Quand un rythme cardiaque fœtal apparaît, les perturbations possibles

Dans cet article, vous apprendrez: quand le cœur commence à battre chez le fœtus, comment écouter le battement de coeur. À quelle fréquence le cœur de l'embryon devrait-il battre? Comme en témoignent les écarts par rapport à la norme.

Le cœur est l'un des organes qui se trouvent en premier lieu dans l'embryon. Il commence à se former à la 3ème semaine de développement intra-utérin.

Déjà à la semaine 4, le cœur primitif de l'embryon commence à battre. Cependant, enregistrer une pulsation cardiaque à ce stade n’est possible qu’avec l’aide d’une échographie transvaginale.

Développement intra-utérin du coeur

Le système cardio-vasculaire est déjà posé au cours de la deuxième semaine de grossesse.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Le coeur primaire est formé à 3 semaines. À l'heure actuelle, il n'y a pas de caméra, mais un tube creux. Il est déjà capable de rétrécir.

Au milieu de 4 semaines, le tube se transforme en un cœur encore sous-développé, composé de 2 chambres: l'oreillette et le ventricule. En outre, à ce moment dans le cœur se forme un système conducteur. Les abréviations de cette structure peuvent déjà être appelées battement de coeur.

Au bout de 4 semaines, une oreillette est divisée en deux parties: la cloison interaurale et la gauche.

À la semaine 5, le septum interventriculaire commence à se développer.

A la semaine 8, la formation du coeur se termine: il se compose déjà de 4 chambres.

De ce qui précède, il est clair que le premier trimestre de la grossesse est très important. C'est à ce moment que des malformations cardiaques congénitales peuvent survenir. Les causes en sont généralement les mauvaises habitudes, la prise de médicaments toxiques pour le fœtus (par exemple, les antibiotiques), les maladies infectieuses et le stress fréquent. Par conséquent, il est préférable de planifier la grossesse à l'avance afin d'éviter un impact négatif sur l'embryon au stade initial de son développement.

Écouter le rythme cardiaque fœtal

Cela peut être fait en utilisant:

  • échographie transvaginale;
  • échographie transabdominale (version classique de l'échographie);
  • stéthoscope.

Écouter un rythme cardiaque fœtal avec un stéthoscope

Combien de temps les médecins enregistrent-ils le rythme cardiaque fœtal:

Méthodes pour un examen détaillé du rythme cardiaque fœtal:

  • Cardiotocographie (CTG) - vous permet d’identifier le manque d’oxygène. Effectuer cette procédure à 32 semaines et avant l'accouchement. Indications pour CTG extraordinaire: une maladie infectieuse de la mère, accompagnée d'une température corporelle élevée, d'un niveau d'eau bas ou élevé, d'un développement retardé du fœtus, d'une grossesse reportée.
  • Échocardiographie du foetus (échoCG foetal, échocardiographie foetale). Avec elle, vous pouvez identifier les malformations cardiaques. Peut être effectué à partir de la 18ème semaine de grossesse. Indications: mauvaises habitudes ou prise d'antibiotiques au premier trimestre, malformations cardiaques chez la femme enceinte, ses parents directs ou ses enfants précédents, âge supérieur à 35 ans, diabète, lupus érythémateux disséminé, rubéole pendant la grossesse, maladie de Lyme ou herpès.

Comme en témoigne un rythme cardiaque faible ou son absence

Un battement de coeur faible au premier trimestre est un signe de la menace d'un avortement spontané. Dans ce cas, procéder à un examen supplémentaire et prescrire un traitement, en fonction de la cause, ce qui a créé la menace d'une fausse couche. Une femme peut se voir prescrire du repos au lit, des hormones, des sédatifs naturels, des vitamines E et C, des antispasmodiques ou des corticostéroïdes. Suivez toutes les recommandations du médecin et la grossesse se déroulera normalement.

Si, lors d'une échographie transabdominale à la 6e semaine de grossesse, le médecin n'enregistre pas de battement de coeur mais voit un œuf de fœtus et un embryon, l'examen est reporté à une à deux semaines. Ceci s'explique par le fait qu'il est très difficile de calculer le jour exact de la conception de l'enfant, en particulier avec un cycle menstruel irrégulier, et que les calculs du moment étaient erronés. Lors de l'échographie répétée, le rythme cardiaque est généralement déjà présent. Si ce n'est pas le cas, diagnostic d'avortement manqué.

Si le spécialiste en échographie n'enregistre pas le rythme cardiaque et ne voit pas l'embryon, cela indique une soi-disant anembryonie - l'absence d'embryon dans l'œuf. Dans ce cas, pour être sûr, un nouvel examen est prescrit après 1-2 semaines. Si les résultats de l'échographie sont identiques, le diagnostic est confirmé.

Dans les deux cas (et avec une grossesse gelée et une anembryonie), le curetage utérin est prescrit.

Si le médecin n'enregistre pas le rythme cardiaque à un stade ultérieur de la grossesse, cela indique la mort intra-utérine de l'enfant (décès prénatal). Pour retirer le fœtus mort du corps, une naissance artificielle est effectuée.

Une femme ressent-elle le rythme cardiaque fœtal?

Malgré le fait que le rythme cardiaque fœtal apparaît seulement 4 semaines, la future mère ne le ressent pas ni au cours du deuxième ni du neuvième mois.

Ce que les femmes confondent souvent avec le rythme cardiaque d'un enfant, c'est la pulsation de leur propre aorte. Il peut être ressenti dans l'abdomen ou dans le bas du dos. Cela est dû à une augmentation de la pression dans ce vaisseau.

Si vous sentez un battement de coeur dans l'estomac ou dans le bas du dos pendant la grossesse, contactez votre gynécologue. Vous devrez peut-être consulter un cardiologue.

Battement de coeur fœtal pendant la grossesse: diagramme de fréquence hebdomadaire

Au rythme cardiaque de l'enfant dans l'utérus, le gynécologue peut déterminer si le bébé reçoit suffisamment d'oxygène et quel est son état général. En début de grossesse, les battements de coeur d'un enfant ne peuvent être entendus qu'à l'aide d'appareils spéciaux, tandis qu'à partir du milieu du deuxième trimestre, le médecin écoute le cœur avec un tube en bois muni d'un stéthoscope.

Le rythme cardiaque chez le fœtus à différents stades de la grossesse

Chaque semaine de développement de l'embryon dans la cavité utérine, la fréquence des battements de son cœur change, ce qui est causé par le développement progressif du système nerveux autonome, responsable du fonctionnement du cœur. Vous trouverez ci-dessous un tableau des battements de coeur du foetus par semaine de grossesse.

À 5 semaines de gestation, la fréquence cardiaque du fœtus est à peu près identique à celle de la mère, soit 80 à 85 battements / min. Chaque mois, ce chiffre augmente de plusieurs battements chaque mois. Ainsi, à la fin du premier trimestre de la grossesse, le rythme cardiaque de l’enfant est de 170-175 battements / min.

