Arythmie sinusale chez les enfants et les adolescents: diagnostic et traitement de la maladie

Quand les enfants sont malades, ça fait toujours peur. Surtout si la maladie est associée au travail du coeur.

Malheureusement, des problèmes cardiaques sont également diagnostiqués chez les enfants. Habituellement, ces violations sont détectées lors d'examens médicaux programmés.

Les parents ont peur de toute atteinte à la santé de l’enfant, en particulier des dysfonctionnements du cœur. Qu'est-ce que l'arythmie sinusale chez les enfants et les adolescents? Qu'est-ce qu'une maladie dangereuse?

C'est quoi

Selon les résultats de l'électrocardiographie mis trouble du rythme sinusal - arythmie du sinus. Mais tout de suite, nous notons que le plus souvent, cette affection est associée à une croissance rapide et à des changements hormonaux dans le corps, et n'indique que rarement des pathologies graves du cœur.

Dans tous les cas, le bébé devrait être examiné par un médecin qui, après avoir effectué des recherches supplémentaires, déterminera la cause de la maladie et choisira les tactiques de traitement appropriées.

Description générale de la maladie

Le cœur est une pompe pour pomper le sang. La pulsation est due à des impulsions électriques qui se propagent à travers les fibres musculaires, les faisant se contracter. Ceci est fait automatiquement. Si, pour une raison quelconque, l'impulsion est formée avec un retard ou une avance, le rythme cardiaque est défaillant.

Par fréquence cardiaque, les arythmies sont de trois types:

  1. Avec la préservation du nombre normal de battements par minute.
  2. Avec une augmentation du nombre de contractions - tachyarythmie.
  3. Avec une diminution de la fréquence cardiaque - bradyarythmie.

L'arythmie sinusale survient à la suite de modifications de la conductivité des fibres cardiaques, d'une augmentation ou d'une diminution de l'excitabilité, d'une défaillance de l'automatisme des contractions cardiaques.

Par origine, la maladie peut être congénitale, acquise ou héréditaire.

Il y a deux degrés de gravité:

  1. Arythmie sinusale légère chez un enfant. Caractéristique des formes non dangereuses d'arythmie. Symptômes bénins ou absence de symptômes. En règle générale, il est détecté par hasard au cours d'un ECG planifié.
  2. Arythmie sinusale sévère chez un enfant. A des symptômes évidents. Maladies accompagnant le coeur et les vaisseaux sanguins.

Prévalence

Un trouble du rythme cardiaque n'est pas une maladie indépendante, mais plutôt une manifestation ou une complication de la maladie, ou bien un phénomène temporaire au cours de la restructuration du corps liée à l'âge.

Formes dangereuses et non dangereuses

Selon la cause, il existe un type d'insuffisance cardiaque respiratoire, fonctionnel ou organique.

Respiratoire

La forme respiratoire est considérée comme le type de maladie le plus sûr. Il s'exprime en battements cardiaques intenses en inspirant et diminue en expirant.

L’immaturité du système nerveux du bébé est une cause fréquente. Les perturbations du rythme cardiaque avec l’âge passent, mais il est nécessaire de faire appel à un médecin pour ne pas rater les complications possibles.

Les causes pathologiques de l'arythmie des sinus respiratoires comprennent:

  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • lésion cérébrale de nature non inflammatoire chez les nourrissons, qui est provoquée par le manque d'oxygène du fœtus pendant le développement fœtal;
  • l'immaturité du corps de l'enfant à la suite d'une naissance prématurée;
  • violations des processus métaboliques dans le corps, le rachitisme.

Fonctionnel

La forme fonctionnelle est moins commune que respiratoire, mais aussi rarement dangereuse. La cause peut être une perturbation des systèmes nerveux, immunitaire et endocrinien. Se produit à la suite d'une maladie infectieuse ou virale ou d'une manifestation d'une maladie de la thyroïde.

Bio

La forme organique est la plus dangereuse. Indique des défaillances pathologiques dans le système de conduite de l'impulsion et d'autres troubles du travail du cœur.

Cette forme est caractérisée par des symptômes prononcés d'arythmie. La condition nécessite un examen immédiat et un traitement à long terme.

Causes et facteurs de risque

L'arythmie provoque une perturbation du coeur:

  • Défaillances dans le système, qui conduit les impulsions. Les violations peuvent être liées au taux de formation et d’impulsion.
  • La mauvaise structure du coeur. Si des anomalies interfèrent avec la contraction normale du muscle cardiaque.
  • Troubles du système nerveux autonome.

L'insuffisance cardiaque peut également être l'une des manifestations de la maladie:

  • maladie cardiaque congénitale ou acquise;
  • maladie cardiaque inflammatoire;
  • intoxication grave du corps (y compris médicament);
  • néoplasmes (tumeurs bénignes ou malignes);
  • cas graves de maladies infectieuses ou virales;
  • surtension nerveuse et stress;
  • perturbations de la période de développement embryonnaire;
  • maladies héréditaires;
  • la déshydratation;
  • effort physique excessif, en particulier dans le contexte de l'avitaminose ou d'une faiblesse générale.

Au cours de l'enfance et de l'adolescence, il existe plusieurs périodes d'augmentation du risque d'arythmie en raison de caractéristiques physiologiques:

  • Enfants du sein de 4 à 8 mois;
  • enfants d'âge préscolaire de 4 à 5 ans;
  • étudiants plus jeunes de 6 à 8 ans;
  • adolescents à partir de 12 ans.

Pendant ces périodes, il est préférable de procéder à un ECG (électrocardiographie) et de consulter un cardiologue. Vous pouvez lire sur le décodage ECG chez les enfants dans un article séparé.

Les principaux symptômes

Dans les cas légers d'arythmie, il n'y a pas de manifestations prononcées. La situation est compliquée par le fait que les jeunes enfants ne peuvent pas exprimer ce qui les inquiète. Les perturbations du rythme sont détectées par le cardiologue lors de l'examen ou de l'ECG.

Symptômes qui devraient alerter les parents:

  • Perte de conscience répétée.
  • Mauvais sommeil depuis longtemps. L'enfant se réveille souvent en pleurant.
  • L'essoufflement se produit dans le contexte de toute activité physique (ramper, marcher, grimper, etc.).
  • L'enfant pleure souvent sans raison apparente.
  • Transpiration excessive.
  • Détérioration de l'appétit ou rejet complet de la nourriture.
  • Cyanose du triangle naso-génien, plaques pour ongles, pieds contre la pâleur générale de la peau.
  • Violation de comportement. Anxiété ou léthargie.

Les enfants plus âgés peuvent se plaindre de:

  • sentiment de faiblesse, de léthargie, de perte de force;
  • malaise dans la région du coeur (interruptions);
  • sensation de constriction dans la région du cœur, douleur à la poitrine;
  • des vertiges;
  • palpitations cardiaques;
  • détérioration après activité physique.

Mesures de diagnostic

L'électrocardiographie est la toute première méthode de diagnostic des anomalies cardiaques.

