105 battements. / min - 4-6 ans.
  • 100 battements. / min - de 6 à 8 ans.
  • 90 battements. / min - de 8 à 10 ans.
  • 80 battements. / min - jusqu'à 12 ans.
  • 75 battements. / min - jusqu'à 14 ans.

Après 14-15 ans, le pouls cesse de ralentir lorsque le cœur atteint sa taille adulte.

Maintenant, la fréquence moyenne est de 70 battements par minute et les déviations possibles dans un sens ou dans l’autre ne dépassent pas 20 battements.

Bradycardie et tachycardie

Les impulsions lentes et trop rapides indiquent l’état du système cardiaque de l’enfant. Si la fréquence cardiaque est inférieure de plus de 30 battements à la norme d'âge, nous pouvons parler de bradycardie. Normalement, si le cœur bat lentement chez les enfants qui pratiquent un sport. Mais lorsque la bradycardie est diagnostiquée en même temps que d'autres symptômes (faiblesse, pâleur, vertiges et hypotension), cela est déjà grave et nécessite un avis médical immédiat.

L'accélération du rythme cardiaque s'appelle tachycardie. Dans le contexte de stress, le froid ou l'activité physique est normal. Cependant, la tachycardie peut également être un signe de troubles cardiaques et endocriniens, de fatigue intense, d'anémie ou de problèmes respiratoires. Pour établir la cause, le médecin vous recommandera un ECG, une échographie, un phlébogramme, un sphygmogramme et d’autres études nécessaires. Il est important que les parents soient bien informés en la matière afin de ne pas manquer le temps d'aller à l'hôpital.

Dans les établissements d'enseignement pour enfants, au début de chaque année, un échantillon de Rufya est remis aux enfants.

Cette mesure de la fréquence cardiaque de manière particulière avec la détermination du coefficient permettant de déterminer individuellement la charge physique admissible pour chaque enfant. Ne négligez pas de tels examens insignifiants à première vue. Seule la vigilance ne permettra pas à votre enfant de reconstituer les chiffres de la triste statistique des maladies cardiaques.

Comment se débarrasser des hémorroïdes post-partum?

  1. Selon les statistiques, chaque «bouleau» du deuxième trimestre augmente le risque de développer une maladie désagréable.
  2. Les hémorroïdes souffrent de la moitié des femmes enceintes, la maladie se développe rapidement et le plus souvent, les femmes traitent déjà les conséquences, mais ne font pas de prophylaxie.
  3. Selon les statistiques, la moitié des patients sont âgés de 21 à 30 ans. Un autre tiers (26-30%) - à l'âge de 31-40 ans.
  4. Les médecins recommandent de traiter les hémorroïdes à temps, tout en veillant à sa prévention, pour ne pas déclencher la maladie et être attentif à votre santé.

Mais un remède efficace pour les hémorroïdes est! Suivez le lien et découvrez comment Anna s'est débarrassée de la maladie...

Pouls chez les enfants d'âges différents: règles de mesure, vitesse et causes des écarts

Le pouls est un indicateur important de l'état de santé de chaque personne, en particulier des enfants. En effet, des écarts des paramètres de pulsation par rapport à la norme peuvent indiquer le développement de maladies assez graves. Dans quels cas l'alarme doit-elle être déclenchée et lorsque des changements dans le pouls indiquent le déroulement correct des processus physiologiques?

Le pouls et la nécessité de le mesurer

Le pouls ou la fréquence cardiaque est constitué des vibrations saccadées des parois des vaisseaux sanguins causées par une contraction du muscle cardiaque. C'est l'indicateur principal du travail du coeur. Taux d'impulsion selon plusieurs paramètres:

  1. Fréquence - le nombre de battements de coeur par minute. Cette valeur est la plus importante pour évaluer l’état du corps. Cela dépend de nombreux facteurs et, chez les filles, le cœur bat plus souvent que chez les garçons.
  2. Rythme La longueur des intervalles entre les battements de coeur est mesurée. S'ils sont égaux, le pouls est considéré comme rythmique, sinon - arythmique.
  3. Remplissage - la quantité de sang dans le vaisseau. Déterminé à l'apogée du battement de coeur. Distinguer le pouls:
    • modéré est normal;
    • plein - au-dessus de la normale;
    • vide - à peine audible;
    • filiforme - mal défini.
  4. Tension. Évalué par la force avec laquelle pincer l'artère. Il y a:
    • modéré;
    • solide
    • doux.

Les indicateurs obtenus nous permettent d’évaluer la qualité du système cardiovasculaire et de l’organisme dans son ensemble, ainsi qu’au stade précoce de suspecter l’apparition d’un certain nombre de maladies. Un enfant en parfaite santé a un pouls rythmé, rempli, moyennement intense.

Nous vous recommandons de tester chaque année Roofer, c’est-à-dire de calculer le coefficient sur la base d’indicateurs au repos, après 30 squats et un repos de 5 minutes. Il vous permet de déterminer la charge physique admissible pour un enfant donné, car son excès peut entraîner des conséquences désastreuses.

Règles de mesure

La mesure est effectuée par trois méthodes:

  1. Palpation La méthode consiste à évaluer les paramètres de base et à compter le nombre de battements de coeur en 15 secondes en appliquant l'index et le majeur à un gros vaisseau sanguin. Chez les nouveau-nés et les nourrissons, l'artère carotide ou temporale est choisie pour la mesure; chez les enfants plus âgés, il est déjà possible de compter sur l'artère radiale. Dans le second cas, les doigts sont placés à 1–2 cm au-dessus du pli cutané au poignet, car c'est à cet endroit que l'artère radiale passe le plus près de la peau. Les résultats des calculs sont multipliés par 4, ce qui donne le nombre de battements de coeur par minute.
  2. Dispositifs spéciaux Pour déterminer la fréquence cardiaque, on peut utiliser des pulsomètres et un sphygmographe, qui donnent le résultat sous forme de graphique.
  3. Auscultation Tonomètre écoute pouls.

Si l'arythmie est diagnostiquée chez l'enfant, le comptage du nombre de battements de coeur est toujours effectué pendant une minute.

Les indicateurs chez les enfants pendant le sommeil, immédiatement après le réveil et pendant le réveil, sont différents. Le moment le plus approprié pour effectuer des calculs est considéré comme le moment du déversement. Pour déterminer avec précision la fréquence cardiaque chez un enfant, vous devez mesurer plusieurs jours de suite à la fois.

Aussi sur les indicateurs affecte la position du corps. Quand une personne est debout ou assise, le pouls grandit donc pour obtenir des données fiables, les mesures sont effectuées en plaçant l'enfant au lit.

La fréquence cardiaque n’est pas comptée immédiatement après avoir mangé des aliments dans une pièce fraîche.