À partir de la 15e semaine de grossesse et jusqu’à la fin de la gestation, le gynécologue vérifie régulièrement, à l’occasion de chaque consultation dans la clinique prénatale, le travail du cœur du bébé dans l’utérus en écoutant avec un stéthoscope à travers la paroi abdominale antérieure, un doppler portable. À partir de la 15e semaine de grossesse, le nombre normal de battements de cœur fœtaux par minute ne doit pas dépasser 160-170 battements / min. Si ces valeurs sont supérieures, on peut alors suspecter le manque d’oxygène du bébé et si le cœur est réduit à moins de 130 battements / min, il est alors question de l'hypoxie, qui peut menacer le développement et même la vie d'un enfant. Un contrôle strict de la fréquence cardiaque chez le bébé est également nécessaire dans le processus d'accouchement, en particulier lors des contractions et des tentatives, normalement de 140 à 160 battements / min. Certaines indications nécessitent une surveillance continue du rythme cardiaque de l'enfant au cours de l'accouchement par l'appareil CTG, notamment:

  • retard de croissance intra-utérine de l'enfant sur fond d'hypoxie sévère;
  • grossesses multiples (accouchement naturel de deux ou plusieurs fœtus);
  • stimulation du travail avec un compte-gouttes d'ocytocine;
  • anesthésie épidurale à la femme parturiente;
  • grossesse reportée;
  • accouchement commencé avant la 37e semaine de grossesse;
  • maladies chroniques chez la mère, troubles du système nerveux.

Que devrais-je rechercher lorsque j'écoute le cœur d'un foetus?

La formation du cœur dans l'embryon commence aux premiers stades de l'embryogenèse et le travail de cet organisme est un indicateur important du développement de l'enfant futur et de son état de santé. Écouter la fréquence cardiaque du fœtus est nécessaire tout au long de la grossesse et du travail, car ce sont ces indicateurs qui suggèrent diverses pathologies du corps de l’enfant à un stade précoce de son développement.

Lorsque le rythme cardiaque fœtal est entendu à l'échographie? Malgré le fait que l'embryon déclenche le pouls du cœur à 21 jours, une échographie ne peut être utilisée pour entendre les battements du cœur qu'à 6 ou 7 semaines de gestation, car le tube creux commence alors à se transformer en un organe à quatre chambres à part entière avec deux ventricules et deux oreillettes.

Lorsque vous écoutez le cœur d'un enfant à naître, faites attention aux indicateurs suivants:

  1. Fréquence cardiaque - une contraction du cœur de plus de 185 battements par minute est appelée tachycardie chez le fœtus, moins de 100 battements par minute - la bradycardie. Ces deux états ne sont pas des indicateurs de la norme et nécessitent une clarification de la cause. La fréquence cardiaque fœtale ne doit pas dépasser 170 battements / minute au cours des deuxième et troisième trimestres.
  2. Les bruits cardiaques sont normaux chez un enfant en bonne santé qui se développe complètement dans l'utérus, les tons cardiaques sont clairs et sonores, en présence de malformations ou d'anomalies du développement, les coupures ne sont ni clairement entendues ni floues.
  3. Fréquence cardiaque - chez un fœtus en bonne santé qui se développe en fonction de la période de gestation, les contractions du myocarde sont répétées à intervalles réguliers. Dans l'hypoxie aiguë ou le développement anormal des valves cardiaques, on entend une arythmie et un rythme "galop".

Méthodes pour écouter le rythme cardiaque d'un enfant dans l'utérus

Il existe plusieurs manières d’écouter la contraction du cœur du fœtus dans l’utérus, en fonction de la durée de la grossesse.

À partir de la 5e semaine de grossesse, il est possible d'évaluer le travail du cœur d'un enfant à naître uniquement à l'aide d'un capteur à ultrasons - transvaginal et transabdominal. Aux premiers stades de la grossesse, une échographie détermine s'il y a une contraction du cœur, si l'embryon se développe et combien de battements par minute le myocarde pulsé. De la semaine 12 à la semaine 20, le médecin évalue non seulement le rythme cardiaque, mais également l'emplacement de l'organe, la présence de toutes les chambres et le travail des valves cardiaques. C'est sur ces périodes de gestation chez le fœtus que la plupart des malformations cardiaques sont révélées.

Stéthoscope

Un stéthoscope obstétrical est utilisé pour évaluer les paramètres de la contraction du muscle cardiaque après la 20e semaine de grossesse. Lors de chaque consultation dans la clinique prénatale, le médecin détermine d’abord la position de la tête du bébé et sa position dans l’utérus, puis applique le tube à la paroi abdominale antérieure de la mère et écoute les bruits cardiaques du fœtus. À partir de la deuxième moitié de la grossesse, vous pouvez également utiliser le stetofonendoskop, mais en obstétrique, on y a rarement recours. À la naissance, le rythme cardiaque est contrôlé par un stéthoscope obstétrique toutes les demi-heures et il est impératif que vous portiez une attention particulière aux bruits du cœur avant et après le combat.

Cardiotocographie (CTG)

Depuis le début du troisième trimestre de la grossesse, les paramètres de rythme cardiaque fœtal sont évalués au moins une fois par CTG pour chaque femme enceinte. Pendant l'accouchement - cette procédure obligatoire indique non seulement le nombre de battements de coeur par minute chez un enfant, mais enregistre également la réaction du muscle cardiaque fœtal à chaque contraction.

Écouter le rythme cardiaque d'un enfant par semaine

À quelle semaine de grossesse pouvez-vous calculer la fréquence cardiaque chez un fœtus? La seule façon de le faire aux premiers stades n’est possible qu’à l’aide d’un appareil à ultrasons. Si, à la 6e semaine, l'écran du moniteur ne montre pas de battement de coeur, il est possible que la grossesse se soit arrêtée dans de telles situations. La femme doit alors procéder à un nouvel examen sur un autre appareil.

Quelle semaine pouvez-vous entendre une contraction du cœur du fœtus à travers la paroi abdominale? Vous pouvez entendre comment le cœur du bébé se réduit dans l'abdomen de la mère dès la 20e semaine de grossesse en fixant un stéthoscope obstétrique à la paroi abdominale antérieure, mais vous devez tout d'abord déterminer la position du fœtus dans l'utérus et sa position afin de savoir de quel côté et à quelle hauteur placer le tube. Sinon, rien ne sera entendu.

Parfois, à l’aide d’un stéthoscope obstétrical, il n’est pas possible d’écouter le cœur d’un enfant - cela peut être dû à certaines conditions:

  • grossesse multiple;
  • débit d'eau élevé;
  • malformations cardiaques chez le fœtus;
  • surcharge pondérale et œdème chez une femme enceinte;
  • fixation du placenta sur la paroi abdominale antérieure.