Pour obtenir des résultats ECG fiables, il est important de suivre la procédure correctement. Si le petit patient est inconfortable, effrayé ou s'il a couru avant l'examen, l'ECG indiquera un trouble du rythme cardiaque. Mais dans ce cas, l'arythmie est causée par des défaillances naturelles de la respiration sur le sol nerveux.

De plus, des méthodes de recherche supplémentaires sont utilisées:

  • Échocardiogramme. L'étude est réalisée sous ultrasons.
  • Surveillance quotidienne de Holter ECG. Long enregistrement continu du cardiogramme pendant une journée ou plus.
  • Test d'effort. Enregistrement ECG sur le fond des charges.
  • Test orthostatique. Définition de certains indicateurs (pression, pouls et autres) lors du passage d’une position couchée à une position debout et inversement.
  • Etude électrophysiologique. Une méthode dans laquelle des parties du coeur sont stimulées et les résultats sont enregistrés. Dans ce cas, les électrodes sont introduites directement dans le cœur.
  • Analyses. Un test sanguin général est effectué chez les enfants et les indicateurs hormonaux sont examinés.

Le plus souvent, un ECG est réalisé avec différentes variantes de charge. Un exemple de ce qui ressemble à une arythmie sinusale sur un ECG chez un enfant:

En plus du diagnostic différentiel principal est utilisé. Il s'agit d'une méthode de recherche dans laquelle les maladies exclues qui ne sont pas adaptées à certains paramètres sont exclues jusqu'à ce que le seul diagnostic correct soit trouvé.

Il existe des programmes informatiques qui, selon un certain nombre de données, peuvent dresser une liste des maladies possibles du patient. Et le médecin est déjà déterminé avec le diagnostic.

Tactique thérapeutique

Si les résultats du cardiogramme ont révélé une violation, vous devez consulter un cardiologue. Des examens supplémentaires seront désignés pour aider à déterminer la cause, la forme et la gravité de la pathologie. Seulement après ce traitement est prescrit.

Les arythmies respiratoires dans la plupart des cas ne nécessitent pas de traitement - elles se transmettent d'elles-mêmes. Mais nécessite une surveillance médicale.

Les arythmies cardiaques fonctionnelles disparaissent après l'élimination de la cause de la maladie.

L'arythmie organique nécessite un traitement complexe à long terme, car elle est provoquée par une pathologie cardiaque. Les tactiques thérapeutiques sont sélectionnées individuellement.

Le traitement de tout type d’arythmie comprend l’organisation du régime journalier correct, une alimentation saine et variée (principalement des légumes et des produits laitiers), un régime douceur et des massages (notamment des massages du cou).

L'intensité de l'activité physique admissible est déterminée individuellement dans chaque cas. Habituellement, il est utile de nager, de faire de la gymnastique, de faire de la marche. Les enfants souffrant d'arythmie ne peuvent être ni nerveux ni surmenés.

Le régime général de traitement:

  • Le traitement repose sur des médicaments antiarythmiques, qui normalisent le rythme cardiaque et soulagent les symptômes désagréables. Par exemple, Aymalin, Anaprilin, Verapamil et autres.
  • Analgésiques
  • Dépresseurs
  • Complexes de vitamines et de minéraux.

Dans les cas graves, l'enfant doit être sous le contrôle des médecins. Peut nécessiter une intervention chirurgicale pour installer un stimulateur cardiaque.

Pronostic et complications possibles

Dans la plupart des cas, l'arythmie se résorbe d'elle-même, sans autre conséquence. Dans les cas graves, une insuffisance cardiaque peut se développer. L'enfant est assigné un handicap.

Les complications les plus terribles sont l'asystolie (cessation des contractions cardiaques) et la fibrillation (une affection dans laquelle différentes parties des fibres cardiaques se contractent de différentes manières - flutter). En conséquence, la mort survient.

Apprenez-en davantage sur les troubles du rythme cardiaque chez les enfants, ainsi que sur le syndrome, un symptôme possible, de la vidéo:

Prévention

La meilleure mesure préventive est un mode de vie sain. Le bébé doit suivre un régime quotidien, dormir suffisamment, avoir une alimentation équilibrée, ne pas être stressé et faire de l'exercice de manière excessive.

Pas besoin de passer des examens de routine avec des médecins. Au moindre soupçon - contactez un cardiologue. S'il y a des maladies qui peuvent causer une arythmie ou une prédisposition héréditaire - pour contrôler la condition, soyez observé par un médecin.

Pour exclure une maladie cardiaque ou des maladies graves, dont l'un des symptômes peut être une arythmie. La tactique de traitement et le pronostic dépendent du type de trouble du rythme cardiaque et des causes de l’échec.

Arythmie sinusale chez un enfant: causes, symptômes et diagnostic

Chaque personne s'inquiète pour la santé de son enfant et, lorsqu'on lui diagnostique une arythmie des sinus, elle ne fait que craindre. De nos jours, il existe de nombreux cas où les enfants découvrent des pathologies cardiaques et cela ne peut être traité indifféremment. Le corps de l'enfant se développe et a besoin de force, et les complications de maladies rendent impossible au cœur de pomper le sang à travers tous les petits organes.

Si vous avez des enfants ou si vous envisagez de les avoir, cet article est pour vous. L'arythmie sinusale chez l'enfant ne nécessite pas toujours de traitement. Il peut disparaître avec l'âge.

Caractéristique de la maladie

Tout d'abord, les parents doivent savoir que le sinus est appelé rythme normal des battements de cœur, car il est formé par le nœud sinusal, dont le deuxième nom est «pacemaker», puisque c'est lui qui règle le rythme des contractions cardiaques.

Lors du fonctionnement normal de ce nœud, le cœur rétrécit avec une fréquence caractéristique d'un certain âge et les intervalles entre les contractions cardiaques sont les mêmes. Par exemple, pour les nouveau-nés, le rythme sinusal normal aura une fréquence d'environ 140 battements par minute, et pour les enfants de 7 ans, environ 100 battements par minute.

Si un enfant a une arythmie sinusale, il y a un changement d'intervalle entre les contractions du cœur ou la fréquence des contractions du cœur. L'arythmie sinusale est une pathologie cardiaque caractérisée par des interruptions du rythme cardiaque et se manifeste par une perturbation du rythme des battements et une séquence irrégulière de contractions du muscle cardiaque.

L'arythmie sinusale chez les patients pédiatriques nécessite une attention particulière, car avec le temps, cette maladie peut contribuer au développement de l'insuffisance cardiaque et de l'hypertension.

Les causes peuvent être une prédisposition héréditaire de l'enfant, des processus inflammatoires et des néoplasmes des tissus cardiaques, un prolapsus de la valve mitrale, des pathologies du système nerveux. En outre, le développement de la maladie est favorisé par des infections virales graves et des intoxications chimiques véhiculées par le bébé.