Ce qui est important à savoir sur le pouls chez les enfants

L'un des principaux indicateurs de la santé est le travail complet du cœur et des vaisseaux sanguins. Le pouls chez les enfants caractérise son état. Quelle que soit la maladie, le muscle cardiaque réagit aux troubles en modifiant le rythme cardiaque. Le pouls dans l'enfance est important de surveiller régulièrement. Lors de la mesure de la fréquence cardiaque, l'enfant doit être au repos et dans la même position pour chaque mesure.

Caractéristiques de la fréquence cardiaque chez les enfants

La fréquence du pouls est estimée non seulement par la fréquence cardiaque, mais également par l'ampleur et le rythme. L'arythmie respiratoire, qui n'est pas considérée comme une pathologie, est un phénomène fréquent chez les enfants âgés de 2 à 11 ans. Avec elle, le rythme cardiaque saute pendant l'inspiration et diminue à mesure que vous expirez. Lors de l'examen, afin d'exclure des pathologies, il est demandé à l'enfant de retenir brièvement son souffle. Si la maladie cardiaque est absente, le pouls sera égal, les arythmies pathologiques ne seront pas détectées. Le phénomène passe par lui-même comme la formation de l'organisme. Chez les adolescents, il n’ya plus d’arythmie respiratoire.

Fréquence cardiaque dans un rêve

Dans un rêve, une diminution physiologique du pouls se produit en raison d'un ralentissement général de tous les processus dans les systèmes et les organes. La fréquence du pouls chez un enfant d'un an et plus diminue à 70-50 contractions par minute. Jusqu'à un an, le rythme d'un bébé qui dort est de 80 battements. Plus le bébé est âgé, plus son pouls sera faible pendant son sommeil. Si la fréquence cardiaque tombe en dessous de 50, vous devez consulter un médecin.

Facteurs entraînant des modifications de la fréquence cardiaque

En l'absence de pathologies, des anomalies physiologiques du pouls d'un enfant sont possibles de 10% à la hausse ou à la baisse. Certains facteurs affectent ceci:

  1. Paul Chez les filles, le pouls est plus élevé de 3 à 5 battements, ce qui est associé aux caractéristiques physiologiques du corps.
  2. Exercice et montée en puissance émotionnelle. Lorsqu'ils sont exposés à de tels facteurs, il se produit une augmentation de la respiration et une augmentation de la pression artérielle, ce qui provoque une augmentation du pouls.
  3. Puberté. À ce stade, le statut hormonal de l’organisme change activement, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque de 10 à 12 battements par minute. Lorsque la formation sexuelle est terminée, le niveau du pouls est rétabli. Les changements hormonaux chez les adolescents commencent à différents âges et vont jusqu'à 2 ans.
  4. Exercice aérobie. Il est à noter que la majorité des enfants impliqués dans ce sport, à la suite d'un entraînement régulier à l'âge de 12 ans, il y a une diminution du rythme cardiaque. Cela est dû au fait que leur cœur devient plus fort et peut pousser un plus grand volume de sang en une seule coupe. Le trait est préservé à l'âge adulte. Avec des charges particulièrement intenses, le phénomène a déjà été observé à 10 ans.

La fréquence cardiaque chez les enfants dans tous ces cas est considérée comme la norme quand elle se situe dans une certaine mesure en dehors de la moyenne, de sorte qu'un traitement n'est pas nécessaire.

Causes pathologiques d’augmentation et de diminution

Des palpitations cardiaques (tachycardie) surviennent chez les enfants présentant un certain nombre de causes pathologiques pouvant survenir à tout âge. Les principaux facteurs responsables de la fréquence cardiaque élevée comprennent:

  • forte fièvre;
  • l'anémie;
  • maladie cardiaque;
  • pathologie du système respiratoire;
  • la déshydratation;
  • troubles autonomes;
  • production excessive d'hormones thyroïdiennes;
  • malformations cardiaques congénitales (selon la forme, peuvent également causer une diminution du pouls).

Dans de telles situations, il est nécessaire de fournir au patient une assistance médicale pour éliminer la pathologie qui a provoqué une augmentation du pouls et de la sortie de ses indicateurs au-delà des normes d'âge.

La bradycardie (pouls faible) chez les enfants, quel que soit leur âge, peut également survenir dans un contexte de causes pathologiques provoquantes. Une diminution de la fréquence cardiaque indique que l'enfant présente l'un des phénomènes suivants:

  • perturbation de l'équilibre électrolytique dans le corps;
  • maladies cérébrales graves;
  • un certain nombre de lésions infectieuses du corps;
  • intoxication chimique aux toxines;
  • myocardite;
  • fonction thyroïdienne insuffisante;
  • malformations cardiaques congénitales (certaines formes)

Au cours d'une enquête générale, le pouls de l'enfant est déterminé obligatoirement, car ses indicateurs caractérisent la santé de l'enfant et changent en fonction de son état. Si une tachycardie ou une bradycardie est détectée, un examen supplémentaire est effectué pour en déterminer la cause.

Tel que mesuré

Pour déterminer la fréquence cardiaque de trois manières:

  1. La palpation est la méthode la plus courante et la plus simple pour compter le pouls, qui ne nécessite pas d'équipement spécial. Pour déterminer le pouls, l'index et le majeur sont appliqués sur l'artère: chez l'enfant jusqu'à 1 an - carotidien ou temporal, chez le plus âgé - radial (au poignet). Les doigts tiennent l'artère pendant 15 secondes et comptent les coups. Le nombre obtenu est ensuite multiplié par 4 pour déterminer le nombre de battements de cœur par minute.
  2. Auscultation - le pouls est entendu à l'aide d'un tonomètre en parallèle avec la mesure de la pression.
  3. Avec l'aide de moniteurs de fréquence cardiaque et de sphygmographes. Le résultat est affiché sous forme de graphique.

Il est important que l'enfant reste au repos pendant au moins 15 minutes avant de mesurer le pouls.

Lors de la détermination de la fréquence cardiaque, vous devez également le faire chaque fois que l'enfant se trouve dans la même position. Les médecins recommandent de mesurer le pouls dans la position de l'enfant couché, car à ce moment-là, le corps est peu affecté par les facteurs qui entraînent l'exercice physique et le pincement des vaisseaux sanguins et des veines. Dans de telles conditions, une impulsion normale sera déterminée pour l’état spécifique de l’enfant examiné.

Fréquence cardiaque fœtale

Le cœur commence à se former à partir de la 2e semaine du développement de l'embryon. Le pouls se produit après le développement du septum auriculaire primaire, soit entre 4,5 et 5 semaines de gestation. Le pouls habituel de l'appareil à ultrasons n'est pas encore déterminé. Le sexe n'affecte pas le pouls et ses changements ne sont associés qu'au stade de développement.

Tableau du pouls chez les enfants par âge

La fréquence cardiaque d'un enfant est l'indicateur le plus clair de sa condition physique. Ce n’est un secret pour personne que le pouls est accéléré avec des charges sportives et des maladies, accompagné d’une augmentation de la température corporelle. Et dans les moments de sommeil et de repos, au contraire, cela ralentit.