Dans de telles situations, utilisez un autre moyen d'écouter les paramètres du cœur du fœtus. Si, au cours de l'échographie, le médecin soupçonne des anomalies cardiaques chez le fœtus, la procédure de l'échocardiographie fœtale est également prescrite pour informer du 20 à 28 semaines de grossesse. L'échocardiographie permet une étude détaillée de tous les services du cœur d'un enfant, d'évaluer le flux sanguin et le fonctionnement des valves. Cette procédure est une étude obligatoire pour les femmes enceintes de plus de 35 ans et pour les femmes enceintes ayant déjà un enfant né avec une malformation cardiaque.

À partir de 28 à 30 semaines, toutes les femmes enceintes reçoivent une procédure CTG sur la paroi abdominale antérieure avec un capteur spécial qui enregistre les paramètres de battement de coeur du fœtus pendant une certaine période. Une telle procédure est répétée pour les femmes ayant une grossesse compliquée, à savoir:

  • toxicose tardive;
  • la présence de cicatrices sur l'utérus après une chirurgie et une césarienne dans le passé;
  • vieillissement du placenta avant l'heure prescrite;
  • maladies chroniques chez la future mère;
  • diminution ou augmentation de la quantité de liquide amniotique;
  • retard de croissance intra-utérine;
  • prolongation de la grossesse de plus de 42 semaines.

Les valeurs de CTG sont estimées sur une échelle de 12 points: 9-12 points correspondent à l'état normal de l'enfant, il reçoit suffisamment d'oxygène et se développe pleinement, 6-8 points présentent des signes de manque d'oxygène. Le CTG doit être répété tous les deux jours et, si nécessaire, prescrire un traitement à la femme enceinte., 5 points et moins - la vie de l’enfant est menacée, il souffre d’hypoxie aiguë et une femme doit subir une césarienne. Lors du CTG, le rythme basal et ses modifications au cours des mouvements de l'enfant sont déterminés. Normalement, le premier indicateur de la fréquence cardiaque devrait être de 130 à 160 battements au repos du fœtus et jusqu’à 190 battements lors de perturbations. Les changements de rythme indiquent l’écart moyen entre les paramètres de fréquence cardiaque et les paramètres de base, chez un fœtus en bonne santé, pas plus de 5-25 battements / min.

Comment écouter le rythme cardiaque fœtal à la maison?

Beaucoup de femmes enceintes sont intéressées, est-il possible d'écouter le cœur de l'enfant à la maison? C'est assez difficile, surtout en début de grossesse. À partir de la semaine 25, un stétofonendoscope peut être appliqué sur l'abdomen afin que la mère puisse entendre les battements de son bébé. Le futur père peut entendre les battements de cœur du bébé dès le début du troisième trimestre de sa grossesse, mettant son oreille contre le ventre de sa femme. Au cours du premier trimestre, une femme peut écouter indépendamment le cœur d'un enfant avec l'aide de dopplers fœtaux modernes.

Comment déterminer le sexe du battement de coeur?

Selon une théorie, le nombre de battements de coeur par minute chez un bébé dans l’utérus permet de déterminer son sexe - comme si les garçons avaient moins de contractions cardiaques que les filles. Scientifiquement, ce fait n'est confirmé par rien, bien que l'échographie ait révélé que le cœur du fœtus masculin bat de manière régulière et rythmique, alors que les filles sont quelque peu chaotiques. La fréquence cardiaque peut changer lorsque le bébé bouge, change de position dans l’utérus et de stress de la mère. Par conséquent, en comptant le nombre de battements du cœur du bébé, on ne peut que supposer ce sexe-là.

L'évaluation des paramètres de rythme cardiaque d'un enfant dans l'utérus fait partie intégrante du suivi du déroulement normal de la grossesse. De par la nature et la fréquence des battements de coeur chez un enfant, le médecin peut suspecter des violations de son développement et la présence de complications chez la future mère.

Combien de temps commence le rythme cardiaque fœtal

Le balayage par ultrasons pendant la grossesse est la méthode la plus sûre et la plus efficace pour surveiller la dynamique du développement prénatal du fœtus. Cette méthode de diagnostic vous permet d'entendre le premier battement de coeur dès les premiers stades, alors que le bébé commence tout juste son long chemin de formation. Et aussi d'identifier les anomalies pathologiques chez un enfant à différents stades de développement, de voir ses premiers mouvements.

Formation du système cardiovasculaire chez le fœtus

Seulement 28 jours se sont écoulés depuis le début du développement du système cardiovasculaire dans l'embryon jusqu'à l'apparition d'un rythme cardiaque. Durant cette courte période, les étapes les plus importantes de la formation ont lieu et si quelque chose ne va pas, différentes malformations cardiaques peuvent apparaître.

Le système cardiovasculaire de l'embryon commence à se développer dès la deuxième semaine après l'implantation. Il est formé avec les vaisseaux dans la paroi du sac vitellin. Ainsi, la circulation du jaune apparaît et on peut considérer que le système cardiovasculaire de l'embryon a dépassé le premier stade de formation.

Le cœur du fœtus est posé dans la région cervicale et, lorsqu’il se forme, il pénètre dans la poitrine. Le développement se produit de 3 à 8 semaines de la période prénatale de l'embryon. Toutes les anomalies pathologiques liées aux anomalies cardiaques se produisent pendant cette période de grossesse. Les facteurs qui influencent la formation correcte du cœur sont divers: prédisposition génétique, maladies infectieuses de la mère, médicaments d'un groupe pharmacologique donné, mauvaises habitudes.

La conception de l'enfant est préférable de planifier à l'avance. Vous devez d'abord consulter un gynécologue. Le médecin vous prescrira tous les tests nécessaires, vous prescrira une cure de vitamines et vous aidera également à déterminer les jours favorables pour la conception. Tout cela évitera des conséquences néfastes pouvant affecter l'avenir du bébé.

Formation du coeur et quand le battement de coeur commence

À partir de la troisième semaine, le cœur commence à se former à partir du double pli du mésoderme. Au premier stade de développement, deux tubes endocardiques primaires apparaissent, qui sont connectés au bout d'un certain temps et forment un seul tube cardiaque primaire bicouche. À ce stade, le cœur ressemble à un seul tube sans caméras.

Au début de la quatrième semaine, le tube cardiaque commence à se diviser en deux parties: la droite et la gauche. La séparation a lieu par le septum primaire, qui a un trou ovale dans le dos, il est maintenu jusqu'à la naissance. Ce n’est qu’après la première respiration de l’enfant et le début de la circulation pulmonaire que le sang cessera de couler de l’oreillette droite à gauche et que le trou ovale du septum se ferme. La circulation sanguine chez le fœtus à ce stade de développement se fait de la chambre droite du coeur vers la gauche. L'écoulement de sang se produit dans une direction.

À partir de la cinquième semaine, le septum interventriculaire de l'endocarde et du myocarde commence à se former dans le cœur, qui va grossir dans 2-3 semaines. Il y a un trou entre les oreillettes et les ventricules dans le septum: il commencera à se fermer avec une valve à partir du début de la septième semaine de la période de gestation. La valve se développe à partir d'une ampoule à germer.