Il convient de rappeler que la fréquence cardiaque varie d’un âge à l’autre et que, à mesure que le corps grandit, sa fréquence diminue. Les normes pour les situations d'urgence sont présentées ci-dessous:

  • Le nouveau-né a entre 110 et 170 ans.
  • jusqu'à 1 mois - 105–170.
  • jusqu'à 1 an - 102–162.
  • jusqu'à 2 ans - 94–155.
  • La plage de 2 à 4 ans est comprise entre 90 et 140.
  • La fourchette de 4-6 ans est 85-125.
  • La fourchette de 6 à 8 ans est comprise entre 75 et 120.
  • La plage de 8 à 10 ans est de 68 à 110 ans.
  • La plage de 10 à 12 ans est comprise entre 60 et 100.
  • La fourchette de 13 à 15 ans est comprise entre 60 et 90 ans.

Causes du désordre des sinus

Quand ils parlent de rythme sinusal, ils signifient que le travail du cœur se fait normalement. C'est un état normal chez une personne en bonne santé: le cœur effectue un certain nombre de battements par minute à intervalles réguliers.

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale chez l'enfant et comment la reconnaître? Le fait est que les symptômes brillants de cette maladie se manifestent au cours de la phase sévère et qu'au début, vous ne pouvez pas remarquer le problème qui se pose.

Tout commence avec le fait que les intervalles entre les contractions du cœur sont instables, bien que le nombre de contractions par minute se situe dans la plage normale, mais il peut parfois augmenter ou diminuer légèrement. Plus l'enfant est jeune, plus on lui diagnostique une arythmie sinusale. La raison - pas complètement formé le système nerveux du bébé.

Sont à risque:

  • bébés prématurés;
  • ceux avec la pression intracrânienne accrue;
  • les enfants en surpoids peuvent ne pas se sentir bien pendant l'effort physique, cela est également associé à un dysfonctionnement du cœur.

À certaines périodes d’âge, le développement physique de l’enfant et la formation de son système végétatif se déroulent à des vitesses différentes. À la suite d’une telle divergence, le cœur fonctionne de manière améliorée, son rythme change, l’enfant ressent un battement de cœur intense et une difficulté à respirer.

En outre, les principales causes d'arythmie sinusale sont les suivantes:

  1. Infection dans le corps.
  2. Prédisposition génétique.
  3. La défaite du myocarde (myocardite).
  4. Complications après mal de gorge, entraînant des lésions du muscle cardiaque.
  5. Dystonie vasculaire végétative.
  6. La présence d'une tumeur dans le coeur (bénigne ou maligne).
  7. Maladies inflammatoires.
  8. Stress, forte peur.
  9. Empoisonnement.
  10. Malformations cardiaques (congénitales ou acquises).
  11. Perturbation des niveaux hormonaux à l'adolescence.

Classification

Les enfants ont une arythmie de deux types. Arythmie respiratoire - se produit en raison de l'immaturité de la NA de l'enfant. Elle se manifeste par une augmentation réflexe de la fréquence cardiaque lors de l'inspiration et par une diminution lors de l'expiration. Sous réserve de cette violation:

  • enfants en surpoids, rachitisme;
  • les bébés atteints d'encéphalopathie postnatale;
  • prématuré
  • les enfants âgés de 6 à 7 ans, de 9 à 10 ans, lorsque l'AN "n'a pas le temps" pour la croissance de l'organisme.

À mesure que l'AN végétatif mûrit, cette arythmie disparaît le plus souvent sans séquelle. L'arythmie, qui n'est pas associée à la respiration, se développe en tant que complication de maladies infectieuses, de rhumatismes et de maladies de la glande thyroïde, du cœur (myocardite, malformations congénitales) et des vaisseaux sanguins (dystonie vasculaire).

La nature de la violation peut être permanente ou paroxystique. La condition nécessite une correction. Les enfants ont plusieurs périodes de pointe durant lesquelles une arythmie peut survenir:

  1. de 4 à 8 mois
  2. de 4 à 5 ans
  3. de 6 à 8 ans
  4. adolescence

L'arythmie sinusale chez l'enfant peut être de deux types. Respiratoire. Il est associé à des mouvements respiratoires: la fréquence des contractions du cœur augmente avec l'inhalation et diminue avec l'expiration. La raison en est souvent un déséquilibre du système végétatif nerveux.

Heureusement, ce type de maladie n’affecte pas particulièrement le bien-être, un traitement spécifique n’est donc pas nécessaire.
L'arythmie n'est pas liée à la respiration. Il n’est pas courant et ses causes sont généralement des maladies du cœur, de la thyroïde et des maladies infectieuses.

L'arythmie sinusale peut être divisée par gravité. Il y en a deux.

  1. Arythmie sévère chez un enfant.

Se produit chez les personnes âgées. Les manifestations cliniques de ce degré sont assez prononcées. Il est également associé à d'autres maladies cardiaques, telles que la cardiosclérose et les rhumatismes.

Si une arythmie sévère est associée à une bradycardie, une attention particulière doit être portée à cela. Cela se produit souvent avec une névrose. Un traitement spécial devrait être appliqué.

Les enfants y sont exposés, y compris la limite d'âge de 6 ans, et les adolescents. Il apparaît faiblement ou ne présente aucun signe. Le traitement n'est généralement pas appliqué, cependant, si désiré, des sédatifs à base de plantes peuvent être prescrits.

En plus de tout cela, l'arythmie peut être divisée en d'autres types.

Dans le même temps, les réductions apparaissant dans un nœud sinusal augmentent. Cela est dû à la réaction provoquée par la myocardite, bien que les raisons puissent être très différentes. Chez les enfants, il peut s'agir d'une intoxication du corps, d'une cardiopathie rhumatismale, d'infections ou d'un manque d'oxygène.

La thyrotoxicose chez les enfants est également associée à la tachycardie. La communication se manifeste par des changements hormonaux. Les causes d'arythmie peuvent être la fièvre, l'intoxication et l'excitation émotionnelle ou psychologique.

Le nombre de contractions du coeur diminue. La bradycardie chez les enfants est plus prononcée si l'excitation psycho-émotionnelle a été transférée.

Il survient chez vingt pour cent des enfants en bonne santé. L'origine de ce type est généralement bénigne et ne nécessite pas de traitement sérieux. Cependant, certains types d’extrasystoles peuvent constituer une menace pour la vie d’un enfant. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin.

Arythmie légère chez un enfant

Une arythmie sinusale bénigne chez un enfant n'est pas dangereuse si elle est causée par l'immaturité du système de régulation nerveuse, comme c'est le cas avec l'arythmie respiratoire. Cependant, même chez les enfants entraînés, une cause visible d'arythmie sinusale peut apparaître à première vue. Dans ce cas, une visite chez un cardiologue est nécessaire.

Chaque cas d'arythmie chez un enfant doit être surveillé et strictement contrôlé, car si l'arythmie sinusale survient sans raison apparente, en particulier si l'enfant se plaint, ce qui sera discuté ci-dessous, un examen complet du corps est nécessaire.