Les nouveau-nés ont une fréquence cardiaque très élevée, qui au fil du temps change à la baisse. Tracer ces métamorphoses et diagnostiquer de manière indépendante votre enfant aidera le tableau de fréquence du pouls chez les enfants par âge.

Fréquence cardiaque

Comme mentionné ci-dessus, le pouls dépend de l'âge de l'enfant. Plus le bébé est petit, plus son cœur bat vite. De plus, la santé de l'enfant, la température de son corps et de son environnement, les baisses émotionnelles, l'effort sportif, le surmenage, etc.
Dans certaines conditions, les enfants peuvent subir des écarts importants par rapport aux valeurs moyennes du pouls. Dans la plupart des cas, ils sont assez naturels et permettent à l'organisme de s'adapter aux changements de l'environnement externe ou interne. Quoi qu'il en soit, les adultes doivent exercer un contrôle sur l'activité cardiaque de leur enfant. Vous pouvez le faire vous-même en utilisant le tableau du pouls chez les enfants:


Lorsqu'un adolescent atteint l'âge de 15 ans, son pouls est égal à celui d'un adulte. Comme le montre le tableau, la fréquence cardiaque chez les enfants se situe dans la colonne du milieu. Alors que la dernière colonne montre les tolérances qui se produisent lors de la relaxation ou de la tension du corps. Par exemple, si le pouls d'un enfant de cinq ans est normalement de 106 battements par minute, il peut atteindre 126 battements après les jeux actifs, tandis que la nuit, il peut être réduit à 86 battements.


Anastasia, mère de Zhanna, âgée de six ans: «J'ai décidé de mesurer le pouls de ma fille. A compté plus de 120 coups. Terriblement peur, parce que c'est beaucoup. Je suis allé sur Internet, j'ai lu l'information. J'ai appris que le cœur bat plus vite chez les bébés, mais pour un enfant de six ans, 120 battements sont une force brute évidente. Sur les conseils des mamans sur le forum ont commencé à mesurer le pouls d'une fille tous les jours à la même heure. Avant cela, elle avait essayé d'occuper l'enfant avec des jeux calmes afin d'obtenir des indicateurs plus précis. Les résultats hebdomadaires m'ont plu: il n'y a pas de déviations majeures. Je me suis rappelé qu'avant la première mesure, ma fille venait de me montrer une nouvelle «étude acrobatique». Apparemment, d'où l'impulsion haute. "

Comment vérifier le pouls à la maison

Mesurer le rythme cardiaque est nécessaire dans les moments où l’enfant est calme. Il est préférable de le faire le matin après le petit-déjeuner.
Pour la procédure, vous devriez trouver l'artère d'un enfant: sur la tempe ou le cou chez un bébé de moins d'un an et sur le poignet d'un enfant plus âgé. Ensuite, vous devez prendre un chronomètre et compter le nombre de battements pendant 1 minute ou 15 secondes. Dans ce dernier cas, la valeur résultante doit être multipliée par 4.
Cependant, s'il y a une arythmie, l'enfant doit quand même être compté pendant une minute. Pour une image plus complète, il est recommandé de prendre des mesures sur plusieurs jours.

Déviations de la norme

Si le pouls d'un enfant au calme est très différent des normes d'âge, cela peut indiquer la présence de certains maux. L'excès de plus de 20% des indicateurs du tableau est un symptôme de la tachycardie. Les causes du pouls rapide chez les enfants peuvent être:

  • anémie (faible taux d'hémoglobine dans le sang);
  • stress émotionnel;
  • surmenage;
  • augmentation de la température;
  • troubles endocriniens;
  • maladies du coeur et du système respiratoire.

Le ralentissement de la fréquence cardiaque par rapport aux normes s'appelle bradycardie. Ce n'est généralement pas une déviation. Au contraire, un pouls lent indique une bonne forme physique de l'enfant. Il est inhérent aux athlètes dont le corps, ainsi que les systèmes cardiovasculaire et respiratoire sont bien entraînés. Si une impulsion rare chez un enfant est accompagnée de faiblesse, de vertiges, de pâleur, de basse pression, vous devez la montrer au médecin.


Marina Babaykina, cardiologue au Centre de recherche sur la santé des enfants: «La bradycardie est une diminution de la fréquence cardiaque en dessous de la norme d'âge. Cette condition survient chez les enfants de tout âge. Un diagnostic néonatal est établi si leur pouls est inférieur à 100 battements par minute. Enfants de 1 à 6 ans - moins de 70-80 battements par minute. Adolescents - moins de 60 battements par minute. Les causes de la bradycardie peuvent être une cardiopathie congénitale, des maladies du système endocrinien et nerveux, une hypothermie, une intoxication par la nicotine ou le plomb, une anorexie, etc. Chez les nouveau-nés, la maladie est le plus souvent causée par une altération de la circulation cérébrale ou une hypoxie cérébrale. Alors que les raisons de la diminution du pouls chez les adolescents sont la croissance rapide des organes internes (y compris le cœur), les névroses et les troubles métaboliques.

Ainsi, le pouls de l'enfant dépend d'un certain nombre de facteurs. Il change constamment au cours de la journée, ce qui est une réaction tout à fait naturelle du corps aux influences internes et externes. Mesurer le rythme cardiaque doit être dans une atmosphère détendue, de préférence le matin. La détection d’écarts par rapport à la norme n’est pas toujours préoccupante. Obtenir une image plus complète permettra des vérifications systématiques de la fréquence cardiaque pendant plusieurs jours.

Le pouls chez un enfant de 6 ans est normal, avec tachycardie et bradycardie

Le pouls de l'enfant est un indicateur physiologique important qui évolue dans le temps en fonction du travail du cœur.

Le pouls chez les enfants de 6 ans est de 90 à 95 par minute au repos.

Bien entendu, de nombreux enfants de cet âge sont difficiles à tenir en place de manière à pouvoir rester assis pendant 10 à 15 minutes. Par conséquent, le pouls de votre agitation peut normalement être plus élevé - jusqu’au degré de tachycardie légère, soit 96 à 105 par minute.

Dans un rêve, le rythme cardiaque ralentit et une légère bradycardie se produit: 80 à 90 battements par minute. Ce n'est pas une cause d'inquiétude et de traitement pour le médecin.

Le pouls de l'enfant doit être mesuré sur l'artère radiale, le patient doit s'allonger ou s'asseoir. Après des mouvements actifs, les émotions et les pleurs doivent durer au moins 10 minutes. Il est souhaitable de déterminer le pouls dans la minute. L'arythmie respiratoire est caractéristique chez les enfants lorsque le pouls est accéléré lors de l'inspiration et devient moins fréquent au cours de l'expiration. Par conséquent, lorsque vous effectuez une mesure en 15–20 secondes, vous pouvez obtenir des résultats inexacts.

La tension artérielle normale pour un enfant de 6 ans est de 60 - 73/95 - 110 mm Hg. st.