À la sixième semaine d'obstétrique, le cœur de l'embryon commence à se contracter. À partir de cette période de développement prénatal de l'embryon, son rythme cardiaque est entendu à l'échographie.

La huitième semaine est définitive, lorsque le cœur d'une chambre à deux devient une chambre à quatre.

À la huitième semaine, l'embryon n'a que 1,5 à 2 cm de taille, mais tous les organes internes sont déjà formés et il a sa propre circulation.

Quand le fœtus a-t-il un battement de coeur?

Les lectures de la fréquence cardiaque fœtale font partie des caractéristiques fondamentales d’une grossesse normale et de la viabilité de l’enfant à naître. C'est pourquoi les obstétriciens surveillent en permanence les battements cardiaques et le développement du système cardiovasculaire du fœtus.

Sans l'utilisation d'un équipement de haute technologie, les premiers battements de coeur foetaux peuvent être entendus à l'aide d'un stéthoscope au plus tôt à 18-20 semaines de gestation. Au début de la grossesse, il n’a été possible d’évaluer l’état du cœur et d’écouter les battements de cœur qu'après l’invention de l’échographie.

La ponte du coeur du fœtus a lieu à la 4ème semaine, à cette époque il s’agit d’un tube creux. Lors de l'utilisation d'un capteur à ultrasons transvaginal, il est possible de les écouter lors de l'examen du fœtus à 5-6 semaines et lors de l'utilisation d'un capteur transabdominal - pas avant 6-7 semaines.

Fréquence cardiaque fœtale hebdomadaire

Au cours du premier trimestre de la grossesse, la fréquence cardiaque fœtale varie en fonction de la durée de la grossesse:

  • dans 6-8 semaines - de 110 à 130 battements / minute;
  • en 9-10 semaines - de 170 à 190 battements / minute;
  • de la 11ème semaine au moment de la livraison - de 140 à 160 battements / minute.

Ces changements dans la fréquence des contractions cardiaques s'expliquent par le développement et la formation constants du fonctionnement du système nerveux autonome, responsable du travail coordonné de tous les systèmes et organes internes.

Méthodes de surveillance du rythme cardiaque fœtal

Écoute

L'écoute ou l'auscultation du rythme cardiaque fœtal est réalisée à l'aide d'un stéthoscope obstétrique (petit tube avec un large entonnoir). Ce mode d'écoute n'est possible qu'à partir de la 20e semaine (moins souvent à partir de la 18e).

À l'aide d'un stéthoscope, les battements de coeur du fœtus sont écoutés dans la position d'une femme enceinte couchée (sur le canapé) à travers la paroi abdominale de la mère chaque fois qu'elle rencontre un obstétricien-gynécologue. Les battements de coeur sont entendus sous forme de doubles battements rythmiques distincts. Dans ce cas, le médecin détermine leurs caractéristiques:

  • la fréquence;
  • le rythme;
  • caractère (clair, distinct, étouffé, sourd);
  • Le point de mieux écouter les tons cardiaques.

Tous ces indicateurs reflètent l'activité et la condition vitales du fœtus. Le médecin peut déterminer la position de l'enfant en fonction du meilleur point d'écoute cardiaque:

  • avec tête previa, ce point est déterminé sous le nombril de la mère (droite ou gauche);
  • avec présentation transversale - droite ou gauche au niveau du nombril de la mère;
  • avec présentation pelvienne - au-dessus du nombril.

À la semaine 24 des grossesses multiples, les battements cardiaques sont exploités après 24 semaines dans différentes parties de l'utérus.

La surveillance des battements de coeur du fœtus à l'aide d'un stéthoscope est également effectuée pendant la gestion du travail (toutes les 15 à 20 minutes). Dans ce cas, le médecin surveille leurs performances avant et après le travail ou chaque tentative. Ce suivi des battements de coeur du fœtus permet aux spécialistes d’évaluer la réponse du corps de l’enfant aux contractions utérines.

Premières dates
Les premiers battements de coeur du fœtus peuvent être contrôlés à l'aide d'une échographie avec capteur transvaginal déjà à 5 ou 6 semaines de gestation et à l'aide d'un capteur transabdominal - à 6-7 semaines. Au cours de ces périodes, le médecin détermine le nombre de battements de coeur du fœtus et leur absence peut indiquer une grossesse en cours de développement. Dans de tels cas, il est recommandé à une femme enceinte de subir une nouvelle échographie après 5 à 7 jours pour confirmer ou infirmer ce diagnostic.

Trimestres II et III
Lors de l'exécution d'échographies sur ces périodes de grossesse, le médecin évalue non seulement le nombre de battements cardiaques, mais également leur fréquence et l'emplacement du cœur dans la poitrine du fœtus. À ce stade de la grossesse, la fréquence des battements cardiaques dépend de divers facteurs: les mouvements du futur bébé, l'activité physique de la mère, divers facteurs externes (froid, chaleur, maladies diverses). Pour identifier d'éventuelles malformations du cœur du fœtus, une technique telle qu'une «coupe» à quatre cavités est appliquée. Cette échographie du cœur fœtal vous permet de "voir" la structure des oreillettes et des ventricules du cœur. L'utilisation de cette technique pour les ultrasons permet de détecter environ 75% des malformations cardiaques congénitales.

Cardiotocographie

Dans la plupart des cas, la cardiographie, ou cardiotocographie, est effectuée à partir de la semaine 28, une fois pour toutes les femmes enceintes. Il existe des indications pour sa conduite répétée:

  • prééclampsie tardive;
  • retard de croissance intra-utérine;
  • manque d'eau;
  • débit d'eau élevé;
  • maladies infectieuses de la mère, accompagnées de fièvre;
  • maladies maternelles chroniques;
  • cicatrice sur l'utérus après la chirurgie;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • re-grossesse

Avec l'aide de la cardiotocographie, ou CTG, il est possible d'écouter et d'enregistrer les contractions cardiaques du fœtus et les contractions de l'utérus. L'étude est conduite à la place d'une femme enceinte couchée sur le dos (si une femme ne peut rester longtemps dans cette position, l'enregistrement CTG est effectué en position couchée ou assise). Un capteur spécial est installé sur la paroi abdominale au point d’écoute optimale des sons cardiaques du futur enfant. L'étude est conduite sur 40 à 60 minutes. Ensuite, le médecin évalue ses résultats et tire une conclusion sur les battements de coeur du fœtus en réponse aux contractions de l'utérus. Cela prend en compte:

  • fréquence cardiaque;
  • leur variabilité (c'est-à-dire une modification de leur nombre en l'espace d'une minute);
  • la présence ou l'absence de contractions ou d'augmentation des battements de coeur du fœtus en réponse à des contractions utérines.

Échocardiographie

L'échocardiographie est la technique de l'échographie, dans laquelle sont étudiées les caractéristiques structurelles du cœur et de la circulation sanguine dans ses différentes sections. Le plus indicatif de cette procédure de diagnostic dans la semaine 18-28 de la grossesse.