L'observation régulière par un cardiologue est la clé d'un diagnostic opportun de la transition de l'arythmie modérée chez un enfant vers une situation plus grave. Une arythmie respiratoire est souvent détectée lors d'un examen de routine, mais parfois, l'enfant porte une plainte spécifique.

Si l’âge de l’enfant est trop jeune pour qu’il puisse se plaindre de malaise ou de douleur, des parents suffisamment attentifs peuvent eux-mêmes remarquer des changements dans le comportement de l’enfant s’ils se tournent vers le bébé. Au moment de l’interruption de l’activité cardiaque, l’enfant peut présenter une cyanose (bleu) ou une pâleur de la peau.

Il s'accompagne également d'un essoufflement, qui peut se manifester à un plus jeune âge avec des pleurs intermittents et étouffants. De tels cas d'arythmie peuvent survenir à tout moment de la journée. L'enfant est donc caractérisé non seulement par une anxiété durant le jour, mais également par des troubles du sommeil la nuit. L'enfant perd l'appétit ou continue à manger, mais avec une grande réticence.

Aussi, après avoir regardé, dans certains cas, vous pouvez envisager la pulsation de gros vaisseaux. Les enfants plus âgés peuvent s'évanouir au moment du rythme cardiaque ou se plaindre de vertiges.

Également à ce stade, la pression peut diminuer et certains enfants ressentent à quel point le cœur s’arrête ou, au contraire, pousse fort.

Bien entendu, chacune de ces plaintes est en soi un motif de visite chez le médecin et, si plusieurs d'entre elles sont combinées, il est fort probable que l'enfant souffre de quelque chose de plus grave que l'arythmie sinusale modérée.

Tout d'abord, après l'examen, l'enfant sera envoyé pour une électrocardiographie. Deux scénarios sont alors possibles: le bébé peut continuer à être observé en ambulatoire ou à l'hospitalisation.

En cas d'hospitalisation, une analyse clinique du sang et de l'urine, une échographie du coeur, un échocardiogramme et une radiographie des organes thoraciques sont effectués. En général, chaque cas de diagnostic est individuel et le médecin traitant détermine d'autres tactiques.

Arythmie sinusale non respiratoire

Le phénomène est non permanent, c'est-à-dire peut se manifester de façon permanente ou être paroxystique. Ses principales raisons sont:

  • Tumeur du coeur.
  • Myocardite
  • Tous
  • Anomie cardiaque congénitale.

Souvent, une arythmie non respiratoire se manifeste après une maladie infectieuse à long terme. Pas de douleur, seulement des palpitations cardiaques périodiques. Si un bébé est diagnostiqué avec une arythmie sinusale non respiratoire, les parents devront alors l'emmener une fois tous les 3 à 4 mois pour une procédure ECG afin de surveiller la pathologie.

Arythmie respiratoire des sinus

Cette pathologie ne se produit pratiquement pas chez les adultes. L'arythmie respiratoire chez les enfants est très souvent détectée déjà à l'hôpital, avec les premiers examens obligatoires. Sa particularité est que lorsque vous expirez, le rythme cardiaque ralentit et lorsque vous inspirez, il accélère.

Si la maladie s'est manifestée plus tard, vous pouvez le confirmer en vous rendant à l'électrocardiogramme. Causes de l'arythmie respiratoire:

  • Rachit 1 an de vie.
  • Troubles congénitaux du coeur.
  • Échec hormonal pendant la puberté.

Pour un diagnostic précis en utilisant les résultats de la recherche sur l'appareil ECG, échocardiogramme. Actuellement, ce type d'arythmie est détecté chez les enfants assez souvent. La cause de son apparition est souvent due à de lourdes charges physiques et émotionnelles. Par conséquent, les parents doivent prendre en compte le rythme effréné de la vie moderne et prendre soin de leur bébé.

Arythmie sinusale pédiatrique et sport

Les parents d'enfants "sportifs", confrontés à une arythmie chez leur enfant, posent immédiatement deux questions:

  1. Le sport est-il à blâmer pour l’apparition de la maladie?
  2. Est-il possible de continuer à faire du sport?

Sans prédisposition génétique de l'enfant à de telles pathologies, aucune activité sportive ne peut provoquer une telle maladie cardiaque. En ce qui concerne les sports ultérieurs, la médecine ne limite pas ces activités.

La seule conséquence pour l'enfant sera des visites régulières chez un cardiologue et un ECG trimestriel. La confirmation régulière des arythmies cardiaques, quelle qu’elle soit, empêche catégoriquement la possibilité de pratiquer un sport professionnel.

Comment fonctionne la violation du rythme cardiaque chez l'enfant

L'arythmie sinusale de type respiratoire n'est pas capable de causer une préoccupation sérieuse à l'enfant. Maximum - une sensation de palpitations cardiaques. Les plaintes de l'enfant sur l'incapacité de respirer normalement, la fatigue, un sentiment général de faiblesse et des étourdissements fréquents devraient alerter les parents: une arythmie des sinus ne peut pas être accompagnée de tels symptômes.

Ce tableau clinique est plus caractéristique d'une maladie cardiaque assez grave. Ces symptômes chez votre enfant doivent être discutés avec un cardiologue. De la même manière, devrait être fait avec une cyanose prononcée du triangle nasolabial, un essoufflement et une syncope récurrente.

Vous devez d'abord compter le nombre de battements de coeur. Cela peut être fait en plaçant une main sur la poitrine du bébé dans la région du mamelon gauche. Si cela ne fonctionne pas, calculez cet indicateur par impulsion. Saisissez le poignet avec votre main de sorte que les quatre doigts se trouvent à l'intérieur du poignet et le pouce à l'extérieur.

En plus de compter le nombre de contractions du cœur, il est possible d'estimer la taille des intervalles entre les battements. Si les pauses entre les battements sont différentes, alors on peut sûrement parler de tachycardie sinusale ou de bradycardie.

Arythmie sinusale chez un enfant - conséquences possibles de la maladie

Les fréquents changements de rythme cardiaque, caractéristiques de l’arythmie, peuvent avoir des conséquences graves:

  • Perturbation du cœur entraînant une réduction de la production de volume sanguin.
  • En raison du travail incorrect du myocarde, le cerveau en souffre le premier.
  • Les patients ont souvent des vertiges, des évanouissements, une perte de conscience et parfois une surprise.
  • En raison de la diminution de la capacité à réduire le muscle cardiaque, le flux sanguin coronaire est perturbé. En conséquence, un œdème pulmonaire et une insuffisance cardiaque aiguë se développent.

Retarder le traitement peut coûter la vie à un enfant. Comme, dans certains cas, l'arythmie est quasi asymptomatique pendant un certain temps, il est nécessaire de réduire la quantité d'exercice physique pour des raisons de sécurité.

Un point important dans la prévention et le diagnostic précoce de la maladie est la vérification systématique des éventuelles déviations dans le travail du cœur.