Les appareils et les manchettes pour adultes ne seront pas adaptés à sa mesure. Il est nécessaire de mesurer la pression artérielle chez un enfant avec un brassard spécial pédiatrique plus court que la normale. Vous pouvez également utiliser un tonomètre automatique spécial pour enfants. Cependant, la mesure de la pression artérielle chez la très grande majorité des enfants n'a pas de signification clinique significative, ce que l'on ne peut pas dire du pouls.

Pouls normal

Le rythme cardiaque normal chez un enfant de 6 ans pendant le sommeil est d’environ 80 battements par minute et peut atteindre jusqu'à 115 par minute lors de jeux actifs.

Important: les filles de 6 à 7 ans ont une fréquence de pouls de 3 à 5 battements par minute de plus que les garçons. Écart physiologique (normal) autorisé par rapport aux limites de la norme de 10% dans un sens ou dans l’autre.

Cela se voit clairement dans la surveillance quotidienne de l'ECG, qui est prescrit pour déterminer ce que doit être le pouls chez l'enfant en fonction de son âge et si le petit patient présente des anomalies.

La surveillance quotidienne de l'ECG est une procédure totalement sûre et sans douleur. Au cours de celle-ci, plusieurs électrodes rondes jetables sont fixées à la surface antérieure du thorax de l’enfant, lesquelles sont connectées à un petit appareil, le cardioregistrator, par des fils. Il perçoit les signaux des électrodes et enregistre le cardiogramme en continu tout au long de la journée. Le médecin analyse ensuite les données à l'aide d'un programme informatique.

La surveillance quotidienne chez un enfant de 6 ans et plus aide à établir:

  • fréquence cardiaque moyenne quotidienne, moyenne, moyenne quotidienne, minimale et maximale;
  • le rythme principal du cœur et ses changements, la présence d'une arythmie sinusale;
  • la présence d'arythmie (supraventriculaire ou ventriculaire) et de crises convulsives (paroxysmes), tachycardie;
  • la présence de blocages pouvant être à l'origine d'une bradycardie aiguë;
  • le degré d'augmentation de la fréquence cardiaque en réponse à l'activité physique, la variabilité du rythme quotidien;
  • des pauses dans le travail du cœur et de leur nature;
  • la durée des intervalles P-Q et Q-T, la présence du syndrome de WPW.

Ces données constituent la base du diagnostic avec les changements d'impulsion. Il arrive souvent qu'une impulsion accélérée soit enregistrée sur un ECG et qu'aucune anomalie n'ait été découverte lors de la surveillance. Dans ce cas, vous devez vous fier davantage aux résultats de la surveillance en tant que méthode de recherche plus précise.

Lors de l'enregistrement d'un ECG normal, le médecin peut noter en conclusion une arythmie respiratoire ou sinusale. Il s'agit d'une affection caractéristique des enfants et associée à une modification de la fréquence cardiaque sous l'action des phases de la respiration. Chez l'adulte, les fluctuations de la fréquence cardiaque associées à une arythmie sinusale physiologique dépassent 10%, ce chiffre passant à 30% chez l'enfant. Autrement dit, si un enfant a un ECG «Arythmie sinusale avec une fréquence de 70 à 95 par minute», la dispersion des indicateurs est inférieure à 30% de la valeur maximale et il n’ya pas lieu de s’inquiéter.

Tachycardie

Une tachycardie légère chez un enfant de 6 ans ne doit pas dépasser 96 à 105 alternances par minute, modérée - 106 à 115 par minute et grave - plus de 115 par minute.

Si un enfant a des crises cardiaques avec une fréquence de 130-140 ou plus, c'est le symptôme d'un trouble grave du rythme cardiaque - tachycardie paroxystique. Dans le même temps, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Causes possibles de la tachycardie chez les enfants de 6 ans:

  • augmentation de la température corporelle;
  • déshydratation causée par des vomissements ou une diarrhée prolongés ou par des températures ambiantes élevées;
  • des troubles du système nerveux autonome pouvant être associés au surmenage d'un enfant, au manque de sommeil, au début de l'école et à d'autres stress;
  • augmentation de l'activité de la glande thyroïde - hyperthyroïdie;
  • l'anémie, qui est souvent observée chez les enfants qui reçoivent une alimentation insuffisante en viande ou qui souffrent de fer et de vitamines peu digestibles en raison de problèmes de digestion.

Rarement, une cardiopathie peut entraîner une augmentation du pouls au-dessus de la norme chez un enfant d'un âge aussi petit. Le plus souvent, il s'agit d'une anomalie congénitale qui nécessite une correction chirurgicale supplémentaire. En outre, une myocardite, une endocardite, d'autres lésions infectieuses, comme les rhumatismes, peuvent entraîner des pulsations cardiaques. Il est possible de soupçonner ces maladies si le rythme cardiaque et l’essoufflement fréquents de l’enfant sont apparus soudainement, 2 à 3 semaines après avoir eu un mal de gorge ou une IVRA.

Bradycardie

Une bradycardie légère peut être observée normalement pendant le sommeil ou le repos et atteint 80 à 90 par minute. Comme nous l'avons dit, cela ne devrait pas susciter d'inquiétude. Bradycardie modérée est égale à 70 - 79 battements par minute, exprimé - moins de 70 par minute. Ces chiffres sont généralement des signes de problèmes dans le corps.

Une diminution du pouls nettement inférieure à la normale peut être le signe de telles conditions pathologiques:

  • violation de la concentration dans le sang de potassium, calcium, fluide;
  • l'hypothyroïdie;
  • troubles autonomes;
  • malformations cardiaques congénitales;
  • myocardite;
  • intoxication par la nicotine, l'alcool, le plomb, les drogues et autres toxines;
  • lésion cérébrale traumatique, encéphalite et autres maladies du cerveau.

Chez les enfants, il existe des troubles du rythme cardiaque congénital caractérisés par une bradycardie sévère. Il s’agit d’un bloc sino-auriculaire ou auriculo-ventriculaire II - III degrés. Avec cette pathologie, il est généralement nécessaire d'installer un stimulateur cardiaque.

Symptômes de troubles du pouls

Un pouls trop lent et trop fréquent entraîne une perturbation de l'apport sanguin aux organes importants, notamment le cerveau, les poumons et les reins. Par conséquent, il est nécessaire de mesurer le pouls d'un enfant d'âge préscolaire s'il a les plaintes suivantes:

  • essoufflement, fatigue, incapacité de courir et de jouer avec d'autres enfants;
  • somnolence;
  • peau pâle;
  • refroidissement et transpiration des membres;
  • vague douleur dans le coeur;
  • maux de tête, nausée;
  • vertiges et évanouissements;
  • une sensation de perturbation du coeur;
  • asthénie, difficultés d'apprentissage, rejet du travail, manque d'appétit;
  • retard de croissance.

Même si le pouls est normal, avec de telles plaintes, il est nécessaire de montrer l'enfant au pédiatre, car ils servent tous de symptômes de maladies très graves.