L'échocardiographie est prescrite uniquement en cas de détection ou de suspicion d'anomalies cardiaques.

  • la présence de malformations cardiaques congénitales chez la mère;
  • les enfants avec des malformations cardiaques de grossesses précédentes;
  • maladies infectieuses chez les femmes enceintes;
  • diabète chez la mère;
  • grossesse après 38 ans;
  • la présence d'anomalies fœtales dans d'autres organes ou la suspicion d'anomalies cardiaques congénitales;
  • retard de croissance intra-utérine.

Lors de l'exécution de l'échocardiographie, non seulement l'ultrason conventionnel à deux dimensions est utilisé, mais d'autres modes de l'échographe sont également utilisés: le mode Doppler et l'échographie unidimensionnelle. Cette combinaison de techniques permet non seulement d’étudier la structure du cœur, mais également d’étudier la nature du flux sanguin dans le cœur et les gros vaisseaux.

Détecteur de rythme cardiaque fœtal

Les détecteurs ultrasoniques de rythme cardiaque fœtal peuvent être utilisés à tout moment pour déterminer le nombre et la nature des battements cardiaques fœtaux: non seulement pour prévenir les pathologies, mais également pour calmer la mère qui, en les entendant, profite du rythme cardiaque du futur bébé.

Ces dispositifs sont absolument sûrs à utiliser et faciles à utiliser à l'hôpital et à la maison (avec l'autorisation d'un médecin). L’effet de ce dispositif est basé sur l’effet Doppler (c’est-à-dire sur la détermination des battements de coeur du fœtus en analysant les réflexions des ultrasons provenant des organes du bébé). Ils permettent de détecter les perturbations du rythme cardiaque dans le temps et ont un effet calmant sur l'état psycho-émotionnel de la mère.

Les détecteurs de rythme cardiaque fœtal par ultrasons peuvent détecter les battements de cœur du bébé à partir de 8 à 12 semaines de grossesse, mais la plupart des obstétriciens recommandent de les utiliser après le premier trimestre. Le temps d'une étude ne devrait pas durer plus de 10 minutes.

Pathologie du rythme cardiaque fœtal

Palpitations cardiaques

Le rythme cardiaque fœtal (ou tachycardie) est une affection dans laquelle une augmentation du rythme cardiaque de plus de 200 battements / minute est détectée.

Un battement de coeur rapide du fœtus avant la 9e semaine de grossesse peut indiquer à la fois l'état de repos de la mère, le développement d'une hypoxie chez le fœtus et la menace de complications plus graves. Une pièce encombrée, une surcharge physique, une anémie ferriprive, l’anxiété ne sont pas tous des facteurs externes pouvant causer des battements de cœur plus fréquents chez le fœtus. Dans de tels cas, le médecin recommandera certainement à la femme de subir un nouvel examen.

Dans certains cas, une augmentation de la fréquence cardiaque du fœtus est associée au développement d’une hypoxie, qui se heurte à diverses complications supplémentaires (malformations, retard de développement, pathologie du cordon ombilical ou du placenta). Dans ce cas, le médecin prescrira à la femme les recherches et traitements supplémentaires nécessaires.

L'augmentation de la fréquence cardiaque de 15 battements par minute pendant 15 à 20 secondes au cours du travail indique une réaction normale du futur bébé à un examen vaginal réalisé par un obstétricien-gynécologue. Dans certains cas, les obstétriciens utilisent cette réaction du fœtus pour vérifier son innocuité.

Battement de coeur étouffé

Parfois, l’écoute des sons cardiaques assourdis du fœtus peut être associée aux mères obèses.

Dans d'autres cas, le rythme cardiaque étouffé du fœtus peut indiquer:

  • insuffisance fœto-placentaire;
  • hypoxie prolongée;
  • eau haute ou basse;
  • présentation pelvienne du fœtus;
  • l'emplacement du placenta sur la paroi antérieure de l'utérus;
  • augmentation de l'activité motrice du fœtus.

Rythme cardiaque faible

Un rythme cardiaque faible chez le fœtus indique une hypoxie chronique croissante qui menace la vie du fœtus. Aux premiers stades, un rythme cardiaque foetal faible peut signaler une menace d'avortement, mais cette condition n'est parfois que le résultat d'une détermination incorrecte de la durée de la grossesse.

Une fréquence cardiaque faible aux deuxième et troisième trimestres peut indiquer une hypoxie prolongée. Il apparaît après une période de tachycardie et se caractérise par une nette diminution du nombre de battements de coeur (moins de 120 battements / minute). Dans certains cas, une telle condition peut indiquer une livraison rapide et urgente.

Le rythme cardiaque fœtal n'est pas entendu

Si, avec une taille d'embryon de 5 mm ou plus, le rythme cardiaque fœtal n'est pas entendu, les obstétriciens et les gynécologues diagnostiquent une «grossesse non en développement». La plupart des cas de grossesse non en développement sont détectés exactement à la veille de la 12e semaine de grossesse.

Dans certains cas, l’absence de rythme cardiaque fœtal est observée lorsqu’un œuf fœtal est détecté à l’échographie en l’absence d’embryon - cet état est appelé anembryon. Cela indique que l'embryon est mort à une date antérieure ou ne s'est pas accumulé du tout.

Dans de tels cas, on prescrit à la femme un nouvel examen de l’échographie dans un délai de 5 à 7 jours. En l'absence de palpitations et de ré-examen, le diagnostic de "grossesse non-en développement (anembryon)" est confirmé; on prescrit à la femme un curetage de l'utérus.

La mort fœtale du fœtus peut indiquer un manque de rythme cardiaque chez le fœtus entre 18 et 28 semaines de grossesse. En pareil cas, un obstétricien-gynécologue décide d'effectuer un travail artificiel ou une opération destructrice des fruits.

Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par rythme cardiaque fœtal?

Il existe plusieurs méthodes populaires pour déterminer le sexe d'un enfant en fonction du rythme cardiaque du fœtus, mais les médecins les réfutent.

L'une de ces méthodes suggère d'écouter le rythme cardiaque fœtal. Chez les garçons, selon les adeptes de cette technique, le cœur bat plus rythmiquement et plus clairement et chez la fille, il est plus chaotique, et le rythme cardiaque ne coïncide pas avec celui de la mère.

Selon la deuxième méthode populaire similaire, la position du bébé sur le sol peut indiquer la position du battement de coeur. Écouter le ton à gauche signifie qu'une fille va naître et à droite un garçon.

La troisième méthode populaire dit que le nombre de battements de coeur peut indiquer le sexe du bébé, mais il existe tellement de versions de cette méthode qu'elles deviennent très déroutantes. Certains soutiennent que les filles devraient avoir plus de 150 battements, puis moins de 140 battements en une minute, tandis que chez les garçons, le cœur bat plus de 160 battements par minute, puis environ 120. Le moment exact de ces tests varie également.