Étiologie de la maladie

La cause de la maladie peut être associée à une activité dans le système de conduction cardiaque, à une perturbation de la transformation, à la conduction de l'influx nerveux. La cause est également associée à des modifications structurelles du tissu cardiaque (malformations), à des troubles de la régulation nerveuse du cœur.

Cette arythmie est observée dans diverses conditions du corps, à la fois dans des conditions physiologiques et pathologiques:

  • Les états physiologiques sont le plus souvent des exercices physiques, des situations stressantes.
  • Si cette arythmie se produit au repos, le patient doit penser à la présence de tout état pathologique du corps.

Cela peut être des maladies du système cardiovasculaire, à savoir:

  • cardiopathie ischémique (infarctus du myocarde), hypertension artérielle, endocardite bactérienne,
  • myocardite, péricardite,
  • endomyocardite,
  • malformations cardiaques (sténose et insuffisance valvulaire du cœur),
  • maladies du système endocrinien (goitre toxique diffus, tumeur surrénalienne, hyperthyroïdie,

hyperparathyroïdie, maladies du sang telles que l'anémie, maladies du système nerveux (névrose),

  • dystonie neuro-circulatoire (asthénie), maladies respiratoires (pneumonie, bronchite, amygdalite),
  • l'hyperthermie,
  • augmentation du tonus du système nerveux sympathique
  • maladies du système digestif (infection intestinale) conduisant à un déséquilibre électrolytique.
  • Symptomatologie

    L'arythmie sinusale du coeur chez l'enfant est généralement accompagnée de symptômes caractéristiques:

    1. évanouissements fréquents;
    2. douleur dans la région du coeur;
    3. fatigue
    4. essoufflement;
    5. cyanose du triangle nasolabial;
    6. réflexe nauséeux, nausée;
    7. la léthargie;
    8. baisses de température (fluctuations de limites non significatives);
    9. il y a des interruptions dans le travail du cœur (contraction ou renforcement du rythme cardiaque);
    10. se sentir mal même avec peu d'effort;
    11. pâleur
    12. vertiges, etc.

    Cette pathologie dans le travail du cœur peut être héréditaire et se développer dans le contexte de divers problèmes de santé, surpoids, sous-développement des organes internes, système végétatif non formé, etc.

    L'arythmie sinusale n'est pas toujours exprimée par des symptômes désagréables. Cependant, il peut être suspecté chez un enfant présentant des plaintes de douleur dans la région du cœur, une fatigue et une dépression constantes, des vertiges et une faible tolérance à l'exercice.

    De plus, des essoufflements fréquents, des poches du visage et une teinte bleutée du triangle nasolabial peuvent indiquer des pathologies plus graves que l'AS.

    Une arythmie peut être identifiée par le nombre de battements, en plaçant une main sur le côté gauche de la poitrine de l’enfant ou en testant le pouls au poignet. Il est particulièrement important d’obtenir la fréquence cardiaque et la profondeur - c’est le plus révélateur d’une arythmie sinusale.

    Quant aux bébés, ils n'ont bien sûr pas la possibilité de se plaindre d'une mauvaise santé, mais vous pouvez suspecter une arythmie chez les bébés par une très légère augmentation de poids, un essoufflement, une peau bleue, une pâleur, une anxiété excessive, un sommeil et un appétit insuffisants.

    Bien sûr, ce sont des signes indirects, mais la tenue d'un électrocardiogramme pour un bébé présentant des manifestations similaires sera très utile. Un enfant de la première année de sa vie arythmie sinusale peut présenter les symptômes suivants:

    • état très agité du bébé;
    • souvent la peau a une apparence pâle avec une teinte de bleu;
    • l'enfant ne mange pas bien et refuse souvent complètement de manger;
    • essoufflement;
    • difficulté à dormir chez un enfant.

    Chez les enfants âgés de 1 à 10 ans et à l'adolescence, les signes d'arythmie sinusale présentent certaines différences par rapport aux symptômes qui apparaissent chez un enfant au cours de sa première année de vie:

    • fatigue rapide due à un effort physique même léger;
    • perte de conscience;
    • sensation d'interruptions de l'activité cardiaque.

    L'arythmie sinusale sévère chez les adolescents âgés de 15 à 17 ans présente des signes supplémentaires:

    • tachycardie paroximale. Ceci est une augmentation à court terme de la fréquence cardiaque. L'indicateur pendant 1-2 minutes atteint 180 battements;
    • des vertiges. Une fonction cardiaque altérée affecte la saturation en oxygène du sang. Les vertiges sont dus à une chute de l'indice. Une arythmie sinusale sévère chez les adolescents peut être accompagnée d'une perte de conscience;
    • une chute brutale de la pression artérielle;
    • convulsions de nature périodique;
    • ralentissement du rythme cardiaque à 30 par minute ou arrêt cardiaque;
    • pâleur ou rougeur aiguë de la peau sur le visage avec tachycardie.

    Ce que les parents doivent savoir

    Les parents doivent se rappeler que l'arythmie des sinus respiratoires n'est pas une maladie et ne nécessite aucun traitement. Cet état fonctionnel est associé au déséquilibre du SNA, à la prévalence du tonus vagal ou à des changements hormonaux à l'adolescence. Au fur et à mesure que l'enfant grandit, le rythme cardiaque revient à la normale.

    L'arythmie respiratoire non cyclique est une pathologie qui nécessite un examen minutieux et une clarification de la cause de son apparition. Le traitement sous cette forme devrait être principalement dirigé sur la maladie qui a causé l'arythmie.

    En cas de signes de perturbation du rythme cardiaque sur l'ECG du bébé, les parents doivent consulter un cardiologue, se soumettre à un examen, rechercher la cause de l'arythmie sinusale et, si le médecin recommande le traitement, suivre toutes ses recommandations.

    L'examen et le traitement opportuns de l'arythmie sinusale pathologique préviendront l'insuffisance cardiaque et d'autres problèmes cardiaques et vasculaires qui se développent avec l'âge.

    Diagnostics

    Dans le diagnostic de l'arythmie sinusale du coeur chez les enfants, les études suivantes sont menées:

    • L'électrocardiographie, qui est l'étalon-or pour déterminer les troubles du rythme. Cette étude est menée chaque année auprès de tous les enfants, ainsi que dans le cas où le bébé envisage de faire du sport.
    • L'échographie du coeur vous permet également de juger du statut de cet organe. Cette méthode de diagnostic est incluse dans l'entrée obligatoire des enfants dans la section des sports.
    • La surveillance quotidienne de l'ECG est rarement effectuée et uniquement en cas de suspicion d'arythmie sinusale grave.

    Si aucun changement n'est détecté au cours de l'examen, le bébé sera généralement autorisé à faire du sport, y compris des sports professionnels. Si une arythmie sinusale est détectée, il est nécessaire d’en déterminer la cause.