Diagnostics

Si un pouls a un pouls supérieur ou inférieur à la norme enregistrée une fois, il n’ya aucune raison spéciale de s’émouvoir. Il doit être apaisé, nourri, autorisé à se reposer, à l'abri de la lumière directe du soleil. Après une demi-heure, vous pouvez répéter la mesure et le faire le lendemain matin, quand l'enfant vient de se réveiller. Si des changements dans le pouls sont détectés régulièrement, vous devez en informer votre pédiatre.

Dans le cas où le changement du pouls chez les enfants de 6 à 7 ans est accompagné d'un ou plusieurs des symptômes énumérés ci-dessus, vous devez immédiatement consulter un médecin et, si vous vous évanouissez, appeler une ambulance.

Dans la clinique ou l'hôpital pour identifier les causes du pouls au-dessus ou au-dessous de la norme chez un enfant de moins de 6 ou 7 ans, peut mener les études suivantes:

  • analyses générales de sang et d'urine;
  • détermination de la TSH et de la T4, qui reflètent le travail de la glande thyroïde;
  • ECG;
  • rythmogramme;
  • surveillance quotidienne de l'ECG;
  • EchoCG (échographie du coeur);
  • spirométrie (étude de la fonction respiratoire);
  • Échographie de la glande thyroïde et des glandes surrénales;
  • radiographie des poumons.

En outre, la consultation d'un spécialiste ORL, d'un gastro-entérologue, d'un neurologue et d'un spécialiste des maladies infectieuses peut être recommandée. Cela est nécessaire pour éliminer les foyers de pathologie chronique et les signes de dysfonctionnement du système nerveux autonome.

Quand un traitement est-il nécessaire?

En cas de bradycardie ou de tachycardie légère, aucun traitement n'est requis. Il est recommandé à l'enfant d'observer un schéma de sommeil, une bonne nutrition avec un contenu adéquat en protéines et en vitamines, un climat psychologique favorable.

Le traitement d'un écart significatif du pouls par rapport à la norme dépend de la cause de cette affection.

Si une maladie cardiaque congénitale ou un trouble du rythme cardiaque est diagnostiqué, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, telle que l'installation d'un stimulateur cardiaque. Il n’est pas nécessaire de l’abandonner, car une fréquence cardiaque normale permettra au corps de l’enfant de grandir normalement.

Il est nécessaire d'éliminer les foyers d'infection chronique - éliminer les végétations adénoïdes, soigner les amygdalites et les caries chroniques, restaurer la microflore intestinale. Toutes ces mesures, plus une récupération générale et un durcissement, aideront à normaliser le travail du cœur et la fréquence du pouls.

Le pronostic des écarts de pouls d'un enfant de 6 ans par rapport à la norme est bon. Si une maladie chronique n'est pas diagnostiquée, le système cardiovasculaire se développe et s'adapte à mesure que le système cardiovasculaire se développe, et le pouls redevient normal. La plupart des maladies accompagnées d'une anomalie du pouls peuvent également être traitées.

Quel devrait être le pouls d'un enfant à différents âges

Les impulsions sont des vibrations des parois artérielles d'un personnage saccadé. Si nous parlons de la fréquence du pouls chez les enfants, alors cette question devrait faire l'objet d'une attention particulière. Selon l'âge, ces chiffres diffèrent considérablement. Chez les jeunes enfants, ils atteignent 140 battements par minute, chez les adolescents, près de la moitié. L'article discutera des fréquences de pouls à un âge donné, ainsi que des raisons de son déviation vers le côté supérieur ou inférieur.

Tarifs chez les enfants

Plus l'enfant est jeune, plus son cœur se contracte et, par conséquent, le pouls est plus élevé chez les jeunes enfants que chez les adultes. Normalement, cet indicateur ralentit chaque année et déjà à l’âge de la majorité, la fréquence cardiaque (ci-après HR) est d’environ 80 battements / min.

Nous notons immédiatement que la vitesse du pouls n'affecte pas seulement l'âge. Il est prouvé que ce chiffre est toujours légèrement inférieur chez les garçons. Cette différence se manifeste le plus clairement à l'adolescence, c'est-à-dire pendant la puberté.

Dans le tableau, vous pouvez voir le pouls chez les enfants

Les indicateurs peuvent différer légèrement de la norme en fonction des caractéristiques du corps d'un enfant. Ceci n'est pas considéré comme une pathologie et peut être observé chez des enfants en bonne santé.

Il est nécessaire de tirer la sonnette d'alarme dans les situations où le pouls d'un enfant s'écarte fortement de la norme et où ce phénomène persiste.

Qu'est-ce qui peut affecter la fréquence cardiaque?

Les parents responsables de la santé de leur progéniture et surveillant régulièrement le pouls de leur bébé remarquent parfois que cet indicateur chez leur bébé est quelque peu différent de la norme. Cela est dû à plusieurs facteurs. Considérons-les:

  • La qualité du sommeil. En raison de l'instabilité psychique précoce chez certains enfants, il existe divers troubles du sommeil. Dans ce cas, le cœur bat beaucoup plus souvent. Sur la même base, le pouls peut augmenter de seconde moitié de journée.
  • L'augmentation du rythme cardiaque s'observe avec un effort physique intense. Les jeux de plein air, la course à pied et le saut peuvent entraîner une augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Expériences émotionnelles. Le stress d'un enfant peut être une situation inhabituelle: peur, rencontre avec une nouvelle personne, séparation des parents, etc. Dans le même temps, le rythme cardiaque peut atteindre des niveaux assez élevés.
  • La fréquence des fluctuations dans les artères et les veines peut être affectée par le niveau de pression artérielle, ainsi que par la position du corps du bébé. S'il est en position horizontale, la fréquence cardiaque diminue. Lorsque l'enfant est assis ou debout, le pouls augmente.
  • Le pouls peut aussi augmenter immédiatement après un repas (en particulier manger avec excès).
  • Les indicateurs sont influencés par la température corporelle élevée, par exemple en cas de rhume.
  • Des écarts par rapport à la norme sont observés lorsque le tout-petit est dans une pièce trop froide ou trop chaude.

En résumé, il convient de noter que de nombreux facteurs peuvent influer sur la précision des résultats lors de la mesure du pouls chez un enfant. Il n'est pas recommandé de mesurer cet indicateur dans les situations qui s'accompagnent d'une augmentation ou d'une diminution de la pression artérielle chez un petit patient.

Règles de mesure du pouls

Pour obtenir des informations fiables lors de la mesure du pouls, vous devez suivre quelques règles simples. Ceux-ci comprennent:

  • L'enfant devrait être calme physiquement et moralement. Les experts recommandent de mesurer la fréquence cardiaque immédiatement après le réveil des miettes, quand aucun autre facteur ne peut affecter le changement du pouls.
  • Il est important de suivre les fluctuations des artères dans la dynamique. Pour ce faire, vous devez mesurer le pouls en même temps pendant plusieurs jours consécutifs. Pendant la procédure, vous devez demander à l'enfant d'être dans une position, de respirer calmement.
  • Avant la procédure, il faut expliquer au bébé ce que vous allez faire et pourquoi vous en avez besoin. Cela l’aidera à ne pas s’inquiéter car les émotions peuvent affecter la précision des résultats.