Malgré le plaisir de ces méthodes, elles ne sont rien de plus qu'un jeu de «devinette». Toutes ces méthodes sont complètement réfutées par des faits scientifiquement prouvés, qui montrent que le nombre de battements de coeur est affecté par:

  • âge gestationnel;
  • la position du corps de la mère tout en écoutant le rythme cardiaque;
  • l'activité motrice et émotionnelle de la mère;
  • état de santé du futur bébé et de la mère.

Des études médicales confirment qu'il est possible de connaître le sexe d'un bébé à naître avec une précision de 100% seulement si une méthode spéciale est utilisée, au cours de laquelle un liquide amniotique ou un morceau de tissu placentaire est prélevé pour la recherche.

Est-il possible de sentir le rythme cardiaque du fœtus?

Sentez le rythme cardiaque du fœtus, posant une main sur le ventre, une femme ne peut à aucun stade de la grossesse, car un stéthoscope est nécessaire pour écouter les tons cardiaques. Dans certains cas, une femme enceinte ressent une pulsation dans l'abdomen ou dans le bas du dos et ressent cette sensation comme un battement de coeur fœtal. Une telle pulsation ne reflète pas les contractions cardiaques du fœtus, mais indique une augmentation de la pression dans l'aorte, ce qui peut se produire dans le contexte de changements hormonaux dans le corps pendant la grossesse.

Le rythme cardiaque du fœtus est le principal indicateur de la viabilité du futur bébé.

Cet indicateur caractérise l’ensemble de la santé de l’enfant et, lorsque diverses situations défavorables se présentent, il change instantanément en signalant des problèmes. C’est pourquoi, tout au long de la grossesse, et particulièrement lors de l’accouchement, les médecins surveillent en permanence le travail du cœur du bébé.

Le rythme cardiaque fœtal est également un indicateur important du développement positif de la grossesse. La fréquence et la nature de la contraction du cœur du futur enfant donnent aux médecins toutes les raisons de juger de l'état général de l'enfant.

Il convient de noter que le développement du cœur est un processus naturel plutôt compliqué. Chez le fœtus, la naissance du cœur commence à la quatrième semaine de grossesse et consiste en un tube creux. Les premières contractions palpitantes apparaissent vers la cinquième semaine de grossesse, et déjà normal quatre chambres, avec deux ventricules et deux oreillettes, le cœur devient dans les huitième et neuvième semaines.

Par conséquent, comme le fœtus reçoit de l'oxygène de la mère et est privé de la capacité de respirer par lui-même, son cœur présente certains traits qui s'expriment en présence d'une fenêtre ovale (située entre l'oreillette gauche et droite) et du canal de Botallova (artère) qui relie l'aorte à l'artère pulmonaire. ). Cette structure du cœur est très différente de la structure du cœur d'un adulte. En raison de cette structure du cœur, tous les organes et systèmes du fœtus du volume requis reçoivent de l'oxygène. La fenêtre ovale se ferme et le canal artériel tombe immédiatement après la naissance de l'enfant.

Pour évaluer l'activité cardiaque fœtale, les procédures suivantes sont appliquées: échographie (échographie), audition fœtale (auscultation), échocardiographie et cardiotocographie.

Dans cet article, nous examinons la méthode d'évaluation du rythme cardiaque fœtal la plus populaire, à savoir l'échographie.

Il convient de noter qu’avec l’échographie, il est possible de déterminer le rythme cardiaque du fœtus, même au début de la grossesse. C'est un noma lorsque, lors d'une échographie transvaginale, lorsque le capteur de l'appareil est inséré directement dans le vagin, le rythme cardiaque de l'embryon est perceptible à la cinquième ou à la sixième semaine de grossesse, tandis qu'une échographie transabdominale est situé sur le ventre de la future mère, la sixième ou la septième semaine.

Jusqu'à treize semaines, c'est-à-dire au premier trimestre, la fréquence cardiaque change en fonction de la durée de la grossesse. Par exemple, de la sixième à la huitième semaine, la fréquence cardiaque est égale à 110-130 battements par minute, de la neuvième à la dixième semaine - 170-190 battements par minute, mais de la onzième semaine à la naissance, ce chiffre est de 140 -160 battements par minute.

De tels changements dans la fréquence des contractions du cœur sont principalement causés par la formation et le développement de diverses fonctions du système nerveux autonome, responsable du travail des divers organes internes du futur bébé. La fréquence cardiaque est un indicateur fondamental de la viabilité de l'embryon.

C’est pourquoi, si la fréquence cardiaque de l’embryon chute à 85-100 battements par minute, ou inversement, si elle dépasse 200 battements, ces indicateurs sont des signes défavorables lors de l’établissement du diagnostic actuel et ultérieur. Dans de telles situations, un traitement est nécessaire, ce qui permettra d'éliminer les causes d'un rythme cardiaque faible ou élevé. Si l'embryon mesure plus de 8 millimètres et qu'il n'y a pas de battement de coeur, une grossesse non en développement est souvent diagnostiquée à titre expérimental. Afin de confirmer ce diagnostic, après cinq à sept jours, une deuxième échographie est effectuée, à la suite de quoi ce diagnostic est confirmé ou un nouveau est fait.

Lors des études par ultrasons des trimestres II-III de la grossesse, l’objet de l’étude est de placer le cœur dans la poitrine du fœtus, tandis que le scanner transversal du cœur doit être situé à gauche et occuper 1/3 du volume de la poitrine. Au cours de cette période de grossesse, le rythme cardiaque devrait être d'environ 140 à 160 battements par minute. La nature des battements cardiaques, qui est rythmique et irrégulière, est également évaluée. Aux derniers stades de la grossesse, des facteurs tels que l’activité physique de la mère, l’activité du fœtus, le fait qu’elle reste au chaud ou au froid, ainsi que ses diverses maladies, affectent directement le rythme cardiaque du futur enfant. Par exemple, en cas de manque d'oxygène, la fréquence des contractions compense initialement au-dessus de 160 battements par minute, ce qui est un indicateur de tachycardie. Elle diminue ensuite au-dessous de 120 battements par minute, c'est-à-dire qu'elle se transforme en bradycardie.

Afin de déterminer la présence de malformations cardiaques du futur bébé, effectuez une recherche "en quatre sections". Dans une telle image échographique, les médecins ont la possibilité de voir simultanément les quatre cavités cardiaques - deux ventricules et les deux oreillettes. Avec une étude échographique standard de la «coupe en quatre sections» du cœur, il est immédiatement possible de révéler environ 75% des anomalies cardiaques. Si un fœtus a une malformation cardiaque, une autre étude est prévue, appelée échocardiographie fœtale.

Le rythme cardiaque est l'indicateur le plus important de la santé et du bon développement du fœtus. Si soudainement il y a des conditions défavorables pour le fœtus, un changement de rythme cardiaque le signale en premier. La fréquence et la nature du rythme cardiaque du fœtus sont mesurées tout au long de la grossesse.