    S'il s'agit d'un état physiologique et qu'il correspond à 10% de la fréquence moyenne des contractions, il n'y a pas non plus de contre-indication à la pratique d'un sport professionnel. Sinon, certaines restrictions sont imposées aux sports, dont la gravité dépend, selon le cas:

    • en cas de malformation cardiaque congénitale grave, il est déconseillé de faire du sport;
    • avec des troubles fonctionnels associés à un trouble du système nerveux autonome, une activité physique modérée, le sport et le durcissement peuvent améliorer l'état du cœur et renforcer le corps dans son ensemble.

    La méthode la plus importante pour diagnostiquer les arythmies est l’ECG, qui fournit des informations fiables sur le type d’arythmie. La surveillance quotidienne du rythme cardiaque en cas de suspicion d'arythmie grave, de tachycardie ou d'extrasystole peut fournir des informations plus détaillées.

    • analyse clinique générale du sang, de l'urine;
    • hormones thyroïdiennes;
    • test sanguin biochimique (glycémie, cholestérol total, antistreptolysine);
    • Échographie des reins, des glandes surrénales;
    • Échographie du coeur;
    • écouvillon de gorge sur la flore.

    Pathologie ECG chez l'enfant

    Arythmie sinusale retrouvée chez l’enfant selon les résultats d’une étude ECG. Et cela se produit relativement rarement. Cette violation en tant que telle ne constitue pas une menace pour la vie ou la santé de l'enfant, mais doit encore être corrigée. Faire la distinction entre arythmie respiratoire et non respiratoire.

    La dernière option est une manifestation très grave. Mais le premier cas n'est parfois pas le résultat d'une situation réelle, mais la conséquence d'un ECG mal effectué. Par exemple, un enfant était allongé sur une toile cirée froide, retenant son souffle par réflexe, ce qui rompait le rythme du cœur.

    Pour éliminer les problèmes, il est nécessaire d'effectuer la procédure de manière répétée, dans des conditions confortables. Lorsque l'arythmie sinusale, contrairement à l'habitude, le nombre de battements cardiaques par minute reste dans la plage normale, seuls les intervalles entre les battements changent - ils peuvent être raccourcis ou allongés. L'arythmie sinusale chez l'enfant peut être de gravité différente et, par conséquent, par type

    Traitement

    Si des études ont montré qu'il n'y avait pas de conséquences graves, ni d'anomalies supplémentaires qu'une arythmie pourrait causer chez les enfants, le traitement pourrait ne pas encore être prescrit. Les médecins donneront simplement quelques recommandations dont les parents devront suivre strictement l’application:

    • élimination de l'effort physique excessif, activité physique modérée seulement;
    • enrichir le régime avec des aliments riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments utiles au cœur et à tout le corps;
    • repas fréquents avec un volume réduit de portions;
    • promenades lentes systématiques à l'air frais;
    • minimisation des situations stressantes.

    Habituellement respectant déjà les règles énumérées, les parents peuvent remarquer un soulagement significatif de l’état du bébé. Bientôt, il pourrait y avoir un rétablissement complet. Mais si l'arythmie chez un enfant s'accompagne de douleurs cardiaques, d'anomalies montrant les résultats des tests, vous devez vous demander un traitement immédiat.

    Sinon, des complications peuvent se développer, telles que des perturbations dans le développement du système circulatoire, une fibrillation auriculaire, une cardiomyopathie et une insuffisance cardiaque.

    Pour éviter de telles conséquences, vous devez contacter un médecin expérimenté, spécialisé dans les maladies cardiaques de l'enfant, y compris l'arythmie chez l'enfant.

    1. Dans le traitement des types physiologiques ou fonctionnels de l'arythmie n'est pas nécessaire. Les parents souffrant d'arythmies fonctionnelles doivent faire attention au mode de la journée de l'enfant, aux repas corrects, équilibrés et équilibrés, à la réduction de l'activité physique et au temps passé devant l'ordinateur et la télévision.
    2. Dans le traitement des arythmies sinusales cliniquement significatives, des méthodes de traitement médical, conservateur et chirurgical sont utilisées. Vous devez également prendre en compte diverses comorbidités d'organes pouvant provoquer une arythmie sinusale, si nécessaire, pour effectuer un traitement complexe.
    3. Le traitement traditionnel des arythmies implique l’utilisation de médicaments antiarythmiques ou antiarythmiques (AARP), dont l’essentiel est de réduire l’activité cardiaque ou d’accroître la conduction cardiaque.

    Appliquez les médicaments suivants:

    1. Procaïnamide ou procaïnamide:
      • À l’intérieur: la dose initiale de 15 à 50 mg / kg / jour en 4 à 8 doses, la dose maximale jusqu’à 4 g / jour,
      • Par voie intramusculaire: dose initiale - 20-30 mg / kg / jour en 4-6 doses dose maximale 4 g / jour,
      • Voie intraveineuse: 3 à 6 mg / kg / jour, mais pas plus de 100 mg pendant cinq minutes, une dose d'entretien de 40 à 80 mg / kg / jour, la dose maximale de 2 g / jour.
    2. Propranolol (bêta-bloquant d'AARP):
      • Posologie: 1 / 2-1 mg / kg / jour en 3-4 doses, dose maximale 14-16 mg / kg / jour,
      • Voie intraveineuse: 10-100 mg / kg / jour lentement pendant 10 minutes.
    3. Également utilisé des analogues de médicaments:
      • Inderal,
      • Novocainamide.
      • Verpamil,
      • l'amiodarone,
      • Quinidine - par voie orale à une dose de 6 mg / kg 5 fois par jour.
    4. Préparations à base de potassium et de magnésium pour la restauration du déséquilibre électrolytique, Magne B6 (la source de magnésium est indiquée pour les enfants à partir de 6 ans, 4-5 comprimés par jour), comme pour le déficit en potassium, la posologie dépend de l'âge de l'enfant.
    5. Des médicaments tels que l'atropine et l'adrénaline sont utilisés pour les troubles du système de conduction cardiaque.

    Lors du traitement de l'arythmie sinusale, il convient de porter une attention particulière à la posologie, aux contre-indications et aux effets indésirables des médicaments.

    Une intervention chirurgicale mini-invasive est également utilisée - implantation d'un stimulateur cardiaque sous la peau dans la région (sous-claviculaire), dont l'essence est la suivante: l'électrode est insérée par la veine sous-clavière dans le cœur droit, où se trouve le stimulateur, lorsqu'un stimulateur est situé dans le système de conduction cardiaque, les corrige.

    Ablation par radiofréquence ou cryo-ablation: l’essence de cette méthode est la destruction ou la destruction (énergie à haute fréquence ou gel) de la partie du système de conduction cardiaque à l’origine de l’arythmie sinusale.

    Prenez des vitamines pour le cœur: comme l'acide ascorbique (C), les acides gras polyinsaturés (F) de la pyridoxine (B6). Ce groupe de vitamines aide à renforcer les parois des vaisseaux sanguins et du cœur, mais aussi à prévenir l'ischémie et à éliminer le cholestérol.