Le respect de ces règles simples vous aidera à obtenir des données précises, des violations suspectes opportunes du système cardiovasculaire de votre enfant.

Arythmie ou autre indicateur important

Pendant la procédure, il est important non seulement de compter les battements de coeur, mais également de faire attention au rythme de ces indicateurs. Avec des contractions inégales, il est courant de parler d'un concept tel que l'arythmie.

Bien entendu, il est peu probable qu'il soit possible de déterminer une ou plusieurs pathologies à domicile uniquement en mesurant le pouls. Si vous trouvez un enfant présentant des anomalies ou des manifestations importantes d'arythmie, il est nécessaire de le montrer à un pédiatre ou à un cardiologue.

Appareil de mesure

À la maison, vous pouvez mesurer le pouls à l'aide d'un appareil spécial: un moniteur de fréquence cardiaque. Il fournira des données précises pouvant être utilisées par les enfants et les adultes. Pour avoir un tel appareil dans la vie quotidienne est recommandé pour toutes les familles. En plus du pouls, l'appareil peut mesurer le niveau d'oxygène dans le sang et certains autres indicateurs.

Pour comprendre si le pouls de votre enfant est normal, vous devez corriger les données de l'appareil pendant 5-6 jours, puis les additionner et les diviser par le nombre de jours. Ainsi, vous pouvez dériver la valeur moyenne, la comparer aux normes du tableau.

Comptage manuel

En l'absence d'un moniteur de fréquence cardiaque, vous pouvez mesurer la fréquence cardiaque de manière simple à l'aide d'une horloge d'occasion ou d'un chronomètre. Dans le même temps, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs nuances importantes. Une attention particulière est accordée à la zone du corps dans laquelle le pouls est ressenti. Chez les nourrissons, la pulsation est le plus clairement détectée dans l'artère temporale ou carotide. Au poignet des petits enfants, les tremblements sont difficiles à ressentir.

En aucun cas, pincer fortement l'artère d'un nouveau-né. Cela peut entraîner une perte de conscience.

Les enfants plus âgés peuvent trouver des contractions de la paroi veineuse dans la région du poignet. Pendant la procédure, vous devriez clairement sentir les coups. Cela est nécessaire pour obtenir des données fiables. Si le pouls est faible, essayez de déplacer légèrement vos doigts.

Lors de la mesure de la fréquence cardiaque, il est nécessaire de porter une attention particulière à la fréquence du pouls, à son rythme et à sa tension. Pour mesurer les oscillations artérielles, les doigts peuvent être placés dans la zone de l'artère radiale. La main du patient doit être détendue.

Après avoir sondé l’artère radiale sur celle-ci, mettez deux ou trois doigts, pressez-la au maximum. Après cela, la pression devrait être relâchée et la mesure des indicateurs de fréquence cardiaque devrait commencer. La personne qui mesure le pouls doit évaluer le rythme et la force de la résistance du vaisseau.

Evaluation des résultats

Lors de la mesure du pouls, vous pouvez prendre un intervalle de temps de 15 ou 30 secondes. En conséquence, en multipliant le nombre de battements résultant par 4 ou 2, vous pouvez obtenir le nombre de battements par minute. En pratique médicale, il est habituel de prendre une minute. Ceci est une condition préalable si le petit patient a une arythmie. Après avoir reçu les résultats du comptage, ils doivent être comparés aux normes chez les enfants d'âges différents.

Taux de pouls par âge

Nous avons déjà découvert plus tôt qu’il n’existait pas de norme définie pour les enfants en ce qui concerne le pouls. La fluctuation de ces indicateurs dépend de l'âge, du sexe et de certaines caractéristiques du patient. Malgré cela, en médecine, il existe toujours une échelle normative dans laquelle les limites supérieure et inférieure pour l'un ou l'autre âge sont indiquées.

Le pouls d'un nouveau-né est presque deux fois différent de celui des enfants de 12 ans et plus.

Nouveau-nés et bébés

Dans les premiers jours après la naissance des enfants, la fréquence des contractions des parois vasculaires atteint 140 battements par minute. Une telle valeur en médecine est prise comme moyenne. Mais comme le montre la pratique, ce n’est pas si simple. Considérez quelques faits intéressants sur le cœur des nouveau-nés:

  • La fréquence du pouls chez les nourrissons dans la plage normale devrait être d'environ 140 battements par minute. Ne vous inquiétez pas si ce chiffre tombe en dessous de la normale. Comme le montre la pratique médicale, pour certains bébés en parfaite santé, ces marques peuvent atteindre les limites de 80 à 90 battements par minute.
  • Lors de grands pleurs, dans certaines miettes, la fréquence cardiaque augmente considérablement. Parfois, les nombres atteignent 160-200 battements / min. Les parents doivent se rappeler qu’ils ne doivent pas permettre à un bébé qui pleure trop longtemps, car cela peut nuire à son système cardiovasculaire.
  • La fréquence élevée des contractions cardiaques chez le nouveau-né est associée à un ratio cœur / corps inférieur à celui des adultes. Seulement à 8 mois en raison d'une augmentation de la masse myocardique, le pouls commence à diminuer progressivement.

Après 12 mois, chez les enfants, le pouls chute à 130 battements / min. Chez les bébés de 2 à 3 ans, la fréquence cardiaque est de 115 battements / min.

Enfants de 3 à 6 ans

Entre 3 et 6 ans, le pouls chez les enfants est en moyenne de 115 à 105 battements / min. Comme à un âge plus précoce, de nombreux facteurs peuvent influer sur les écarts par rapport à la norme. Ceux-ci comprennent:

  • chocs nerveux;
  • fatigue extrême;
  • stress physique excessif;
  • trop manger;
  • l'hypothermie ou, au contraire, la surchauffe et d'autres circonstances.

En relation avec la psyché des enfants fragiles à cet âge, les enfants sont soumis aux effets du stress. Des bouleversements émotionnels peuvent survenir lors de la première visite à la maternelle, lors de nouvelles connaissances, lors de la séparation de la mère. Tout cela peut affecter le rythme cardiaque.

Enfants de 3 à 12 ans

À cet âge, le pouls chez les enfants est proche de celui des adultes. Cependant, il varie de 105 à 80 battements / min. Chez les adolescents, les stress, les changements hormonaux, le changement climatique, la température corporelle élevée et de nombreux autres facteurs peuvent influer sur les fluctuations de ces indicateurs.

Comment distinguer la pathologie de la norme

Malgré le fait que toutes les personnes présentent des écarts par rapport à la norme en ce qui concerne la fréquence des contractions du muscle cardiaque, il est très important de ne pas passer à côté des signes avant-coureurs qui indiquent une pathologie. Les signes suivants chez votre enfant devraient être un sujet de préoccupation:

  • l'apparition d'essoufflement;
  • plaintes de douleur à la poitrine;
  • peau bleue autour de la bouche;
  • manque de respiration pendant l'exercice et au repos;
  • palpitations.