Premiers signes de battement de coeur

Le diagnostic par ultrasons vous permet de déterminer avec précision le moment où le rythme cardiaque fœtal apparaît. Habituellement, le cœur se forme à la quatrième semaine de grossesse et le rythme cardiaque du fœtus se fait entendre lorsque les premières contractions pulsionnelles en translation apparaissent.

Pour déterminer quelle semaine vous entendez un battement de coeur, il existe deux méthodes d’échographie:

  1. L'échographie transvaginale est réalisée uniquement selon le témoignage d'un médecin, si des violations du déroulement de la grossesse sont constatées. Dans ce cas, le capteur est inséré dans le vagin, ce qui aide à entendre le rythme cardiaque fœtal dès la cinquième ou la sixième semaine de grossesse.
  2. Vous pouvez le savoir en effectuant une échographie abdominale normale au cours de la semaine au cours de laquelle la paroi abdominale de l'abdomen est examinée à l'aide d'un capteur. Avec cette méthode, la pulsation est fixée à partir de 6-7 semaines de grossesse.

Ayant appris combien de fois le battement de coeur se fait entendre, de nombreuses futures mamans pensent qu’elles devraient ressentir les battements de cœur du fœtus et même paniquer un peu sans ressentir aucun changement. Cependant, à ce stade précoce, même les médecins lors d'un examen de routine ne peuvent pas entendre le battement de coeur, cette possibilité n'apparaît pas avant 20 semaines de grossesse. Il faut dire qu'une femme enceinte ne ressent pas les rythmes cardiaques du fœtus et ne fait que ressentir les mouvements de l'enfant.

Un indicateur important du développement normal du fœtus sont les normes de quelle semaine et à quelle fréquence le rythme cardiaque se fait entendre:

  • au début de la période de 6 à 8 semaines, la fréquence cardiaque fœtale devrait atteindre 130 battements par minute;
  • à la dixième semaine de grossesse, ce chiffre représente 170 à 190 contractions;
  • le nombre de contractions du muscle cardiaque du fœtus à la 13e semaine de grossesse est de 140 à 160 battements par minute et le reste jusqu'à la naissance.

À partir de la 5e semaine de grossesse, lorsque le rythme cardiaque fœtal apparaît et jusqu'à la naissance du bébé, cet indicateur important nécessite une surveillance constante. Par conséquent, la future mère doit consulter régulièrement son médecin et se soumettre à tous les examens prescrits par l’obstétricien-gynécologue. À combien de semaines le rythme cardiaque est clairement audible sans dispositifs spéciaux, le médecin détermine à l'aide d'un stéthoscope obstétrical. Habituellement, à partir du troisième trimestre de la grossesse, l’obstétricien écoute le rythme cardiaque du bébé et enregistre toutes les données sur la carte de la femme enceinte. À la moindre perturbation du rythme cardiaque, des mesures d'urgence sont prises pour en identifier les causes et préserver le fœtus.

uziprosto.ru

Encyclopédie de l'échographie et de l'IRM

À quelle semaine entendez-vous un battement de coeur sur une échographie?

Au cours de quelle semaine vous pouvez voir le rythme cardiaque fœtal à l'échographie?

Le diagnostic échographique au cours du premier trimestre de la grossesse permet de comprendre le développement du fœtus. La première étude est menée entre 11 et 14 semaines, mais il existe des situations dans lesquelles un diagnostic précoce est requis pour confirmer la grossesse et la vie du bébé. Dans ce cas, un indicateur important est le rythme cardiaque de l'enfant, que vous pouvez écouter une semaine donnée et que vous apprendrez ci-dessous.

Quel est le rythme cardiaque fœtal à l'échographie?

Le développement du cœur dans un petit embryon se produit à partir d'une feuille du mésoderme (il y en a 3) - viscérale. À partir du moment de la fécondation, vers 2 semaines environ, le muscle cardiaque commence à se développer dans la région du cou de bébé. Si vous passez une échographie au cours de cette période, le médecin ne sera pas en mesure d'évaluer l'état du système cardiovasculaire et de tirer des conclusions sur la santé du fœtus, car l'heure est encore courte et le cœur invisible.

Le temps passe, l'enfant est déjà 5 semaines après la conception et son cœur sigmoïde est présenté avec une courbure en forme de S. À ce moment, le développement de la cloison, à la fois interne et transversale, se produit également, faisant de l’organe une chambre à deux chambres. Le développement ultérieur des cloisons longitudinales fait en sorte que le muscle cardiaque se compose de trois chambres et les cloisons apparentes forment un trou ovale dans lequel le sang est pompé.

Ainsi commence le rythme cardiaque fœtal et il est déjà clairement visible à l’échographie.
Lorsque le premier battement de coeur arrive, la mère, naturellement, ne l'entend pas et ne le sent pas. Oui, et il commence à battre non pas brusquement, mais progressivement, comme pour ajuster son rythme. Au cours de la pose de l'organe, un petit tissu sera développé, qui deviendra à l'avenir les ventricules cardiaques.

Le rythme cardiaque fœtal n'est pas régulé par le système nerveux et n'est en aucun cas interconnecté avec lui. Cela dépend du possible sous-développement du tissu nerveux. La future maman, se rendant à une échographie précoce extraordinaire, se demande quand un battement de coeur apparaît et si elle peut l'écouter cette semaine. La réponse à ces doutes est assez simple. Vous pouvez voir le premier battement de coeur sur le moniteur à partir de la 6ème semaine, vous pouvez l’entendre une semaine plus tôt (en fonction de la puissance de l’échographe).

Pourquoi entend-on le cœur du fœtus?

Le rythme cardiaque fœtal apparaît tôt, vous pouvez l'écouter toutes les 5 à 6 semaines. Si l'examen est réalisé à l'aide de capteurs transvaginaux modernes, il est fort probable qu'un tel événement se produise à 4 semaines.
Lorsqu'un médecin envoie une femme pour une échographie, cette action est réalisée avec plusieurs objectifs:

  1. Établir le fait de développer une grossesse. Au moment de la découverte par la femme des deux bandelettes chéries lors du test, elle se rend immédiatement chez le médecin, où on peut lui prescrire une échographie pour confirmer le fait que la grossesse a eu lieu et son développement normal. Dans ce cas, nous parlons de la fixation de l'ovule sur la paroi de l'utérus et de l'exclusion de la grossesse extra-utérine. C’est ensuite que la future mère peut entendre pour la première fois les battements de cœur d’un bébé. Si cela n’est pas arrivé, ne vous inquiétez pas beaucoup, mais parfois cela ne permet tout simplement pas une petite période pour évaluer de manière adéquate l’état de l’enfant.
  2. Pour évaluer l'état du fœtus. Le cœur d'un bébé est comme une éponge qui absorbe tous les irritants. Le stress transféré de la mère, sa nutrition insuffisante et son séjour en plein air, les troubles du sommeil, etc., peuvent affecter le rythme cardiaque, ou plutôt son augmentation ou sa diminution. La manifestation temporaire d'un tel moment ne permet pas d'établir de diagnostic, mais si ce phénomène dure depuis assez longtemps, on peut penser à un échec dans le développement du système cardiovasculaire et des troubles circulatoires. L'insuffisance placentaire épuise les capacités compensatoires de l'enfant et par conséquent, son état peut s'aggraver chaque jour. Si le terme le permet, les médecins décident de la question de la livraison d'urgence.
  3. Évaluation de l'état de l'enfant à la naissance. Lors de la naissance, le bébé ressent une très forte charge sur le corps. En fin de processus, il y a compression, hypoxie, etc. Le CTG et le suivi du rythme cardiaque permettent aux médecins d'observer et d'évaluer un enfant pendant l'accouchement et, dans le cas de situations difficiles, de prendre la bonne décision, ce qui sauve parfois la vie des miettes et de la femme elle-même.