    Les vitamines qui fournissent l'élasticité des parois musculaires et vasculaires, telles que la thiamine (vitamine B1) prévient les troubles du rythme, la rutine - cette vitamine (vitamine P) - contribue à l'amélioration de l'élasticité, du renforcement, de la résistance de la paroi vasculaire, du silicium et autres.

    Le soi-disant mode réflexe, dont l'essence consiste en une stimulation réflexe du système nerveux central sur l'activité du cœur (pression sur les globes oculaires avec le bout des doigts et le tenant pendant 5 minutes, massage des surfaces latérales du cou).

    Pouvoir

    Les jeunes enfants chez qui on a diagnostiqué une arythmie sinusale devraient bien manger. Les parents doivent surveiller le respect des recommandations générales des spécialistes. Il est nécessaire d'exclure du régime alimentaire quotidien les produits susceptibles de provoquer une violation du métabolisme, ce qui entraînerait un gain de poids rapide.

    Cela est particulièrement vrai des produits contenant des conservateurs, des exhausteurs de goût, ainsi que de grandes quantités de graisses saturées.

    Cette catégorie de patients présente un régime alimentaire axé sur les aliments riches en vitamines et en minéraux, en particulier en magnésium et en potassium:

    Les portions pour bébés devraient être réduites (la quantité de nourriture sera compensée par la fréquence des repas augmentée à 6), et la dernière tétée ne devrait pas être plus tard que 2 heures avant le coucher.

    Méthodes traditionnelles de traitement

    Normaliser le rythme cardiaque et permet un certain nombre de médicaments créés sur la base de matériaux végétaux. La plupart de ces outils peuvent être facilement préparés à la maison ou achetés en pharmacie. Il convient de noter que: avant d'utiliser tel ou tel médicament, il est impératif de consulter votre médecin.

    Pour un enfant souffrant d'arythmie, cette gâterie sera utile:

    • 2 morceaux d'abricots secs;
    • une partie de noix et de raisins secs;
    • chérie;
    • citron

    Les ingrédients solides sont moulus dans un mélangeur et combinés avec du miel. Prêt mélange stocké dans le froid. Le jour de l'enfant devrait manger, en fonction de l'âge, jusqu'à deux cuillères à soupe de fonds.

    Les jus seront extrêmement utiles:

    Ces fruits doivent également être ajoutés aux plats de porridge ou de dessert.

    Il convient de noter qu'un agent tel que l'inhalation est assez efficace. Un mélange des huiles suivantes est préparé pour cela:

    Il sera utile d’arroser l’enfant thé de mélisse pendant deux semaines. Si le rythme est perturbé en raison de problèmes nerveux, une infusion de valériane à base d’eau est utilisée. La décoction de rose musquée aide également. Il est recommandé aux très jeunes enfants de se baigner dans le bain en ajoutant de la teinture de racine de valériane.

    Recommandations

    Pour les enfants souffrant d’arythmie sinusale, les experts recommandent les activités suivantes:

    • longues promenades au grand air;
    • bon sommeil (l'enfant ne doit pas se coucher tard);
    • exercices du matin (faire des exercices après le réveil permanent);
    • piscine
    • manque de stress et autres troubles nerveux;
    • alimentation saine et équilibrée (l'accent devrait être mis sur les légumes, les fruits, les viandes maigres, le poisson);
    • yoga, exercices de respiration (sous la supervision d'instructeurs expérimentés), etc.

    Chaque jeune patient doit comprendre que cette pathologie peut ne pas disparaître avec l’âge, il est donc extrêmement important de surveiller en permanence son état. Pour ce faire, il suffira de consulter un cardiologue à intervalles réguliers et de procéder à des diagnostics du matériel.

    Prévention

    Il est plus facile d'éliminer les causes et de prendre des mesures préventives que de rater la maladie ou de la traiter longtemps. Donc suit:

    • suivre le régime: augmenter la quantité de nourriture sur une base de plantes, ne pas nourrir l'enfant la nuit, cuire en petites portions;
    • ne pas trop forcer, mais ne pas exclure l'effort physique: surveiller la mise en place d'une charge légère, entraînée à la nage;
    • air frais recommandé;
    • essayer d'éliminer les causes de l'arythmie: empoisonnement, maladies virales, etc.
    • éviter tout stress et expériences.

    Bien entendu, l’enfant ne comprend pas toujours le danger de la maladie, il est donc du pouvoir des parents de suivre toutes les recommandations afin de guérir la maladie.

    Le cardiologue pédiatre parle des causes les plus courantes d'arythmie sinusale chez un enfant

    Le corps des enfants a un certain nombre de fonctionnalités. Cela s'applique également au système cardiaque. L'immaturité du système nerveux, l'instabilité émotionnelle entraînent parfois une défaillance du rythme cardiaque. L'arythmie chez un enfant est une perturbation du rythme cardiaque à la fois en cas de maladies du système de conduction et physiologiques. Considérons le concept "d'arythmie des sinus chez les enfants", quelles en sont les causes et le traitement.

    Quel est le rythme cardiaque?

    Le cœur est l’un des principaux organes et, de fait, le seul à pouvoir générer des impulsions électriques. Leur source principale est le nœud sinusal. C'est une collection de cellules nerveuses situées dans l'oreillette droite.

    Les impulsions prennent leur origine dans le nœud sinusal en nombre correspondant à la norme d'âge de chaque enfant, puis descendent le long des voies vers toutes les parties du cœur, où elles provoquent une contraction - rythme sinusal.

    Le rythme correct est un rythme avec des intervalles de temps identiques entre les impulsions cardiaques.

    Normes d'âge de la fréquence cardiaque

    Violation du rythme cardiaque chez l'enfant et ses types:

    • tachycardie sinusale - palpitations;
    • bradycardie sinusale - diminution du rythme cardiaque;
    • extrasystole - une contraction extraordinaire du cœur;
    • arythmie respiratoire.

    L'arythmie pédiatrique se produit en deux variantes:

    1. Arythmie sinusale légère chez un enfant. Il survient chez les adolescents, les enfants de moins de 5 ans.
    2. Arythmie sinusale sévère chez un enfant. Il est rare, principalement chez les enfants en raison de rhumatismes. Une arythmie sévère peut survenir chez les athlètes.

    Causes de l'arythmie sinusale du coeur chez un enfant:

    • pathologie du système nerveux - hypertension intracrânienne, asphyxie post-partum chez un enfant;
    • Les pics de croissance chez les enfants âgés de 5 à 6 ans et de 9 à 10 ans. À ce stade, il se produit une forte augmentation de la croissance, ainsi que de la masse myocardique, de sorte que les vaisseaux du cœur et du système conducteur ne suivent pas l'augmentation du muscle cardiaque;
    • l'obésité;
    • rachitisme;
    • prédisposition génétique;
    • changements inflammatoires dans les membranes du cœur;
    • maladies infectieuses avec altération de l'équilibre hydrique et électrolytique;
    • manque d'oligo-éléments potassium, magnésium, calcium;
    • malformations cardiaques congénitales.