Tous ces symptômes devraient inciter les parents à consulter un médecin.

Une attention particulière à l'état du cœur et des vaisseaux sanguins doit prêter attention aux parents d'enfants souffrant de psyché, de puberté et de maladies infectieuses excitables.

L'arythmie et ses manifestations

L'arythmie est une maladie caractérisée par une violation des contractions cardiaques à la hausse ou à la baisse. Cette maladie peut être diagnostiquée chez des enfants de différents groupes d'âge, mais survient plus souvent encore chez les adolescents après 12 ans.

L'arythmie, en règle générale, n'est pas une maladie indépendante. Cette pathologie apparaît comme un symptôme secondaire de certains troubles du corps et peut être à la fois congénitale et acquise. Arythmie manifeste sous forme de tachycardie sinusale ou de bradycardie.

Tachycardie

La tachycardie est une maladie dans laquelle la fréquence des contractions du muscle cardiaque est supérieure à la normale. Chez les enfants, la cause de la tachycardie peut servir de telles maladies:

  • cardiopathie;
  • malformations cardiaques congénitales ou acquises;
  • la déshydratation;
  • thyrotoxicose;
  • murmures cardiaques et autres conditions.

En outre, les palpitations cardiaques peuvent provoquer une croissance intense du corps, des chocs émotionnels, des troubles hormonaux, des maladies du système endocrinien, des efforts physiques.

Les symptômes de la tachycardie chez un enfant peuvent être les suivants:

  • sensations douloureuses ou oppressantes dans la poitrine;
  • perturbations pendant l'échocardiographie;
  • évanouissements fréquents;
  • vertiges, maux de tête;
  • transpiration excessive;
  • pâleur de la peau, fatigue.

Si vous constatez que de tels signes ne doivent pas être différés, rendez-vous chez le cardiologue.

Bradycardie

Le concept de bradycardie implique une fréquence cardiaque lente. Chez les enfants, cette affection est rarement diagnostiquée, mais des cas surviennent. Comme la tachycardie, cette maladie agit comme une manifestation secondaire dans diverses conditions pathologiques chez l’enfant.

Causes de la bradycardie chez l'enfant:

  • violation des processus métaboliques du corps;
  • troubles endocriniens et hormonaux;
  • l'hypoxie;
  • la transmission de maladies infectieuses;
  • croissance intensive de l'enfant;
  • hypothermie sévère;
  • violation de la circulation dans le cerveau.

Les symptômes incluent faiblesse, apathie, perte d'appétit et de poids corporel, pouls lent, perte de conscience, baisse du rendement scolaire, douleurs à la poitrine.

Avec la bradycardie, un enfant peut présenter des pics de tension artérielle. Très dangereux dès le plus jeune âge, il nécessite un suivi médical et un traitement.

Pourquoi avez-vous besoin de contrôler le pouls chez les enfants

Le cœur joue un rôle très important pour le fonctionnement du corps humain. Sans apport de sang aux organes internes, une personne meurt. Toute anomalie dans le travail d'un organe vital peut être fatale pour une personne. Par conséquent, un pouls lent ou trop fréquent détecté chez un enfant doit être un signal aux parents pour qu'ils consultent immédiatement un médecin. Avec la détection rapide de certaines maladies, les chances de succès du traitement sans conséquences sur la santé sont beaucoup plus grandes.

Pouls rapide

Le taux de pouls est supérieur à la normale de 20% ou plus dans la pratique médicale est considéré comme une tachycardie. Comme mentionné dans l'article, les raisons d'un tel état peuvent être les plus diverses. Ceux-ci comprennent:

  • anémie chez un patient présentant une diminution de l'hémoglobine dans le sang;
  • sports et exercices intenses;
  • stress, troubles émotionnels;
  • température élevée sur le fond des maladies infectieuses;
  • fatigue mentale grave;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • pathologie du système respiratoire;
  • troubles hormonaux dans le corps;
  • maladies du système endocrinien;
  • transfert de maladies infectieuses.

Les parents ne devraient pas paniquer s’ils constatent une augmentation unique du pouls chez leur enfant. Vous devez faire sonner l’alarme si cette affection est persistante, accompagnée d’autres symptômes, tels que douleurs à la poitrine, nausées, vertiges et autres signes. Parfois, les enfants ont la peau bleue autour de la bouche, les bébés transpirent beaucoup. Toutes ces manifestations ne doivent pas être ignorées.

Pouls lent

En dépit du fait que le pouls chez les enfants est plus souvent accéléré, il convient également d'accorder toute l'attention voulue au développement de la bradycardie. Les oscillations lentes des parois des vaisseaux n'indiquent pas toujours une pathologie. Cette situation survient souvent chez les enfants d’âge préscolaire et scolaire qui fréquentent des salles de sport, des sections, des clubs et pratiquent un sport professionnel. La bradycardie modérée est un signe d’entraînement physique et d’endurance.

Si un pouls faible s'accompagne de faiblesse, de malaise, de baisse des performances scolaires, les parents doivent être alertés. Les manifestations suivantes chez un bébé devraient être un sujet de préoccupation:

  • apparence de faiblesse, réticence à jouer à des jeux extérieurs;
  • des vertiges;
  • évanouissement;
  • fatigue
  • fatigue après un léger effort physique;
  • irritabilité, capricieuses;
  • peau pâle;
  • abaisser la pression artérielle.

Il convient de garder à l’esprit que la bradycardie n’est pas une diminution temporaire de la fréquence cardiaque due à la fatigue ou à d’autres facteurs provoquants. La vraie maladie a un caractère plutôt formidable. En l'absence de traitement rapide, les conséquences pour l'enfant ou l'adulte peuvent être très déplorables. Dans le contexte de la bradycardie, une telle pathologie dangereuse peut se développer, telle que l'insuffisance cardiaque et même la mort.

Le pouls du fœtus dans l'utérus

Des troubles du travail du cœur et des vaisseaux sanguins peuvent être observés non seulement chez les enfants après la naissance, mais également avant la naissance des bébés. Si le médecin soupçonne des anomalies chez le fœtus, il peut vous prescrire un test CTG (cardiotocographie). La procédure consiste à attacher deux capteurs spéciaux à un ventre de femme enceinte, capables d’enregistrer la fréquence cardiaque du fœtus. Ce type de diagnostic est réalisé après 32 semaines de grossesse.

Si, au cours de la procédure, le médecin fixe la fréquence cardiaque fœtale à 70 battements / minute et moins, il peut suggérer une hypoxie, c'est-à-dire une privation d'oxygène chez l'enfant. Le traitement est effectué en fonction de la maladie chez une femme qui a provoqué un manque d'oxygène pour le bébé. Le traitement est obligatoire, car une privation prolongée en oxygène peut entraîner des anomalies de débordement chez le nourrisson, ainsi que des retards de développement.