Quelles méthodes sont utilisées pour les ultrasons?

Le rythme cardiaque du bébé se fait entendre non seulement à l'échographie, mais également lors de l'utilisation d'autres méthodes d'examen. À l'heure actuelle, plusieurs types de diagnostics vous permettent d'écouter la fréquence cardiaque pendant la grossesse:

Échographie. Cette méthode est la plus courante et on en sait beaucoup.

  • Auscultation Le rythme cardiaque fœtal pendant un court laps de temps avec un stéthoscope obstétrical n’est pas audible. Mais à partir de la 18ème semaine, cet appareil devient un assistant indispensable du gynécologue dans la gestion de la grossesse. Une audition expérimentée du médecin détermine le nombre approximatif de fréquence cardiaque du bébé, la clarté des tons et le meilleur endroit pour écouter. Dans certains cas, ce type de diagnostic peut être difficile en raison de la localisation antérieure du placenta, de l’obésité de la femme enceinte, d’une quantité non physiologique de liquide amniotique.
  • CTG. La cardiotocographie est la méthode la plus informative pour obtenir des données sur la fréquence cardiaque du bébé. À l'aide de ce dispositif, des pathologies telles qu'une hypoxie, indiquant une rupture de grossesse, sont identifiées à bref délai. Cela vous permet de prendre des mesures d'urgence pour éliminer le facteur qui a provoqué l'hypoxie du bébé. La procédure prend environ une heure, au cours de laquelle la femme enceinte doit rester immobile. Les médecins ont le temps d'évaluer la phase d'activité et de sommeil de l'enfant et de tirer une conclusion médicale.
  • Échocardiographie. Ce type d’étude comprend l’étude du muscle cardiaque du bébé à partir de la 18e semaine, chez qui on soupçonne des anomalies du développement.

Les femmes à risque sont exposées aux facteurs suivants:

  • il y a des enfants avec des vices au coeur;
  • une maladie cardiaque congénitale est également observée chez la mère;
  • retard de croissance intra-utérine;
  • les femmes de plus de 40 ans;
  • antécédents d'infections passées.

Des recherches approfondies permettent d’étudier l’état des vaisseaux, la nature du flux sanguin, ainsi que la structure de l’organe lui-même.

La médecine moderne a fait de grands progrès quant à la qualité du diagnostic prénatal. Par la nature du rythme cardiaque, les médecins envoient une étude plus approfondie du bébé, où il peut être identifié toute malformation.

Dans certains cas, il est possible de l'éliminer même in utero. Dans d'autres variantes de développement, les médecins recommandent des actions supplémentaires. Dans les situations les plus désespérées, une femme peut se voir proposer un avortement pour des raisons médicales. Elle a le droit d'accepter ou de refuser une telle offre.

Quelles pathologies sont détectées par les résultats d'un battement de coeur?

La fréquence cardiaque fœtale est un indicateur important. Ainsi, lorsque vous l’entendez, vous pouvez tirer des conclusions sur le développement du fœtus. Le moment le plus tragique et le plus triste est l'absence de battement de coeur fœtal pendant plus de 8 semaines. Cela indique une grossesse gelée et, selon les statistiques, ce fait est observé dans près de 30% des cas.

avortement raté 2 semaines

On peut comprendre une femme qui espère voir son cœur battre à tout moment, entendre son coup, mais si cela ne se produit pas, cela signifie que quelque chose s’est mal passé dans le développement du bébé et qu’il n’était pas viable.

Il est nécessaire de faire face à cette perte et de se préparer mentalement pour la prochaine grossesse, qui peut commencer à planifier six mois après une tentative infructueuse. À une date ultérieure, l’absence de contractions cardiaques peut indiquer un décès fœtal prénatal ou un capteur inopérant. Afin d'éviter de faire des diagnostics incorrects, il convient de réexaminer pour confirmer ou infirmer ce fait.

De plus, même si des battements de coeur sont présents, cela peut être supposé par le nombre de coups des complications possibles.

  1. Pour une courte période
  2. Après 1 trimestre
  3. En fin de grossesse
  4. Moins de 120 battements de coeur
  5. HR moins de 80 battements. À l'heure actuelle menace la perte de grossesse. Le taux pour une telle période est estimé à environ 120-130.
    Au cours de cette période, une petite fréquence cardiaque indique une hypoxie ou une compression du cordon ombilical.
  6. Une fois le bébé formé, vous pouvez constater à l’échographie que la fréquence cardiaque est faible, ce qui peut indiquer une hypoxie chronique ou une compression du cordon ombilical au cours d’un combat.
  7. Battement de coeur sourd, mal exploité pendant l'examen. Cette option est trouvée dans l'obésité chez la mère et l'échographie transabdominale.

Il peut y avoir plusieurs raisons:

  • l'obésité de la mère;
  • emplacement du placenta sur la paroi utérine antérieure;
  • insuffisance placentaire;
  • eau basse ou, au contraire, eau haute.
  • La réaction du gamin à une agitation ou à un combat.
  • Plus de 170 battements. Le plus souvent, cette situation est la norme, ce qui peut parfois indiquer une violation de la circulation placentaire, une réaction aux conditions de stress de la mère, à ses propres mouvements ou à une hypoxie chronique du bébé.
  • La phase active des contractions ou de l'hypoxie.

Quoi qu'il en soit, avant de tirer des conclusions hâtives, il est nécessaire de subir plus d'un examen et de consulter plusieurs médecins. En effet, au moment où le médecin écoute le rythme cardiaque fœtal, il prend en compte des facteurs importants tels que les maladies chroniques de la mère, le moment de l'examen et la phase d'activité du bébé.

Le diagnostic par ultrasons, le CTG et l'auscultation vous permettent d'entendre les premiers coups de cœur d'un bébé, ce qui est pour les parents un événement très attendu et incroyable. À l’heure actuelle, des dispositifs spéciaux ont même été inventés, permettant à une femme enceinte d’écouter le rythme cardiaque de son bébé à la maison. Et ceci, vous voyez, est très apaisant et rapproche un enfant aussi attendu.

Bébé, pendant la grossesse, éprouve les mêmes émotions que maman. Il est nécessaire de maintenir un lien spirituel et d'adhérer au bon rythme de vie pour le développement normal de l'enfant.

Pinterest