    Le rythme auriculaire ectopique - de quoi s'agit-il?

    Vous pouvez trouver cette phrase dans la description de l'ECG. Nous avons découvert que le stimulateur principal est un nœud sinusal. Mais il se trouve qu'il perd son rôle dominant et des foyers d'activité ectopique apparaissent dans l'autre oreillette.

    Causes:

    • changements inflammatoires dans la région du nœud sinusal;
    • manque d'oxygène dans la région du myocarde dans la projection du stimulateur principal;
    • diabète sucré;
    • troubles hormonaux, en particulier chez les adolescents;
    • dystonie vasculaire;
    • fumer, la dépendance.

    Ce statut peut être transitoire, en particulier chez les adolescents. Il est nécessaire de procéder à une échographie du coeur pour exclure la pathologie cardiaque et l'ECG. Vous devez également envoyer l'enfant chez l'endocrinologue.

    Expérience personnelle! À l'examen clinique, chez un enfant de 12 ans, des modifications de l'ECG ont été détectées - rythme auriculaire droit ectopique avec une fréquence cardiaque (FC) de 60 à 88 par minute. Le garçon n'avait aucun symptôme clinique. L'enfant est engagé dans la lutte tout au long de l'année. Lors de la prescription de médicaments sédatifs et de la limitation de l'activité physique lors de la surveillance par ECG, après 3 mois, un rythme normal était détecté à une fréquence de 75 contractions par minute.

    Arythmie chez le nouveau-né

    Après la naissance, un bébé peut présenter une arythmie légère, mais il s'agit souvent de troubles apparus au cours de la vie prénatale.

    Il survient souvent chez les bébés prématurés et immatures.

    L'arythmie chez les nouveau-nés est à plusieurs égards:

    1. Bradycardie - moins de 100 battements par minute.

    La bradycardie peut être due à des malformations congénitales, à des maladies inflammatoires des membranes, à des arythmies congénitales, à une pathologie héréditaire du cœur et à un processus infectieux.

    Maman peut célébrer à miettes:

    • fatigue lors de la succion, essoufflement;
    • peau pâle;
    • réveil fréquent, mauvais sommeil.

    2. Tachycardie - plus de 200 battements de coeur par minute.

    Arythmie respiratoire chez les enfants

    C'est l'une des options pour l'arythmie, ce qui est normal. Une telle arythmie est associée aux phases de la respiration - plus le souffle est profond, moins le pouls est intense. Ne pose pas de danger pour la vie et la santé des enfants. L'arythmie des sinus respiratoires survient chez des enfants en parfaite santé. Le plus souvent observé dans la dystonie végétative. Avec cette caractéristique du corps, l'enfant ne montre aucune plainte.

    Le type principal de diagnostic est un ECG, où ce type d'arythmie est une découverte aléatoire. En règle générale, le traitement n'est pas nécessaire.

    Bradyarythmie sinusale chez les enfants

    La bradyarythmie est une diminution de la fréquence cardiaque, c'est-à-dire que la fréquence cardiaque est inférieure à la limite inférieure de la norme d'âge. Dans ce cas, les intervalles de temps entre les impulsions sont différents. En règle générale, le pédiatre peut entendre une bradyarythmie à la réception.

    Il y a plusieurs raisons à cette condition:

    1. Très souvent, ce trouble du rythme cardiaque survient chez les enfants présentant des foyers d'infection chroniques (par exemple, en présence d'une amygdalite chronique).
    2. Après une infection - ARVI, mal de gorge, scarlatine.
    3. Dystonie végétative.
    4. Inflammation du coeur chez les enfants.
    5. Chez les enfants sportifs, l'activité physique augmente le flux sanguin vers le cœur et, pour «pomper» un volume de sang plus important, il se produit une diminution modérée du rythme.

    Symptômes courants d'arythmie sinusale chez les enfants:

    • fatigue accrue;
    • l'intolérance des salles étouffantes;
    • pâleur de la peau;
    • sensation d’insuffisance cardiaque, puis ralentissement puis accélération. Ceci est plus prononcé chez les enfants plus âgés;
    • manque d'appétit, anxiété chez les enfants de moins d'un an;
    • maux de tête, vertiges, particulièrement prononcés le matin.

    Diagnostics

    La méthode la plus importante pour diagnostiquer les arythmies est l’ECG, qui fournit des informations fiables sur le type d’arythmie.

    La surveillance quotidienne du rythme cardiaque en cas de suspicion d'arythmie grave, de tachycardie ou d'extrasystole peut fournir des informations plus détaillées.

    Méthodes supplémentaires:

    • analyse clinique générale du sang, de l'urine;
    • hormones thyroïdiennes;
    • test sanguin biochimique (glycémie, cholestérol total, antistreptolysine);
    • Échographie des reins, des glandes surrénales;
    • Échographie du coeur;
    • écouvillon de gorge sur la flore.

    Arythmie chez l'enfant et méthodes de traitement

    1. Normalisation du régime de jour. Il est nécessaire d'assurer un séjour confortable du bébé dans la famille, afin d'éliminer les conflits. Les enfants devraient dormir 8 heures par jour.
    2. Réduisez le temps passé sur le moniteur, la télévision et le téléphone.
    3. Marcher dans les airs jusqu'à 2 heures par jour.
    4. Activité motrice.
    5. Nutrition rationnelle. Il est nécessaire d'inclure activement dans le régime alimentaire les légumes, les fruits, les produits laitiers, le poisson, le fromage cottage. Tous ces produits sont enrichis en calcium, potassium, magnésium.

    Traitement de la toxicomanie

    Les médicaments pour le traitement de l'arythmie sinusale n'existent pas. Il est nécessaire de corriger la maladie sous-jacente à l'origine de ce problème. Les médicaments antiarythmiques pour les troubles du rythme cardiaque autres que les sinus doivent être choisis strictement par le cardiologue après la surveillance quotidienne du rythme cardiaque.

    1. Drogues nootropes (Piracetam, Fezam, Cinnarizine). Améliorer la circulation sanguine.
    2. Préparations de magnésium, potassium, calcium - Magnelis, Asparkam, Kaltsemin.
    3. Médicaments sédatifs (glycine, phenibut, motherwort, valériane). Avoir un effet apaisant.
    4. Remèdes homéopathiques (teinture de ginseng, Eleutherococcus).

    L'arythmie sinusale du coeur est la ligne de démarcation entre la normale et la pathologie. Certains "cloche", qui parle de tout problème dans le corps. Par conséquent, un traitement médicamenteux spécial n'est pas nécessaire.

    Suivi obligatoire avec un cardiologue, réalisation d'un ECG deux fois par an. Nous espérons que dans notre article, vous avez trouvé la réponse à la question de savoir ce qu'est l'arythmie sinusale.

    Pinterest