À la cinquième semaine de grossesse, le battement cardiaque fœtal est enregistré pour la première fois. Pendant cette période, l'organisme en croissance a déjà un cœur à quatre chambres, dont la fréquence de contraction varie de 110 à 190 battements / min. Aux derniers stades du développement, à la septième semaine, le pouls fœtal atteint environ 120 battements. Après 21 jours, cette fréquence augmente à 180 battements, mais cette période ne dure pas longtemps. Bientôt, le nombre de coupes est à nouveau maintenu entre 140 et 160 battements / min. Un tel pouls chez un bébé est gardé jusqu'à la naissance même. Ces fluctuations sont dues au développement rapide du système nerveux du fœtus.

Fréquence cardiaque chez les bébés prématurés

Quand un bébé arrive en avance, tous ses organes restent immatures. En règle générale, il s'agit d'un phénomène temporaire qui nécessite une certaine adaptation du bébé au monde extérieur. Sur cette base, certains processus dans le corps du bébé peuvent différer quelque peu du fonctionnement des organes et des systèmes des bébés nés à terme. Par exemple, le pouls de ces bébés peut être d'environ 180 battements / minute, ce qui n'est pas considéré comme une pathologie. Chez certains nouveau-nés, ces chiffres peuvent aller de 120 à 160 battements / min. En plus de l'immaturité des organes internes, des caractéristiques des bébés prématurés, telles qu'une irritabilité accrue à l'égard du monde environnant, peuvent également avoir une incidence sur les écarts par rapport à la norme. Lorsque la lumière est brillante et que les sons sont forts, leur fréquence cardiaque peut être considérablement accélérée. Les parents ne vous inquiétez pas. En l'absence de certaines pathologies, une telle condition chez les bébés ne constitue pas une menace pour leur vie.

Pouls chez les enfants en effort physique

Nous avons déjà découvert que plus l'enfant était jeune, plus son pouls était élevé. Chez les adolescents, ces chiffres sont égaux à ceux des adultes, c'est-à-dire qu'un pouls normal est à 75-80 battements / min. Dans le même temps, des écarts mineurs par rapport à la norme sont considérés comme acceptables.

Lors de la mesure de la fréquence cardiaque, il est important de prendre en compte non seulement le pouls dans un état calme, mais également la fréquence d'oscillation des vaisseaux sanguins pendant et après l'exercice. Le suivi des indicateurs dans cet état est très important et permet de détecter rapidement certains écarts par rapport à la norme chez un enfant.

Contrôler le pouls pendant l'effort physique est facile. Cette mesure est effectuée manuellement ou à l'aide d'un moniteur de fréquence cardiaque avant d'effectuer les exercices, pendant ceux-ci et après un effort physique.

Pendant le comptage des secousses dans la zone du navire, faites attention au rythme des coups.

Les taux de performance dans le sport

Il existe une relation directe entre le pouls et l'exercice. Avec l'augmentation de la charge sur le corps, la fréquence des contractions du cœur augmente également. Dans ce cas, le pouls normal lors de la réalisation de divers exercices ne doit pas dépasser certaines limites. Pour calculer si ces indicateurs restent normaux, vous pouvez utiliser une formule simple.

220 - âge de l'enfant = valeur normale du pouls.

Selon cette formule, il n’est pas difficile de comprendre que pour déterminer les indicateurs admissibles d’une impulsion à un âge donné, on peut le savoir en soustrayant du nombre 220 le nombre d’années complètes d’un enfant.

Dès réception du résultat, vous pouvez augmenter ou diminuer l'activité physique. Si les indicateurs du pouls après des squats ou d’autres exercices correspondent ou restent au-dessous des limites de la norme, la charge peut être augmentée en toute sécurité, mais si le nombre de pouls atteint la limite et le dépasse, la charge doit être réduite.

Limites supérieures et inférieures de la fréquence cardiaque

Les athlètes adolescents, en plus des valeurs normales de la fréquence cardiaque, doivent être conscients des limites supérieure et inférieure de la fréquence des battements cardiaques.

La valeur minimale est calculée à l'aide de la formule suivante:

((220 - A) - B) x 0,5 + B = X

Et - le nombre d'années complètes de l'enfant;

B - le nombre de battements de coeur avant d'effectuer des exercices physiques;

X - le taux de l'impulsion.

Mesures préventives

Afin de préserver le système cardiovasculaire et la santé de l’enfant dans son ensemble, les parents doivent dès leur plus jeune âge enseigner à leurs karapuz comment prévenir diverses maladies. Ceux-ci comprennent:

  • mode de vie actif;
  • exercice modéré;
  • durcissement
  • bonne nutrition;
  • promenades fréquentes dans l'air frais;
  • exercices du matin;
  • rejet d'un grand nombre de bonbons.

Un régime alimentaire sain et équilibré est un aspect très important de la santé du corps d’un enfant.

Dans le régime alimentaire du bébé devrait inclure les légumes, les fruits, les céréales, les produits laitiers et les produits laitiers, le poisson, les viandes maigres. Dans ce cas, il est recommandé de refuser un grand nombre de bonbons, pâtisseries, pain blanc. Il est préférable de remplacer les bonbons et le chocolat par du miel, de la halva, des fruits secs et de la guimauve. Le pain est préférable d'utiliser de la farine complète. Il est recommandé de prendre de petites portions, en fraction, en évitant de trop manger au coucher.

Le rôle de la situation émotionnelle dans la famille

L’esprit de l’enfant est un mécanisme très fragile et réceptif. Pour la santé mentale et physique, le bébé devrait grandir dans un environnement émotionnel calme et porteur. Les parents ne doivent pas se quereller en présence d'enfants, ils ne doivent pas crier aux enfants, la communication doit être calme, même si c'est parfois difficile.

De plus, il est important d’observer le bon mode de la journée. Le sommeil devrait durer au moins 8 à 9 heures. Obligatoire pour marcher à l'air frais et la mobilité physique.

En résumé

La vie et la santé des enfants sont entre les mains de leurs parents. Les responsabilités des adultes incluent la surveillance du bien-être de l'enfant, la recherche rapide d'une aide médicale si nécessaire. En outre, les parents sont obligés de protéger leurs enfants de l’influence de facteurs physiques et psychologiques négatifs qui menacent la vie et la santé du petit homme.

Dans l'article, nous avons découvert que le pouls est un indicateur très important de la santé des enfants, qui peut être utilisé pour suspecter certaines maladies. La surveillance constante de la fréquence des contractions du muscle cardiaque est une condition importante pour la détection et le traitement rapides de diverses pathologies chez les enfants. C'est pourquoi la surveillance régulière du pouls chez les bébés est la clé de leur santé.

Vidéo

Le pédiatre Evgeny Olegovich Komarovsky estime que la vérification du pouls d'un enfant est une condition nécessaire pour surveiller le fonctionnement normal du cœur et des vaisseaux sanguins. Dans cette vidéo, vous en apprendrez plus sur la violation de la fréquence des contractions cardiaques chez les enfants.

Pinterest